Chapitre 7

Brice : Quoi? Je ne veux pas de cet enfant 

Ruth : Chéri si c'est une blague sache que c'est pas du tout drôle. 

Brice : Euh… en fait ce que je voulais dire c'est que… À vrai dire je suis sous le choque

Ruth : Oh je te comprends chéri. C'est ton premier enfant. Tu as peur des responsabilités. Mais tu n'es pas seul dans ce cas. N'oublie pas que moi aussi c'est mon premier enfant. J'étais choqué comme toi. Mais peu à peu je commence à m'y faire. On le fera ensemble. On va prendre soin de l'enfant ensemble. On est marié depuis bientôt 2 ans et tu t'étonnes que je sois enceinte. Pourquoi ? Je savais que tu serais un peu surpris mais là j'avoue que ta réaction m'a surprise. 

Brice : Ruth excuses moi si je me suis mal exprimé. Mais je ne suis pas prêt. Tu sais que l'entreprise prend tout notre temps. Tu es prête à laisser l'entreprise de côté pour t'occuper d'un enfant ? 

Ruth : Mais bien sûr. La question ne se pose même pas. On va lui donner tout notre amour 

Brice : (énervé et en criant) ARRÊTE DE DIRE *ON*. ARRÊTE DE M'INCLURE DANS TON PLAN. JE NE SUIS PAS PRÊT POUR QU'UN ENFANT M'APPEL PAPA. JE NE VEUX PAS DE CET ENFANT. JE VEUX QUE TU AVORTE DÈS DEMAIN. 

Et il sort de la chambre. 

Ruth était stupéfaite. Est-elle entrain de rêver ? Brice veut qu'elle avorte son enfant. Son premier bébé ?

Sans le savoir une larme coule de son œil gauche. Petit à petit, tout son visage était inondé et mouillé de larmes. Elle laisse libre court à sa douleur et éclate en sanglots 

Brice après être sorti de sa chambre conjugale va dans la chambre de Kelly. 

Brice : Merde quand est-ce que j'ai été moins prudent. Elle est enceinte. Mince !

Kelly : Alors c'est vrai ? 😨

Brice : Heeee ne m'énerve pas sinon je déverse ma colère sur toi. D'ailleurs si je suis là c'est pour me soulager. 

Kelly : Va voir ta femme pour qu'elle te soulage. C'est elle que tu as épousé et que tu couches jusqu'à enceinté

Brice : Ok je sors de cette chambre et crois moi plus jamais je ne viendrai mettre mes pieds 

Kelly : Bébé stp attend. Excuse-moi. Je suis désolée. C'est la colère qui me fait parler ainsi. Viens te coucher 

Ils finissent leur affaires et Brice se presse pour porter ses habits 

De son côté, Ruth est inquiète pour son mari. Ça fait deux heures qu'il est sorti de leur chambre. Elle ne peut pas le laisser dormir dans le canapé. Elle va sous la douche pour se rincer le visage. Elle va au salon mais ne trouve pas Brice. Elle va à la cuisine mais toujours aucune trace. Elle se demande s'il est sorti de la maison après leur dispute. Elle revient dans sa chambre afin de prendre son téléphone et appeler son mari mais le retrouve coucher dans leur lit 

Ruth : Tu sors d'où comme ça ? Tu étais où ? 

Brice : Sous la douche

Ruth : La même douche dont je suis sorti tout à l'heure ? 

Brice : Ne me casse pas la tête Ruth. Il fait nuit. Je te dis que j'étais sous la douche. Peut-être que tu es somnambule. Je ne sais pas. 

Ruth n'avait plus les mots. Depuis quand Brice est devenu comme ça ?

Le lendemain elle ne veut toujours pas aller au travail. Brice se lève et part au boulot sans lui adresser la parole. 

Sur la route Brice décide de passer voir son ami à son travail avant d'aller à son boulot. Il peut arriver au travail. C'est pas grave. Il est DG. 

Il rejoint son ami dans son bureau et s'assoit devant lui triste et énervé à la fois 

Daniel : il se passe quoi encore ? 

Brice: Elle est enceinte 

Daniel : Qui est enceinte ? 

Brice :Quelle question bête. Franchement!

Tu ne m'aides pas du tout 

Daniel : Je dois dire quoi ? Tu fais papa et maman avec deux femmes et qui vivent ensemble. 

Brice : pff. Ruth est enceinte 

Daniel : Félicitations. La famille va s'agrandir 

Brice : Je ne veux pas de cet enfant. Tout ce que je veux, c'est me barrer d'ici 

Daniel : Toi qui criait partout les avantages d'être le beau-fils de Geoffroy TOSSA. Pourquoi tu ne veux plus maintenant ? 

Brice : J'ai cru qu'au fil des années je finirai par tomber amoureux d'elle. Mais non. C'est pas arrivé. Je n'aime pas Ruth. Ni Kelly. Je veux juste quitter ce pays . Hier je lui ai demandé d'avorter. 

Daniel : Tu as osé lui demander ça ? Ekiéeee. Et s'il le disait à ses parents ? Mr Geoffroy serait capable de t'enfermer. Demande le divorce tranquillement. Mais ne demande plus qu'elle avorte. 

Brice : Hmmm. Je vais devoir accélérer les choses. Je dois concrétiser mon rêve avant de divorcer 

Daniel : Tu as quoi dans ta tête ? 

Brice : Tu verras. Bon je commence dès aujourd'hui même. À tout à l'heure Fréro 

De son côté, Ruth appelle sa mère pour l'informer de sa grossesse. On pouvait l'entendre à l'autre bout du fil crié et sauter et rire de joie. 

Elle raccroche puis se recouche. Pendant une semaine la situation entre Ruth et Brice n'a pas changé. À part le fait que ça va de mal en pire. 

Un Samedi, son ami Frida l'appelle 

Frida : Mère des jumeaux je suis devant ton portail. Tu es à la maison ? 

Ruth : Je suis là. Rentre dans la maison

Frida : Brice est là ? 

Ruth : Oui 

Frida : Alors je ne rentre pas. Stp viens me voir. J'ai quelque chose à te dire. Ce ne sera pas long et je repars 

Ruth : Tu as quoi aujourd'hui ? 

Frida : Viens stp 

Ruth : Ok je viens 

Elle vient et s'installe dans la voiture de Frida 

Ruth : J'ai pas aimé ton comportement. Comment tu vois ma maison et tu dis que tu ne veux pas rentrer 

Frida : excuses moi. Il s'agit d'une situation très grave que j'ai remarqué en relisant mes dossiers à la maison aujourd'hui 

Ruth: Il s'agit de quoi ? 

Frida :Brice a transféré 10 milliards de francs de l'entreprise vers un compte personnel en Suisse 

Ruth : Quoi ? 

Frida: Aah c'est ce que je te dis là inh. J'ai vérifié à quoi à servir cette argent mais rien . Aucune désignation. Ça m'a intrigué. Vous avez fait un projet ensemble ? 

Ruth : Non non. Même si on avait des projets tu sais que je ne pioche jamais dans le compte de l'entreprise. Je vis des bénéfices faites par l'entreprise qu'on partage comme tout le personnel. 

Frida : Est-ce à dire que Brice vole l'entreprise ? 😯

Ruth : Non non. Il y a sûrement une explication. 

Frida : Ok gère ça comme tu veux. C'est tout ce que j'avais à te dire 

Ruth : Ok . 

Elle descend va dans le salon et voit Brice endormi. Elle veut le laisser d'abord. Il y a sûrement une explication à tout ça. Et elle ne veut pas mettre de l'huile sur le feu. Son foyer n'est pas stable en ce moment. 

Deux semaines passe encore 

Frida n'a aucune nouvelle à propos de cette histoire. 

Ruth ne vient même plus au boulot. 

Elle reste pensive. 

À la pause déjeuner Léonie remarque son inquiétude 

Léonie : Qu'est-ce que tu as Frida. D'habitude tu n'es pas bavarde mais quand même là tu abuses 

Frida : Ruth m'inquiète

Léonie : Pourquoi tu dis ça ? 

Frida : Brice a volé 10 milliards de francs à l'entreprise. Je lui ai parlé de ça elle dit qu'elle va réagir mais depuis rien 

Léonie : Hein ? 10 milliards de francs ? 

Mince ! 

Frida : Je suis étonnée. C'est toujours l'amour ? 

Léonie : Je vais lui parler. Mince Brice c'est un voleur ? C'est moi qui l'ai mis dans tout ça. C'est moi qui ai donné son numéro à ce voleur ce jour là 

Frida : Fait lui entendre raison. Si ça me dépasse je pars voir son père. Je suis là comptable. Je ne veux pas qu'on me traite de complice. Elle ne cherche même plus à m'appeler inh. Hmmm 

Ce même soir Léonie décide d'aller voir Ruth. Elle ferme son restaurant à 16h et va chez elle. Elle est sûre que Brice ne sera pas là

Ruth : aah ma chérie il y a longtemps. Vous m'avez laissé tombé 

Léonie : C'est toi qui nous a laissé tombé. Alors que ça va avec la grossesse. 

Ruth : Ça va je suis là 

Léonie : Ok. Frida ma parlé de quelque chose de très inquiétant concernant Brice

Ruth : Oui je sais déjà de quoi tu veux parler 

Léonie : Et tu ne trouves rien d'autre à dire. Ma chérie Brice te vole !

Ruth : Non non. Comme je l'ai déjà dit à Frida, il y a sûrement une explication

Léonie : et cette explication tu ne cherches pas à la connaître ? 

Ruth : J'ai confiance en lui. Je ne suis pas bête pour nommer un voleur DG l'entreprise de mon père. 

Léonie : Disons que tu as manqué de vigilance. Et non que tu es bête. Cherche à savoir à quoi à servir cet argent et répare ton erreur avant qu'il ne soit trop tard

Ruth : (haussant le ton) Arrête d'insinuer que mon mari est un voleur. Pourquoi tu veux me monter contre lui ? Tu veux gâter mon foyer 

Léonie : Qu'est-ce que tu viens de dire ? 

Ruth : Oui je vois très bien dans ton jeu. Tu veux gâter mon foyer. Tu veux que je redevienne célibataire pour pouvoir m'emmener partout comme tu le faisait avant 

Léonie : Ruth c'est toi qui me dit ça ? 

Ruth : Oui. Comment j'ai fais pour ne pas voir clair dans ton jeu depuis ? Parce que tu n'as pas de mari tu veux que je sois comme toi ? 

Léonie : 😯 ….

À suivre 

yasminesisalo@g***l.com

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status