Share

Nouvelle vie, nouveau départ

C'est aujourd'hui que Lucia Monica sort de la prison. Enfin elle verra autre chose que cet endroit tellement désagréable. Dix ans! Mon Dieu 10 ans à payer pour un crime qu'elle n'avait pas commis. En 10 ans tellement de choses peut arriver. Pour elle c'est une nouvelle vie qui commence. Elle ne sait pas à quoi s'attendre. Mais ce sera sûrement mieux que de rester enfermée.

 

Quand on l'a été aussi longtemps que cela avait été le cas pour elle, la moindre chose peut nous emmerveiller. Son avocate est allée l'attendre à la sortie. Dès que Lucia l'a vu, elle est allée se jetter dans ses bras. Ça se voyait sur son visage qu'elle était heureuse.

 

Comment ne pas l'être d'ailleurs? Elle ne s'y attendait pas de pouvoir fouler l'extérieur de si tôt. Elles sont réparties de là en voiture. Lucia regardait par derrière alors que la voiture s'éloignait. Elle se disait sûrement que jamais elle ne remettrerait les pieds dans un tel endroit. Mais est ce vraiment un endroit où on projette de se retrouver?

 

En cours de route, elles discutaient pour passer le temps.

-Je ne sais vraiment pas comment  vous remercier maître. Vous avez été mon ange gardien dans tout cet enfer. Je vous serai éternellement reconnaissante.

-Vraiment ma belle, il n'y a pas de quoi. Tu peux m'appeler Lisa maintenant qu'on est hors du cadre avocate-cliente. On est amie maintenant, dit elle le sourire aux lèvres.

 

Amie, c'est un bien grand mot pour celle qui avait été trahie par le passé. Depuis ce jour tragique, personne ne l'a aussi bien traité. Tout le monde lui a tourné le dos. Même sa sœur. Surement elle ne voulait pas être liée à une délinquante. Une chose est sûre, si Dieu a mit cette bonne fée sur son chemin, cela devrait être pour une bonne raison.

-vraiment merci mai... Lisa, s'est elle précipitée pour se corriger. Vous avez été cette branche que j'ai tenue alors que j'allais sombrer. Elle déposa une main sur la sienne en lui faisant un large sourire.

-Et maintenant que tu es sortie de prison, tu penses faire quoi? Tu auras un officier de probation. Tu le sais au moins ça? C'est lui qui se chargera de contrôler ta reinsertion sociale. C'est comme un parrain.

-Oui oui, on m'en a parlé. Je le rencontrerai dans une semaine. Et suivant ce que j'ai compris, il doit aussi me trouver un boulot.

-D'accord. Mais tu n'as pas répondu à ma question. Tu comptes faire quoi?

 

Lucia Monica prenait une très grande inspiration avant de répondre à sa nouvelle amie. Ce qu'elle devait faire? La voilà la grande question. Savait elle, elle même ce qu'elle voulait faire?

-Avant d'aller en prison, j'avais mis quelques économies de côté. Je vais d'abord me prendre une maison. Et on avisera par la suite.

-Si je comprends bien, tu n'as pas encore de plan? Tu peux toujours venir habiter chez moi. Tu sais, je vis toute seule. Ce n'est pas super grand, mais il y a assez de place pour nous deux.

 

Monica était un peu gênée par tant de sollicitudes. Elle ne s'attendait surement pas à une telle proposition. Elle n'est pas habituée à ce qu'on prenne autant soins d'elle. Que quelqu'un soit aussi prévenante avec elle c'était tout nouveau. Elle ne savait pas quoi répondre. Ce qui est certains, elle ne voulait pas déranger l'avocate encore plus qu'elle ne la déjà fait. Mais comment le lui dire sans l'offenser? Cette dernière se donne tellement de mal pour l'aider.

-Ça me fait tellement plaisir que tu veuilles m'aider. Sincèrement, je remercie le ciel de t'avoir mis sur mon chemin. Mais, s'il te plaît, ne te dérange surtout pas pour moi Lisa. Tu as assez fait. De plus, je voudrais m'en sortir par moi même.

-C'est d'accord. Je te comprends parfaitement et je respecte ta décision. Même si j'aurais voulu que tu acceptes ma proposition. Tu sais que tu pourras toujours compter sur moi.

 

Lucia Monica a préféré passer la nuit à l'hôtel. Elle s'est dit qu'elle irait chercher l'argent après. C'est Lisa qui a réglé la réservation. Elle n'a pas eu de choix que de l'accepter.

 

Une semaine s'est écoulée. Elle rencontre aujourd'hui son officier de probation. Comme convenu, ce dernier lui a trouvé un travail dans un hôtel. Elle serait femme de chambre en attendant de régulariser sa situation. Elle n'a pas encore dit adieu à son métier d'infirmière.

-Tu pourras commencer quand tu l'auras voulu.

-Merci monsieur le procureur.

-N'oublie pas ce qu'on s'est dit. Évite de faire des choses qui peuvent te causer des ennuis. Et on se donne rendez vous ici dans un mois.

-C'est d'accord, je ferai très attention monsieur.

 

Elle retourna à l'hôtel où elle a séjourné. Maintenant qu'elle est de retour à la civilisation, il faudrait être prête pour ce nouveau départ. Comme on dit : nouvelle vie, nouveau départ. Mais avant ça, elle doit se trouver une maison. Elle appella son amie afin de l'aider à trouver une bonne agence immobilière. Elle s'est dit que comme ça, ça devrait être plus rapide.

 

Le lendemain, cette dernière l'a amené à l'agence afin de pouvoir faire son choix. Elle a profité pour passer récupérer son argent là où elle l'avait caché dix années plus tôt. Elle a dû visiter plusieurs studio avant de se décider pour un dans un quartier assez reculé.

 

Quoique tout petit, ce studio est très bien aménagée. Son budget ne lui permettait pas d'aller plus loin. Mais qu'importe. Ce qui compte c'est qu'elle sera bientôt chez elle.

-Tu voudrais que je t'aide à t'installer?

-Ne t'inquiètes pas Lisa. Je n'ai pas grand chose à apporter dans ma nouvelle demeure. De toute façon, c'est un meublé.

-Bien alors. Je m'en vais. Je passe te prendre demain afin de t'emmener faire du shopping.

-Mais c'est...

-Ne dis surtout pas non Moni , la coupe t'elle. Tu n'as pas à refuser tout ce que je t'offre. Je le fais de bon cœur, crois moi. Et tu en auras besoin de nouvelles fringues pour ton nouveau boulot.

 

Lucia Monica a compris qu'elle n'allait pas pouvoir refuser une fois de plus. Alors, elle décida d'accepter.

-C'est d'accord. Tu as complètement raison. Mais n'y allons pas fort tout de même.

-D'accord. J'y vais, dit Lisa.

 

Après le départ de son amie, Lucia Monica s'est entrepris de ranger le peu d'argent qu'il lui restait dans un lieu sur. Il ne faudrait pas que cet argent disparaît. Après cela, elle est restée allongée un moment sur le lit à repenser à la tournure qu'elle voudrait donner à sa vie. Elle avait tellement peur que sa réinsertion se passe mal.

 

Habituellement, les gens sont tellement reticents quand ils apprennent que tu as fait de la prison. Tout ce qu'elle souhaite c'est que cela soit différent dans son cas.

 

Et pour cela, elle est prête à faire ce qu'il faudra pour que cela se passe bien. La soirée arrivée, elle s'apprête pour dormir en faisant le souhait que demain soir un jour meilleur qu'aujourd'hui. Elle sait que désormais, sa vie va beaucoup changer. Elle espère juste avoir la force pour y arriver.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status