Share

CHAPITRE 09

7 minutes, c’est le temps qu’il reste avant que la sonnerie retentisse et annonce enfin la fin de ma journée de cours.

Si ma première heure avais était un supplice celles qui on suivie on relever de la torture, entres les insultes, les remarques déplacer et les regards mauvais j’avais eu ma dose pour une vie .

Si a 9h ce matin j’avais cru en l’espoir dont m’avais parler Chad a l’heure actuel je n’espère plus rien de bon venant des gens de ce lycée.

C’est comme-ci Lucas n’avait rien fait de mal, comme ci Émilie n’avait pas agis de façon choquante.

La seule chose que tout le monde retiens c’est que j’ai tromper le précieux capitaine de l’équipe de football, le merveilleux Lucas qui est aimer de tous contre un étranger, un inconnu qui semble mauvais garçon.

Les gens ne me connaissent pas, j’avais beau en avoir assez de Lucas je n’aurais jamais pu lui faire ça, je n’aurais pas pu me tournée vers un autre alors que je n’avais pas mis un point sur notre histoire.

Pour eux tous j’avais eu la chance de l’avoir alors que je n’étais que moi, pour eux je ne le mérite pas et c’est moi qui me suis permise de le blessé, pour eux je suis une moins que rien et je ne vaux quelque chose que parce qu’il était mon petit copain sans lui je ne suis rien.

La sonnerie retentit et je sors de la classe sans un regard pour personne, je marche la tĂŞte baisser jusque-lĂ  sortie .

Quand j’ai pris mon repas avec Chad je me suis senti un peu mieux jusqu’au moment ou il se mette a me parlait de Cooper .

Il m’a posait un milliers de questions sur lui, je lui ai expliquer tout ce qui c’était passé en détails, je lui ai dis que rien n’était vrai mais il a sembler en douter. Je connait par cœur son regard suspicieux .

Voilà pourquoi je n’est plus espoir, si même Chad ne crois plus en moi alors qui ici le fera ?

J’ai du mal a accepter que tout change dans ma vie, du mal a imaginer que je suis a présent une fille détester, j’aimerais juste être invisible au yeux de tous, je n’ai jamais demandé a être connu mais je suppose que c’était tout comme quand je suis sortie avec Lucas.

J’ai l’ai aperçus entre deux cours, il discuter avec Kyle et Dylan et même si je ne pouvais entendre se qu’ils se disaient je connais ses mimiques et je sais qu’il parlait de moi et pas de la meilleures des façon si vous voulez mon avis.

Aucune trace d’Emilie et je c’est sans doute mieux, j’aurais attraper la gerbe si je les avaient vu se pavaner devant tout le monde a deux :

- Miss perfect ?

Cooper…c’est sans doute la seule personne qui n’as pas changer de comportement avec moi mais en même temps sa me semble logique puisque d’une part il est le seul a connaître l’entière vérités sur la nuit dernière et d’une autre il me déteste depuis toujours, je me retourne vers lui :

- T’as besoin de quelque chose ?

Il me sourie en montrant ses dents parfaitement blanches :

- Eh bien non mais en fait je me demandé comment tu pourrais payer ta dette et je pense avoir trouver .

Je croise mes mains sur ma poitrine :

- Ma dette ?

- Tu as une grosse dette envers moi et comme tu le sais, les bon compte font les bons amis .

- Dooooomage mais je ne veux pas ĂŞtre ton ami ciao.

Je me remet en route et il passe devant moi pour me bloquer le passage :

- Ok je me suis mal exprimé, tu m’as utilisé hier donc tu me dois quelque chose c’est non négociable .

- Tu m’as laisser t’utiliser seulement pour me voir souffrir, tu me fais croire que tu as fais ça par bonté d’âme ? Je ne te croirais pas même si tu le prétend.

- Quand bien même Barbie, tu m’as embrasser et mes lèvres on un prix, je ne suis pas ton joujou rien n’est gratuit dans la vie.

Je m’esclaffe de façon théâtral :

- Tes lèvres on un prix ? Pitié Cooper tu es du genre a embrasser une fille différente chaque weekend ne vas pas me faire croire que tes baisers sont précieux !

- Tu ne me connais pas Zoey ne fait pas comme ci tu connaissais mes habitudes tu veux ?

- Je ne te connais peut être pas mais je sais quel genre de garçon tu es.

Il me défit du regard :

- Et quel genre de garçon est-ce que je suis ?

Je recule d’un pas parce que même si je ne lui avouerai jamais, il m’intimide :

- Tu es un mauvais garçon.

Il applaudit :

- Tu m’as démasquer ! Devine quoi ? Je brûle des voitures chaque nuit, je vend de la drogue et je couche avec une fille différente chaque soir, je consomme moi-même plusieurs drogues et je roule même sans permis et pour couronner le tout je déteste les fille parfaite et superficiel dans ton genre.

Il est ironique j’en ai pleinement conscience et j’ai même envie de sourire mais pas question de lui montrais qu’il m’amuse :

- Tu vois un bisou de rien du tout ne changera pas ta vie Cooper.

- Tu fera le projet toute seule, c’est ça le prix je te laisse pas tellement le choix Barbie même si j’avais embrasser 1000 filles dans ma vie je ne voulais pas de tes lèvres sur les miennes .

Sur ces mots il se met en route, je marche a seulement quelques pas de lui en silence pendant une dizaine de minutes puis n’en pouvant plus je lâche :

- Pourquoi tu me déteste tellement ?

Il s’arrête et se tourne vers moi, je ne m’attendais pas a se qu’il se retourne, je pensais qu’il m’aurais simplement répondu en avançant si bien que je percute son torse, je bafouille une excuse et recule de quelques pas pour assurer une distance de sécurité :

- Pourquoi est-ce-que je te déteste ? Eh bien dois-je te rappeler que tu as marcher sur ma main le jour de notre rencontre ?

- Et je m’en suis immédiatement excuser ne me fais pas croire que c’est une raison valable. Je te tape sur le système ça se vois alors vas-y dis moi.

Il claque des doigts :

- On en viens au problème Barbie ! La vie ne se résous pas en quelques excuses, vous les gosses de riches vous avez tendance a croire que tout est simple et facile, vous ne connaissez pas ce qu’est la vie et..je vous déteste pour ça. Vous êtes là vous juger et critiquer comme ci vous étiez meilleurs. Donc ouais je te déteste, mais si sa peux te rassurer je déteste autant les autres habitants de cet ville,c’est juste que j’ai une raison dans ton cas.

J’ai saisi maintenant…Cooper est un psychopathe, je lui répond d’une voix méprisante :

- Le truc tu vois c’est que tu vis ici, dans une maison qui est une copie de la mienne, tu étudies dans le même lycée que nous les gosses de riche donc en réalité la différence entre nous et plus fine que se que tu penses, tu peux continué a nous détester si tu le veux mais tu devrais te haïr aussi parce que aux yeux des autres nous sommes pareil.

Une colère transperça de ses beaux yeux vert :

- Je ne suis pas comme toi, je n’utilise pas les gens pour mon plaisir personnel, et par-dessus le marcher je ne suis pas un voleur.

- Tant mieux parce que je ne le fait pas non plus ! Et tu peux me dire se que j’ai pu volé ?

Il réduisa l’espace entre nous deux et fixa mes lèvres, je sentis son souffle frais contre ma bouche et tout mes sens se mirent en éveillent . A quoi est-ce qu’il joué ?

Pétrifié, immobile je fixe ses lèvres charnu aussi belle que dans mon rêve, je me mord la lèvre inférieur quand il s’éloigne le premier et me regarde fixement, je comprend alors enfin de quoi il parle quand il parle de vole, c’est comme une illumination, une révélation :

- Oh bordeeel je t’ai volé ton premier baiser !

- Bingo le poichiche que tu as pour cerveau a compris !

C’est ce que Cooper m’a répondu quand je lui ai affirmé que je lui avais volé son premier baiser.

Après ça il a repris sa route sans un mots et je l’ai suivi en faisant de même trop gênée et trop choquée pour répondre quelques chose.

Je suis allonger dans mon canapé et repense a ça .

J’avais donner son premier baiser a Cooper ? Comment est-ce possible ?

Je veux dire…bien sûr il y a des garçons qui n’on jamais embrasser de filles a 17 ans et il y a aussi des filles qui n’on jamais embrasser de garçon a 17 ans mais je reste profondément choquer .

N’allait pas croire que je trouve choquant qu’une fille n’ai jamais embrasser de garçon, cela n’est pas rare ! Pas du tout .

Mais les garçons…ceux qui n’ont jamais embrasser une filles sont repérable ( contrairement a nous les filles qui pouvons le dissimuler très facilement ) c’est garçons la sont souvent bien trop timide, étrange ou gay ! Mais pas comme Cooper !

Cooper pourrait avoir une panoplie de filles a embrasser ! Cooper pourrais mĂŞme avoir une panoplie de JOLIES filles a embrasser .

Peut-être qu’il se préserver pour Angela Sanchez ? Peut être que même si elle a un tatouage et qu’elle montre ses formes sur sa photo de profil F******k elle est en réalité une chrétienne très pratiquante ?!

Je suis un êtres abominable, je n’aurais jamais, au grand jamais pensais que Cooper n’avait jamais embrassé une fille.

Je lui ai pris son premier baiser pour me venger, a part de la colère qui n’étais même pas tournée vers lui, je ne ressentait rien .

Je suis une horrible personne .

Mais est-ce que le premier baiser d’un garçon est aussi important que notre premier baiser a nous les filles ?

J’avais vécu un beau premier baiser avec Lucas je pense qu’il m’aimais a ce moment la .

Je peux me remémorer ce moment jusqu’à ma mort et me dire « oui j’ai reçu un vrai premier baiser «

Alors que Cooper pourrais se remémorer notre baiser et se dire :

« Oui j’ai étais utilisé pour mon premier baiser «

Comment est-ce que j’ai pu croire que c’était un bad boy ? Il n’avait même pas embrasser une fille avant-hier !

Trois coups se font entendre a la porte d’entrée et je me lève difficilement du canapé, et traversant le salon en traînant les pieds, je regarde de qui il s’agis a travers le voyant de la porte .

C’est un homme pas trop vieux, maman ne m’a pas dit qu’on devait recevoir un colis mais peut être est-ce qu’elle a oubliée ?

J’ouvre donc la porte et l’homme me sourie :

- Bonjour Zoey c’est ça ?

Ok il n’est pas la pour un colis :

- Précisément, c’est pour quoi ?

Il n’a pas besoin de l’annoncer car j’ai deviner, il n’as pas besoin de dire un mot pour que je sache je le vois a ses yeux vert tacheter de doré semblable au miens, même si ses cheveux sont parsemer de gris je peux encore distinguer le blond , mais quand il prononce les paroles c’est comme un coup de couteau :

- C’est…Je suis ton…enfin c’est bizarre d’un coup mais..bon je m’appel Wade, Wade Jones.

Je ne pourrais vous décrire se que je ressent a ce moment précis, il n’y a pas de mots, pas de paroles a mettre sur mes sentiments, je reste une minute a le fixé, je regarde cet homme en face de moi auquel je ressemble tellement mais qui pourtant est un étranger, je regarde celui qui viens d’énoncer le nom de mon père et je ne peux bouger.

Vous vous dites sûrement que je devrais ouvrir la bouche, bouger et lui dire quelques chose, l’insulter ou l’enlacer en bref avoir une réaction mais quand vous êtes en état de choc totale la seule chose que vous pouvez faire c’est rester en place, immobile .

Après une minute de stupeur mon cerveau se remet en marche, il me sourie toujours comme un imbécile.

Mais a quoi est-ce qu’il s’attend ? Il pense peut être que je vais l’accueillir d’une étreinte ?

Je m’enfonce dans la porte et lui lance :

- Va t’en tu veux ? Tu…n’es pas mon père . Je n’ai pas de père.

Et je ferme la porte, je sais, je sais, vous vous dites que je suis une mauvaise fille ?

Mais je ne peux feindre d’être enchantée de le voir, mon père ne fait pas partie de mes plans, mon père n’est pas censé faire partie de la vie que j’ai prévu et je ne veux pas le connaître d’ailleurs je ne voulais même pas avoir de visage a lui associé .

Je m’appuie sur la porte maintenant fermer et des coups s’abattes a nouveaux dans mon dos, je les ignores et glisse contre la porte .

Je suis en état de choc, que vient-il faire ici ? Pourquoi est-ce qu’il resurgit maintenant ?

J’attrape mon portable dans ma poche et tape le numéro d’Emilie, puis ça me reviens, Émilie n’est plus mon amie, elle m’a trahis.

Je n’ai plus Émilie, je n’ai plus Lucas, Nina et Maddy pensent que je suis une salope et Chad doute de ma sincérité en bref Amanda Winsley a raison : je suis seule .

Je tape donc le numéro de la seule personne au monde qui ne me laissera jamais, la seule qui répondra a tout mes appelles et celle que j’aime plus au monde : ma mère.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status