Chapitre 4

Pdv de boubacar

Arrivé à la maison familiale je me gare je rentre suis accueillis par ma mère

Moi : bonsoir la famille

Maman : mon chéri tu vas bien je ne t'ai pas vu hier

Moi : maman j'étais un peu occupée

Maman : oui tu es toujours occupé je me demande quand tu vas commencer à travailler comme ton père es-ce-que tu auras le temps pour toi même

Moi : maman

Maman : non pas de maman c'est la vérité hein

Papa : moi je préfère me taire

Moi : elles sont où les filles ??

Maman : Oumou dans sa chambre mais Binta est sortie elle ne respecte personne dans cette maison

Papa : quand je t'avais dit de l'envoyer à l'internat en France qu'es-ce-que tu m'as répondu dit-il à l'encontre de ma mère

Maman : ...

Papa : non c'est une enfant elle va se retrouver après maintenant voici le résultat même sa petite sœur est plus mature qu'elle

Moi : papa laisse je vais m'occuper de son cas

Papa : non je vais personnellement m'occuper de son cas moi même d'ici six mois je l'envoie à l'internat dit-il en allant dans son bureau

C'est toujours comme ça avec Binta elle sort quand elle sort et rentre quand elle le veut à chaque fois que tu parlais ma mère prenais sa défense maintenant voici les conséquences il presque 23h passé mademoiselle ne se montre pas on a tenté son numéro fatigué mes parents est de plus en plus inquiet et moi aussi parce que d'habitude elle rentre à 21h mais aujourd'hui elle n'est toujours pas rentré je prends ma voiture part chez toutes ces amis dont je connais personne ne l'a vu depuis 18h je commence vraiment à avoir peur toutes sortes d'idées se bousculent dans ma tête en me posant des questions à moi même si elle a été violée tué et jetté quelques part. Astafroullah je ne dois pas pensé à ça le plus important c'est qu'on la retrouve saine et sauve

J'étais dans mes pensées quand je reçois un appel de Souleymane je décroche il me parle d'une voix légèrement en colère

Souleymane : salut mec rejoint moi à ******. C'est une boîte de nuit

Moi : je ne peux pas ma sœur à disparue je la cherche partout

Souleymane : il s'agit de ta sœur elle est avec moi

Moi : mais qu'es-ce-qu'elle fou làbà

Je conduis comme un fou arrivé à l'adresse je me gare et descend j'appelle Souleymane il me dit qu'ils étaient derrière. Du coup je le rejoins effectivement il était avec ma sœur qui se cachait derrière lui en disant s'il te plaît ne lui dis rien

Moi : et qu'es-ce-qu'il ne doit pas me dire ? Dis-je en la regardant avec des yeux noirs

Souleymane : non rien je l'ai dans cette de nuit entrain de fumée et boire n'importe comment avec des garçons

Il regardait Binta avec tellement de haine que je me demande qu'es-ce-qui c'est passé avant que je n'arrive

Moi : merci mec

Souleymane : de rien bon à demain

Moi : d'accord et toi tu vas me dire tout de suite ce que tu fesais dans cette boîte de nuit en plus avec cette tenue à ce que je sache tu n'es pas sorti de la maison comme ça

Binta : j'étais avec des amies je ne pensais pas que cette boîte de nuit était dangereux dit-elle en pleurant

Moi : parce que tu as l'habitude de sortir en plus dit es-ce-que papa ou maman le sais

Binta : non dit-elle en reniflant

Moi : ça c'est la meilleure 😡😡

On arrive à la maison je la traîne par les cheveux jusqu'au salon. Moi ma sœur veux faire la p*** alors là ça va pas faire l'affaire je suis tellement énervé que je n'arrive pas à parler parce si je parle je vais dire des mots que je regretterai

Maman : pourquoi tu la tien par les cheveux

Papa : lâche là boubacar

Je la relâche et commence à sortir de la maison pour aller à mon appartement

Pdv de Mariame

Nous avons passé toute la journée à regarder la télé à dormir et à manger. Il est est minuit passé donc on rentre nous couchée

Le lendemain je me réveille par la sonnerie de mon téléphone c'était ma mère je décroche avec une endormie

Moi : allô bonjour maman

Maman : toujours au lit

Moi : vous êtes bien arrivés

Maman : oui hamdoulillah ton père te passe le bonjour

Moi : il va bien

Maman : oui bon je te laisse chérie

Moi : d'accord bonne journée maman

Maman : bisous 😘😘

Je me lève et fait ce que j'avais à faire avant de revenir dans la chambre et mademoiselle dors toujours humm j'ai déjà une idée de ce que je vais faire la vengeance est un plat qui se mange froid

Je sors part à la pompe puis remplie un seau d'eau pour revenir je m'arrête pour la réveiller mais la meuf quand elle dort vous pouvez allumé un moteur à côté de son oreille elle ne va pas se réveiller quand elle dort tu vas croire qu'elle est morte que non elle dort.

Moi : Djenab réveille toi il est 15h

Djenab : laisse moi dormir 😴😴

Moi : Djenab lève toi

Djenab : maman laisse moi c'est le weekend

😂😂 La meuf crois que c'est sa maman qui l'a réveille bon je crois que je vais bien vengé 😏😏 je prends le seau le relève et je compte jusqu'à trois en imaginant la suite

Moi : 1😂 2😂 3

Je renverse l'eau sur elle elle saute du lit en criant moi j'étais morte de rire

Djenab : wohii dit-elle en regardant partout avant qu'elle ne me vois

Moi : 😂😂😂😜

Djenab : je vais te tué dit-elle en courant derrière moi.

On courrait et rigolait par tout dans la maison. Sa fesais longtemps qu'on avait pas fait ce genre de folie on finit de prendre chacune une douche

Je vous passe la journée j'ai pas eu de nouvelles de Boubacar depuis la dernière fois je me demande s'il pense à moi. Mon téléphone sonne je regarde c'est un numéro inconnu donc je laisse un peu avant de répondre

?? : Salut Mariame tu vas bien ?

Moi: oui je vais bien à qui ai-je l'honneur ?

?? : C'est Oumou la sœur de Boubacar

Moi : ah oui ma belle comment vas-tu ?

Oumou : je vais bien merci

Moi : Dieu merci

Oumou : dit t'es libre demain ?

Moi : euuhhhh... Oui

Oumou : si tu es occupée on peut remettre ça à un autre jour je voulais juste qu'on passe la journée ensemble

Moi : bon je vais voir d'ici demain je vais t'informer

Oumou : d'accord chérie je te laisse

Moi : ok bye

Djenab (sortant de la chambre) : tu parlais avec qui ??

Moi : la sœur de Boubacar

Je l'a voit changer d'expression

Djenab: en bon il combien de sœur ??

Moi : deux mais je ne connais que la benjamine

Djenab: humm bon on fait quoi aujourd'hui ??

Moi : franchement je ne sais pas

Djenab: et si on partait en boite de nuit aujourd'hui

Moi : pas mal comme idée

Djenab: si tu l'as vois dire pas mal on dirait qu'elle n'aime pas. Allons nous préparer yandii

Pendant qu'on se préparait je reçois un message de Boubacar

Boubacar💬: coucou ma chérie je suis désolé de ne pas t'avoir donner de nouvelle depuis la dernière fois

Moi 💬 : c'est pas grave tu vas bien ?

Lui 💬 : oui ça va et toi comment vas-tu princesse ?

Moi💬 : oui je vais bien aussi

Lui 💬: tu fais quoi ?

Moi 💬 : je sors avec Djenab

Lui 💬: et je peux savoir où vous allez la nuit là ?

Moi 💬: non

Lui 💬: dit moi au moins avec qui vous sortez

Moi 💬: bâ avec des amis

A peine le message envoyé que je reçois un appel de lui j'ai fais exprès de ne répondre

Boubacar 💬 : repond à mes appels

Moi 💬 : à demain chérie

Je veux savoir s'il tient vraiment à moi et s'il serait jaloux de me voir sortir en boîte de nuit avec d'autres amis même si je sais que l'un d'entre eux veux plus que de l'amitié c'est pour ça j'ai dis à Djenab de faire vite je ne sais pas s'il va débarquer ici tout de suite mais je le pense cas même

Une heure plus tard on se retrouve dans une boîte de nuit très réputée on s'installe avec tous nos amis avec lesquels on s'étaient donnés rendez-vous ici on commande d'autres était déjà sur la piste de danse on buvait ( mais pas d'alcool pour djenab d'autres filles et moi) quand un de mes amis me tire sur la piste on dansait tranquillement après on était assis je voulais aller aux toilettes je me suis levée pour y aller en revenant j'ai vu quelqu'un qui ressemble à boubacar la personne se et je vois effectivement c'est lui on dirait qu'il cherche quelqu'un il tourne la tête vers notre table. Suis trop contente parce que je pense que c'est moi qu'il est venue chercher qu'il tient à moi et il est jaloux

Je fais comme si je ne l'avais pas vu et part m'assoir à ma place je l'ignore .

Mon ami avec qui j'avais dansé met sa main sur ma cuisse je la mienne pour la repousser mais serre sa main sur ma cuisse je regarde boubacar qui serre les points on dirait qu'il est fâché

Moi : Mohamed lâche moi

Mohamed : ça ne te plaît pas ?

Moi : non et arrête je t'ai déjà dit que je ne veux pas de toi

Mohamed : pourquoi à ce que je sache tu n'as pas de copain

Moi : bâ tu es mal informé

Mohamed : ah bon c'est qui ?

Boubacar : c'est moi

On relève tout les deux nos yeux Mohamed le regardais choqué

Mohamed : hein mariame c'est vrai ?

Moi : oui

Boubacar : viens dit-il en me tendant ma main.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status