L'amour ne se commande pas
L'amour ne se commande pas
Author: Lakhita
Chapitre 1

Mon travail me plaisait beaucoup. J'estimais que j'avais eu énormément de chance comparé à mon amie qui se chargeait de ramasser les âmes des terrestres morts. On me répétait souvent que mon travail devait être lassant et sans intérêt mais personnellement je trouvais un réel plaisir à rendre les terrestres amoureux. De plus on se trompait au sujet de mon métier. Certes tomber amoureux pouvait avoir l'air sans intérêt, une perte de temps pour l'humanité sur Terre mais tout ne pouvait pas avoir le même sens.

Certes trouver des âme sœurs n'allait pas aider à prolonger la durée de vie des terrestres et cela n'allait pas non plus aider à faire le ménage sur la petite planète contrairement à ce que faisait mon amie qui aimait qu'on l'appelle la faucheuse. Mais le fait que les terrestres se mettent en couple donnait les générations futures et si les terrestres n'étaient pas heureux ils finissaient par se suicider. J'ignorais ce qu'il y avait de beau dans le fait de partager sa vie avec quelqu'un mais à en juger par ce que je voyais rien ne pouvait rendre les terrestres plus heureux. L'Amour leur donnait une raison de vivre et je trouvais cela remarquable. J'étais satisfaite de savoir que je contribuais à leur bonheur.

La faucheuse me répondait souvent quand j'exprimais ma satisfaction que le bonheur ne servait à rien. Je n'ai jamais réussi et ne réussirai jamais à la convaincre du contraire mais cela n'empêchait que je n'ai jamais été de son avis. Je ne connaissais pas le bonheur mais quand je voyais les yeux de mes cobayes briller je voulais tout faire pour que leurs yeux brillent toutes leurs vies.

J'étais donc responsable des affaires de cœur. Je devais avouer que certains jours je changeais d'avis sur les couples que j'avais créés auparavant et il m'arrivait de les séparer afin de recommencer. Je devais aussi avouer que certains terrestres ne m'inspiraient pas et il m'arrivait de me tromper de nombreuses fois à leur sujet voir même de les laisser finir seuls. Je faisais ce que je voulais après tout n'est-ce pas?

La réponse était oui. J'étais seule maîtresse de l'Amour après tout. Je décidais et ce que je décidais se produisait. C'est pourquoi j'ai sourit quand j'ai vu que certains terrestres qualifiés de "chercheurs" avaient mis en place un questionnaire composé de 36 questions qui pouvaient faire tomber deux personnes amoureuses. Je suivais de près les prouesses de ce questionnaire et à quelques moments j'acceptais de laisser les deux personnes tomber amoureux.

Un jour je décidais de suivre la vie d'une certaine Quitterie. Cette dernière était une jeune femme de 18 ans qui pratiquait le taekwondo tous les samedis après midi depuis onze ans. Elle se rendit donc à son cours et je restais à l'observer sentant que quelque chose allait se passer. J'eus raison comme la plupart du temps.

Alors qu'elle entra dans la salle Quitterie ne remarqua pas le jeune homme posté à côté de la porte à cause de la foule de parents qui venaient chercher leurs enfants du cours d'avant. Quitterie alla donc avec ses amis et le cours débuta assez vite.

Alors qu'elle courait pour s'échauffer je fis en sorte que Quitterie remarque le jeune homme. Leurs regards se croisèrent car cela faisait plusieurs minutes que j'avais soufflé au jeune homme de regarder Quitterie. Je mis en place un jeu de regards entre les deux ce qui fit passer leur temps. Ce jeu qui avait pourtant été assez simple et discret fut remarqué par une femme plus âgée que Quitterie qui faisait du taekwondo avec elle depuis toujours. Cette femme rattrapa donc Quitterie tout en courant et ne se retint pas pour la questionner.

«Il attend quelqu'un?»

Quitterie se tourna vers le jeune homme que la femme avait désigné du menton.

«C'est ton copain? demanda la femme à Quitterie qui n'avait pas eu le temps de répondre à la question précédente.

-Non je ne le connais pas pourquoi?»

Je fis en sorte que Quitterie s'imagine dans les bras du jeune homme et l'intéressée sourit.

La femme haussa un sourcil avant de prendre un air malicieux.

«Pourtant c'est toi qu'il n'arrête pas de regarder.»

Quitterie se tourna de nouveau vers le jeune homme surprise. Leurs retards s'étaient croisés quelques fois et pourtant elle n'avait pas remarqué qu'elle était au centre de son intérêt.

J'observais ces deux jeunes adultes pensive. Le jeune homme s'était retrouvé dans le gymnase parce qu'il avait voulu observer un cours de taekwondo avant de décider s'il voulait s'inscrire. Ce jeune homme avait toujours fait beaucoup de sport. Jusque là il avait surtout fait du foot mais avait décidé de changer pour un tout autre sport ayant eu marre de la routine.

Ces deux jeunes gens entre qui j'avais mis en place un jeu de regard étaient assez différents tout en ayant des points communs. En effet ils avaient tous les deux les même goûts ou alors des goûts très proches en matière de musique et de films. Ils faisaient tous les deux beaucoup de sport et étaient assez sociables mais quand on gratait plus on se rendait compte que Quitterie avait une timidité qui refaisait surface de temps en temps que ne possédait pas le jeune homme. Ce dernier était passionné par le sport et en faisait son passe temps numéro un tandis que Quitterie aimait se laisser aller à la paraisse.

Je m'imaginais ce qu'une relation entre les deux terrestres aurait pu donner. Ils se seraient tous les deux attachés assez vite et de manière très forte. Ils auraient été assez possessifs sans pour autant faire des crises de jalousies. Ils se seraient vu très souvent pour des rendez-vous galants tout comme simplement une soirée netflix.

Il aurait fallut quelques jours à Quitterie pour être complètement à l'aise avec le jeune homme même si le courant passait immédiatement entre les deux et il serait devenu son confident. Quant à lui il aurait été assez bavard aussi. Il aurait écouté Quitterie avec intérêt et amour tout en se confiant à elle à son tour quand il en avait envie ou besoin.

Je changeais d'avis. Quand j'analysais leur à venir je me rendais compte qu'il n'était pas des plus palpitants. Je doutais qu'ils soient vraiment heureux avec un amour si simple. Quitterie n'allait pas si bien avec ce jeune homme finalement. Je décidais de faire en sorte qu'il parte pour que Quitterie ne puisse pas lui parler et qu'ils ne se revoient jamais.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status