Le bout du tunnel
Le bout du tunnel
Author: Almam Gbane
Le début du commencement

            Bonsoir chers tous merci à vous d'écouter mon histoire. Je me prénomme Hamine. Je suis de la Côte d'Ivoire plus précisément à Abidjan Yopougon quartier Maroc.

  Nous sommes précisément au 23 Mars date de mon anniversaire. En un jour ma vie avait bousculé de l'innocence à ce que j'aurai jamais pas imaginé même dans mes pires cauchemars. Ce jour j'avais tout perdu et même ce petit brin d'espoir naturel que je transportais depuis mon enfance.

Ce jour j'ai compris que je serai plus le même qu'avant. Car tout avait changé même la couleur du sol

Je me nomme Hamine et voilà mon histoire aux années précédentes je décide de célébrer ce jour. Je décide alors de me rendre avec mes amis de longue date: Nicola, Abou et Emmanuella la seule fille du groupe. Nous décidons de fêter cette journée même si nous n'avons pas encore choisis le lieux de notre destination.

Moi: où on va les potes présentement je suis prêt à célébrer ce jour

Abou: Mais on sait mon type il n'est que 22h

Nicola (sur un thon moqueur) : depuis quand cette heure te trouve dehors toi??😂😂

Emmanuella: tu sais pas qu'il s'est évadé de la maison😂😂

Moi: lol vous êtes bien drôles

Oui comme vous pouvez le voir je ne suis pas le genre de personne à aimer les sorties nocturnes. Car c'est ce que ma tendre maman m'a appris. Je n'était jamais allé en boite ni même dans un marquis jusqu'à ce jour. C'est aussi ce jour que ma vie va basculée de l'innocence à ce que j'aurai même pas imaginé.

C'est ainsi qu'on rigolaient jusqu'à ce que Emmanuella nous interrompt.

Emmanuella: on va pas fêter ainsi dans l'égoïsme sans que j'invite quelques copines?

Moi: d'accord fais le si ça te plaît. Moi ça me dit rien même😂😂

Abou: quittes là peureux là tu as trop peur des meurfs

Nicola: MDR le saint de la paroisse fête son anniversaire aujourd'hui dans un marquis😹😹😹

Emmanuella: Taisez vous laba tchrrr. Oui allô on dit quoi ma copine deux jours hein!

_..........

Emmanuela: oui ça va bon bref allons droit au but. Il y'a l'un de mes amis d'enfance qui célèbre son anniversaire aujourd'hui. Je t'invite tu peux venir avec ta cousine là.

Après avoir passé ce coup de fil Emmanuela est venue nous rejoindre en nous annonçant la confirmation de l'invitation.

Abou: non aujourd'hui on va bien s'amuser «la vie change avec les gos»

Nicolas : ah toi même tu connais mon frère

Moi: vous êtes vraiment terrible.

Après cette petite période de discussion nous avons donc décidé d'aller chercher les copines d'Emmanuela à Adjamé ce qui nous fîmes très rapidement il était environ 22h43. C'est ainsi que je voyais deux magnifiques filles sexys qui descendaient d'un mini car communément appelé "Gbaka". Elles nous ont rejoint et Emma a pris la parole.

Emma: bon bienvenue mes copines je vous présente mes deux compagnons de guerre Hamine , Abou et Nicola.

Elles: enchantés les gars.

Myria: moi c'est Myria et elle Rebecca

Emma (me montrant du doigt): C'est l'heureux du jour Hamine. C'est son anniversaire aujourd'hui.

Elles: joyeux anniversaire !

Après les présentations nous nous redirigeons à Yopougon à la rue princesse pour faire ce dont nous étions venus c'est à dire fêter. Arrivé dans cet univers nouveau pour moi seul car les autres y était déjà venus.

Non cet endroit était vraiment mouvementé. C'était trois festival à même temps celui de la nourriture, de la musique et de la d'ébauche. Il y'a avait les hommes de toute les couleurs, les femmes de tout les modèles. Les vendeuses de poulets d'un côté ainsi que leurs serveuses ultras sexys de l'autre. Il faut avouer que je n'étais pas dans mon milieu. J'avais pas l'habitude d'aller dans ce genre d'endroits j'étais même gêné. Je n'avais jamais fêté mon anniversaire à part ce jours et c'était Nicola et Abou qui m'avaient convaincu de le faire.

C'est dans cette ambiance que nous prîmes place dans un bar. Pendant qu'on rentrait par maladresse je heurta un jeûne homme qui était juste devant moi et celui ci se mettait automatiquement dans une colère bleue.

Lui: tu es malade ou-bien espèce d'enfoiré tu peux pas regarder où tu vas??

Nicolas : toi aussi tu es malade ou-bien est-ce qu'il a fait exprès?

Emma: Mohammed c'est toi???

Lui (étonné) : ehh Emma on dit quoi? Il y'a longtemps deh

Emma: excuses le Momo ce n'est pas volontaire.

Moi: Emma tu le connais où ??

Elle: c'est une longue histoire. Après je te dirai

Lui: OK j'accepte les excuses à cause de toi Emma.

Après cet incident nous prenons place pour déguster nos boissons. Tout le monde dansait sauf Rebecca et moi, nous sommes restés 5minutes avant qu'elle ne prenne la parole.

Rebecca : joyeux anniversaire encore j'espère que tu profites de ce jour car il est spécial.

Moi: bien-sûr que oui

Elle: ah OK.

Nous avons parlé de tout et de rien pendant longtemps et on pouvait entendre nos éclats de rire au point ou les autres nous regardent avec un air d'étonnement. Nous étions assis l'un prêt de l'autre je désirais vraiment cette fille. Surtout cette robe courte qu'elle portait , c'était une vraie beauté. Pourtant j'ignorais absolument ce  que cette attirance me causerait. Elle se caressait les cheveux au fur et à mesure pour les empêcher de se promener sur son beau visage. Elle me regardant d'un regard provocateur.

C'est pendant ce temps qu'elle me racontait à quel point elle était déçue des hommes. Elle les qualifiait de "monstres". Moi je me contentais de l'écouter déverser sa rage. Je me demandait qu'es-ce qu'elle avait vécu pour dire toutes ces choses.

Moi: comment tu peux dire ça Rebbeca je sais pas ce que tu as vécu dans le passé mais je peux te dire que tout les hommes ne sont pas la même nature.

Elle: qu'es ce qui prouve ce que tu dis ??

Moi:  moi par exemple je ne suis pas comme tu le dis.

Elle: 😹😹😹😹😹😹 arrêtes de me faire rire

Moi: dis moi plutôt ce qui s'est passé pour que tu sois aussi méfiante.

Elle: non laisses c'est pas grande chose. Assez discuté buvons à ton jour.

C'est dans cet atmosphère que nous buvions à grosse goutte l'alcool. Ce qui était un goût nouveau pour moi. Nous étions saouls elle et moi. Et elle se mit à m'embrasser devant tout le monde. Malgré que j'étais un peu timide de nature je voyais personne à côté de moi. Je me contentait de suivre le rythme et de glisser ma main sous sa robe. Puis un instant Emma vînt nous interrompre et se mît en colère.

Emma: nous on décide de te faire plaisir. Et toi tu veux déjà t'envoyer en l'air avec quelqu'un que tu connais à peine

Moi: Emma eehhh ....... Je peux.........

Emma: non laisses tomber c'est pas la peine je ne savais pas que tu étais comme ça moi qui te croyais mature Hamine.

Abou: c'est quoi ton problème il ne fait que s'amuser

Rebecca:C'est ton petit ami?? Ou-bien tu es sa mère???

Myria: arrêtez ça svp

Emma était vraiment très en colère et rien ne justifiait cela selon moi. Elle ne pouvait pas réagir comme ça nous ne sommes que des amis. Et d'enfance en plus. Elle a demandé que je les rejoignent elle et les autres pour un autre bar mais j'ai refusé j'ai donc suivi Rebbeca qui m'avait sifflé à l'oreille le lieu de notre prochaine destination. Pendant qu'on y allait je savais très bien que c'était pour passer la nuit ensemble et revenir le lendemain. J'étais un peu inquiet car j'avais dû m'enfuir par la fenêtre de ma chambre. Ma mère n'aurait jamais accepté que je sorte à cette heure de surcroît aller dans un bar.

Nous sommes allés dans un hôtel assez chic. Je savais que c'était parti pour une nuit torride. Elle se mit à m'embrasser passionnément au point où je perdais mon équilibre. Me jeta sur le lit et se coucha sur moi en intensifiant les caresses. J'étais au paroxysme de l'excitation. Je me suis retourné automatiquement sur elle pour lui arracher tout ces vêtements. Et je mis ma tête entre ses cuisses. Je me mis à dévorer cette fleur naturelle qu'elle avait à ce endroit.

Au fur et à mesure que la tension montait l'on pouvait entendre les cris de cette fille qui hurlait de plaisir. Elle était à moi ce jour là. Disons c'est ce qu'elle me disait. Moi j'étais qu'un amateur sexuel. J'étais sans expérience mais je faisais de mon possible pour imiter tout ce que je voyais dans les films pornographiques.

Elle me disait de la prendre kdo. Et cela était pendant que je chatouillais le bout de ses seins avec ma langue. Je faisais le tour avec et j'ai senti qu'elle commençait à me désirer entre ses jambes. Et pour cela je me suis exécuté sans tarder. Je lançais mes reins tel le débutant que j'étais. Mais toutefois cela ne semblait pas être sans effet. Elle s'est mise à le montrer.

Rebecca : vas-y bb vas-y Hamine je t'aime.

Il était 2h54 quand nous avons finis ces instants charnels je me suis juré de ne jamais laisser cette fille . Jamais car au point ou nous eûmes finis j'avais encore envie d'elle. J'étais pas amoureux d'elle mais je la désirait comme jamais je l'avait fait. Je n'avais jamais fait l'amour avant ce jours. Si c'était pas l'effet de l'alcool je pense que jamais je n'aurai eût le courage de faire toutes ces choses qu'on a fait elle et moi. J'avais même eût honte après. Car c'était sa ma nature. La timidité.

Soudain quelqu'un sonna à la porte et s'adressait à nous c'était la voix d'un homme.  Avant même qu'on n'eût le temps de parler il avait  ouvert la porte avec une clef double de la chambre. Je n'ai même pas eût le temps de me demander où il l'avait enlevé. Qu'il sorti une arme et l'a pointait sur Rebbeca

Lui: donc tu as fais ça seulement pour me rendre jaloux ??? Dis moi Rebbeca tu me connais n'est-ce pas??

Rebbeca : oui junior bien-sûr que je te connais je n'ai plus peur de toi. C'est fini entre nous tu ne fais que me frapper . espèce de bandit si tu veux tue moi je m'en fou

Moi: quoi  ban....quoi svp ne nous faites pas de mal Rebbeca tu peux m'expliquer.

Rebecca: non laisses le Hamine. Qu'il le fasse c'est bien ça qu'il peut faire. Seulement ça. Les salles besognes.

Junior : ah je vois madame a du courage maintenant tu vas mourir je te dis tu penses pouvoir bouffer mon argent et t'en fuir comme ça. Ah là tu a joué bidé tu vas me le payer.

Rebecca : je t'ai déjà volé c'est pas toi qui me donnait. C'est le sexe qui t'intéresse tu veux seulement coucher avec moi. À cause de cette chose qui se trouve entre mes jambes tu ne fais que me frapper. Voilà si je t'ai envoyé ce SMS te demandant de venir ici. C'était pour te montrer que je m'en fou de toi et que je peux me faire n'importe quel mec que je veux.

Je me sentait vraiment triste et trahit après tout ce qu'elle venait de dire .donc elle avait été avec moi ce soir uniquement pour faire du mal à ce mec bandit. J'étais dégoûté et je me sentait stupide. J'avais vraiment honte et voilà maintenant que nous sommes sur le point de mourir tout les deux elle et moi. Parce que ce type ressemblait à tout sauf à un plaisantin.

Dans la précipitation ce fameux junior avait chargé son revolver. Je voulais m'enfuir par la porte mais elle était vraiment condamné. Et là le coup de feux était parti. C'est fini pour moi je me suis dis.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status