Chapitre 4

"Pourquoi tu m'as défendu?me demanda William.

-Oh non tu vas pas commencer à me le reprocher toi aussi! Je ne peux pas être gentille? Tu ne peux pas juste me remercier?"

Il me sourit moqueur. C'était la première fois que je le voyais sourire depuis mon retour.

"C'est vrai. Merci.

-Pourquoi tu souris comme ça?

-Tu pensais ce que t'as dit sur moi?"

Il me l'avait demandé tout bas comme s'il avait peur de ma réponse. Je relevais les yeux de mon allemand. Les yeux de William brillaient. J'étais comme hypnotisée par leur beauté.

"Oui."

Il sourit légèrement gêné. Je le connaissais depuis assez longtemps pour reconnaître ses expressions. Il avait été touché par mes mots. Je me reconcentrais sur ma leçon. William souffla.

"Tu vas m'ignorer?

-Oui."

Il sortit son téléphone et tenu deux minutes sans m'adresser la parole. Ça ne lui ressemblait pas d'abandonner si vite. A vrai dire jamais il n'était vexé quand quelqu'un l'ignorait. Il s'en fichait en temps normal.

"Tu vas rester silencieuse encore longtemps?

-Je ne reste là que pour te tenir compagnie. Je ne compte pas discuter avec toi."

Il grogna pas content de ma réponse.

"T'es sérieuse?"

Je soufflais à mon tour énervée et rangeait mes affaires dans mon sac.

"Tu vas où?me demanda William en se levant aussi.

-Ailleurs."

Il m'attrapa par le bras mais je le repoussais. J'étais vexée je ne l'avais pas oublié.

"Non c'est bon. Je suis la seule qui viens vers toi et tu te comporte comme un connard. J'ai des sentiments moi aussi. Tu t'es même pas excusé!"

Je tournais les talons. J'eus le temps de faire quelques pas quand William m'interpella:

"T'as raison je suis désolé!"

Je m'arrêtais mais continuais à lui tourner le dos. Jamais de sa vie William ne s'était excusé auprès de quelqu'un si facilement. La preuve il ne s'était même pas excusé pour avoir traité notre lycée de lycée de débiles si la rumeur était vraie. Et puis il avait affirmé qu'elle était vraie.

"J'ai agit comme un con. T'étais vraiment la seule à venir vers moi et... J'ai foiré. Désolé."

Je me retournais un sourire sur le visage.

"On révise? On a un contrôle d'allemand."

William me regarda m'asseoir surpris mais soulagé. Il se joint à moi et je le fis réviser.

Quand la cloche retentit, nous rangeâmes nos affaires pour aller en cours. J'allais rejoindre la salle mais je m'arrêtais car je voyais que William ne bougeait pas.

"Qu'est-ce que t'attends?lui demandais-je.

-Tu es sûr que tu veux que les gens te voient arriver en ma compagnie?

-Je m'en fiche de ce que les autres pensent et je traîne avec qui je veux."

Il rit et me suivit à l'intérieur. Comme nous pouvions nous y attendre, notre arrivée ne passa pas inaperçu. Les gens ne critiquaient plus William quand il passait mais seulement parce qu'ils étaient choqués de le voir rigoler avec une fille. Arrivés devant la salle, les gens de ma classe me regardaient désapprobateurs. Je n'en avais rien à faire et nous nous posâmes un peu plus loin avec William.

Il se fit encore plus taquiner durant le cours d'allemand que jusque là. Sûrement pour que j'arrête de traîner avec lui ou pour pas qu'il prenne confiance. Mais c'était comme si aucune critique ne pouvait détruire sa journée. William n'avait plus la tête baissée sur son livre à faire le tueur mystérieux. Il écoutait le cours avec intérêt et était redevenu un peu aussi joyeux qu'avant. Cette vision me fit chaud au cœur.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status