7

  Partie 7:

Moi: (smack langoureux)

Lui: ( me repoussant) non arrêtes.

Moi: pourquoi ca? Tu m'as manqué( mouack)

Lui: moi aussi tu m'as manqué.

Moi: alors( smack)

 Je l'embrasse passionnément, très vite les choses dégénérent, je ne sais vraiment pas ce qui m'anime a chaque fois que je le vois mais la je ne peux pas résister a cette envie. Je me met a califourchon sur lui alors qu'il est assis sur le canapé. Mais qu'est ce qui ne va pas chez moi?... Je commence a enlever les boutons de sa chemise, que je retire, je dépose des bisous sur son torse, sur son cou, je fais passer ma langue le long de ceux-ci. J'enlève sa ceinture et fais passer ma main dans son pantalon. Je commence a caresser son pénis tout en donnant des coups de reins faibles. Tout a coup son pénis se durcit, je le sens tout contre mon bassin, cette sensation, ce plaisir, cette envie. Je porte une robe assez juste au corps. Il fait passer sa main sous ma robe,a l'intérieur de mon slip, caresse mon clitoris . Il enlève son pantalon, retire ma robe, nous nous dirigeons vers le lit en nous embrassant. Il m'allonge sur le lit, m'ecarte les jambes et commence a faire de petits coups de reins, nous portons toujours nos sous-vêtements hein! Il caresse mes seins, enlève ma petite culotte et retire son caleçon. Il se tient devant mon entrée prêt a me pénétrer.   a peine, j'ai senti son gland contre mon vagin...

Moi: NON! Arrête!

 Il retombe sur le lit, une fois de plus déçu.

Moi: je suis désolée mais je ne suis pas prête .

Lui: la prochaine fois que tu ne seras pas prête, évite de me chauffer. Pff!

Moi:...

Lui:...putain sonia, tu ne vois pas que c'est une torture. En plus quand je suis déjà comme ca et que je ne fais rien ca me fait mal.

Moi:...je suis vraiment désolée Gabriel. Mais nous sommes chez tes parents.

Lui: tu sais très bien que ce n'est pas a cause de ca! La dernière fois je t'ai emmené dans un hotel mais c'est toujours la même chose.

Moi: je ne suis pas une escorte.

Lui: d'accord... Ne me touches plus.

Moi: (mouack) pourquoi? Tu sais que je t'aime non.( Smack)

Lui: arrêtes sonia, tu ferais mieux de rentrer chez toi.

Moi: c'est bien aussi ce que je me disais.

 Je me suis levée du lit et ai ramassé mes vêtements que j'ai rapidement enfiler. En un sens je le comprends mais ce n'est pas de ma faute si je n'ai pas envie de franchir le pas pour l'instant. Avant de commencer cette relation,il savait très bien que j'étais encore vierge. Et ca m'énerve qu'il réagisse comme ca. J'ai fini de me rhabiller, j'ai pris mon sac et je suis sortie.

Lui: attends sonia c'est pas...

Je ne lui ai pas laisser le temps de finir sa phrase j'ai claqué la porte derrière moi. Qui je vois en sortant.

Moi:...bonsoir Mr et Mme MARCEL 

Eux: bonsoir.

M: tu pars déjà?

Moi: oui

Mr: pourquoi ca? Tu ne restes pas diner?

Moi: non ma famille a prévu quelque chose ce soir donc je dois m'en aller.

Eux: d'accord

Gabriel: (surgissant derrière moi) je suis désolé Sonia.

Moi: ce n'est pas grave comme je disais a tes parents, je dois m'en aller. On en reparlera une autre fois.

Lui: attends je te raccompagne.

Moi: au revoir.

Eux: au revoir.

Il m'a accompagné jusqu'à l'extérieur de la maison.

Lui: tu es sûre que tu ne veux pas que je te laisse chez toi?

Moi: oui. Je suis venue avec ma voiture.

Lui: d'accord. Je peux avoir un bisou?

Moi:...

Lui: arrêtes un peu.

Moi:...

Lui: (mouack)...(Smack)

Moi:( smack). A la prochaine.

Lui: je t'aime.

Moi: moi aussi je t'aime.

Je suis montée dans ma voiture et j'ai démarré. Gabriel c'est mon petit-ami, il me fait penser au philosophe Gabriel Marcel d'ailleurs Marcel c'est son nom de famille. Il est vraiment doux et attentioné et je l'aime beaucoup mais j'ai parfois l'impression qu'il manque quelque chose. Il est métissé avec de beaux yeux bleues clairs. Ce que j'aime le plus c'est quand on se regarde dans les yeux. J'ai l'impression de me noyer dans les siens. Il est trop mignon. Tiens mon téléphone sonne. Ooooooouuuuuuiiiiiiiii! Attendez je gare d'abord parce que je n'aime pas parler au téléphone en conduisant.

Moi: allo!

Lui: bonsoir, ca va?

Moi: oui très bien et toi?

Lui: maintenant que nous discutons je me sens mieux.

Moi:...

Lui: où es-tu?

Moi: en fait je rentre d'une sortie, la je suis dans ma voiture.

Lui: ah bon, et tu étais où?

Moi: euh...j'étais chez Gabriel.

Lui: tu sais qu'a chaque fois que tu es avec lui, je suis jaloux.

Moi: et tu penses que quand tu es avec l'autre la je ne suis pas jalouse!

Lui: je t'ai déjà dit que j'allais bientôt la quitter pour toi.

Moi: et depuis la j'attends. Donc je préfère garder mon Gabriel.

Lui: ok...je vais te laisser.

Moi: c'est ca bonne soirée.

 Et il a raccroché. Il m'énerve vraiment, il se dit qu'il est le seul a souffrir quand il me voit avec Gabriel. Et moi d'abord quand il est avec elle, je ne souffre pas!...tchup! Les hommes veulent toujours le beurre, l'argent du beurre et le sourire du boulanger. Non mais il s'imagine quoi!

............................................................

Moi: ihihihihihi...arrêtes.

Lui: mais je ne rigole pas, c'est la vérité... :)

Moi: d'accord je te crois.

Lui: tu es vraiment magnifique.

Moi: merci.

Lui: merci d'avoir enfin accepté un rendez-vous avec moi.

Moi: je ne le regrette pas.

Lui: ca fait 2 heures que nous sommes la, j'espère que tu t'amuses?

Moi: oui, vraiment beaucoup. Ta maison est vraiment belle.

Lui: merci.

Moi: la décoration tu l'as faite toi même?

Lui: oui.

Moi: vraiment magnifique.

Lui: moi c'est toi que je trouve magnifique.

Moi:...il est déjà tard il faut que je rentre.

Lui: oh!...déjà?

Moi: oui je n'aime pas rentrer tard.

Lui: ok

 Lundi je n'avais finalement pas pu allé a mon rendez-vous avec julian a cause de tout ce qui c'était passé la veille. Je ne me sentais pas d'humeur a y aller alors j'ai reporté ca a mercredi. Il a bien voulu accepté. Donc il est passé me chercher chez moi, tout a l'heure et il m'a emmené chez lui. Ce que je trouve d'ailleurs très bizarre. Sinon sa maison est belle, très accueillante. Il vit seul. On a appris a se connaître. Je sais notament qu'il s'appelle Julian HEGINS et qu'il a 22 ans. Il est plus vieux que moi c'est vrai mais l'amour n'a pas d'age, n'est ce pas?... Ca fait assez longtemps que je suis ici, il est temps que je parte. Je me suis levée de la table, il s'est approché de moi et m'a embrassé de force. Je...n'ai jamais ressenti ca avant, ces lèvres sont douces non mieux mielleuses. On ne m'a jamais embrassé comme ca. Bien sur je n'ai pas embrassé un grand nombre de garçons mais c'est déjà suffisant. Je ne contrôle plus mon corps, je réponds a son baiser, nos langues s'enlacent et s'entre croisent, il mord mes lèvres comme si il en avait besoin. Il commence a me caresser les seins. Je le repousse violemment puis lui donne une giffle. Non mais pour qui il me prenait, pour une peripatetitienne , une hospitalière. Il croyait que lui et moi on allait couché ensemble. Voilà! Il m'a emmener ici c'était dans ce but. Quel idoite je suis!

Moi: tu me prenais vraiment pour une fille facile!!!...et moi qui croyait que tu m' appréciais vraiment!!! Les hommes vous n'êtes que des chiens!!! Tout ce qui vous intéresse c'est baiser!!! Mais je vais te dire si c'est moi tu as menti!!! A jamais!!

Il n'a même pas essayé de me rattraper, rien! Les hommes ils ne réfléchissent qu'avec leur deuxième cerveau! Ils sont trop stupides! Trop bêtes! J'aurais du m'en douter, quelqu'un comme ca ne peut pas s'intéresser a moi! J'ai pris un taxi et je suis rentrée.

............................................................

Moi: attends!...mais pourquoi tu fais ca?

Elle:( continuant d'avancer)...

Moi: arrêtes-toi!

Elle:...

  Je fini par arriver a sa hauteur et a la tirer vers moi.

Moi: sarah!

Elle: je t'avais bien dit de me laisser tranquille non?!

Moi:...

Elle: pourquoi est-ce que tu me cherches ?! Hein pourquoi ?! C'était purement sexuel! Maintenant c'est fini! Il n'y a même d'abord rien eu! Lâches-moi!

Moi: je sais. J'ai écouté tout ce que tu m'as dit la dernière fois mais le truc c'est que...tu me plais, tu me plais vraiment.

Elle: Dit plus tôt que c'est notre partie de jambe en l'air que tu as aimé.

Moi: Mais je t'assure que je t'apprécie. Laisse-moi te le prouver, accorde-moi une sortie, une seule?

Elle:...

Moi:...stp

Elle:...bon ok. Passe me prendre chez moi a 20h. Passes moi ton numéro je t'enverai l'adresse.

Moi:0463...et le tien c'est?

Elle:0589...

 Son téléphone s'est mis a sonner.

Elle: c'est pas vrai.

Moi: quoi?...on ne sait jamais, je dois d'abord vérifier si c'est ton vrai numéro.

Elle: maintenant c'est bon, je peux partir?

Moi: oui, a ce soir.

Elle: hmmm...

Et elle est partie, enfin je l'ai retrouvé. Enfin, la ngasseuse de la plage sera peut être plus que ca. J'ai hâte. Je veux qu'elle voit que je suis quelqu'un de bien, comme le mec sérieux que je suis. Je sais pas pourquoi mais j'ai envie que ca fonctionne. Je suis rentrée chez moi et ai commencé a tout préparer. Je veux lui montrer mes différentes facettes. Donc je vais cuisiner pour elle. Je préfère faire ce rendez-vous chez moi, parce que j'estime qu'ici elle apprendra mieux a me connaître qu'a l'extérieur. J'ai décidé de lui faire une salade cesar très simple. Je me dis qu'elle prends forcément soin de sa ligne. J'arrange un peu ma maison , je prends une douche et je m'habille. Il ne me reste plus qu'a l'appeler.

Elle: allo.

Moi: tu es prête?

Elle: oui...tu peux venir. Je suis a cocotier...

Moi: ok...mais où précisément?

Elle: tu verras c'est tout.

Moi: euh...ok.

 J'ai pris un taxi pour cocotier. Elle avait raison, je l'ai remarqué tout de suite, elle porte une jolie robe d'été blanche en coton. Elle est vraiment magnifique.

J'ai demandé l'arrêt et je suis sorti. 

Moi: bonsoir.

Elle: trêve de bavardage. Allons-y.

Moi: même pas bonsoir. 

Elle: ...

Moi: Ok. Allons-y!

Nous avons pris un taxi pour venir chez moi . J'espère vraiment qu'elle va m'apprécier. Je ne me donne pas tout ce mal pour rien. Nous sommes arrivés. Je lui ai permis d'entrer chez moi, la table est bien fait, bien dressée. Il ne manque plus que deux personnes autour. Je l'ai fais asseoir et ensuite tout fut très calme.

Elle:...

Moi:...sinon c'est quoi ton nom de famille?

Elle: est-ce vraiment important?

Moi: écoutes, moi j'essaie juste de faire la conversation , de mieux te connaître.

Elle: Pfff ! ... ABESSOLO. Bon tu as fini de me montrer ton vrai toi? Parce que j'aimerais bien partir moi.

Moi: ca c'est vraiment les filles Fang!...pourquoi tu te comportes comme ca. Arrêtes un peu.

Elle: oui, tu as raison, arrêtons.

 Elle s'est levée et est venue s'accroupir devant moi.

Elle: je te l'avais dit, c'est ce genre de rencard bête que je veux éviter. Passons a la partie la plus intéressante du rencard.

Elle enlève ma ceinture. Ah non! Ca ne va pas encore recommencer. Je voulais simplement un rendez-vous tranquille pas une partie de jambes en l'air. Pourquoi est-ce qu'elle fait ca? Je repousse ses mains.

Moi: je ne t'ai pas emmener ici pour ca.

Elle:( retirant sa robe) mais c'est la seule chose qu'il y' a d'intéressant.

Elle avait prévu son coup depuis, elle n'a rien en bas de sa robe, absolument rien, ni culotte, ni soutif et en plus elle a un corps de rêve. Comment résister a ca! Maintenant j'ai envie, j'ai envie de toucher son corps, de lui faire l'amour, d'être en elle. Je ne tarde pas a bander. D'habitude je ne bande pas facilement mais avec elle c'est différent. Elle sait comment faire. Elle se met a califourchon sur moi, colle son corps nu sur le mien. Elle fait passer sa langue sur mes lèvres, puis d'un geste rapide m'embrasse. Tandis que d'une main elle me deboutonne la chemise, l'autre se balade dans mon caleçon...hmm!...des lors je ne peux plus rien faire, je suis sous son emprise, je ne peux plus refouler mon envie. Je la balance vers l'arrière puis l'embrasse dans le cou, en passant par ses seins jusqu'à son clitoris. Je passe ma langue dans son jardin secret. Ma langue fait des tours pendant quelques minutes.

Elle: hmmmmmmmmmmmmmm.

Puis je la retire. Elle pousse ma tête vers son jardin pour que je reprenne mon geste.

elle: ne t'arrête pas!

Mais elle est folle la fille la!...c'est trop drôle. Je reprends mon geste tout en souriant puis j'y enfonce un doigt, puis deux avec lesquels je fais des vas et viens. Elle mouille déjà beaucoup. Je fais revenir son corps vers le mien. Elle descend, m'enlève le pantalon puis titille mon pénis. Elle fait ensuite des vas et viens avec sa langue habile. 

Moi: ahhhhhhhhhhhh.

 Ca fait du bien. Elle accélère ses mouvements. Puis remonte en posant des baisers sur mon torse jusqu'à mes lèvres. Elle me tire vers le sol et se replace a califourchon sur moi. Je pénètre en elle avec douceur.

Elle: hmmmmmmmmmm.

Elle entame de mauvais coups de reins. Elle y va d'abord doucement puis plus vite.

Elle: ah...ah...ah...Aaaaaaaaaaah!!!

Moi: aaaaaaah!

Ce fut pour nous deux la libération. L'extase atteint. Elle est toujours sur moi et moi je suis toujours en elle. Nous essayons chacun de reprendre notre souffle. Elle finit par se lever. Moi aussi je fais de même. Et recommence a l'embrasser. Je la traîne jusqu'à ma chambre, où nous avons répéter deux fois la même chose.

Elle: tu... as décidé... de me tuer?

Moi: et...toi d'abord.( Smack)

 

 Je la serre dans mes bras, l'embrasse. Cette fille est vraiment géniale au lit, jamais je n'avais ressenti ca. On fini par s'endormir. A mon réveil, sarah n'était plus la. Je suis descendu du lit, ai enfilé ma culotte et ai regardé dans toutes les pièces de la maison mais rien. Je décide alors de l'appeler.

Moi: où es-tu passé?

Elle: bonjour...je suis rentrée chez moi

Moi: j'aurais pu te raccompagner.

Elle: je ne voulais pas que tu te donnes encore tant de mal. Toi et moi a part le sexe, il n'y a rien. Ciao!

Et elle a raccroché. Très bien si elle veut qu'on la voit comme une pute c'est bien. J'ai pris une douche et j'ai vaqué a mes occupations habituelles.

............................................................

Ca fait trois jours que je suis ici, j'essaie de m'adapter aux comportements des autres mais j'ai un peu de mal. Ils sont comment dire?...un peu non complètement différents de moi, de tout ce que l'on m'a appris. Je ne sais pas si un jour je pourrai me comporter comme eux. Ca va a l'encontre de mes principes. Je suis allé visiter San francisco hier. Je trouve que la ville est magnifique même si je n'ai pas été prévenu a l'avance, je suis content que papa m'est envoyé ici pour mes études. J'ai parlé dernièrement a Jordan. Apparemment il a retrouvée la ngasseuse de la plage comme lui même il dit mais une fois de plus elle a fait ce qu'elle voulait et elle est partie. Pauvre de lui, je pense qu'il l'aime vraiment. Je sais ce qu'il ressent moi-même je n'ai pas oublié charlene. Parfois j'ai envie de l'appeler de savoir comment elle va. Je repense aux quelques jours où nous étions ensemble et je me dis que j'étais quand même heureux. Ne me jugez pas je l'ai quand même aimé pendant 4 ans. Mais bon...il est temps d'oublier. De laisser ca derrière moi.

...: toc toc toc.

Moi: entrez.

Chanel: salut, ca va?

Moi: oui très bien et toi?

Elle: je vais bien...depuis le matin tu n'es pas sorti...je veux dire je ne t'ai pas vu a part au petit-déjeuner.

Moi: c'est vrai. J' évite de sortir.

Elle: pourquoi?

Moi: explique-moi d'abord pourquoi tu es comme ca?

Elle:...je ne vois pas ce que tu veux dire.

Moi: tu as l'air contrarié alors que d'habitude tu souris.

Elle: je n'ai pas envie d'en parler.

Moi: et moi qui comptait te dire pourquoi je passe mes journées dans la chambre. C'est pas grave.

 J'étais jusqu'à l'hors allongé sur mon lit. Je me suis assis et elle est venue s'asseoir a coté de moi.

Elle: en fait...je sors d'un rendez-vous et je trouve que vous les hommes vous êtes des idiots!!

Moi: oh! Calmes-toi tous les hommes ne sont pas pareils.

Elle: ah bon?! Donc tu veux dire que le sexe ne t'intéresse pas?!

Moi: non...du tout.

Elle: pourquoi j'ai du mal a te croire?

Moi: peut être parce que tu ne fréquentes que des hommes qui aiment le sexe?!

Elle: oui...peut être...en tout cas des la première soirée il a voulu qu'on couche ensemble.

Moi: ...et qu'a tu fais?

Elle: je lui ai mis une bonne claque et l'ai insulté avant de partir.

Moi: ... :)...tu es plutôt brute  toi?

Elle: oui, un peu. Alors je veux maintenant savoir pourquoi tu te renfermes. Quoi tu es timide?

Moi: non!...en fait avant de venir j'ai subit une déception amoureuse et c'est vrai que ca me travaille.

Elle: ownnn. Je suis désolée. Qu'est ce qui c'est passé?

Moi: ca faisait 4 ans que je l'aimais et enfin j'ai eu le courage de le lui avouer. Et apparemment elle partageait le même sentiment.

Elle: mais alors où a été le problème?

Moi: quelques jours après le début de notre relation, je l'ai surprise en pleine action avec un autre type.

Elle:...mais c'est une sorcière!

Moi: tu as sans doute raison.

Elle: c'est triste pour toi.

Moi: non ca va.

Elle: mais ce n'est pas une raison pour t'enfermer. Il faut essayer de t'amuser après tout ceux sont les vacances.

Moi: je vais le faire rien que pour toi...:)

Elle: ... :)

...: toc toc toc

Moi: entrez.

Jason: salut je... Voulais savoir si tu voulais faire une sortie avec moi et mes potes.

Chanel: salut jason.

Jason: bonjour chanel.

Moi: euh...je ne sais pas trop...

Jason: non laisses tu es occupé une autre fois.

Moi: d'accord.

Jason: je vous laisse. Au revoir.

Nous: au revoir.

 il est sorti.

Elle: bon moi je vais te laisser aussi. Je vais faire un tour au cinéma apparemment Mr jack va projeter d'anciennes photos de famille. Donc je vais y aller.

Moi: allons ensemble

Elle: d'accord.

............................................................

 C'est bizarre, je suis allé chercher yorick parce qu'avec les garçons la on a prévu une sortie. Donc je me suis dit qu'il pourrait venir avec nous. Mais quand j'entre dans la chambre je le trouve avec chanel en train de sourire. C'est vraiment bizarre...est-ce qu'ils sortent ensemble? Je n'ai pas voulu les déranger donc je suis sorti et je suis allé retrouver les enfants là !...mais vraiment je soupçonne quelque chose entre eux a peine 3 jours qu'il est la. Ils sont déjà proche comme ca...

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status