POUR L'AMOUR D'UNE ENFANT
POUR L'AMOUR D'UNE ENFANT
Author: Tella
Prologue, Chapitre 1 :

Prologue:

Angela Field avait disposé de neuf mois pour réfléchir. Neuf longs mois pendant lesquels, le coeur à l'agonie, elle avait eu l'impression de toucher le fond du désespoir. Neuf longs mois pendant lesquels elle avait envisagé bien des solutions dont aucune ne paraissait satisfaisante. Celle qu'elle avait fini pas adopter était incontestablement la meilleure, en fait, la seule acceptable pour le petit être innocent qu'elle allait mettre au monde. Ce moment arrivait et, à l'aube de ses dix-sept ans, la jeune mère se cramponnait aux rebords du lit et serrait les dents pour ne pas hurler sa souffrance au monde entier.

La chambre de la maternité était exiguë mais d'une propreté absolue, le lit étroit mais confortable, la penderie fonctionnelle et, luxe suprême, elle avait une salle de bains pour elle toute seule.

Les Streetman avaient beaucoup insisté pour que, le jour venu, la jeune mère disposât du confort nécessaire. Après avoir pris sa décision, Angela avait tenu à les rencontrer, et ils s'étaient alors montré d'une gentillesse et d'une prévenance exemplaires. D'ailleurs, ils avaient dû apprendre que la naissance était proche, et ils n'allaient pas tarder à arriver.

Dans quelques minutes, ils lui prendraient son enfant, et une page de la vie d'Angela serait définitivement tournée.

La sage-femme se tenait à son côté, et déployait de louables efforts pour tenter de la rassurer, mais Angela n'était plus qu'un océan de douleur; elle se mordait la main pour étouffer ses cris tandis que son enfant, la chair de sa chair, venait au monde. Elle ferma les yeux, animée d'un seul désir : prendre dans ses bras le petit être qui avait grandi en elle, et s'enfuir avec lui loin de cette chambre où régnait l'odeur des antiseptiques. Hélas, elle n'aurait pas su où aller.

Sa mère était décédée et son père avait sombré dans l'alcoolisme: il n'y avait pas la moindre place pour son enfant dans cet univers sordide. Elle devait à tout prix éviter de regarder le bébé que la sage-femme déposait dans le berceau placé à côté de son lit, et se persuader qu'elle avait pris la meilleure décision. Les Streetman formaient un couple très uni. Ils s'efforceraient d'être les meilleurs parents possibles, elle en était certaine. Ils étaient très riches, et ils pourraient donner à cet enfant tout ce que sa mère n'avait jamais possédé. Ils avaient même promis de rester en contact avec elle, de lui envoyer des photos… Angela avait toute confiance en eux. Elle ne devait surtout pas poser les yeux sur cet être à qui elle venait de donner la vie, mais aucune force au monde ne pourrait l'empêcher de le toucher. Elle prit sa petite main minuscule dans la sienne, et implora son pardon pour ce qu'elle s'apprêtait à faire.

Huit ans après Angela apprend que les Streetman sont décidés suite à un accident de voiture. Natasha sa fille en question étant toute seule fut confié à son oncle , le frère de Mme Streetman Nick Cameron devenu son tuteur. Apprenant que ce dernier recherche une gourvernante pouvant s'occuper de Natasha lui étant un homme très pris elle décide de postuler enfin de réaliser son vœu le plus cher "être auprès de sa fille" mais comment s'y prendra t-elle?....

Chapitre 1

Le taxi déposa Angela devant la grille du somptueux manoir. Depuis qu'il avait prise en charge à la gare, le chauffeur n'avait cessé de barvader. La jeune femme dont les nerfs étaient tendus à l'extrême, n'avait répondu que pas monosyllabes. Devant l'imposante façade, sa tension monta encore d'un cran, et elle pria le ciel de lui donner la force de tenir le coup.

Il était vital que nul ne devinât l'émotion qui l'étreignait. Elle attendait ce jour depuis si longtemps ! Il n'était pas question qu'elle échouât si près du but. Jamais Nick Cameron n'engagerait une personne émotionnellement perturbée pour prendre soin de sa nièce. << J'ai vingt-cinq ans, je possède des diplômes d'enseignante, et ma présentation est des plus convenables>>, se répèta t-elle pour se rassurer.

Elle portait un ensemble de flanelle gris clair de bonne coupe qu'elle avait acheté tout spécialement pour faire bonne impression, et elle avait pris soin de domestiquer ses longs cheveux blond doré en un strict chignon sur la nuque. Un véritable changement pour elle qui aimait les laisser en liberté sur ses épaules ou les coiffer en queue-de-cheval ! D'un geste nerveux elle vérifia une dernière fois qu'aucune mèche ne dépassait.

Il lui fallait impérativement obtenir ce poste. Elle n'osait même pas imaginer ce qu'elle ressentirait en cas d'échec. Si, au moins la maison de Nick Cameron n'avait pas été aussi imposante ! Jamais elle n'aurait imaginé qu'il pût exister une demeure aussi vaste en plein coeur de Londres. En fait, il s'agissait d'un manoir de style victorien, avec des cheminées et des fenêtres en encorbellement, situé un peu en retrait de la rue et entouré d'un jardin aux massifs de fleurs soigneusement entretenus. Cette résidence ne laissait aucun doute quant à la richesse du maître de maison. Angela aurait aimé en savoir plus sur lui, sa personnalité, son âge. Cela l'aurait peut-être aidée à lutter contre la peur qui la paralysait. Mais les Streetman, fidèles à leur promesse de rester en contact avec elle, de lui donner des nouvelles de sa fille, de lui envoyer des photos, ne parlaient jamais de personne d'autre que de Natasha.

Elle s'avança, et appuya sur la sonnette. Sa tension s'apaisa un peu lorsqu'elle femme d'un certain âge sans nul doute la gouvernante de la maison vint lui ouvrir la porte.

Gouvernante: Vous devez être mademoiselle Field?

Angela: Oui oui en effet c'est moi en pénétrant dans le hall

Gouvernante: Monsieur Cameron vous attend dans son bureau 

Elle dit cela tout en refermant la porte et en montrant le chemin à la jeune femme

Angela la suivit en serrant nerveusement son sac sur sa poitrine. 

Le hall était immense et magnifique. Les murs peints d'une couleur claire mettaient en valeur les tableaux de maîtres accrochés au bout d'une chaîne dorée. Un escalier flanqué d'une balustrade de bois sculpté s'élançait vers les étages supérieurs. La gouvernante marchait devant Angela sans prononcer un seul mot jusqu'à s'arrêter devant une porte. A ce moment Angela sentit son coeur battre une folle sarabande. Ainsi, après toutes ces années, le moment fatidique était arrivé ! Un jour du mois de mars huit ans plus tôt une page s'était tournée dans sa vie de femme et aujourd'hui une autre allait être écrite. Son bonheur dépendait de l'entretient qui allait suivre.

La gouvernante frappa à la porte et une voix d'homme répondit : Entrez !

Tel un automate, Angela pénétra dans la pièce et s'apprêta à affronter le maître des lieux. Elle ignorait s'il ressemblait à sa soeur Amanda Streetman ou pas. Lors de leur seule et unique rencontre Amanda lui était apparue conne une femme infiniment séduisante puisqu'avec sa grande taille , sa minceur , ses cheveux blonds et ses yeux bleus elle était très chaleureuse malgré une certaine sophistication. Amanda avait tenu sa promesse d'envoyer des photos de Natasha. Mais sur les clichés la fillette était toujours seule sans aucun membre de la famille. Angela se tint immobile comme une statue face à l'homme qui lentement tournait vers elle son fauteuil de cuir. 

Nick Cameron ne ressemblait en rien à sa soeur, ses cheveux étaient noirs et ses traits virils. Angela ne put s'empêcher de penser qu'il devait attirer les femmes de façon irrésistibles.

Nick: Ainsi vous êtes mademoiselle Field ! tout en ne cachant pas sa curiosité. Enfin nous nous rencontrons ! Approchez je vous en prie, inutile de rester près de la porte je ne vais pas vous manger.

S'il avait accompagné sa plaisanterie d'un sourire, Angela aurait pu se détendre mais tel ne fut pas le cas alors la jeune femme comprit que Nick contrairement à sa soeur est très avares en matière de sourire 😂😂😂. Il l'a regardait de ses yeux avec un regard perçant et semblait vouloir lire jusqu'au plus profond de son âme. Angela frémit. Son plan serait encore plus difficile à réaliser qu'elle ne le pensait car de toute évidence cet homme ne s'en laissait pas conter.

Elle s'avança alors comme il l'avait dit et s'assit en face de lui

Nick: Désirez vous boire quelque chose mademoiselle Field , thé, café ou jus de fruit??

Après avoir posé cette question à la jeune dame il croisa les jambes d'un air très détendu et s'appuya contre le dossier de son fauteuil. Il faut comprendre que Nick Cameron n'igonrait rien du pouvoir qu'il exerçait sur les autres, et sur les femmes en particulier mais ses faits et gestes n'impressionnait guère Angela car sa désastreuse expérience passée l'avait for heureusement immunisée depuis longtemps contre le charme masculin.

Angela secoua la tête et esquissa un sourire tout en disant

Angela: Non merci j'ai eu tout le temps de prendre mon café dans le train qui m'amenait à Londre

Nick: Très bien alors concentrons nous donc sur l'objet de votre visite. Votre lettre que j'ai reçu il y a quatre mois , m'a fortement intrigué, je l'avoue expliqua t-il.

La lettre dont il était question était posée sur son bureau donc il s'en empara et la relut comme pour s'en remémorer les termes.

Angela: Je comprends tout à fait votre surprise 

S'étant longuement préparé à cet entretient elle savait quelle réponse donnée mais avant qu'elle oût donner cette dernière , il reprit la parole

Nick: Comme je vivais aus États-Unis mes contacts avec ma sœur Mandy étaient malheureusement limités je le reconnais mais pas une seule fois dans nos échanges je l'es entendu mentionné vôtre nom

Angela à l'entente de cette phrase pris peur mais s'efforça de sourire en lui répondant : Vous l'avez sans doute oublié

Nick: Sachez alors mademoiselle que je n'oublie jamais rien ! Ma nièce Natasha non plus n'a jamais entendu prononcé votre nom. C'est vraiment une étrange amitié qui vous liait à ma soeur !

Angela: Il s'agissait d'une amitié épistolaire comme il en existe de nombreuses. Nous ne nous rencontrions pas mais nous nous écrivions

Après qu'elle est dit cela leurs regards se croisèrent et Angela frémit de tout son être. Elle éprouvait un curieux sentiment fait tout à la fois d'appréhension et de fascination. Jamais, jusqu'alors elle n'avait été aussi incroyablement consciente de la présence d'un homme à son côté. Une seule fois dans le passé elle était tombée amoureuse et elle l'avait payé cher. Depuis ce temps elle avait appris à maîtriser ses émotions et elle s'était construit une carapace que rien ne pouvait ébranler.

Nick: Vous êtes amies avec ma sœur et pourtant vous n'aviez pas assisté aux funérailles 

Angela: Non non dit- elle sans plus rien ajouter

Nick: Comment avez vous rencontré Mandy ?

Angela: A l'école , on s'était rencontrée à l'école. Je n'avais que dix-sept ans et j'étudiais les beaux-arts. Votre soeur est venue nous faire un cours sur Chagall. Elle a demandé à voir mon travail et elle a apprécié mon travail. 

Sur ce point elle n'avait pas menti c'était la stricte vérité. Amanda Streetman était venue à l'école pendant sa grossesse avait examiné ses tableaux et l'avait complimentée.

Nick: Mandy était toujours à la recherche de nouveaux talents d'une voix qui laissait deviner son émotion. Elle est partie trop tôt 

Angela: Je suis vraiment désolée j'ai été bouleversée quand j'ai appris l'accident

Une nuit noire et pluvieuse les Streetman rentraient d'une soirée...leur voiture avait raté un virage et Angela n'avait su cela que quelques mois après

Nick: Merci vous étiez donc restées en contact depuis tout ce temps?

Angela : Oui c'est ainsi que j'ai appris l'arrivée de Natasha dans sa vie

Elle évitait soigneusement le regard de Cameron de peur qu'il ne décelât dans ses yeux un excès d'émotion qui aurait pu lui paraître suspect

Nick: Elle était très fière de Natasha et elle m'a trouvait douée pour le dessin et la peinture

Angela: C'est le cas en effet

Nick: Connaissez vous les circonstances de sa naissance?

Angela: Oui elle a été adoptée

Nick: Ma soeur ne pouvait pas enfanter

Angela: la conséquence d'une maladie infantile mal soignée

Il l'a contempla longuement sans parler, elle pouvait suivre le cours de ses pensées, et elle redoutait les conclusions auxquelles il pouvait arriver

 Il se leva et se dirigea vers la fenêtre qui donnait sur le jardin. Angela l'observa tout en songeant qu'il se dégageait de cet homme une force et une autorité indéniable. Allait-elle arriver à le convaincre de l'engager?? Rien n'était vraiment sûr

Nick Cameron était intelligent et incisif alors quelle serait sa réaction s'il apprenait un jour la vérité ?? Angela préféra laisser cette question en suspens

Angela va t'elle réussir sa mission ?

A suivre...

Comments (1)
goodnovel comment avatar
Marie Tella
Interressant ! Cette histoire sera vraiment très intéressant
VIEW ALL COMMENTS

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status