Share

CHAPITRE 4

{ Ceci contient du contenu matures }

Prenant la direction de  l'étage où se trouvaient les chambres, Alex m'agrippe fermement le poignet. M'attirant rapidement vers l'une des chambres de la maison. Beaucoup trop alcoolisé pour résister à son contact, je me fis emporté à l'intérieur de la chambre dans laquelle nous avions trouvé refuge.

Alex prit soin de fermer la porte à clé de cette dernière, nous assurant d'une intimité la plus totale.

Il se retourna un sourire charmeur plaqué au visage, me fixant de son regard sombre désormais rempli de luxure. Scellant mes yeux aux siens, je vis rapidement la flamme du désir embraser ses prunelles brunes. Il se rapprocha doucement de moi, collant nos corps puis me poussa délicatement sur le lit pour venir se mettre en califourchon sur mes cuisses. Ses yeux toujours ancrés dans les miens, il caressa tout mon corps de ses mains, pour ensuite venir déboutonner minutieusement les boutons de ma chemise laissant apparaître la fine peau de mon torse.

Il stoppa ses gestes, avançant sa tête vers mon oreille pour venir me susurrer cette douce phrase qui raisonna dans ma tête :

-  Tu es vraiment magnifique Matt..me procurant des milliers de picotements dans le bas ventre.

- Si je le suis vraiment tant que ça, qu'attends tu pour me le prouver ?dis-je en caressant son flanc à travers sa chemise.

Alexx rétorqua un brin amusé par ce que je venais de lui dire :

- Où est passée ta timidité Matty ? dit-il en recommençant ses douces tortures dans mon cou.

- Mmmh... dis-je en basculant ma tête en arrière lui laissant un meilleur accès à mon cou.

Sûrement qu'elle a dû partir en même temps que le peu de lucidité qu'il me restait ? avoue ai-je en rigolant.

- Laissons la raison de côté pour ce soir ! Profite juste du moment... déclara t'il d'un air narquois.

Mon corps se mit à frémir à l'entente de sa dernière phrase. Voulant pour une fois prendre du plaisir, je n'étais pas décidé à stopper Alex dans les choses qu'il entreprenait. Il descendit ses mains sur mon corps, retraçant toutes mes courbes à la perfection. Sa bouche tentatrice s'attarda sur mes clavicules qu'elle recouvra de chaste petits baisers mouillés. Mes mains s'aventurent sous sa chemise venant rencontrer son dos musclé puis se faufilent sur ses beaux abdominaux, parfaitement sculptés.

A ce contact, le beau brun qui me surplombe frissonna lui aussi, je décida donc d'accélérer les choses en déboutonnant de moi-même sa chemise, comme il l'avait fait pour la mienne quelques minutes auparavant. Cette dernière se retrouva rapidement au sol, retrouvant sa partenaire.

Une fois nos deux torses dénudés, Alex quitta rapidement son bas avant d'enlever délicatement le mien. Déposant sensuellement ses lèvres sur mes cuisses, remontant près de mon point sensible. La chaleur de la pièce ayant considérablement augmenté rendant l'atmosphère beaucoup plus caliente....

[ Continuant leurs fiévreuses caresses, Alex prit rapidement l'initiative de commencer les choses sérieuses...]

Sentant un corps étranger en moi, tout mon corps se crispa. Une vive douleur s'empara de moi, me coupant la respiration pendant un court instant.

Sentant la tension dans tout mon corps, Alex caressa légèrement le bas de mon dos cherchant à apaiser la douleur que je ressentais dans ce dernier. Ce qui marcha rapidement, décontractant les muscles tétanisés par la douleur. De douces paires de lèvres vinrent se déposer sur les miennes m'offrant un baiser réconfortant. Elles descendirent sur mon torse suçotant ma peau caramel.

Une fois bien habitué à la présence de mon vis-à-vis, ce dernier commença légèrement ses mouvements de bassin. Ondulant contre moi d'une délicatesse sans faille, Alex me chuchota quelques mots coquins, me faisant d'autant plus bouillir. Le rythme de ses va et vient évolua rapidement, ses mouvements se transformèrent vite en grands coups puissants venant chatouiller à plusieurs reprises ma prostate.

Je passe mes mains dans sa tignasse brune venant sceller nos lèvres dans un dernier baiser. Il termina alors par un dernier coup de butoir qui toucha mon point sensible me faisant monter au septième ciel, le plaisir m'ayant submergé. Il me rejoignit quelques secondes plus tard, s'écroulant de tout son corps sur les draps à mes côtés.

Restant désormais seul le bruit de nos respirations saccadées...après une soirée mouvementée.

Related chapters

DMCA.com Protection Status