Share

CHAPITRE  .09

                                            

                                                  

" tu vas le regretter..."

                              

On va passé une semaine, j'avais trouvé du travail du coup je sortais pas trop. 

                              

Un soir en rentrant du travail, il y avait Moha en bas de chez moi tout seul. 

                              

Moha : oh ma future 

                              

Moi : tu cherches les problèmes toi.

                              

Moha : parle pour toi, j'ai appris des choses et ça me plait pas trop.

                              

Moi : t'as appris quoi? Des trucs sur moi?

                              

Moha : ouais, accompagne moi jusqu'à ma voiture on fait genre tu me rends un service et je te parle en chemin parce que ton frère va pas tarder à descendre on sait jamais si il entends! 

                              

On a marché en direction de sa voiture.

                              

Moi : vas y dis moi 

                              

Moha : je sais que tu sors avec Rayan. 

                              

Moi : je sors pas avec lui. 

                              

Moha : Nie le tant que tu veux je suis pas tes frères tranquille. Je m'en fou que tu sors avec un gars tu fais ce que tu veux mais Rayan c'est pas un bon gars, il traine avec des gens peu fréquentables, et font certaines choses pas très recommandables, il va te mettre dans la merde. 

                              

Moi : c'est à dire ?

                              

Moha : je suis pas du genre à poucave mais il bicrave et est dans des affaires louches. 

                              

Moi : bah je sors pas avec donc il fait ce qu'il veux.

                              

Moha : me mens pas à moi Sana, je te parle sérieux. Je viens t'en parler mais j'aurai très bien pu faire le batard et te poucave. Mais je vois déjà comment. Continue à mentir mais un jour ou l'autre tu devras assumer. Et comme je t'ai dis méfie toi de lui. Il joue un rôle, il est pas clean. Je te dis tout ça pour toi t'en fais ce que tu veux après mais je t'aurai prévenu si ça te retombe dessus un jour ou si on te choppe par sa faute.

                              

Moi : c'est mignon tu t'inquiètes pour moi.

                              

Moha : vire de là, je t'évite les problèmes. Vas y on fait demi tour ça va paraître trop suspect, porte ce sac pour faire genre.

                              

Merci : merci Moha. 

                              

On est retourné devant chez moi, il y avait mon frère qui attendait.

                              

So : vous faites quoi là ?

                              

Moha : elle m'a aidé à porter des trucs. Donne le sac à So c'est bon et cimer. 

                              

J'ai tendu le sac à mon frère et je suis montée chez moi. Je pensais pouvoir me reposer mais j'ai reçu un message de Leila qui me demander de la rejoindre en bas de chez elle cad en face de mon immeuble si j'avais le temps. Depuis l'embrouille avec Sarah, on s'était pas parler ni vu, je comptais mettre les choses au clair avec elle. La meuf a très bien vu ce qui s'était passer avec Sarah mais n'a rien dit. Comme si elle me tournait le dos pour elle. 

                              

J'arrive une bonne vingtaine de minutes après au stade. J'avais mis tout mon temps j'étais fatiguée. 

                              

Leila : enfin j'allais partir. 

                                          

              

                    

Moi : elle fait quoi elle ici? ( car oui il y avait Sarah comme toujours )

Leila : je dors chez elle ce soir. 

Moi : bon vas y tu veux parler de quoi?

Leila : c'est à cause de toi que Mehdi m'a lâché ?

Moi : il t'a lâché ?

Leila : fais pas comme si t'étais pas au courant. Il m'a téléphoné et m'a lâché au téléphone. J'ai voulu le voir pour qu'on s'explique mais il filtre mes appels, il réponds pas à mes messages et quand il m'a lâché il a dit comme quoi j'avais changé et que toi aussi tu pensais comme lui que j'avais changé. Donc vous avez parlé de moi et c'est pour ça qu'il m'a lâché? Je croyais on était pote et tu fais des coups comme ça derrière mon dos? Sarah est une meilleure pote que toi, elle prends ma défense elle ne m'enfonce pas. 

Moi : déjà je t'arrête tout de suite. J'ai rien à voir avec le fait que Mehdi est arrêter votre relation. Je me mêle pas de votre couple. Oui je lui ai parlé mais on a pas batailler sur ton sujet. Juste on parlait de l'histoire avec Sarah et j'ai dis que j'étais déçue parce que tu m'as pas soutenu et que tu n'avais pas dis la vérité, et oui c'est vrai tu as changé je te reconnais pas. Depuis quand une inconnue passe avant moi? Depuis que tu traines avec elle la vérité elle déteint sur toi, tu deviens comme elle, une vraie peste. Et je reste pas pote avec des meufs comme ça c'est mort je te fais plus confiance et si Mehdi t'a lâché c'est pas pour rien remets toi en question.

Leila : je sais que c'est de ta faute, t'as du faire ta victime. T'as fais pareil avec Rayan et regarde il a lâché Sarah aussi. Même Samia ne réponds plus à mes messages. ( Samia c'est notre autre amie qui a déménagé )

Moi : arrête de te victimiser par contre, on t'a rien fait c'est toi qu'a changer . Donc assume que tout ça c'est de ta faute. Et mets pas Samia dans les problèmes par contre elle est pas là pour se défendre. Je te dis que j'ai rien à voir dans ton break ou rupture avec Mehdi. 

Leila : en faite Sarah elle m'a fait ouvrir les yeux sur toi, tu manipules tout le monde. Tu veux gérer mon gars c'est ça ?

Moi : mais t'es malade toi, Mehdi c'est la famille, son frère est marié à ma sœur. Je t'ai toujours soutenu le concernant j'ai toujours tout fait pour vous rabiboché quand vous vous embrouillez, et tu penses que derrière ton temps je vais raconté quoi clairement? T'as pas besoin de moi pour merder tu t'en sors bien toute seule. 

Leila : il s'est servi de moi ce ***, j'ai couché avec lui et il m'a lâché comme une merde. Depuis que t'es revenue du bled il y a que des problèmes. C'est toi le problème et t'inquiètes pas. Soit tu fais tout pour que je me remets avec lui, soit je te fais la misère. Je l'aime ce mec et je veux pas le perdre par ta faute.

Moi : mais ma parole t'es folle, va te faire soigner et me menace pas par contre parce que ça va pas le faire. 

Sarah : tu vas faire quoi? 

Moi : toi personne t'a sonné donc reste à ta place, tais-toi et regarde juste ce qui se passe parce qu'au final tout ça c'est de ta faute. 

Sarah : j'ai juste montrer ton vraie visage 

Moi : oui bien sûr. 

Leila : je te menace si je veux. 

Moi : mets tes menaces à exécution alors parce que je vais rien faire pour toi. Je laisserai pas Mehdi se remettre avec une folle comme toi. Je sais pas ce qui l'a poussé à te lâcher mais c'est qu'il avait une sacrée bonne raison.. Il veut plus de toi passe à autre chose cocotte. 

            

              

                    

Leila : il veut plus de moi parce que t'es partie raconter je ne sais quoi sur moi.

Moi : oui bien sûr je lui ai dis pleins de choses tu sais pas à quel point.

Sarah : t'es une vraie sorcière toi en faite 

Moi : c'est toi la sorcière dans l'histoire. 

Sarah : - en parlant à Leila - t'es sérieuse tu vas l'a laisser sans sortir comme ça ? 

Leila : tu veux que je fasse quoi ?

Sarah : regarde

Sarah s'est avancée et m'a envoyé une gifle. J'ai riposté et on a commencé à se battre. Un 1 contre 1, j'avais le dessus sur Sarah. À part tirer les cheveux et griffer elle sait rien faire. Je lui envoyé des droites pour bien lui faire mal. Sauf que j'ai senti un poids en plus sur moi. 

Non, je ne rêve pas. Leila vient de sauter dans le tas. Elles se sont mise à deux pour le frapper. Je me débattais comme je pouvais mais à deux contre une, je fais clairement pas le poids. 

Les garçons sont arrivés pour séparer. Il y avait le frère de Leila et l'inconnu du mariage qui s'était embrouillé avec So parce qu'il m'avait dragué. 

Leila : lâchez-moi je vais la tuer. 

Moi : bah vient. J'ai été patiente jusqu'ici mais t'as trop pris la confiance grosse folle. Lâchez-là je vais tellement la cogner que ça va lui remettre les idées en place. 

Sarah : lâchez nous c'est elle qui a cherché. 

Le frère de Leila : toi ferme ta gueule. Tu mérites des gifles rien que pour le fait que tu traines avec ma sœur. Casse-toi et si je te reprends à fréquenter ma sœur je vais te faire du sal. 

Elle est partie sans rien dire. 

Lui : et vous deux vous êtes sérieuses ? Depuis toujours vous êtes potes et vous êtes la à vous battre!

Leila : c'est pas ma pote. Je suis pas pote avec des traites. 

Kamel : c'est quoi le problème ?

Moi : écoute Kamel, je veux pas empirer la situation. Je veux juste rentrer chez moi. 

Leila : c'est ça casse toi petite p*te. Tu vas le regretter.

Kamel : - en mettant une gifle à Leila - toi ferme ta gueule. Depuis que tu restes avec Sarah tu fais trop la folle mais on va régler ça bien vite, tu dégages chez baba ce soir. 

Leila : t'es sérieux ?

Lui : ouais casse toi faire tes valises. 

Elle est partie en pleurant. Quand à moi je suis restée un peu seule, j'ai marché, j'étais grave sous tension.

Je suis rentrée chez moi et mon père m'attendait. Il m'a balancé la chaussure mais j'ai réussi à esquivé. 

Moi : les nerfs sont tendus!

Lui : Ferme-là. Je vous ai jamais frappé avec ta sœur, j'ai toujours été cool mais je crois j'aurai dû vous corrigez comme j'ai corrigé vos frères. Qu'est-ce que tu veux de plus hein Sana? La mère de Leila a appelé en pleure parce que Kamel a frappé sa sœur à cause de toi. Alors comme ça tu fais la racaille dehors. C'est fini la gentillesse. Rends moi ma voiture et ton portable. Tu sors plus c'est fini, mets un pied dehors je te casse ta gueule. Dégage de ma vue maintenant. 

Moi : mais baba c'est pas moi..

Lui : dégage je t'ai dis. Va dehors passe y la nuit même je m'en fou.

J'allais me diriger vers ma chambre mais ma mère m'a arrêté dans le couloir.

Ma mère : prends deux trois affaires et va chez ta sœur, il va se calmer.

Moi : mais j'ai rien fais.

Elle : je sais mais ton père tu le connais, il accepte pas ce genre de chose.

J'ai pris des affaires de rechange. J'ai enlevé ma puce et j'ai rendu le téléphone et je suis partie. J'ai croisé mes frères en bas. 

So : tu vas où ? Et pourquoi ça crier en haut ?

Moi : chez Selma. Je suis pas la bienvenue à la maison. La mère de Leila a appelé et baba m'a embrouillé salement. J'aurai largement préféré me prendre des coups plutôt que les paroles de baba. Je l'ai jamais vu énervé comme ça.

So : bien fait ça t'apprendre à te battre. Je comptais de cogner mais Kamel m'a dit que c'était pas de ta faute qu'elles t'ont fracassés à deux avec Sarah. Et t'inquiètes pour baba, demain il sera calmer on lui parlera même si j'aurai bien aimer le voir te frapper, il est trop gentil avec toi c'est pour ça tu fais la folle. 

Moi : il m'a repris la voiture et le tel. Tu m'accompagnes?

So : prends le bus comme tout le monde.

Moi : j'ai la flemme. 

Lui : bah débrouille toi marche à pied parce que je bouge pas.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status