Share

Chapitre 34

« L’image de cet enfant poignardé me hante chaque nuit. Je revois le bras du soldat qui s’abat, encore et encore. Le sang qui gicle. Le sang qui se répand au sol. Le souffle rauque et mourant de l’enfant. Son dernier soupir.

Pendant plusieurs jours, j’ai senti l’odeur de son sang sur mes vêtements. Ces connards m’ont laissée mariner dedans jusqu’à ce qu’eux-mêmes ne puissent plus supporter cette puanteur. Ils m’ont alors récurée des pieds à la tête, sous leur jet d’eau savonneuse et glaciale. Mon débardeur et mes sous-vêtements ont été lavés aussi.

Alors que je pensais pouvoir enfin trouver quelques heures de sommeil bien méritées, ils ont envoyé un garde taper dans les barreaux des cellules tous les quarts d’heure. Impossible de dormir. Donc je suis là, fixant le plafond de ma cellule à maudire mon geôlier et m’imaginer lui faire bouffer sa matraque jusqu’à la poignée. De toute façon, j’imagine qu’ils vont bientôt venir me chercher.

En effet, la porte fini
Locked Chapter
Continue to read this book on the APP

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status