Ombre Amour Livre 1
Ombre Amour Livre 1
Author: Eileen Sheehan, Ailene Frances, E.F. Sheehan
1

Alison se pencha près du volant alors qu'il avait l'air à travers l'obscurité de la meilleure qu'il pouvait pour la route sinueuse de campagne. Les livres de gouttes fait une épaisseur de revêtement aqueux. Les essuie-glaces de sa Mini Cooper a lutté pour éliminer autant que possible avant le pare-brise a été une fois de plus d'un temps brumeux avec de l'eau. Elle poussa un soupir et se tourna ses épaules et du cou, comme la voiture compacte a poussé son chemin à travers la surface de l'eau qui menaçait de devenir trop denses pour naviguer en toute sécurité. Elle essaya de se souvenir si c'était mieux de conduire lent ou rapide à travers l'eau profonde pour éviter le décrochage. Elle espère que c'était lent, puisque sa voiture a été la lutte contre sa volonté, même à cette vitesse. Une vitesse plus élevée, il était sûr qu'il serait dans un fossé ou Embrassez un arbre.

Elle voulait consulter le plan qui a dominé le siège passager sur le côté d'elle, mais de s'arrêter à un tel niveau d'eau était risqué et essayez de lire au cours de la manœuvre par le biais d'une des pluies torrentielles dans le pitch de nuit a été encore plus. Son esprit a travaillé des heures supplémentaires pour essayer de se rappeler les points de référence et de signalisation routière. Il y a quelques années car il a visité son baccalauréat en grand tantes , puis elle était passagère dans le siège arrière de la voiture de son père. Un passager souvent payé l'attention sur les sites trivial, tandis que le pilote est concentré sur les points de repère et de sens. Que, plus le fait qu'elle avait seize ans, de ressentiment au sujet d'être traîné jusqu'à l'autre du pays, et plus languissant d'être séparé de l'enfant qu'elle était certaine qu'elle serait l'amour pour toujours la dernière fois qu'elle a visités, rend les chances de sa reconnaissance de la marque pour valider qu'il allait dans la bonne direction, mais elle espère slim et essayé d'aucune façon.

Ses yeux blessés de la souche et le manque de sommeil.  

Lorsqu'elle a quitté Atlanta, elle ne s'attendait pas à être rouler dans la nuit noire et orageuse. Il avait l'intention de rester avec Arthur pour au moins une nuit, peut-être deux nuits. Lorsque Sarah a répondu à son coup à la porte, c'était la dernière paille dans leur relation. Il a promis que lui et Sarah étaient plus. C'était ridicule et assez naïf pour le croire lorsqu'il a à plusieurs reprises assuré qu'elle était le seul pour lui. Il rappelle l'avertissement de sa mère - "Un léopard ne peut pas changer ses taches". Pourquoi a-t-elle écouté ? Il a fallu la narguer sourire sur Sarah Jenson est beau visage alors qu'elle s'appuya contre le cadre de porte pour passer à travers le crâne épais d'Alison. 

Le fait que Sarah portait le tee shirt qu'Alison acheté Arthur comme un cadeau gag Noël dernier n'aide pas la situation. Même dans son état de choc et de colère, Alison n'a pas pu m'empêcher de noter la façon dont la doublure est terminée juste au moment que Sarah's longues, fines jambes a commencé. Les courbes voluptueuses de Sarah Tira et tiré sur le tissu sous une forme adaptée qui puait de la sensualité . Une vague de tristesse et d'infériorité balayé Alison comme elle l'a rappelé les rares fois où elle portait la chemise pour dormir. Il a suspendu la mi-cuisse et avait beaucoup d'espace de stockage. Elle espère que, comme il a progressé au-delà de ses dix-neuf ans à Sarah ses vingt-trois ans, son corps pourrait remplir suffisamment pour ressembler à une femme, au lieu d'une adolescente. Il ne pouvait pas changer le fait que Sarah était une sensuelle cinq pieds et sept pouces et elle avait à peine cinq pieds et un pouce, mais il pourrait au moins mettre les courbes qui enlèverait à l'illusion qu'elle était beaucoup plus jeune qu'elle. Être court et pas entièrement développé à l'âge de 19 ans d'opinion comme une malédiction.

Arthur a continué sa voiture pour la longueur de l'allée pendant qu'il priait pour elle de lui expliquer, mais qu'il y avait à dire ? Il date Sarah avant qu'il du son. Il lui a donné l'assurance que lui et Sarah étaient encore plus, la méchante sorcière est présenté sur une période de deux ans l'ils étaient ensemble.  

Elle se tenait dans l'embrasure de la porte à neuf heures du soir, en portant son tee shirt et une paire de culottes en dentelle. Ce joli beaucoup a tout dit. L'esprit d'Alison n'a pas fonctionné d'une manière qui pourrait même imaginer quel genre de l'histoire Arthur pourrait battre du tambour vers le haut pour expliquer qu'un.

Elle a eu un aperçu d'un enregistrement à l'avance et de la difficulté de voir mieux grâce à la pluie torrentielle. Il lire, Roseaux Road. Roseaux route montait à une altitude qui était assez forte pour empêcher la pluie de s'accumuler sur sa surface. Un grand soupir s'échappa de ses lèvres lorsqu'elle se tourna sur le macadam road et a donné sa voiture plus de gaz, de sorte qu'il pourrait avoir le 'Punch', il aurait besoin de prendre la colline de taille qu'elle savait que l'attente dans le prochain tour.   

La seule bonne chose au sujet de la forte pluie a été le fait qu'il n'a pas à garder un oeil sur deer communes inopinément en face de sa voiture. Au moins, c'est ce que lui avait dit son père alors qu'ils étaient dans l'habitude de défier les routes de campagne pour rendre visite à sa grand-tante, à la fin de la semaine. Comme Alison a grandi, elle s'est plainte de la façon dont la chambre était éloigné et comment il n'y avait rien d'une fille de la ville, il y a, ensuite, accompagner leurs parents sur leurs visites s'éloignent, jusqu'à ce qu'ils s'arrêta enfin.  

Son inséparable grand tantes semblaient tout faire ensemble aussi longtemps qu'Alison pouvait se souvenir. Ils ont même est mort paisiblement dans son sommeil, quelques jours d'intervalle. Tante Elsie passé premier, à l'âge de quatre-vingt dix-sept, puis tante Beth suivi quelques jours plus tard. Elle a quatre et vingt-cinq. 

La lecture de leur dernier testament choqué le monde entier. Depuis que sa mère était leur seul parent encore en vie qui pourrait évidemment être conforme à l'héritage, il était prévu que l'héritage irait à ses parents. Puis ils partiraient à Alison dans leur testament. La pièce dans le silence le choc lorsque l'avocat les a informés qu'Alison a hérité de la maison et les terres agricoles avec une fiducie contenant plus d'assez d'argent pour prendre soin de soi et de la succession.  

Son père était clairement choqué par la nouvelle. C'est lui qui voulait la Chambre. Alison ne sont pas intéressés à l'objet d'une propriété de la campagne à distance. Ce qui était un 19-year-old girl va faire avec un tel lieu ? La ville la plus proche est un petit hameau à moins d'un millier d'habitants et la ville la plus proche était si petit, il a à peine justifiée l'intitulé. Alison est né et a grandi à Atlanta. Elle détestait les insectes et la saleté et les lampadaires nécessaires et les trottoirs à se sentir en sécurité et en confiance.  

Son père et sa mère n'étaient pas complètement à l'écart de la volonté. Sa grand-tante avait une forte somme engagée dans les certificats de dépôt et les fonds communs de placement qui ont été laissé à ses parents. Ils ont également pris des dispositions pour leur demander de supprimer certains des meubles anciens de la Chambre, tant qu'il n'a pas dépasser une valeur de cinquante-mille dollars ; selon l'Évaluateur de meubles anciens qui doit être présent lorsque les articles ont été supprimés.

Alison a offert la maison de ses parents presque immédiatement. Elle sentait qu'il aurait dû aller à eux et qu'elle ne pouvait pas comprendre pourquoi il n'a pas. Ses grandes tantes doivent avoir prévu qu'il pourrait faire quelque chose comme ça parce que le testament avait une clause d'une garantie absolue qu'il a déclaré que si des modifications à l'engagement n'a été demandée, tous l'héritage reviendra à l'organisme de bienfaisance et qu'ils n'obtiendraient rien. Ses parents ont refusé l'offre et a déclaré quitter assez bien seul. L'argent qu'ils sont restés environ égale à un million de dollars. Ils pouvaient et serait content de cela.

Ses tantes grands sneaky a mis une autre disposition de la volonté qui définissent Alison et ses parents sur leurs talons. C'était de vivre dans la maison seul, sans ses parents ou tout autre membre de la famille, pour une période d'un an. Si, après un an, elle a trouvé qu'elle ne pouvait pas traiter la chambre ou profiter d'elle, elle pourrait faire ce qu'il voulait. Si elle ne veut pas se conformer à leurs désirs, le désir serait nulle et non avenue et tous leur héritage irait à des œuvres de charité.  

Il n'a pas apprécié le fait que l'héritage de ses parents a été l'objet d'actions. Si ce n'était pas, elle aurait quitté le bureau de l'avocat les mains vides et heureux pour elle. Elle détestait le pays. Comment pourrait-elle vivre dans cette grande maison ancienne pour une année sans devenir fou ? Il a coupé les cheveux avec de l'avocat et lui a permis d'accepter que son père et sa mère ne pouvait pas lui rendre visite pour une période de deux semaines à la fois, tous les trois mois. C'était mieux que rien. 

Il a presque manqué la longue, bordée d'arbres qui ont conduit à sa nouvelle maison inherited estate. Heureusement, les postes, qui décrit l'ouverture de la dvd ont été allumés par des lumières . C'était comme si c'était prévu. Il a manœuvré lentement sa voiture sur la route de gravier, tout en admirant la beauté de la brique blanche posts avec leurs doux, chaud, allumé des hauts. Ses muscles tendus enfin relaxe en jusqu'à la porte de la grande maison de l'immobilier. La circulaire est une nouvelle plus qu'elle était reconnaissante. Il n'avait aucun désir d'obtenir plus humides que nécessaire.  

Il a pêché les clés de la Chambre de son sac à main, a laissé la voiture en marche et que les voyants d'aider à la visibilité. Après précipitation par la pluie battante à la protection de l'Étroit portique, elle ouvrit rapidement la porte. Course à la voiture, elle sortit le sac il emballés pour la nuit ou deux qu'il avait l'intention de passer avec Arthur et se précipita dans la chambre. Le reste de l'assurance pourrait attendre jusqu'au matin.

"Qu'ai-je fait pour mériter cela ?" Elle a demandé à haute voix à la maison solitaire qu'il tâtonna pour le contacteur d'éclairage.  

Elle savait que l'électricité a été de travailler, parce que les postes à la fin de l'entraînement ont été allumés, mais les lumières de la maison ne s'allume pas. Avec un gémissement, elle a cherché sa bourse pour la lampe il a gardé en elle pour les urgences. Un sentiment creepy balayé sur elle pendant qu'elle regarda autour de la maison isolée avec un faible et petit rayon. Avec un frisson, elle s'installe à l'aide de la lampe de table elle a repéré près de la base de l'escalier.  

Rien.

Son visage couvert de sueur, le cou, le torse et les mains comme elle a combattu en arrière la panique qui est venu à la réalisation qu'elle devrait passer la nuit dans un deux-cents-ans estate alors que dans l'obscurité complète. Cela pourrait ne pas se produire .

Un bruit sourd de la partie arrière de la Chambre à sa surprise le point qu'elle près de son pantalon mouillé. Crier, elle s'est énormément sous la pluie sur les jambes que l'impression que la fonte du plastique. Elle s'appuya contre sa voiture pour obtenir de l'aide alors qu'elle a essayé de décider quoi faire. À sa connaissance, il n'y avait pas de motel dans ce petit hameau. Elle devinait le temps d'être près d'une heure du matin. Il serait difficile de trouver un endroit pour rester en arrière dans cette partie de l'État, même si ce n'est ne sais pas quelle direction à prendre une fois qu'il a quitté l'unité. Elle essaya de se souvenir si elle a passé tous les motels sur son chemin qui devait être assez proche dans la voiture, et qui serait ouvert, mais elle ne pouvait pas se souvenir d'avoir vu. Puis, elle était tellement occupé à pulvérisation elle-même à propos de Arthur et Sarah qu'elle se souvenait presque tout sur le disque, jusqu'à ce que la pluie s'est intensifiée et obligés de payer l'attention.

Une voix masculine profonde filtrées par les fortes pluies, l'entrée de la Chambre, "je ne voulais pas vous effrayer." 

Alison regarda autour de lui, mais ne pouvait pas voir qui que ce soit. Elle a perdu contre la voiture du mieux qu'il pouvait. Était-ce un fantôme ? La chambre était vieille et assez effrayant que d'avoir beaucoup d'entre eux. Elle avait l'habitude d'insister il y a eu un peu à chaque fois que ses parents ont ramené de là pour un week-end, mais ils seraient tout simplement rire. Elle se demanda si il serait de rire maintenant.

Le porche de la lumière, l'accueil de la lumière et de la lumière dans plusieurs parties de la Chambre a ajouté ; la création d'une atmosphère chaleureuse, invitant d'effet sur une telle nuit hostile. Elle regarda l'homme de grande taille qui s'est réuni presque la porte de la Chambre à la fois émerveillement et admiration. Elle ne pouvait pas se souvenir de l'avoir vu avant. C'était un visage qu'elle pouvait se souvenir, n'importe comment, Pouty, geignarde et distrait par les garçons qu'elle pourrait l'être.

"Vous devriez venir dans à l'abri de la pluie avant de développer les ailerons," a-t-il une voix trainante avec amusement légère.

Ses dents claque comme elle l'a été en mesure de se demander : "Qui êtes-vous ? " 

"Entre et je vais vous dire," dit-il d'une façon cool et relaxe.

Tueur en série, violeur, kidnappeur, et house tous les squatters sont venus à l'esprit qu'il a son chemin vers la porte. Son corps secoué de façon visible, tous les deux de l'impact de la pluie froide et la nervosité de l'entrée d'un seul, isolé au milieu de la nuit où un parfait inconnu prévu. Ses genoux menaçaient de boucle, comme elle a mis un pied après l'autre jusqu'à ce que le petit escalier en pierre. Son bras fort prit la main pour la soutenir par ses coudes qu'il a atteint l'échelon le plus élevé et son genou gauche a cédé. C'était le temps idéal.

Son corps tomba contre son embarrassant d'une manière inappropriée. Il l'inhalation de son parfum musqué, aussi riche qu'il a placé ses paumes contre son rock-hard poitrine 

Et même elle repoussa loin de lui.

Sa riche voix apaisante lui avait rappelé d'un big cat's purr comme il l'a demandé, "Vous êtes bien ?"

Encore incapable de parler, Alison a étudié son visage dans l'espoir de le reconnaître et d'être juste un peu plus à l'aise à cause de cela. Sa profonde, yeux en amandes étaient d'une remarquable richesse de bêtes sauvages. Ils étaient supervisés par les sourcils qui ont la même profondeur que son chocolat épais, ondulés, et haute, pommettes distinctif. Son nez était Anglo centré au-dessus des lèvres fines qu'elle était certaine que c'était l'écho de l'humeur. Maintenant, ils ont formé un sourire chaleureux et amical. Il portait une barbe et moustache rasée de près à la hauteur de ses sourcils et des cheveux parfaitement. Il pourrait détecter une fissure légèrement différentes dans son menton carré qui a terminé l'apparence de gorgeousness. Il a trouvé à couper le souffle.

Le repoussant, il est entré dans la chambre et se tenait dans une flaque d'eau qui se forment à partir de la fuite de ses vêtements trempés en disant, "je suis à l'intérieur. Alors dites-moi qui vous êtes et pourquoi vous êtes dans ma maison."

"Je suppose que vous êtes Alison," dit-il un signe d'approbation. "C'est ce qui explique l'arrivée tardive."

"Il n'explique pas pourquoi vous êtes ici", elle est cassée.

Son ton était terre-à-fait comme il l'a dit , "J'habite ici. Je suis le gardien."

- Plus maintenant," dit-elle. Belle ou pas, c'était de ne pas partager sa chambre avec un parfait inconnu. "Maintenant que je suis ici, vous n'avez pas besoin d'être."

"Tu m'a tirée ?" demanda-t-il soulevé avec l'avant.

Rappelant soudainement la prévision de ses tantes' vous indiquant que la maison est venu avec un gardien et une femme de la famille qui ont été autorisés à rester aussi longtemps qu'ils ont aimé pendant cette période d'un an, il est renfrogna. Elle ne pouvait pas renvoyer l'employé.

"Où êtes-vous d'un séjour ? " Demande-t-il.

"Il y a une petite chambre à l'arrière," répondit-il.

Grommela-t-elle d'ouvrir avec lui la suspicion. "Pourquoi avez-vous été à la Chambre en ce moment ?" 

"Regardez, il est clair que vous ne faites pas confiance à moi," dit-il avec un soupir. "Nous espérons que cela va changer. Pourquoi j'étais ici. C'est mon travail. Il n'y a pas eu de trafic de la fin de la soirée sur ce disque pendant des années . Quand j'ai vu une voiture, bien sûr j'allais à l'étude. Quel genre d'un dépositaire serais-je si je n'ai pas ?"

"Ce qui n'était pas avec l'électricité ? ?'', a-t-elle poursuivi.

"C'est un deux-cent-année-vieille maison qui a besoin d'un fils. Lorsque de fortes pluies ont frappé, la maison principale du circuit de déplacement. Il est courant," répondit-il.

"Pourquoi ne l'éteint ?" demanda-t-elle en retour.

"La maison de hôtes, certaines des dépendances, et le joueur des postes sont sur un autre, plus récent que le circuit de la maison," dit-il avec un sourire.

"Vous," murmura-t-il. "Qu'est-ce que Wilma ? N'est-il pas ici ?"

"Il est une heure du matin. Wilma se lève tôt et met dans une journée complète, dit-il en riant.

Lorsqu'il n'a fait aucune autre tentative de conversation, elle demanda, "Avez-vous un nom ?"

"Êtes-vous toujours cet insolent ?" demanda-t-il soulevé avec l'avant.

"Quand je suis forcé de rester dans une vieille maison glauque au milieu de nulle part avec un parfait inconnu, je suis", c'est brisée. 

"Mon nom est Nick," il a dit qu'il a commencé par la porte. "Je ne peux rien faire à propos de la vieille maison glauque au milieu de nulle part , mais je peux vous soulager de la charge de la compagnie d'un parfait inconnu pour la nuit."

Il était clair qu'elle avait blessé ses sentiments, mais elle ne voulait pas s'excuser. Elle a dit la vérité et il ne s'est jamais excusé de dire la vérité. Elle a attendu pour lui de fermer la porte derrière lui et immédiatement vissé le verrou. Puis, elle courut vers la porte arrière et également boulonnée. Se sentir un peu plus à l'aise, attrapa son sac de voyage et a conduit l'escalier tournant à la Chambre qu'elle était encore occupant chaque fois qu'elle visite. Ce n'était pas aussi grand que la maison de maître, mais c'était un endroit qu'elle connaissait bien. Sur la droite, puis, à ce moment-là, elle avait besoin de sentir la sécurité de familiarité autour d'elle.

L'estate house était grand dans sa journée et était toujours bien entretenu. Bien que l'éclairage dans la salle de bains de Jack et Jill qui liait sa chambre dans la maison ses parents toujours séjourné dans ont été datées. Ils étaient en parfait état. Bien qu'il y avait une pluie torrentielle à l'extérieur, il n'était pas la foudre. Elle décide d'appeler un long bain chaud à ses os. Même s'il était tard et qu'une douche aurait été le choix logique, il y avait eu assez d'adrénaline course grâce à son système pour garder sa place pendant des heures. Un bain chaud ne serait pas seulement l'OS chaud, mais il serait, nous l'espérons, assez calme pour s'endormir rapidement. Après avoir verrouillé la porte de sa maison, la porte de la chambre voisine, ainsi que les deux portes dans la salle de bain , elle se sentait suffisamment en sécurité pour prendre un bain bien mérité.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status