Share

Chapitre 5

Je me réveille à 9h dans mon lit. Je suis toute habillé et j'ai du mal à me souvenir d'hier soir. Je me lève. Enlève mon jogging et mon t-shirt. Je reste en sous-vêtement choisis une tenue, je prends un jean slim noir et un body lacé bordeaux. Je prends mes sous vêtement en dentelle noir et je me rends dans ma salle de bain.

Je me douche, me crème, m'habille et finis par sortir pour me maquillée. Je traverse ma chambre ouvre ma fenêtre et je me penche sur le rebord et j'aperçois Alejandro courir dans l'allée de notre rue. Je le regarde quelque instant et me demande si c'est bien lui qui m'a embrasser le front hier.

Je finis par descendre, et je vais dans ma cuisine. Inès est en train de faire des crêpes, et je pioche dans la pile tout en m'asseyant au bar. Je prends le pot de Nutella et commence à manger ma crêpe. Inès me sert un verre de jus d'orange et un chocolat chaud. Je la remercie et continue mon petit déjeuner. Je me refais une crêpe, et encore une autre... Je me goinfre, j'adore les crêpes au Nutella.

Je porte mon verre de jus d'orange à mes lèvres, mais des mains me l'arrachent. Je lève mes yeux et tombe sur Alejandro torse nue avec une serviette autour du cou. Il rit et sort de la cuisine. Je regarde Inès perplexe et elle me tend un autre verre de jus :

« Il n'est pas si méchant que ça, tu sais. Me dit-elle.

- Je ne dis pas le contraire. Mais je déteste être suivi de partout, je râle et mange une cuillère de Nutella.

- C'est pour ta sécurité ! »

Je finis par lui faire un bisou sur la joue, et je repars une crêpe à la main dans le salon. Je ne peux pas sortir de la maison sans mon «bodyguard » ! Je prends mon portable et j'envoie un message à mon père :

De Katia à Papou <3 :

« Coucou papa, j'espère que tu te sens bien ? Je vais venir cette après-midi. Je t'emmènerais de quoi t'habiller et des chocolats encore ! Je suis sûr que tu as déjà tout finis ! »

Je vais sur f******k, snapchat et j'attends encore et encore mon garde du corps.Je décide donc de monter dans la chambre d'ami ou il dort, je déteste attendre. On ne me fait pas attendre. Je me dirige devant la porte blanche et tape 3 grands coups. Mais il ne vient pas. J'essaie encore une fois et toujours rien.

Ok. On est dans ma maison je peux rentrer ou je veux non ?

Je rentre et je ne vois que des fringues poser sur le lit, un pantalon à pince, une chemise blanche et une veste. Je me pose sur son lit et j'entends l'eau couler. Je suppose donc qu'il est sous la douche. Je me cache dans le dressing presque vide et je lui ferais peur à sa sortie.

Je t'entends la porte de la salle de bain s'ouvrir et ces pas vers le lit, j'attends un petit instant qu'il mette son caleçon et je sors en hurlant : « BOUH ». Et je me sens rougir d'un coup à la vue que m'offre mon garde du corps... Euuh non je voulais plutôt dire : Et merde... il est nue...

« Eh bien mademoiselle, je n'ai pas le droit à une vie privée. Je sais bien que je doit vous suivre partout, mais je pense que mon intimité corporelle me regarde. Encore une fois et je pourrais vous prendre pour une obsédée ! Me dit-il avec ironie !

- Je suis dé...Désolée... c'est qu..que jeee... vous attendant depuis tout à l'heure »

Il se rapproche de moi et nouant une serviette à sa taille, je recule et je retrouve contre le mur. Oh mon dieu...

Il me tend sa main et me dit :

« Je vous prierais de sortir, plus vite je serais prés plus vite je pourrais vous emmener ou vous le voulez. »

Merde... Je m'attendais à quelque chose de plus palpitant. Je sors de la chambre avec une pointe de déception ? Oui je crois bien que c'est sa... je vais m'installer de nouveaux dans le salon, et allume la télé. Je tombe sur ma série préférée, Grey's Anatomy.

J'essaie de me concentrer sur ce que Meredith dit à sa patiente. Mais je ne vois que les abdos tatoués et dessinée d'Alejandro. J'imagine qu'il a un dos puissant, que ces bras pourront me protéger...

Oh merde je m'égare encore... La fatigue ne me va pas. Je relève ma tête et Alejandro traverse la pièce.

« Etes-vous prête ?

- Euh, je dois prendre quelque affaire pour mon père et je serais prête. »

Je pars dans sa chambre et ma mère dort encore. Elle a dut se coucher plus tard que moi, je découvre qu'un sac et prêt et qu'un mot est écrit dessus « Pour votre père ». Génial tout est déjà près.

Je rejoins Alejandro à la voiture et nous démarrons direction l'hôpital. Je mets mes écouteurs et me plonge dans l'album de Nekfeu. Je somnole à moitié. Et je revois encore une fois le corps presque idyllique d'Alejandro devant moi, je vois ses abdos somptueux et son « V » si bien dessiné, j'imagine ma main passer dessus. Et caresser tous les tatouages qui parcelle sont corps de mes doigts. Et je le vois me claquer contre un mur, mes mains parcourant son dos... et moi lui susurrant : « Alejandro continue... j'aime tant ton corps et je veux que tu me.... »

« AAAAAAAAAAAAaaaaahahaha ! » Je suis coupée dans mes pensé par le rire de mon bodyguard.

« Que quoi ? Je ne comprends pas pourquoi il s'est mis à rire...

- La prochaine fois mademoiselle, pensé à rêver de moi en silence ! »

Oh non, j'y crois merde ! Merde, je pense franchement qu'avoir un homme comme lui en garde du corps n'est pas du tout raisonnable ! Mon dieu j'ai honte de moi ! Il faut que je me sorte de là.

« Je suis désolé, mais vous n'êtes pas le centre du monde. Encore moins le seul Alejandro du monde. Je parlais de mon petit copain, j'aperçois la lueur de ses yeux s'éteindre, je crois avoir touché son ego.

- Bien, il n'est pas mentionné dans votre dossier que vous avez un petit copain. Me déclare-t'il tel un robot.

- Vous le savez maintenant. Je ne bave pas sur vous.

- J'espère bien, vous êtes bien trop jeune pour moi. »

Ok... Je viens d'en prendre pour mon égo, nous sommes devant l'hôpital je vais pouvoir aller voir mon papou !!

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status