Consumé par le feu
Consumé par le feu
Author: Ibie
Le début de la fin

-Mademoiselle FABIEN vous avez de la visite.

 

Assise dans sa cellule, Lucia Monica FABIEN se demandait surement si Dieu l'avait oublié. Dix ans déjà depuis qu'elle pourrit en prison. Elle avait été jugée coupable pour meutre au premier degré. Combien de fois n'a t'elle pas clamé son innocence?

-Je ne l'ai pas tué, avait elle crié. Quand je suis arrivée , il était déjà mort. J'essayais juste de voir si je pouvais le ranimer.

 

Elle avait beau insisté mais malheureusement, toutes les preuves étaient contre elle. Cet homme allongé sur le lit était son petit ami. Et ce jour là, on les avait vu se disputer violemment en pleine rue. Il s'avère que ce dernier l'ait trompé avec une autre. Elle tenait à avoir des explications là dessus. Cette dernière l'avait clairement menacé de le tuer s'il ne lui disait pas avec qui il l'avait trompé.

 

Tard dans la soirée, Monica retrouva le corps inerte de son cheri, chez lui, dans son lit. Sebastian PARKER, il s'appelait. C'était son amour d'enfance. Ils étaient fiancés depuis 2 ans et comptaient se marier dans les mois à venir. Les preparatifs avaient déjà commencé. Et voilà que maintenant il venait de perdre la vie. L'abandonnant par la même occasion.

 

Monica ne savait pas à ce moment là que ce n'était pas l'unique mauvaise nouvelle qu'elle allait avoir de la journée. Le légiste avait conclus des jours plus tard à une mort par empoisonnement. Et le premier suspect dans l'enquête, avait bien sur été elle. Qui d'autre que la femme trompée et blessée pouvait être la meurtrière ? De plus elle avait été retrouvé tout près du corps. Ne dit on pas que la déception amoureuse est un bon mobil pour commettre un meutre?

 

Perdre son partenaire et sa liberté le même jour, le cauchemar ne faisait que commencer pour elle. Car elle allait devoir affronter pire que ça si elle souhaitait un jour pouvoir s'en sortir de tout cela. On l'avait directement emmené aux commissariat. Selon les autorités, c'est comme si elle avait été prise en flagrant délit. Il disait qu'elle pouvait s'enfuir si on la laissait en liberté le temps qu'ait lieu le procès. Alors, on l'a gardé.

 

Plus tard elle a été entendue devant un juge. Les temoins ont relaté ce qui s'était passé dans la matinée, le jour du meurtre. Tous les membres du jury ont été unanime à propos de sa culpabilité. Pour eux, Lucia Monica était la meurtrière. Elle fut alors condamnée à 25 ans d'emprisonnement. Ce fut probablement la pire journée de sa vie.

 

Pauvre Lucia Monica! Si jeune et se voir obligé de passer tout ce temps derrière les barreaux. Elle n'avait que 23 ans à l'époque. Et son avocat n'avait rien pu faire pour lui éviter la peine maximale. A sa sortie elle ne serait plus jeune. Un bel avenir gâché pour cette belle infirmière qui des années plus tôt avait fait le serment de sauver des vies. N'est ce pas assez ironique comme situation?

 

Aujourd'hui encore, cet histoire l'a marqué. Serait elle un jour capable de passer à autre chose? Elle n'est plus que l'ombre d'elle même. Elle désespère de pouvoir sortir un jour d'ici. Après 10 ans d'enfermement, on se dit surement qu'il vaudrait mieux accepter son sort et ne plus espérer.

 

D'ici là, une autre avocate a pris son dossier en main et c'est cette dernière qui est venue lui rendre visite à l'instant. Dans le couloir, elle suit le gardien qui la conduit vers son avocate. Ses deux mains sont menottées par mesure de précaution. Etait ce vraiment nécessaire quand on tient compte qu'en 10 ans elle n'a jamais été au cœur de turbulence dans la prison où elle se trouve?

 

Arrivée dans la salle, on lui enleva ses menotte sous la demande de son avocate. Elle salua cette dernière et prit place sur la petite chaise disposée à cet effet derrière le bureau.

-Comment vas tu Moni? Lui demanda son avocate.

-Je vais bien maître. J'essaie de tenir le coup, répondit elle tristement.

 

L'avocate eu un sourire contrit et lui toucha les mains en signe de reconfort. Cela fait maintenant 2 ans depuis qu'elle a repris son dossier. Elle a eu le temps de bien étudié le dossier. C'est un vrai labyrinthe mais elle ne lâche pas l'affaire. Depuis elle a eu le temps de la connaître. Elle croit dure comme fer que sa cliente est innocente. Elle éprouve beaucoup de compassion à son égard. C'est pourquoi que Lisa LARSON passe des nuits blanche afin de trouver une solution pour sa cliente. Elle a tant de fois salué le courage de cette petite femme qui malgré tout ce qu'elle subit reste debout.

 

Dix ans, c'est presque la moitié de la peine qu'avait reçu Lucia Monica. Et Lisa venait pour la ènième fois de faire appel afin de soumettre une demande de remise de peine pour Monica. Ce n'est pas la première. Elle avait tenté cette procédure tellement de fois déjà. Et à chaque fois, cela avait été refusée. Cette fois c'était différent. On lui avait repondu favorablement. On lui a donc accordé la liberté pour bonne conduite. C'est cela que l'avocate est venue annoncée à Lucia Monica aujourd'hui.

 

Lucia avait perdu cette espoir depuis bien des temps. C'est peut être pour ça qu'elle n'avait pas remarqué que son avocate avait un air différent aujourd'hui.

-Ecoute Moni. J'ai une bonne nouvelle pour toi. Ta démande de libération pour bonne conduite a été acceptée. Tu sortiras d'ici la fin de la semaine. Le temps de remplir quelques paperasses et tu seras dehors.

 

Lucia Monica n'y croyait pas ses oreilles. Elle demanda à l'avocate de répéter plusieurs fois l'information avant de fondre en larmes. Non elle n'était pas triste. C'était des larmes de joie qui coulait sur ses paumettes. Elle allait enfin voir autre chose que sa cellule immonde. Bientôt, elle allait revoir ce à quoi ressemble le dehors. Tellement elle était émue qu'elle allait embrassé Lisa. Elle la serrait fort dans ses bras. Son ange gardien avait tenu promesse. En ce moment un merci serait trop peu.

 

-C'est vrai que je vais sortir? Dites moi maître, ce n'est pas une blague que vous me faites?

-Non Moni, répondit l'avocate. Tu es libre maintenant. Pour Lucia Monica, c'était là le début de la fin.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status