Share

Chapitre 18 : A petit feu

Michelle, et même ses copines, n’étaient pas superstitieuses ; elles ont toutes été élevées dans la foi chrétienne ; les parents de Michelle étaient assez croyants, de confession catholique. Pour eux, la vie d’un être humain est basée sur son degré de foi en Dieu, et des actes qu’il pose ; c’était tout aussi simple, il n’y avait pas de demi-mesure ; il suffisait juste de croire en LUI, pour faire face à l’adversité, et aux attaques extérieures de toutes sortes ; et si on était frappé par un fléau, maladies, guerres, famine, etc… ce n’était que les conséquences de nos propres actes. Michelle avait grandi avec ce genre de préceptes ; ses parents ne croyaient pas vraiment en la sorcellerie, elle en était consciente et ceux qui voulaient y croire, se retrouvaient tout simplement pris dans

Locked Chapter
Continue to read this book on the APP
DMCA.com Protection Status