Je ne t'aimerai jamais
Je ne t'aimerai jamais
Author: Lakhita
Bus raté

Tout le monde a un jour où rien ne va. Pas un jour mauvais mais seulement un jour où les petites maladresses s'accumulent et nous fatiguent. Personnellement j'étais très fatiguée. Un masque oublié mais perdu devant la porte de chez moi, un bus qui ne passe pas devant donc attendre une demi heure, un jour plus chargé en cours que d'accoutumée. Je n'avais pas eu un mauvais jour. J'avais ris avec mes amis et les cours avaient été intéressants mais m'étant levée trop tôt et ayant dû courir à cause de mon bus raté j'avais juste envie de rentrer.

J'avais attendu une heure dans mon amphi mais étais partie aussi vite que j'avais appris que le cours avait été mis sur internet. Sur le chemin j'avais décidé de mettre une playlist de chansons tristes n'étant pas d'humeur à écouter quelque chose de trop rythmé. Cette lassitude me donnait mal à la tête. Je voulais simplement m'asseoir et ne rien faire. Peu importe si j'avais des devoirs j'allais les faire un autre jour.

J'avais la flemme d'attendre le bus qui allait directement chez moi alors j'en prenais un qui faisait un détour. Pour m'occuper je décidais de parcourir mon téléphone sans but précis et j'ouvrais I*******m où je n'étais pas allée depuis des semaines. Je vis que ma fac organisait de nouveau cette année un parrainage pour les premières années.

Ma marraine n'avait pas été des plus tops l'année passée je décidais donc de m'inscrire pour peut-être éviter à une personne d'avoir une mauvaise marraine lors de leur première année. J'envoyais le questionnaire à mes amis leur demandant s'ils allaient eux aussi s'inscrire mais ils ne voulurent pas prétextant qu'ils étaient déjà assez perdus comme ça avec les cours ils n'allaient pas pouvoir aider quelqu'un d'autre à réussir leur année. Je me retrouvais donc à le faire seule dans mon groupe d'amis.

J'envoyais mon questionnaire rempli en l'espace de quelques secondes et continuais à écouter ma musique en regardant par la fenêtre. Les autres avaient encore une semaine pour envoyer leurs questionnaires, j'allais donc pas avoir mon ou ma filleule avant longtemps.

Pendant ce temps mes journées redevinrent comme avant. Je dormais 9 à 10 heures par nuits et allais qu'une fois ou deux par semaines à la fac pour les cours. Le reste du temps je travaillais à la maison ou invitais des amis.

À cause du covid la moitié de mes cours étaient passés en distanciel et mon programme de l'année avait même bien été réduit cela expliquant mes nombreuses heures passées à la maison. On était encore loin de décembre mais avec ma meilleure amie nous avions décidé de nous lancer dans un film de Noël avant de faire un marathon de films d'horreur.

J'avais toujours adoré les films de Noël. J'adorais tout ce qui était romance en général et même si je savais que les films de Noël étaient niais j'adorais ça et en regardais environ 50 tous les ans. Et souvent les même tous les ans. Je décidais donc de lancer un film de Noël que j'avais déjà vu trois fois pendant qu'on mangeait avec ma meilleure amie alias Dani mais quand arriva la scène de la déclaration je me rendis compte que j'étais gênée.

Tandis que Dani me regardait avec des yeux emplis d'amour et la bouche grande ouverte par l'excitation je pinçais les lèvres et mettais pause au film perturbée.

"Dani... Je trouve ça niais."

Elle rit.

"C'est le but des films de Noël.

-Oui je sais mais jusque là je trouvais ça mignon. Mais là... Je suis gênée... Qu'est-ce qui m'arrive ?"

Dani ne sut quoi répondre. Nous étions deux des personnes les plus fleures bleues de la terre mais maintenant je me rendais compte que depuis quelques temps j'étais différente.

"Maintenant que j'y pense je regarde toujours des séries romantiques mais moins qu'avant déjà et surtout que je trouve ça mignon mais je me dis par contre je ne veux pas que ce soit moi. C'est mignon tant que c'est fictif."

Dani haussa les épaules pas plus choquée que ça alors que je me remettais vraiment en question.

"Sois un peu choquée s'il te plaît."

Nous rîmes.

"Non mais en vrai c'est rien je m'en fou c'est juste que je viens de m'en rendre compte alors c'est bizarre. C'est triste de se rendre compte que tu grandis.

-C'est vrai... Mais en vrai tu as jamais voulu être en couple donc tu grandis pas tant que ça.

-Oui mais je n'avais encore jamais tant rejeté l'idée que ça. Jusque là je me disais juste que je ne voulais pas être en couple mais que si un jour quelqu'un me plaisait je ne serais pas contre alors que ces derniers temps je suis vraiment dans l'optique beurk beurk beurk."

Dani rit de plus belle. Cette dernière était en couple tout comme deux autres personnes de notre groupe d'amis. Quand j'avais annoncé cela à ma mère elle m'avait immédiatement demandée si je n'étais pas jalouse. J'avais été sincèrement surprise par sa question. Pas une seconde j'avais voulu être comme eux. J'étais énormément heureuse en les voyant heureux mais je ne voulais pas de ce bonheur. Je répétais souvent que je n'allais pas me mettre en couple avant 2027 mais ces derniers temps je me rendais compte de à quel point j'étais sincère.

Nous finîmes de regarder le film oubliant ma petite crise existentielle mais au moment du mariage je mis de nouveau pause sur le film indignée.

"Mais ils se connaissent depuis cinq jours! Ils vont pas se marier!"

Dani quant à elle souriait. J'étais comme elle il y a quelques mois mais soudain je ne trouvais pas ça beau du tout.

"C'est les films de Noël, Victoire. Faut pas trop y réfléchir.

-Oui mais je suis pas d'accord. On peut pas tomber amoureux en cinq jours et surtout pas se marier. Ah non, non, non, non, non."

Dani continua de rire en concédant que j'avais totalement raison. Sur ce je fis une croix sur les films de Noël pour le moment et décidais de plutôt me lancer dans les films d'horreur pour la saison ou de continuer mes animés.

Entre temps je finis par recevoir un mail avec le numéro de mon filleul. Apparemment il s'appelait Henry et était dans la même licence que moi en première année. Dani avait aussi reçu le numéro de sa filleule nommée Gabrielle et nous envoyâmes nos messages en même temps.

Nous nous contentions de leur dire nos noms et que si jamais ils avaient besoin de quoi que ce soit en terme de devoirs ou parce qu'ils étaient perdus dans notre immense fac ils n'avaient qu'à nous faire signe.

Henry fut le premier à répondre. Il utilisait peu de smileys mais n'avait pas l'air froid donc j'étais contente. J'avais eu légèrement peur de tomber sur quelqu'un de froid et avec qui j'allais être gênée mais Henry avait l'air plutôt cool.

Gabrielle quant à elle répondit une heure plus tard et avait elle aussi l'air très gentille. Prises dans notre excitation du moment nous décidâmes de leur proposer de manger avec nous un jour et avec nos amis. Henry accepta. Quant à Gabrielle elle mit du temps à répondre alors nous pensions qu'elle ne voulait pas mais finalement elle dit que c'était une super idée.

Nous nous mîmes donc d'accord de manger ensemble deux jours plus tard et les attendîmes devant la cantine leur ayant dis ce que nous portions pour qu'ils puissent nous reconnaître avec les masques.

Notre groupe d'amis était là aussi. Il était constitué d'Elsa, Nathaniel, Matthieu et Fabien. Ces derniers avaient extrêmement faims et n'arrêtaient pas de se plaindre qu'ils devaient attendre. Heureusement Henry et Gabrielle ne tardèrent pas à arriver et nous nous dépêchâmes de nous joindre à la queue. Gabrielle avait l'air très souriante derrière le masque et discuta avec Dani sans problème.

Quant à Henry sa taille fut la première chose qui me frappa. Il était immense. Il avait beau être en première année il était plus grand que les garçons de notre groupe. Il faisait presque une tête de plus que moi alors que je n'étais pas petite. Je lui dis même la remarque.

"Mais c'est fou t'es immense."

Dani rit en m'entendant m'extasier.

"Ah oui? Ça va j'ai pas l'impression. Je suis pas le plus grand de mes potes."

Je désignais mes amis amusée.

"Mais tu es plus grand que les garçons alors que tu as un an de moins. Et tu es bien plus grand que moins alors que je suis considérée grande. Je me suis jamais sentie aussi petite c'est fou."

En dehors de sa taille Henry semblait assez banal. Il portait une très belle veste que j'aimais beaucoup mais Fabien avait presque la même. Il avait des cheveux foncés et des lunettes carrées noires. Tout comme Gabrielle il n'avait aucun problème à discuter avec nous et le repas se passa très bien.

Gabrielle et Henry n'étaient pas dans le même groupe et ne se connaissaient donc pas et ils parlèrent plus avec nous qu'entre eux. Il n'y eut aucun blanc et nous parlâmes de leur rentrée, du confinement, du bac qui leur avait été donné, de leurs options, des clubs etc. Une conversation assez banale mais intéressante d'universitaires.

Après avoir fini de manger nous sortîmes de la cantine et retirâmes donc nos masques voyant pour la première fois les visages des premières années. C'était perturbant de rencontrer des gens avec des masques car nous ne pouvions pas imaginer leurs visages. Du moins je n'y arrivais pas personnellement.

En voyant Gabrielle je n'aurais jamais pensé qu'elle ressemblait à ça mais avec le recul je me rendais compte que ce visage était le plus logique pour elle. Des traits fins, des joues légèrement rondes. Tout allait bien avec sa personnalité.

Henry quant à lui avait la mâchoire légèrement plus longue que je n'aurais pensé mais encore une fois en y repensant son visage lui allait très bien.

Nous n'avions pas cours au même endroit mais faisions une partie du chemin ensemble alors sur ce dernier Elsa demanda aux premières années pourquoi ils avaient besoin de marraines.

"C'était pour pécho ? demanda-t-elle sans prévenir."

Henry haussa les épaules.

"Non. Je sais pas. Je me suis dis que ce serait cool si jamais je rate un cours ou si j'ai besoin d'aide. On sait jamais."

Elsa sembla déçue. Gabrielle hocha la tête.

"Je suis d'accord. Surtout qu'il n'y a pas de soirée d'intégration cette année alors je me suis dis qu'au moins je connaîtrais quelqu'un.

-C'est vrai qu'avec le covid on ne peut pas faire de soirée d'inté... souffla Fabien.

-Il n'y aura même pas de bal de fin d'année je pense.

-Parce qu'il y en a en général?

-Bah oui mais y avait le confinement alors on a pas pu en avoir l'année dernière."

Henry ouvrit de gros yeux.

"J'espère que d'ici là fin d'année le covid sera parti quand même."

Nous haussâmes les épaules.

"Bah ouais mais bon. On sait pas. Ils disent qu'il va rester encore deux ans.

-Parle pas de malheur."

Fabien haussa les épaules de nouveau.

"Perso un petit reconfinement ne me dérangerait pas. Après je dis ça je dis rien."

Nos chemins se séparèrent et nous nous dîmes au revoir. Je suivais les autres à l'amphi et sur le chemin nous débriefâmes sur nos filleuls. Elsa se tourna immédiatement vers moi et me fit un regard pervers.

"Il est mignon le petit Henry."

Il me fallut une seconde pour que son sous entendu me monte au cerveau. Je secouais machinalement la tête.

"Oui il est beau.

-Tu veux pas le pecho?

-Non, mais il est gentil. Je suis contente ils sont vraiment cools. Je m'attendais pas à ça. Fin si mais on sait jamais j'avais des doutes."

Dani acquiesça.

"De ouf ils étaient vraiment gentils je suis contente d'être leur marraine. Ils sont tous les deux adorables."

Une fois assis dans l'amphi je regardais mon téléphone attendant que mon ordinateur s'allume et je vis qu'Henry m'avait ajoutée sur snap avec mon numéro. Je l'ajoutais en retour et lui envoyais un snap pour lui répéter encore que s'il avait besoin de quoi que ce soit j'étais là.

Gabrielle ajouta elle aussi Dani sur snap un peu plus tard et Dani lui dit la même chose.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status