Boarding School
Boarding School
Author: magneticx
1.

La sonnerie retentit ce qui me fit sursauter. Je soupirai de soulagement en rangeant mes affaires et je sortis de la classe pour rejoindre ma chambre. C'était enfin le week-end et j'attendais ça avec impatience, j'allais enfin pouvoir me reposer. Mon téléphone se mit à vibrer, je le sortis de ma poche et regarda le nom inscrit dessus, ma mère.

«- Oui maman ?

- Hayley ? Je suis contente que tu répondes enfin.» Elle appuya volontairement sur le mot "enfin".

«- Qu'est ce qui ce passe ?

- Tu te souviens de mon amie Trisha ?

- A peu près oui.

- Son fils va intégrés ton pensionnat.» Je savais exactement où elle voulait en venir.

«- Et alors ? Tu veux que je lui fasse visiter ?» Mon ton était ironique, mais je savais que c'est ce qu'elle allait me demander.

«- Ça serait gentil oui.»

Pourquoi fallait-il qu'elle me demande ça, durant mes 2 jours de repos seulement ? Je poussa volontairement un long soupire, espérant au fond de moi qu'elle allait comprendre et annuler ça demande.

«- S'il te plait Hayley, fait un effort. Il est très gentil, tu verras.

- Tu l'as déjà rencontré ?

- Non mais,

- Alors comment peux tu savoir qu'il est gentil?

- Hayley.» Son ton voulait tout dire.

«- C'est d'accord.» Ai-je accepté en ouvrant la porte de ma chambre, le téléphone coincé entre mon oreille et mon épaule.

«- Merci beaucoup. Il arrivera ce soir, dans la soirée. Tu me diras ce que tu penses de lui, ça mère compte beaucoup pour moi, et j'aimerais que tu t'entende bien avec lui.

- J'ai compris, je te laisse de dois aller me préparer. Tout doit être parfait.

- Ne sois pas ironique Hayley. Bonne soirée, je t'embrasse.

- Salut.»

Je lanca mon téléphone sur mon lit. J'étais seule dans cette chambre, en faite je n'avais pas vraiment d'amis, aucun même. Ça ne me posait pour autant aucun problème.

Je pris dans mon placard tout ce dont j'allais avoir besoin, et je marcha jusqu'aux douches communes.

Tout en entrant dans une des douches libres, je pris conscience que je ne connaissais pas le nom de ce garçon. En essayant de re faire marcher la mémoire, je cru me souvenir d'un certain Zack, ou quelque chose dans ce genre là.

*****

Après m'être préparé pour l'accueillir, je me mis a ranger toute ma chambre. Je ne savais pas si j'allais devoir la lui montrer, mais je voulais prévoir.

Quand j'eu terminé, je m'allongas onga sur mon lit et regarda l'heure sur ma montre. Il était déjà tard et il n'allait pas tarder. Après m'être allongé seulement quelques secondes, je me releva du lit pour aller l'attendre dans le halle, il n'allait pase trouver dans ma chambre.

Une fois sur place, je m'assis sur un banc et regarda l'entrée du bâtiment. Plusieurs personnes faisaient des allers et venues. Mon regard se tourna vers un visage inconnu, tirant une valise.

Je devina tout de suite que c'est lui, il avait l'aire perdu, une valise dans la main. Je me leva et marcha jusqu'à lui.

«- Bonjours, je suis Hayley.» Il se tourna vers moi tout en souriant, pendant que j'attendais impatiemment qu'il me rappelle son prénom

«- Je suis Zayn. Je te cherchais justement, ma mère m'a dit que tu allais me présenter cet endroit ?

- Oui, c'est ça.

- Voilà la chambre où je vais dormir.»

Il me tanda une paire de clé. Je lui pris et nous commençâmes a marcher jusqu'à ça chambre.

«- Quel est ton nom de famille Hayley ?

- Marshall, et toi ?

- Malik, je suis Zayn Malik.»

Zayn Malik bien-sûr, son nom revint enfin dans ma mémoire. En marchant jusqu'à ça chambre, je lui jeta quelques coups d'œil. Il était vraiment très beau. Ces cheveux bruns et ça peau basané le rendait encore plus attirant, et sans parler de ces tatouages.

Finalement, l'idée de ma mère n'était pas si mauvaise que ça.

Un fois en des escaliers, je lui montrai la porte de ça chambre. Nous étions dans la parties des garçons, donc en théorie, je n'étais pas autorisée a venir ici. Mais si c'était pour faire visiter à quelqu'un, je ne risquais rien.

Je lui rendis ces clés et Zayn entre dans ça chambre, je le suis. Elle ressemblait un petit peu a la mienne, c'était les mêmes meubles, mais pas a la bonne place. Au fond, je voyais une petite porte, il avait sûrement ça propre salle de bain.

Zayn posa ça valise sur son lit et me regarda en souriant.

«- Tu me montres le reste ?

- Allons y.»

*****

Après lui avoir montré tout le bâtiment, nous nous sommes dirigé vers ma chambre, il avait insisté pour l'avoir alors j'avais accepté, après tout j'avais tout rangé exprès.

«- Tu es seule dans cette chambre ?» Me demanda t-il en regardent autour de lui.

«- Oui. C'est une chambre pour une personne, comme la tienne.

- Et tu as des amis ici ? Je veux dire, dans cet internat ?

- Non. Je n'en est pas, je révise beaucoup, et ne suis plutôt solitaire alors ça ne me pause aucun problème.

- Je vois.» Il s'avança et s'assoiya sur ma chaise de bureau. « Il y a une heure précise le soir ?

- Oui, le week-end c'est 23h, la semaine c'est 21h et pendant les vacances c'est entre 23h et minuit, mais il ne faut déranger personne.»

Il hocha la tête en souriant, il allait parler quand son téléphone se mit a sonner. Il me murmura un petit "désolé".

«- Oui ? Oui je suis arrivé, et oui elle est très gentille.»

Je souris légèrement, en comprenant qu'il parlait de moi. Je croisa mes bras contre ma poitrine en écoutant la suite de la conversation.

«- Qu'est ce que tu veux dire ?» Zayn fronca les sourcils, et raccrocha immédiatement.

Je fronca a mon tour les miens, ne comprenant pourquoi il venait de raccrocher au milieu de leur conversation.

«- Qui c'était ? Qu'est ce qui ce passe ?» Hesitai-je a lui demander.

«- C'était ma copine.

- Oh.» C'est la seule chose que je trouvas à dire. « Mais pourquoi tu as raccroché comme ça alors ?

- Tu es bien curieuse.» Il sourria légèrement. « Elle n'a pas confiance en moi, et elle a peur que je la quitte en venant ici. » Je hocha la tête et je tourna mon regard vers le mur face à moi. « Elle voulait que j'aille dans un pensionnat où il n'y a que des garçons. » Mon regard se retourna immédiatement dans ça direction.

«- Sérieux ?

- Oui, elle voulait vraiment ça, mais j'étais déjà inscrit ici, alors c'était trop tard.

- Et lu t'aurais fait si ça n'avait pas été trop tard ?

- Bien-sûr que non.»

Il rigola et j'en fit autant. Finalement, la soirée ce passait bien, il était gentil et tout ça n'avait pas été aussi ennuyant que ce que j'avais pensé avant qu'il n'arrive.

«- Et comment elle s'appelle ?

- Louise.

- C'est jolie. » Je n'aimait pas ce prénom, mais je ne me voyais pas dire autre chose, cependant mon ton montrait bien le contraire.

- Tu peux me dire la vérité. De toute façon elle ne t'aime déjà pas.» Il écarquilla les yeux comme pour se reprendre. « Enfin, c'est par ce que je te trouve gentille, et qu'elle est jalouse. Pas que-. Enfin elle a peur que je la trompe.»

- T'inquiète pas, je sais.» Lui ai-je dit pour le rassurer. « Et puis ça m'est égale, je ne la connais même pas.»

Un courant d'aire vint jusqu'à moi. Je me leva pour aller fermer la fenêtre que j'avais laisser ouverte.

«- Mais pourquoi elle pense ça ?» Lui ai-je demandé w curieuse.

«- Elle m'a déjà trompé, et elle a peur que je me venge. Oui, c'est assez bizarre.» Rajouta t-il en anticipant ma réaction.

Une sonnerie nous indiquent que c'était l'heure de partir chacun dans notre chambre sonna.

«- C'est déjà l'heure.» Il regarda son portable. « Je n'ai pas vu le temps passer. » Il se leva.

«- Moi non plus. »

Il marcha jusqu'à la porte de ma chambre et se tourna vers moi.

«- J'ai été content. On se voit demain ?

- Oui, si tu veux. Je ne rentre pas le week-3nd de toute facon.» Je vis sur son visage qu'il attendait une raison.

«- Mes parents travaillent dans une entreprise très importante dans le monde, alors ils sont souvent en voyage, je les voient seulement pour les fêtes. Ta mère aussi non ? Elle travaille avec mes parents ?»

- Exactement.

- Une dernière question, pourquoi Louise n'est pas ici avec toi ?

- Elle est dans un lycée privée. Ces parents on beaucoup d'argent tu vois.

- Oh, d'accord. » Je regarda autour de moi, attendant que quelque chose brise le silence, mais rien ne viens. « Alors à demain. » Fini-je par dire

«- À demain. » Me sourit-il à son tour.

Il sortit de ma chambre et je me leva pour fermer porte derrière lui.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status