Share

CHAPITRE  .02

                                            

                                                  

Le commencement de tout

                              

Leila : t'es en zone rouge ou quoi?

                              

Moi : aucune gêne cette fille et non. On est le 15.

                              

Leila : j'avais oublié.

                              

Moi : j'ai un mauvais pressentiment.

                              

Je vous explique. Ça fait deux ans qu'à ce jour bien précis il se passe un truc. 

Il y a deux ans, je me suis pris une balle pour mon frère, l'année dernière il y a eu une descente qui a mal fini. Mon frère Sofiane s'est fait arrêté. Depuis j'appréhende ce jour..

                              

Leila : il est bientôt 20h, tu veux qu'il se passe quoi?

                              

Moi : tant qu'on est pas demain je m'attends au pire.

                              

Leila : je sais mais c'est pas une raison pour t'en prendre à nous. T'es la première a dire qu'une meuf qui parle mal c'est moche.

                              

Moi : ouais j'avoue. Smeh Rayan et Mehdi aussi.

                              

Rayan : tranquille.

                              

Mehdi : pourquoi t'es pas calme comme ta sœur?

                              

Moi : elle a pas hérité des gènes du papa elle mdr.

                              

Ils m'ont déposé pas loin de chez moi et j'ai fais le reste du chemin à pied. Je reçois un message de ma sœur.

                              

<< Dépêche-toi de rentrer, on t'attends tous à la maison, j'ai une annonce à faire. >>

                              

Je me suis demandée de quoi on allait parler encore, j'avais peur.

                              

Je monte et vois tout le monde au salon.

                              

Moi : y'a quoi?

                              

Mon père : rien de grave, juste ta sœur veut dire quelque chose.

                              

Moi : accouche je suis là.

                              

Selma : Amine et moi on a enfin fixer une date pour le mariage!

                              

Sofiane : juste pour ça tu nous a fait attendre 1h?

                              

Elle : jamais content toi!

                              

Sofiane : c'est bien félicitations, tu vas enfin nous laisser tranquille. Samir on bouge?

                              

Samir : je suis content, a quand le mariage que je me mets en mode?

                              

Elle : en août!

                              

Samir : j'ai le temps ça va!

                              

Mes frères sont partis.

                              

Ma sœur : tu dis rien toi?

                              

Moi : tu veux que je dise quoi? Je suis contente pour toi, enfin tu l'auras ton mariage depuis le temps que tu attends et nous saoule avec ça mdr.

                              

Elle : cache ta joie.

                              

Moi : c'est pas ça, je suis vraiment contente, juste je m'attendais pas à ce que ce soit si vite!

                              

Elle : il est temps pour moi, je te laisse pas, tu viendras quand tu veux nous voir, tu sais Amine il dira rien il te kiff de fou t'es la petite sœur qu'il a jamais eu!

                                          

              

                    

Moi : je sais, je l'aime bien aussi, juste je vais être seule ici avec Sofiane qui me laisse pas respirer.

Elle : parle lui, arrêter de vous prendre la tête vous deux. Tu viens manger chez eux avec moi? 

Moi : non, je vous laisse entre vous!

Elle : tu fais parti de la famille, il y aura Mehdi en plus.

Oui, Amine est le grand frère de Mehdi le mec de Leila. 

Moi : j'étais avec lui toute à l'heure en plus. Je viens mais je reste pas longtemps.

Elle : comme tu veux. On part dans 1h.

Je suis partie prendre une douche et me préparer. Ma sœur m'a maquillé. Elle a cru j'allais chercher l'amour celle-là, elle est pas toute seule dans sa tête. Elle voulait que je mette une robe mais rien du tout, je suis pas à l'aise en robe ça sera un jeans pour moi.

Sofiane est rentré et me regarder trop mal. Je prends mon courage à deux mains et je vais lui parler

Moi : Sofiane ?

Lui : Sort de ma chambre.

Moi : pourquoi? Je veux juste te parler.

Lui : dépêche je vais sortir.

Moi : pourquoi t'es comme ça avec quoi?

Lui : je suis comment?

Moi : t'es froid, sec, limite méchant, avec Selma t'es pas comme ça. Tu lui dis les trucs gentillement, tu lui dis stp tu peux me faire à manger alors qu'avec moi c'est va me faire à manger!

Lui : parce qu'elle contrairement à toi elle m'écoute elle cherche pas à comprendre alors que toi t'as toujours un truc à dire.

Moi : elle se laisse trop faire elle aussi on dirait elle a pas d'opinion tu dis un truc elle s'exprime jamais sur ce qu'elle pense 

Lui : mdr je vais lui dire!

Moi : je t'accompagne, elle sait déjà ce que je viens de dire cette soumise!

Il rigolait 

Lui : Je t'aime quand t'es franche comme ça mais je suis ton grand frère quand je te dis un truc, tu dois m'écouter, t'as pas à me tenir tête surtout devant mes potes.

Moi : c'est la première fois que tu me dis je t'aime, je crois je vais pleuré.

Lui : j'ai pas à le dire tu le sais.

Moi : redeviens comme avant stp, j'en ai marre d'appréhender tes réactions. 

Lui : allez viens-là petite tête!

Il m'a pris dans ses bras.

Selma : que c'est mignon, allez on y va Sana.

Sofiane : vous allez où ?

Moi : Manger chez son gars.

            

              

                    

Sofiane : rentre pas tard toi - en me regardant - 

Moi : t'inquiètes.

On s'est rendu chez les parents d'Amine. 

Il y avait tout les grands entrain de faire un match de foot en plein milieu de la route.

Un gars : tu présentes pas ta copine - en parlant à ma sœur 

Selma : quelle copine ? C'est ma petite sœur.

Un gars : c'est pareil! 

Amine : Sana, tu dates un peu! Même pas ça donne des nouvelles.

Moi : c'est toi tu passes plus à la maison.

Amine : mytho, t'es jamais là quand je viens. Montez j'arrive.

On est donc monter. Sa mère est venue nous ouvrir. Franchement elle m'a grave mise à l'aise, elle s'intéressait à la vie et surtout à ma vie sentimentale, elle voulait me caser avec Mehdi.

Elle : tu sais Mehdi il est libre, il est gentil

Moi : je sais tata je le connais Mehdi mais j'ai le temps.

Elle : il y a pas le temps, t'as l'âge de te marier.

Mehdi est sorti de nul part avec Rayan.

Mehdi : toujours entrain de vouloir me caser elle. Elle a déjà un amoureux yemma 

Moi : arrête de mentir toi, j'ai personne c'est lui il a une copine.

Sa mère : ah bon? C'est qui cette fille que j'aille lui parler?

Mehdi : on rigole yemma.

Sa mère : je reviens je vais à la cuisine.

Moi : tu veux de l'aide tata?

Elle : non reste assise, Selma m'accompagne.

Elles se sont dirigées vers la cuisine.

Mehdi : elle fait rire elle 

Moi : je vais le dire à Leila, tu l'assumes pas.

Mehdi : tu vas rien dire!

Moi : mdr c'est ce que tu crois 

Mehdi : fais la folle je laisse Rayan s'occupait de toi!

Moi : Lui là ? Il fait pas peur.

On a passé une bonne soirée, il y avait tout ses frères. J'ai oublié un peu cette journée de malheur car finalement il n'y a rien eu.

__PASSONS QUELQUES MOIS _

Durant ses quelques mois, j'avais fini les cours. J'ai eu mon diplôme, j'étais grave contente, il me manquait plus qu'a trouver du travail. 

Je passais tout mon temps à sortir avec Leila . Samia a déménagé, elle passait nous voir de temps en temps.

Avec Rayan on s'était revu plusieurs fois. Finalement, il était grave drôle, je l'aimais bien, il est bon délire. On aimait bien se taquiner genre 

            

              

                    

Je parlais par message avec lui, on se voyait même quelques fois que tout les deux. On avait une relation très bizarre, c'était assez spécial je ne saurais la décrire. Je savais pas vraiment ce qu'il était pour moi, mais je me prenais pas la tête sur ça.

J'ai toujours été célibataire je me suis jamais intéressé aux garçons. Je ne sais pas ce que c'est que d'avoir des sentiments et tout les trucs de loveurs.

Aujourd'hui c'est le mariage de ma sœur. J'étais trop contente pour elle.

On s'est réveillé grave tôt pour se préparer. Ma mère était grave stressée elle criait dans tout les sens .

Ma sœur était anxieuse, quand à mes frères toujours prêt pour faire les mecs beaugosses.

C'était l'heure de la mairie, tout le monde klaxonnaient dans tout les sens.

Le maire : Mademoiselle Selma ******, voulez-vous prendre pour époux Monsieur Amine ** **** ici présent?

Selma : oui je le veux.

YOUYOUYOUYOU

Le maire : Monsieur Amine ** ****, voulez-vous prendre pour épouse Mademoiselle Selma ******* ici présente ?

Lui : oui je le veux.

YOUYOUYOUYOU

Le maire : vous pouvez embrasser la mariée.

Petit bisou sur le front. Ma sœur est mariée.

J'étais trop heureuse franchement on a passé une bonne journée. 

On est parti se poser dans un parc pour prendre des photos.

Ma mère s'improvisait photographe limite, j'en pouvais plus.

Mehdi : vous voulez qu'on vous dépose à la salle? ( j'étais avec Leila )

Moi : oui mon frère s'est barré

On se dirige vers la voiture et là je vois Rayan qui attendait 

Mehdi : - en parlant à Rayan - regarde qui je te ramène, ta future!

Moi : quelle future? Je veux pas de lui moi!

Rayan : arrête de mentir, tu me rêves.

Moi : les rêves c'est la nuit cousin.

Rayan : tu te voiles la face, c'est triste 

Moi : oui j'avoue Rayan, t'es le plus beau, je rêve de toi la nuit, je pense à toi tout les jours à chaque seconde. Si tu n'as pas compris c'est ironique hein

Rayan : il y a une part de vérité je le sais, on verra ça en tête à tête - en me faisant un clin d'œil 

Mehdi : je suis en trop?

Moi : c'est lui qui est en trop, laisse le se faire des films, c'est lui il me kiff et il inverse la situation en sa faveur genre 

Rayan : t'es une migraine 

Moi : t'assumes plus donc tu changes de sujet?

            

              

                    

Mehdi : 1-0 pour elle. Prochain round quand je suis pas là svp, vous m'avez donné un mal de crâne.

Leila : depuis le début je dis rien j'observe la scène, vous êtes pire que nous (en parlant de Mehdi et elle)

Moi : on t'a pas sonné toi

Mehdi a donc conduit jusqu'à la salle. On était les premiers arrivés.

Mehdi : on vous laisse entre vous, vous avez des trucs à éclaircir je crois

Leila : j'avoue, je t'envoie un message quand je vois tes frères, reste attentif

Moi : vous êtes sérieux là?

Ils m'ont même pas répondu. Je les regarde partir.

Moi : les enflures!

Rayan : leurs vieux prétextes juste pour se retrouver à deux, ils sont cramés.

Moi : mdr je te jure. 

Il y a eu un blanc, on se regardait sans rien dire pendant au moins 2 minutes.

Moi : on va rester là à rien dire ?

Rayan : pourquoi pas?

Moi : j'arrive pas à te cerner, t'es bizarre avec moi, on est amis?

Lui : j'ai pas de potes meufs.

Moi : je suis quoi pour toi alors?

Il attrape mon visage et dépose un léger baiser sur mes lèvres.

Rayan : je suis pas du genre à faire le loveur, j'ai jamais été sérieux avec les filles et tu le sais, mais avec toi c'est différent, t'es différente. Je veux vraiment du sérieux avec toi.

Moi : je... je ne sais pas quoi dire. L'amour et moi ça fait 10. J'ai jamais fréquenté de garçons. Je sais pas ce que je ressens pour toi enfaite c'est flou dans ma tête. Je veux pas être une fille de plus dans ton tableau de chasse.

Rayan : c'est pas le cas, laisse-moi te le prouver.

Moi : d'accord.

Mon téléphone a vibré 

<< Tout le monde arrive. Donc dépêche toi de venir dans la salle. J'espère t'as pas tout gâché avec qui tu sais >>

J'ai souris, trop bête cette fille.

Rayan : t'as quoi à sourir comme une mongole?

Moi : c'est juste Leila qu'est bête, on y va tout le monde arrive. 

J'allais m'apprêter à sortir de la voiture quand il m'a tenu par le bras 

Rayan : on est ensemble maintenant, fais gaffe à ce que tu fais.

Moi : c'est plutôt moi qui devrait te dire ça.

Rayan : tu peux y aller, j'arrive dans 5 minutes, c'est trop cramé sinon.

J'entre dans la salle, les invités commençaient à arriver. Je vais à la table des demoiselles d'honneur. 

            

              

                    

Selma : tu peux aller te changer c'est bon. 

Moi : je suis fière de toi, je me change et je t'embarque sur la piste, tu me dois une danse.

Selma : promis, je danse avec toi 

Je suis allée retirer ma robe de demoiselle d'honneur et j'ai enfilé un magnifique caftan bleu. 

C'était Selma qui avait choisi la couleur.

Je retourne à la salle et me dirige vers les mariées.

Amine : fais gaffe à pas voler la vedette à ma femme toi. 

Moi : jamais je ferais ça mdr 

Selma : t'es fraîche petite sœur, tu vas chamboulé des cœurs ce soir et rendre des meufs jalouses. 

Amine : j'en vois déjà un qui te lâche pas du regard.

Moi : arrêter de dire n'importe quoi vous deux.

Amine : regarde à la table de tes frères, celui à côté de Sofiane, soit discrète par contre.

Moi : Selma vient danser comme ça je vois qui sait.

On va sur la piste et on danse.

Je regarde qui est cet homme. Je ne le connais pas. 

Moi : je le connais pas. 

Selma : moi non plus, mais il te fixe vraiment. Tu lui as tapé dans l'œil.

Moi : dommage pour lui, j'ai déjà quelqu'un.

Selma : tu caches des choses à ta grande sœur?

Moi : c'est récent 

Selma : c'est qui cachotière ?

Moi : Rayan, le pote de Mehdi

Elle : méfie-toi quand même, il a une réputation de coureur de jupons. Je veux pas qu'il te prenne pour une conne. Tu n'y connais rien c'est ton premier gars, fais attention. 

Moi : c'est gentil de t'inquiéter pour moi, pour le moment c'est tout frais, il a pas ma confiance il doit l'a mérité. Et depuis quand t'écoutes les rumeurs ?

Elle : depuis que t'es ma petite sœur, je veux pas que tu sois déçue c'est tout. J'ai eu la chance de me marier à mon premier amour, j'aimerai qu'il en soit de même pour toi!

Moi : j'aimerai bien aussi mais tu sais très bien, le destin fera les choses. Amine et toi c'était écrit.

Selma : c'est vrai. 

Moi : va le rejoindre. Je vais voir les frères.

Go direction la table de mes frères.

Sofiane : y'a quoi?

Moi : tu danses avec moi?

Lui : c'est mort.

L'inconnu qui me fixe : je veux bien danser avec toi si lui il veut pas beauté. - clin d'œil 

Moi : sans façon c'est avec Sofiane que je veux danser, je te connais même pas toi

Lui : on peut apprendre à se connaître c'est pas grave ça 

Sofiane - en se levant et en criant - t'es sérieux tu dragues ma sœur toi? 

Moi : arrête tout le monde nous regarde.

Sofiane : j'en ai rien à foutre, il croit il va gérer ma sœur sous mes yeux. 

Samir : c'est bon, il a compris, c'est le mariage de Selma. Laisse tomber.

So : viens dehors on va régler ça - en parlant à l'inconnu

L'inconnu : smeh je savais pas c'était ta sœur.

So : t'as de la chance c'est le mariage à ma sœur.

Amine : il se passe quoi ici? Tout le monde vous regarde 

Sofiane : rien frère c'est bon

Moha : je t'emprunte ta sœur 

Il m'a pris par le bras et on a dansé sur la piste, il m'a fait tourné dans tout les sens.

Moha : tu voulais dansé, voilà t'es servi 

Moi : tu sais pas danser toi, tu m'as écrasé les pieds.

Le reste de la soirée c'est grave bien passer. Avec Rayan on s'est pas calculé. On est rentré à 7h du mat. Ma sœur est allée dans son nouveau chez elle. J'allais avoir ma chambre à moi toute seule, je sens déjà le vide.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status