Une bonne erreur
Une bonne erreur
Author: Lakhita

Chapitre 1

J'étais heureuse d'enfin pouvoir retourner en cours. J'avais raté une semaine à cause d'une satané grippe! Cette semaine avait été la pire de toute ma vie sans exagérer. J'avais quarante de fièvre, un coup j'avais froid, l'autre chaud, je tremblais, j'avais mal partout, j'étais fatiguée... J'étais à bout de nerfs et je voulais tuer tout le monde toutes les cinq minutes. Mais j'avais survécu! Mon nez n'était enfin plus bouché! Je pouvais respirer l'air frais du matin et je me dis que c'était la plus belle chose au monde que d'avoir un nez débouché. On n'appréciait pas assez les petites choses de la vie.

J'étais légèrement en retard parce que je m'étais laissée emporter par la beauté du monde extérieur. Résultat j'arrivais devant la salle quand il y avait tout le monde sauf la prof. J'étais à la fois heureuse et gênée par cette entrée fracassante. Un gars de ma classe lança alors que je passais à côté de lui:

"T'es toujours vivante toi?"

Je lui souris de toutes mes dents. Oui j'étais vivante! Et je comptais bien profiter du restant de mes jours comme si c'étaient les derniers. (J'en fais trop non?) Je m'étais aussi promis de ne plus jamais sortir en hiver sans manteau, gants, écharpe et bonnet. Mieux vaut être prudents. De plus, plus jamais je n'allais faire la bise aux gens malades. Gardez vos microbes merde! Je suis pas une nourrice!

Un autre gars renchérit:

"On croyait que t'avais déménagé!

-Non! Malheureusement pour vous je suis toujours vivante et je compte finir mon année de lycée ici!"

Ils soufflèrent faussement déçus avant qu'on éclate de rire. Je rejoins mon amie Lucie qui était très contente de me voir visiblement. Je la connaissais que depuis cette année. Elle était très timide et adorable. Elle était petite et rousse avec des yeux bleus. Elle avait le don d'être extrêmement calme peu importe la situation. Je l'aimais trop.

"Tu m'as abandonnée pendant une semaine!me réprimanda-t-elle toujours avec son grand sourire qu'elle n'arrivait pas à cacher."

Sa peau blanche était devenue toute rouge à cause de l'excitation. Elle était trop mignonne...

"Franchement! J'aurais mile fois préféré rester avec toi! Plus jamais la grippe! Nan nan."

Nous rîmes. Quelques autres filles de la classe se sont jointent à nous pour prendre de mes nouvelles aussi. Soudain j'aperçus William qui était assis tout seul sur un banc. William était un des gars les plus populaires du lycée. Il avait beaucoup de confiance en lui et s'il n'aimait pas ou ne connaissait pas quelqu'un il n'était pas du genre à essayer d'être gentil. Je le trouvais très drôle et il était aussi très cultivé. Beaucoup de personnes le détestaient pour son côté provocateur et aussi parce qu'il profitait pas mal de sa popularité. Son cercle d'amis proches se composait de Ange, Jules et Romain. Ils étaient tous dans ma classe. William était vraiment lui même qu'avec ses amis mais il aimait quand même être seul parfois. Cependant jamais je ne l'avais vu assis seul sur un banc à broyer du noir alors que toute la classe était présente... Je ne lui parlais pas trop mais il ne m'ignorait pas non plus. Il n'allait jamais venir vers moi mais si jamais on se retrouvait à côté on discutait tranquillement. Il était très gentil avec moi et il n'a jamais osé faire de remarque déplacé contrairement à celles qu'il fait aux filles de ma classe. Je l'aimais bien. Je décidais donc d'aller lui parler.

Wiiliam ne releva pas la tête de ses chaussures quand je me plantais devant lui. Il était tellement perdu dans ses pensées qu'il sursauta quand je l'interpellai:

"William. Ça va?"

La surprise fut rapidement remplacée par de l'irritation. Je ne l'avais jamais vu d'aussi mauvaise humeur.

"Dégage."

J'accusais le coups. Il s'intéressa de nouveau à ses chaussures mais je n'entendais pas les choses comme ça. J'étais tellement heureuse une seconde avant. Il venait de tout gâcher! La colère monta en moi. Je pris une voix grave pour l'imiter:

"Bonjour Mia comment vas-tu? Je suis content de voir que tu vas mieux."

Il me regarda énervé mais surtout déstabilisé. Je repris ma voix normale.

"Tu sais quoi? Déprime seul je m'en bas les ovaires!"

Sur ce je tournais les talons et rejoignais mes amies. Ces dernières me regardaient très bizarrement.

"Quest-ce que vous vous êtes dit?me demanda Hélène.

-Rien d'important. Pourquoi il est seul dans son coin à faire la tronche?"

Il m'énervait par ce que pour une fois depuis une semaine j'étais de bonne humeur...

"Tu as raté pleins de trucs en une semaine!s'exclama Valentine.

-Ah ouais?

-William est allé trop loin dans ses provocations cette fois. Cette fois même ses cons de potes ont compris que c'était un connard et ils l'ont exclu. Bien fait pour lui!rit Hélène aux anges."

Personnellement même si c'était un connard je n'arrivais pas à me réjouir de son malheur... Hélène détestait William plus que n'importe qui dans tout le lycée. Elle m'avait raconté que ses potes l'avaient harcelée sur internet et que William n'arrêtait pas de faire courir des rumeurs à son sujet. Hélène voyait d'un très mauvais œil quand je discutais avec William et ça me mettait mal à l'aise parce qu'il était adorable avec moi. Fin. En, général...

La prof de français arriva et nous entrâmes dans la salle.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status