Chapitre 2

Pdv de mariame

Moi mariame il m'a dit qu'il m'apprécie je ne sais pas vraiment s'il va m'aimé après comme moi je l'aime. Je prends mon téléphone et écrit à Djenab même si nous assis au même endroit je ne veux pas que tout le monde le sache pour le moment

Moi 💬: devine quoi il me l'a enfin

avoué

Djenab relève la tête pour me fusillés du regard je tourne la tête pour ne pas croisé son regard

Djenab 💬 : ahhhhh enfin

qu'es-ce-qu'il t'a dit je veux tout savoir

Moi 💬 : je raconterai à la maison

Djenab 💬 : hummmm

On continue de parler de tout et de rien jusqu'à ce que Boubacar me demande d'aller marcher avec lui. Il prend ma main on s'éloigne un peu des gens. Arrivé à un coin où les gens ne peuvent pas nous voir on s'asseyent

Boubacar : tu as pensé à ce que je t'ai dit

Moi: oui

Boubacar : et quelle est ta réponse dit-il en prennant mes mains dans les siennes

Moi : je ne peux pas tu es déjà avec quelqu'un

Boubacar : pourquoi ?? Attend tu parles de Fatima ?

Moi : oui et tout le monde sait que vous sortez ensemble

Boubacar : mais fatima et moi ça fait plus d'un mois qu'on est plus ensemble

Moi : c'est vrai

Quand il a posé ses les lèvres sur les miennes suis restée une minutes sans répondre mais quand il a commencé à bouger ses lèvres j'ai directement ouvert la bouche pour répondre il embrasse tellement bien on s'embrassais comme si on avait faim l'un de l'autre on décida de rompre le baisé pour reprendre nos souffle j'ai les yeux fermés il me relève le menton pour que je le regarde j'ouvre petit à petit les yeux et le regarde il a quelques choses dans les yeux que je n'arrive pas déchiffrer

Boubacar : cva dit-il d'une voix grave

Moi : euhh...o.. oui on devrais aller rejoindre les autres dis-je en allant vers la sortie

Mais avant que je n'atteint la porte il me tire par la main il me colle à lui pour que mon dos soit collé à son torse il commence à me faire des bisous dans le cou

Boubacar : tu vas où comme ça ?? Hum

Je n'arrive plus à parlé il me fait des bisous tout en me caressant les hanches je frissonne comme pas possible il le sent et me retourne pour que je lui fais face et il m'embrasse avec fougue j'essaie de suivre son rythme il commence à me carréssé les cuisses tout doucement en remontant vers mon entre jambes je m'accroche à ses épaules alors que lui il commence a me carréssé l'intérieur de mes cuisses je gémis il me dépose délicatement dans le lit il me déshabille. Et lèche le lobe de mon oreille en caressant mes seins il prend l'un d'entre eux dans sa bouche en caressant mon entre jambes je des picotements dans le ventre il descend un peu jusqu'à mon nombril puis reprend son chemin il me caresse en me regardant droit dans les yeux il m'embrasse et caresses au moment où il entre un doigt en moi je me cambre un deuxième je crie

Moi : aïe

Boubacar : t.. tu es vierge

Je hoche seulement la tête au moment ou il allait me répondre son téléphone sonne il grogne et décroche

Boubacar : oui quoi encore

?? : .....

Boubacar : ta gueule on arrive

Moi : c'était qui ?

Boubacar : Ousmane ils nous attendent

Je me lève en vitesse j'enfile vite mais vêtements comment ai-je pu me laisser aller ainsi qu'es-ce-qui m'a pris de faire ça. On sort de la cabane pour rejoindre les autres.

On arrive les autres nous attendais déjà chacun récupère son sac et direction la maison s'était tellement calme qu'on pouvais attendre une mouche volé moi j'étais dans mes pensées en me demandant s'il est fâché contre moi parce que dès le premier jour je me suis laissée aller mais ne me juger pas non plus je l'aime tellement que je me demande si je pourrais sortir avec un autre homme que lui j'étais à fond dans mes pensées que je me suis pas rendu compte qu'on étaient arrivés chez Djenab elle remercie boubacar avant de descendre et dire qu'elle viendrai demain à midi puisque je vais rester avec elle durant le voyage de mes parents j'ai hâte de me retrouver seule avec elle. Mais pour le moment boubacar ne me regarde même pas je crois qu'il me prend pour une fille au cuisses légère et qui s'offre au premier venu alors que moi même je ne sais pas ce qui m'a pris de faire une chose pareille. Au lieu de tourner à gauche pour me déposer chez moi parce que j'habite pas loin de chez Djenab je le vois prendre un chemin que je ne connais pas

Moi : où tu m'amène ? c'est n'est pas la route de chez moi

Boubacar : on va chez moi

Moi : chez t... toi pourquoi ? Qu'es-ce-qu'on va faire làbà

Boubacar : ne t'inquiètes pas je te ramènerai avant la nuit on doit parler

Quand il a dit on doit parler mon cœur a failli lâché pour moi c'était la fin de notre relation qui n'avait même pas débuté j'ai des larmes aux yeux

On arrive devant un appartement on descend je le suis à l'intérieur j'ai même pas pris la peine de regarder la décoration

Boubacar : prends place j'arrive dit-il en disparaissant dans le couloir

Pdv de Boubacar

Je l'a laisse dans le salon pour que je puisse me rafraîchir et faire en sorte que mon érection s'appaise je prends vite fait une douche et enfile quelques choses de légère. Pendant que j'étais dans ma chambre j'entends la sonnerie de la porte retentir je descends à la hâte pour savoir qui sait parce que je n'attendais personnes arrivé je trouve que mariame avait déjà ouvert la porte et je vois que ce n'est d'autres que ma sœur Oumou mais qu'es-ce-qu'elle fait ici

Oumou : salut dit elle à mariame

Mariame : oui salut ça va dit-elle d'une petite voix

Oumou : qui est tu?? et qu'es-ce-que tu fais chez mon mec 😡😡 ??

Moi/mariame : hein ?? Nos yeux allait sortir de leurs orbites 😲😲

Moi : mais qu'es-ce-que tu racontes encore Oumou ??

Je regarde mariame qui avait les yeux pleins de l'arme non pas ça je ne veux pas que sa se termine de cette manière on a même pas commencé il faut que je remplis ma part de marché ces crétins doivent savoir que personne ne peut me résisté je peux mettre toutes les filles dans mon lit je le veux pour le moment je ne sais ce que ma sœur est entrain de faire il faut je l'arrête sinon elle risque de gâcher mes plans . Elle regardait mariame

Oumou : donc c'est pour elle que tu m'as abandonnée ??

Mariame ne fesais que pleurer maintenant elle a pris son sac elle voulait sortir mais j'ai fermé à clé

Mariame : laisse moi sortir stp😭😭

Moi: ce n'est pas ce que tu crois wallah dis-je en la prenant dans mes bras

Oumou : ohhh que c'est beau l'amour 😊 dit ma sœur en sautant comme une petite fille

Je me décolle un peu de mariame en lançant un regard noir à ma sœur

Oumou : ne me regarde pas comme ça je voulais juste savoir si elle tient à toi dit-elle en s'asseyant

Oumou : désolé ma belle mais il fallait que je le fasse je ne veux pas que mon unique frère sort avec des filles comme l'autre pimbêche de Fatima

Moi : c'est bon mariame n'est pas comme celles que j'ai fréquenté par le passé

Oumou : mariame en plus elle a jolie prénom moi c'est Oumou la sœur de ce idiot et je crois qu'on va bien s'entendre

Mariame : enchantée même si j'ai eu un peu peur qu'il sait jouer de moi

Oumou : tu fréquentes la même université que lui ?

Moi : oui

Oumou : c'est pas à toi que j'ai posé la question

Moi : mais c'est à ma copine donc je peux répondre n'es-ce-pas chérie ?

Mariame : non c'est à moi de répondre

Moi : quoi mais vous vous liguez contre moi maintenant ?

Mariame : oui solidarité féminine 😏

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status