Chapitre 9 : Prunelle des yeux

Raffael

Paré de mes écouteurs, je descends de mon train en soulevant ma valise. Je la fais rouler sur le bitume et me faufile entre les personnes qui espèrent désespérément monter dans mon wagon. Je bouscule d’une épaule une personne âgée dans mon passage étroit. Je me tourne pour m’excuse, mais la vieille dame me fusille presque du regard en marmonnant un truc du genre « les jeunes d’aujourd'hui ! Ils ne font jamais attention, ils sont toujours sur leur téléphone avec la musique dans les oreilles !». Je la regarde, pas du tout impressionné, et ne m’excuse finalement pas. Je continue mon chemin en soupirant. On blâme toujours les jeunes pour des conneries, mais jamais les vieux alors que c’est eux qui cassent les couilles. Je n’ai pas de temps à perdre avec cette mamie mais j’e

Locked Chapter
Continue to read this book on the APP
DMCA.com Protection Status