DILEMME : Ils vont se faire du mal!
DILEMME : Ils vont se faire du mal!
Author: Fatima chro
Chapitre 1

Pdv de l'auteur

Ils venaient de jouir au même moment!

Akim donna un fort coup de rein à celle qui était en dessous de lui avant de s'écrouler sur le côté...Il ne tarda pas à s'endormir.

Nènè de son côté, dix minutes après, vu qu'elle n'arrivait pas à dormir,elle est sortit de la chambre pour aller au balcon du salon. Peu de temps Akim les yeux fermés, il passa sa main sur le lit dans le but de trouver Nènè mais comme c'était pas le cas,il a ouvert les yeux.

La voix endormie...

Akim: Nènè...viiiiiens !

Il répéta son prénom plusieurs fois mais aucune réponse. Il décida donc se se lever pour la cherché et une fois qu'il l'a vue...

Akim: Nènè ? Tu fais quoi ici ? T'as pas sommeille ?

Elle se retourna mais ses yeux tomba directement sur la verge de celui en face de lui.

Nènè : oorh s'il te plaît couvre toi,les gens se couchent tard ici,quelqu'un pourrait te voir.

Il s'est approché d'elle et la serra fort contre lui, Nènè sentait même son sexe sur ses fesses. Il passa ensuite sa main sur ses seins et commença à presser de manière délicate le côté droit de son téton avec son pouce et son index.

Akim : tu me rends fou Nènè...

Nènè : att...ends on peut pas faire ça ici, les gens pou...

A l'instant même qu'elle disait cela, Akim l'a fit retourner puis la pénétra en soulevant son pied.

Elle n'était soutenue par rien d'autre que la barre du balcon derrière elle ainsi que Akim qui la tenait.

Nènè : oh...mon...Dieu... !

Elle ferma les yeux en se mordant les lèvres. Le sexe de Akim grossissait à l'intérieur d'elle et il accélérait de plus en plus ses coups de reins,quand à Nènè,elle avait la bouche en forme de O...N'étant pas dans une position confortable, Akim l'a souleva puis l'emmena à l'intérieur, il l'a posa sur la table puis écarta ses jambes,ensuite il prit son sexe puis commença à le frotter contre celui de Nènè qui gémissait.

Akim : tu veux me sentir?

Nènè : oui...au plus...profond de moi.

Il l'a fit descendre et l'a retourna, ensuite l'a pénétra...

Plusieurs minutes plus tard,Nènè ne tenait plus sur ses pieds donc Akim l'emmena dans la chambre...Elle s'est mit en califourchon sur lui et commença à se chevaucher sur ce dernier.

Le matin...

Il faisait 12h,Nènè avait les yeux ouvers et regardait Akim qui dormait toujours. Deux minutes après, le téléphone d'Akim à sonné.

Nènè : haii ! Ton téléphone sonne là.

Les yeux mi ouverts mi fermés...

Akim: aarh! Je veux dormir.

Vu qu'il ne décrochait pas la personne à raccrocher mais à rappelé peu de temps après,Nènè à regarder sur l'écran puis...

Nènè : Akim ?

Akim: quoiiia encore...

Nènè : c'est ta femme qui t'appelle, tu veux pas décroch...

Il s'est levé rapidement puis à prit son téléphone de la main de Nènè.

Akim : merde!

Il se lèva puis commença à s'habiller.

Akim: je dois rentrer, elle est sûrement revenue de son voyage.

Elle soupire.

Nènè : et on se revoit quand dans ce cas ?

Akim : je...sais pas d'abord mais t'inquiète, tu sais qu'elle ne dure jamais ici...peut-être elle est là juste pour quelque chose et qu'elle repart aujourd'hui même. Tu la connais.

Nènè : et ça va durer comme ça ?

En portant sa chemise...

Akim: quoi ?

Nènè : entre nous je veux dire, on va continuer à baiser comme ça? Dans le désordre ? Genre un avenir sans lendemain quoi.

Akim : écoute Nènè je te l'ai déjà dit plusieurs fois, si tu trouves quelqu'un qui te plaît marie toi avec lui, tu sais que je suis déjà mariée et j'aime ma femme.

Nènè : mais Akim c'est quel genre de mariage et d'amour ça ? Comment tu peux rester avec quelqu'un qui n'a pas le temps pour toi ? Quelqu'un qui met son travail d'abord en premier rang ?

Même quand tu veux faire l'amour avec elle,si elle reçoit un appel important elle te laisse sur ta faim et part à son travail et après c'est moi que tu viens voir et comme la grosse idiote que je suis, je cède à tout tes désirs.

Il soupire puis prend son visage entre ses mains.

Akim: je vais régler ce problème mais pour le moment le plus important c'est ce que toi tu me donnes...

Nènè: mais Akim je t'aime, j'ai l'impression que tu ne fais que m'utiliser. Ta femme ne te fait même pas d'enfant alors que vous êtes mariés ça fait déjà deux ans non?

Akim: elle n'est juste pas prête...

Nènè : et moi alors ? Tu veux pas d'enfants avec moi? Tout ce qui t'intéresse chez moi c'est mon corps c'est ça ?

Akim: je t'ai dis la vérité depuis le début donc je ne t'utilise pas,si tu veux pas continuer la relation qu'on partage,t'es libres de partir,je ne te force pas de rester.

Nènè: tu sais que je ne peux rien te refuser, si tu ne m'aimes pas ça ne fais rien,si le fait d'être ta maitresse est le seul moyen de rester avec toi je le ferai.

Il l'a regarde gener puis à porté ses chaussures et quand il fini...

Akim: encore je suis désolé Nènè! Et merci pour la nuit.

Il l'embrasse puis s'en va.

Nènè après avoir versé quelques larmes, elle s'est levé puis est partit sous la douche.

Akim sur le chemin vers la maison, il appela sa femme.

•allô Mila...

•t'es où ? Je suis à la maison.

•euh...t'es revenus quand ?

•il y'a 1h.

•j'vois, j'étais chez un ami,il avait besoin de moi. Je serais à la maison bientôt.

• d'accord.

Un bout de temps plus tard, il était arrivé chez lui. Il demanda la femme de ménage où se trouvait sa femme et cette dernière lui réponda en disant qu'elle était dans la cuisine. Ce qui l'étonna fortement puisque si sa femme n'aimait pas faire quelque chose, c'est se retrouvé dans la cuisine à préparer.

Akim: salut mon amour.

Elle se retourna et sourit,Akim essaya de l'embrasser mais...

Mila: attends t'as changé de parfum encore ?

Akim: encore ?

Mila: bon laisse tomber,tu vas bien ?

Akim : un peu.

Mila: un peu ?

Akim: Mila tu sais que tu me manques.

Elle s'approche de lui puis...

Mila: tu me manques aussi bébé mais je dois aussi travailler tu le sais. Je ne veux pas dépendre de toi de la tête jusqu'aux orteils, c'est pas la vie que je veux,je veux voler de mes propres ailes.

Akim: tu ne peux pas prendre des congés ? Même une semaine ? Pour qu'on passe un peu de temps ensemble ?

Mila: je vais voir...

Akim: tu vas voir? Milaa!!!

Mila: parlons plus de ça...t'as pas faim ?

Akim: ce que je veux c'est toi mais je sais que tu ne me donnera pas ce que je veux.

Mila: donne moi un peu de temps, avec le travail je suis un peu stressée...

Akim: travail travail travail, tout le temps travail, tu n'es pas la seule femme mariée qui travaille Mila, tu as des responsabilités que tu dois remplir, et tu me parles de temps ? T'es sérieuse ? On s'est marié pourquoi ?

Mila: Ak...

Akim: je ne t'ai pas marié pour que tu passes ton temps à travailler ou à voyagé, je ne suis pas contre ton travail aussi mais si je t'es épousé c'est pour te faire l'amour Mila, merde. Tu dois au moins savoir que j'ai des envies tu comprends ? Il arrive que j'ai envie de toi...Si c'est pas le cas chez toi,c'est bien le cas chez moi. Comment est-ce possible que je sois marier mais j'ai accès au corps de ma femme seulement quand ça lui chantes? Tu trouves ça normale hein ? Franchement ?

Mila: mon cœur te fâche pas s'il te plaît, excuse moi...

Akim: et ça recommence, à chaque fois c'est la même chose que tu me sors. Sois pas étonner le jour où tu me verras avec une autre fille,je te le préviens...

Mila: comment ça avec une autre fille? Tu te fous de qui là Akim?

Akim: si tu ne prends pas des décisions, je vais épouser une deuxième femme, je plaisante même pas cette fois.

Mila: pff laisse moi rire, je sais que tu ne fera pas ça, je te connais,tu me trompera jamais. Et tu racontes des bêtises d'ailleurs, toi et moi on sait très bien que tu ne peux pas épouser une deuxième femme,tu sais de quoi je parle.

Akim: je t'aurais quand même prévenu.

Puis il s'en va, Mila elle,elle à passé ensuite ses mains dans ses cheveux.

***

Nènè: oh Ami enfin t'es là entre.

Quand sa soeur est entré elle a fermé la porte.

Ami: j'ai eu peur quand tu m'as appelé, qu'est-ce qui y'a ?

En s'asseyant...

Nènè : pff rien, je me sentais seule.

Ami: t'es sûr que ça va ? Pourquoi t'es pas allé à la fac ?

Nènè : j'ai pas cours aujourd'hui...dans tout les cas même si j'avais cours je n'allais pas partir, j'ai pas envie d'y aller

Ami: Nè...attends !

Elle se lève pour aller prendre l'objet qui avait attiré son intention.

Une cravate!

Elle regarde encore un peu loin.

Et elle voit un string!!

Donc elle prend les deux du bout de ses doigts comme dégoûter.

Ami: Nènè ? Ne me dis pas que tu fréquentes toujours ton homme marié ?

Elle soupire.

Nènè : ouai!!!

Elle revient s'assoir.

Ami: Nènè dis tu penses qu'il est le seul homme qui existe ?

Nènè: non, mais c'est le seul que j'aime, tu ne sais pas à quel point il me fait du bien Ami. Il suffit juste que je le vois, ou que j'entende sa voix pour perdre la tête. Surtout quand il me fait l'amour je me vois dans un autre monde...

Ami: épargne moi les détails...écoute sista c'est pas de l'amour ça, tu deviens obséder par lui,au sexe précisément...

Nènè: c'est pas ça arrête, je sais très bien ce que je ressens. Ce que tu ressens pour ton mari,c'est la même que je ressens pour Akim,c'est pas de l'obsession.

Ami : Nènè tu es ma sœur, tu sais que je ne veux que le meilleur pour toi. T'es très jeune, tu n'as que 20ans, et t'as tout pour plaire à un homme donc ne gâche pas ta vie avec un homme qui ne veut rien d'autre que du sexe avec toi, il te gâche la vie,tu m'as déjà dis qu'il t'as fait savoir qu'il aime sa femme donc ce n'est qu'une question de temps avant qu'il règle son problème avec son épouse, arrête de rêver et reprend le cour de ta vie....Fais de tes études ta seule préoccupation...

Nènè : et qui t'as dis qu'on ne pouvait pas se concentrer sur ses études en étant dans une relation ? C'est les idiots qui pensent ça.

Ami: sauf que ce qui est entre toi et Akim c'est pas une relation sérieuse, il te laissera dès que tout sera mis en ordre avec sa femme...d'ailleurs vous vous êtes rencontrés où ?

Nènè : dans une boîte de nuit.

Ami: boîte de nuit ?

Nènè: ouai j'étais avec mes potes et soudain nos regards se sont croisés, après il est venu me parler, ensuite on a dansé ensemble et à la fin nous nous sommes retrouvés dans les toilettes pour faire...

Ami: t'es incroyable, tu t'es donné à lui depuis le premier jour ?

Nènè : mais non.

Ami: quoi alors ?

Nènè : Ami quand même je ne vais pas te raconter ma vie sexuelle c'est bon. En plus je crois qu'il m'aime...

Ami: heiin?

Nènè: un peu,depuis qu'on a commencé à coucher ensemble,ce qui fait plusieurs mois déjà, il n'a jamais dit le prénom de sa femme pendant l'acte,c'est le mien qu'il dit, c'est bizarre non? Il est censé crier le nom de sa Mila si c'est elle qu'elle désire vraiment.

Ami: hum t'as raison.

Nènè : voilà,il n'est pas trop sûr de ce qu'il ressent donc il veut pas laisser sa femme pour sa maitresse pff.

Ami: et ta colocataire alors? Elle ne se plein pas de vous?

Nènè : elle va se plaindre pourquoi ?

Ami: elle n'est pas au courant de toi et Akim?

Nènè : bien sûr, d'ailleurs elle a été la première à savoir que je couche avec lui...En parlant d'elle,elle est partit chez ses parents, elle revient ce soir ou demain.

Ami : elle n'est pas étudiante?

Nènè: non, elle travaille.

Ami: si elle ne se plaint pas c'est qu'elle fait la même chose que toi.

Nènè : Amiii ! Elle est fiancée.

Ami: elle au moins...tu sais je ne te juge pas mais t'as pas pensé aux parents au village ? Imagine un peu s'il venait de découvrir ce que tu fais,ils vont te dire de retourné au village et là,fini les études, tu vas te retrouver avec un vieux qui aura peut-être le même âge que papa...

Nènè: Astarfiroula Ami contrôle ce que tu dis...

Ami: tu sais bien que je te dis la vérité Nènè.

Nènè : tu sais,je veux même tomber enceinte de lui.

Ami: hé hé hé fais surtout pas cette erreur t'es folle? Une grossesse ne gardera jamais un homme,ni le sexe,c'est l'amour.

Nènè: c'est pas pour le gardé que je veux tomber enceinte, je le veux juste au cas où les choses entre lui et sa femme vont se régler,ce qui veut dire qu'on se verra peut-être plus jamais donc j'aurai une partie de lui avec moi.

Elle regarde sa sœur etonner puis...

Ami: je sens que cette histoire va très très mal finir !

***Akim Rya...

J'étais dans la chambre énervé me concentrant sur autre chose dans mon ordinateur, je ne suis pas allé au boulot aujourd'hui donc ma secrétaire m'a envoyé quelques trucs par mail.

Je suis tellement énervé contre Mila, comment elle peut mettre son travail d'abord avant moi alors que c'est moi qui l'ai aidé depuis le début...Je mentirais si je disais que je ne regrette pas, je regrette plus que tout.

Quand j'ai finis avec ce que je faisais, j'ai éteins l'ordinateur puis au moment où je me suis couché elle est entré mais j'ai fais comme si je ne l'ai pas vue. J'ai fermé les yeux...quelques minutes après, je sentais son poids sur moi,elle à commencé à m'embrasser mais je l'ai repoussé.

Mila : Akim!

Akim: j'ai sommeille, bonne nuit.

Mila: comment ça bonne nuit ? C'est pas ce que tu voulais ?

Akim: oui mais pas comme ça, je veux dire pas quand je te rappelle ton devoir d'épouse.

J'ai éteins la lumière...Dans ma tête ça sonne seulement Nènè,en pensant à tout le bien qu'elle peut me donner j'ai commencé à bander et au même moment Mila à glisser sa main dans ma culotte.

Mila: bébé ?

Elle caressait mes boules,ça me faisait vraiment de l'effet mais pas le même effet quand c'est Nènè qui le fait...Les mains de cette petite sont magiques.

Mila: Akiim ?

Cette fois je me suis retourné pour lui faire face et elle a recommencé à m'embrasser,me laissant pas le temps de parler....après elle a commencé à se chevaucher sur moi,je vais pas mentir ça me faisait rien je faisais juste semblant et avant même que je jouisse,elle s'est retiré en disant qu'elle est fatigué,j'ai rien dis.

Mila: au fait je voulais te dire quelque chose.

Akim: je t'écoute.

Mila: euuh de...main je dois aller à Dubaï pour...

Cette fois j'ai pas supporté, je me suis levé du lit...je savais que tout ça n'était pas pour rien. Elle l'a fait pour elle même,pour son propre intérêt, pour son propre plaisir voilà pourquoi quand elle a joui,elle ne s'est même pas préoccupée de moi.

Mila: qu'est-ce qui y'a ? Tu vas où ?

Akim: bon voyage demain et bonne nuit.

Ensuite je suis sortis de la chambre pour aller dans une autre.

J'ai appelé Nènè en facetime, elle a décroché en étant sous la douche donc elle est complètement nue...Ses seins sont tellement pointues...

• monsieur m'appelle pourquoi? T'es pas censé être avec ta superbe femme ?

• j'ai envie de toi.

• et qu'est-ce que ta femme a?elle est malade ?

• arrête ça !

Elle a déposé son téléphone puis s'est baisée pour laver ses orteils, ce qui veut dire que j'ai une vue parfaite sur ses fesses.

Nènè a un corps tellement parfait, son teint noir est magnifique en plus d'être harmonieux et éclatant.

Elle n'est ni grosse ni trop mince,avec des courbes qui lui va trop bien...C'est une fille simple mais super belle.

Quand à Mila,elle est métisse ,sa mère est française et son père malien. Contrairement à Nènè elle est grande, et elle veut plutôt ressembler aux célébrités de télé réalité,voyager partout, rencontrer de nouvelles personnes pour avoir d'autres opportunités etc...Elle pense que c'est ça la vie en fait, même les kim Kardashian et les Beyoncé ont du temps pour leurs époux.

Ce qui m'énerve le plus c'est quand elle fait des posts sur I*******m ou Twitter, des postes du genre...

- Chers filles,consentrez vous sur vos études, travailler dur et soyez indépendantes et c'est comme cela que vous auriez le respect et l'admiration des hommes.

Je vous jure ça m'énerve de ouf...Je ne suis pas contre le fait que les femmes travaillent et qu'elles soient indépendantes,c'est au contraire une très bonne chose mais c'est quoi le but de se marier avec quelqu'un si vous savez réellement que vous ne serez pas présents pour lui? Ou bien c'est juste pour avoir une étiquette de femme mariée ? Qu'on dise que cette femme est marier à celui-ci ?

Les femmes qui disent que leur premier mari c'est leur travail moi je crois qu'elle ne doivent pas se marier,elles doivent rester avec leur travail vu que c'est ça leur mari weesh.

Ne rendez pas les gens amoureux pour rien tchiip...

Quand Nènè finit de se laver les orteils de ses pieds, elle me fait face, elle parle mais j'écoute pas vraiment ce qu'elle dit,je suis concentré sur son partie intime qu'elle lave soigneusement...Ça me met dans tout les états.

Nènè: tu m'écoutes ?

Akim: dit t'as cours demain ?

Nènè : ouai.

Akim: tu descends à quel heure ?

Nènè : 18h!

Akim: parfait! Dès que je quitte le bureau j'irais te chercher.

Nènè : pour aller où ? Et ta femme? Elle est déjà partie ? Je ne veux pas de problèmes avec elle.

Akim: tant que tu couches avec moi c'est déjà un problème, elle part demain.

Nènè : sérieux ? Jure,mais ta femme là...

Akim: arrête de faire comme si son départ ne te fait pas plaisir.

Nènè : hum okay, à plus,je dois finir ma douche.

Akim: bye!

Le lendemain comme prévu,après le travail je suis directement allé chez elle. À mon arrivée c'est sa colocataire que j'ai vue au lieu d'elle. J'étais passé à son université mais je ne l'ai pas trouvé.

Akim: bonsoir, Nènè est là ?

Kadiatou : non,elle n'est pas revenue de ses cours.

J'ai regardé l'heure sur ma montre,il fait 19h,elle m'avait dit qu'elle descend à 18h.

Kadiatou : tu peux l'attendre, elle est peut-être en route.

Akim: d'accord !

Kadiatou : je te sers à boire?

Akim: oui merci !

Elle est partit pour revenir après avec un verre de jus. Quinze minutes plus tard Nènè est rentré.

Nènè : t'es déjà là toi?

Akim: tu me vois bien...t'as duré t'etais où ?

Nènè : je suis passée chez ma sœur pour prendre quelque chose.

Akim: j'vois.

Elle sourit puis part dans sa chambre...Je me demande pourquoi elle n'aime pas porter de soutif.

Vu qu'elle durait je suis allé la rejoindre.

Nènè: au fait tu veux qu'on aille où ?

Akim: je sais pas à toi de voir.

Nènè: on peut rester ici? J'ai pas trop envie de sortir, on peut regarder un film.

Akim: bon ok ! C'est comme tu veux.

Je suis sortis pour l'attendre dans le salon,peu de temps après elle est venue et avec Kadiatou nous avons mangés puis on à commencés à regarder cinquante nuances de grey. Ça arrivait à des scènes pas normaux donc Nènè qui a la tête posée sur mon torse me regarde en souriant mais je suis gênée, je veux dire à cause de Kadiatou. Après,à travers mon pantalon,elle me touche.

En chuchotant...

Akim: arrêêête !

Je crois que son amie a deviner ce qui se passait parcequ'elle s'est levé avec un sourire au coin puis elle est partit. A l'instant où Nènè a entendue la porte du salon se fermer, elle s'est couché sur mes jambes et à commencé à m'embrasser...Vu qu'elle porte un haut,je lui caressais le ventre en descendant vers son bas ventre où j'ai fais entrer ma main dans sa culotte, dès que ma main à effleurer son minou,elle a gémi légèrement, j'ai enlevé se qui couvrait cette partie puis je me suis mise à lui caresser le cl*t*ris.

Nènè : huum !

Akim: tu aimes?

Nènè : ouiii !

J'ai ensuite commencé à lui baiser avec mes doigts...quelques minutes après,je l'ai fais coucher sur le canapé, elle pensait que j'allais la pénétrer mais je me suis mise en face de sa ch*tte, je l'ai écarté puis j'ai commencé à la manger comme si je dégustais un fruit,je lui pénétrais avec ma langue, elle gémissait fort et appuyait sur ma tête comme si elle voulait que je la fasse entrer.

Je l'ai emmené dans la chambre puis je l'ai mise en levrette...je l'ai embrassé au cou puis j'ai pris mon membre pour la pénétrer doucement parcequ'elle est étroite. J'ai passé ma main sur sa poitrine pour prendre ses seins. Au début mes coups de reins étaient lentes, j'aimais comment elle gémissait donc je continuais comme ça un moment mais après ça devenait tellement bon,donc mes coups de reins partaient à la vitesse de l'éclair.

Putain ma verge va se couper en deux,elle est trop bonne cette fille, elle est paradisiaque !

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status