Éli le narcissique
Éli le narcissique
Author: La plume et encre d'Espoir
Épisode 1

Dans le dictionnaire je suis sûr que mon prénom doit être le synonyme de narcissique. 😎.

Salut, 🖐 je me nomme Eli et j’ai 25 ans.

Je suis un beau jeune homme ‘’frais’’ comme on le dit. 😎

Ouais, vous vous en doutez après ces mots. Je m’aime trop. Je suis sûrement le plus grand narcissique que la planète ai connu et je me fiche royalement de ce que les gens pense de moi. J’ai un égo surdimensionné en plus d’une confiance en soit exceptionnel. ❤

Sur le plan physique, je dirai que j’ai été modelé par Dieu…non je plaisante. Je travaille dur en suant à la salle de gym pour pouvoir me fabriquer le corps splendide que j’ai. J’aime prendre soin de moi. 😁

Mes parents sont des gens super géniaux. Je suis fils unique en plus mes parents sont très riche… Je sais. Vous allez vous dire que c’est pour cela que je suis si narcissique… En y repensant, peut-être bien… mais je suis tout sauf ‘’fils à papa’’. D’ailleurs, je déteste les fils à papa.

Dans les fêtes organisées par mon père, je rencontre très souvent ce genre de personne, hommes ou femmes. Je déteste tous ceux qui sont oisif en plus des profiteurs. Il y en a tellement…

Bref, je ne suis pas un fils à papa. Déjà tout petit, je rêvais de devenir comme mon père. J’ai donc suivi ses pas en m’appliquant très sérieusement.

C’est comme ça que je suis devenu très indépendant.

J’ai travaillé dure pendant des années dans l’entreprise de mon père. Par la suite, j’ai créé ma propre société de télécommunication à 22 ans avec mes propres fonds et un près bancaire que j’ai remboursé très rapidement grâce au revenu de ma société en l’espace d’une année.

Je me suis vite réalisé parce que je n’aime pas dépendre de mes parents. J’ai donc décidé de vivre seul.

Je travaille très dur mais quand j’ai le temps, la plus part du temps les week-ends, je sors avec mes potes en boîtes et ont dépensent sans compter.🍺

Je suis narcissique mais pas radin…enfin…je donne juste à ceux qui le méritent d’après mon analyse.😜

Actuellement, avec mes potes, nous avons créé une société de fabrications d’engins de tous genres. Nous sommes au total 5. Ça fait qu’une année qu’on a créé cette société mais ça marche à fond. Les revenus sont de plus en plus conséquents.

Bref je suis dans l’une de mes voitures, 🚗une Lamborghini (elle m’a coûté vraiment très chair, la peau des fesses quoi 😅) mais ça en valait le coup. Je suis comme ça. Tout ce que je veux, je me donne les moyens de l’avoir quitte à travailler sans relâche et rester éveillé durant des jours.

Après une longue journée de travail, je n’avais qu’une envi : faire l’amour. Il était déjà 22h mais pour moi, la nuit ne faisait que commencer.

Je roule doucement dans les rues, la vitre baissée, la main gauche hors de la voiture, histoire de réfléchir et de prendre l’air.

-Que vais-je pouvoir faire ?

Je me gars sur le bas côté de la route et je fouille mon répertoire à la recherche d’une des nombreuses filles qui me court après. Qu’est-ce qu’elles ne feraient pas pour une poignée d’argent ? 😉

À peine mon téléphone saisi, je vois un appel entrant.

Ah super, c’est Gina. Cette fille me kiff trop.

Moi :hallo ?

Gina : oui bb, comment tu vas ?

Moi : je vais bien et toi ?

Gina : bien aussi.

Moi : Que me vaut l’honneur ?

Gina : Je voulais voir si tu avais un peu de temps…

Moi : ouais, je suis vers la Colomb de la paix et toi ?

Gina : je suis dans la boîte de nuit près de forever. Tu veux venir ?

Moi : et comment ? J’arrive tout de suite.

Gina est une superbe fille de 28ans. Grande et mince. Très jolie, limite un mannequin.

C’est une femme qui sait s’amuser. Elle ne le fait pas que pour l’argent. Elle le fait aussi pour expérimenter de nouvelle sensation. 😁

🙄Avec elle, j’apprends chaque jour de nouvelles choses… je ne veux surtout pas mourir bête.😂 Lol.

Je la rejoins et nous allons direct dans un hôtel.

Dès que nous passons le pas de la porte, elle me saute dessus et m’embrasse avec une fougue incroyable.

Moi : tu as la dalle toi…😅

Gina : chut…tait-toi !😏

Elle l’a dit d’une manière qui m’a tout de suite excitée. Je l’ai immédiatement prise dans mes bras en la posant sur ma taille.

Gina : oh…tu es si chevaleresque …trêve de discussion. Passons aux choses sérieuses.😉

Nous faisons ce que nous avons à faire et je vais dans la salle de bain pour prendre un bain et ensuite je sors m’habiller.

Gina : chéri, tu devrais rester avec moi ici. Il se fait tard…

Moi : (en m’habillant) non, j’ai du travail demain en plus d’une réunion…Je dois vraiment y aller.

Elle était assise sur le lit en serviette. En me voyant m’habiller, elle se lève du lit et laisse tomber sa serviette.

Gina : tu aime ce que tu vois ? (avec une voix très sexy)

Moi : et comment ?

Je la regarde se toucher en se mordant les lèvres.

Je m’approche d’elle et l’embrasse langoureusement.

Moi : attends ! (en retirant mes lèvres) Gina ! C’est du chantage affectif… 😏

Gina : prends-le comme tu veux !😉

Elle sourit en caressant mon cou et descend sur ma poitrine en y posant de petit bisou qui me font pousser de petit gémissement.

Elle descend progressivement vers ma taille et ouvre délicatement la fermeture de mon pantalon

Elle se redresse pour m’embrasser.

Gina : tu veux toujours partir ? (avec un sourire coquin)

Cette fille ne me connaît pas du tout. Je ne cède pas au chantage encore moins affectif.

Je m’approche d’elle lentement et j’approche mes lèvres près de ses oreilles que je mordille doucement.

Moi : Gina ! Je dois y aller.

Gina : quoi ? Tu n’es pas sérieux.

Elle tombait des nues. Elle n’en croyait pas ses yeux. Elle ne sait pas que je ne suis pas comme tous les hommes. Je sais me contrôler.

Je ferme les boutons de ma chemise sous ses yeux ebahis. Elle se laisse tomber sur le lit sans me quitter du regard. Son regard devient dure. À un moment donné, j’ai cru quelle allait me sauter dessus pour me décapiter. De toutes façons, ce n’est qu’une femme. Je réussirai la maitriser. 😎

Je me regarde dans la glace pour voir mon splendide corps. Je peigne ma barbe et mes moustaches après avoir peigné mes cheveux.

Je sens son regard énervé dans mon dos. Ça m’excite un max. Je continu par prendre mon temps en frédonnant.

Une fois prêt, je me retour vers elle, mon sourire ravageur aux lèvres.

Moi :Gina ! Je dois y aller

Gina : fou le camp😡…

Je m’approche d’elle et je l’attrape par la taille en l’embrassant malgré elle.

Gina :tu es un malade😑

Moi : oui je l’avoue mais tu aime ça…

Gina : possible 😏… Mais… Je me vengerai de ce que tu viens de me faire. 😎 t’inquiète pas.

Moi : non tu peux pas.

Gina :pourquoi ?

Moi : tout simplement parce que tu es accro à moi😎

Gina : ouaos je l’avoue. Tu es plutôt chouette… Mais je vais bientôt me caser…

Moi : et c’est qui l’heureux élu ?

Gina : tu ne le connais pas.

Moi : ça m’étonne de toi mais…mais, félicitations 😘

Gina : maintenant vas t’en

Moi : Tiens 10000F pour ton transport. Je t’envoie le reste par T-money. Au plaisir de nous revoir. 😘

En fait, il faut savoir dire « non ». C’est mon mot préféré. « Ah je peux le faire mais non je ne le ferai pas ». « oui » est une sorte de prison. « Non » c’est le symbole de la liberté.

Je prends mes clés et je sors. Je ne dors jamais dans le même lit que mes conquêtes surtout quand c’est dans un hôtel. C’est un principe que je ne pense pas que j’enfreindrai.

En plus, j’ai une réunion très importante dans l’entreprise de mon père.

J’ai que 25 ans et je gère une entreprise, j’ai créé une entreprise avec mes amis et je travaille dans celle de mon père. Ce n’est pas facile tout ça mais j’adore mon travail.

Bref je vais dans le parking et là,… mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Moi : Tu es normal toi ?

Près de ma voiture, il y avait un jeune homme. On aurait dit qu’il essayait de crocheter la portière.

Moi : PUTAIN, VIENS ICI PTIT CON.

En me voyant venir, il a détalé à toutes vitesses. J’espère qu’il n’a rien gâté sur ma voiture.

Je vérifie et je vois qu’il a essayé de forcer le capo. J’avais enlevé l’alarme juste parce que les gens aiment toucher ma voiture, ce qui faisait que l’alarme sonnait tout le temps.

Je débloque la voiture et je monte tout énervé.

Dès que j’arrive chez moi, j’active l’ouverture du portail avec la commande. Je gare la voiture et je monte me coucher. Ma maison est trop grande pour moi seul mais j’aime beaucoup. J’aime être dans l’excès. C’est mon mode de vie.

Il était déjà 3h dépassé. Putain, je vais dormir que 4h maxi.

Le lendemain…😅 le matin, je me réveille grâce à mon réveil à 7h avec un grand mal de tête. Je me traine hors de mon lit pour me rendre dans la salle de bain. Je prends un bain rapide et je descends dans la cuisine pour prendre mon petit déjeuner. Je suis presqu’en retard.

Je m’assieds précipitamment à la table à manger et je prends un croissant et du thé que j’ingurgite rapidement.

Martha : bonjour grand frère. T’as bien dormi ?

Moi : bonjour Martha. Oui…et toi ?

Martha : je vais très bien mais…à voir ton visage… (rire) tu ressemble aux monstres dans les films d’horreur. Tes yeux sont tellement rouges et enflées…Mr le zombie est dans la place. 😂

Moi :merci 😒

Martha : de rien 😝

🔺🔺🔺🔺🔺🔺

Martha est une jeune fille de 19ans qui vient faire le ménage chez moi tous les jours… Je l’avais rencontré dans un super marché. Sa patronne l’avait envoyé faire des emplettes. J’étais tellement concentré sur mon téléphone que je ne l’avais pas vu venir. Le choc était inévitable.

Elle a perdue beaucoup d’article que j’ai racheté. Elle m’a ensuite aidé à acheter mes articles puisque je ne savais pas comment faire. C’était le début de ma vie indépendante donc je ne savais pas comment acheter au super marché.

Après les achats, je n’avais rien à faire donc je l’ai ramené chez sa patronne. J’attendais qu’elle entre avant de partir mais le temps de tourner ma voiture, je la vois sortir violement de la maison. Elle tombe sur le sol et là une femme très bien habillée, probablement sa patronne la réprimande en la battant.

Dès que je vois ça, je sors immédiatement de ma voiture et je vais vers elles. Elle suppliait sa patronne, les yeux larmoyant de la garder mais celle-ci ne l’écoutait même pas. Elle venait de la virer.

Sans hésiter, je fais une leçon de morale à la patronne et je tire la fille avec moi dans la voiture.

Elle ne faisait que pleurer. Je roulais sans pouvoir réaliser ce que je venais de faire. Qu’est-ce qui m’avais prit ?

En général, je déteste me mêler des histoires des gens et voilà ma réaction. Je ne parvenais pas à me comprendre.

Je me surprenais. Moi, le narcissique, j’avais compassion de quelqu’un ? Moi qui me prenais pour un dur, je venais de réaliser que j’avais un cœur.

Elle m’explique qu’elle vit avec sa mère et que la vie est très dure pour elles. Après un long moment, je décide de l’engager. Un sourire illumine son visage. Elle accepte tout de suite en me promettant de ne pas me décevoir…

🔻🔻🔻🔻🔻🔻

Depuis ce jour, elle me fait à manger le matin et la nuit. C’est rare que je rentre le midi. Elle a le double des clés. Parfois elle passe la nuit chez moi mais parfois elle rentre chez sa mère.

Eh oh, détrompez-vous tout de suite. Je vous vois venir. Entre elle et moi, il n’y a rien du tout. 😒

J’ai beaucoup d’affection pour elle et c’est tout.

Martha est en 2ème année de droit. Je finance ses études aussi. J’ai voulu sursoir sont travail chez moi mais elle a insisté pour le faire.

Moi : tu as cours aujourd’hui ?

Martha : oui mais c’est à 16h.

Moi : ok. Il y a l’argent dans le tiroir. Tu prends ce qu’il te faut.

Je prends mon petit déj en vitesse et je disparais.

La réunion a sûrement déjà commencé. Ma secrétaire m’harcèle avec des appels et des messages. Je ne peux pas décrocher de 1 parce que je suis en circulation et de 2 parce que je sais déjà ce qu’elle va me dire.

Je fonce à l’entreprise. Dès que j’arrive, je gare dans le parking et je monte dans mon bureau prendre des documents.

-EHH, TU AS VU L’HEURE ? IL EST 7H PASSÉ…

Aïe aïe aïe…Je suis dans le pétrin. 😫

Asuivre…..

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status