Voyage surprise à Magyarország

Voyage surprise à Magyarország

By:  Lakhita  Ongoing
Language: French
goodnovel4goodnovel
0.0
Not enough ratings
31Chapters
784views
Read
Add to library
Report
Overview
Catalog
Leave your review on App

Ces vacances commencent très mal... Dans l'avion je me retrouve à côté de ma pire ennemie et c'est ma cousine qui vient me chercher à l'aéroport! Réflexion faite, peut-être que mes vacances ne seront pas si mal. Je vais faire la connaissance d'un hongrois mystérieux, revoir ma meilleure amie, rencontrer des anglais...

View More

Latest chapter

Interesting books of the same period

Comments
No Comments
31 chapters
Prologue
J'avais quatorze ans et j'habitais dans une ville dans la banlieue parisienne. La France était mon pays préféré. J'adorais Paris, j'adorais la nourriture française, j'adorais la langue, j'adorais le parc du Luxembourg, j'adorais le parc Floral, j'adorais les musés, j'adorais la tour Eiffel, j'adorais le Disney land, j'aimais tous les petits détails. La seule chose qui m'énervait c'était la manie des français à arriver en retard. Moi, je détestais être en retard. Certains Youtoubeurs disaient que les français étaient mal élevés et de mauvaise humeur. Je trouvais que c'était entièrement faux. Tous les français que j'avais rencontré jusqu'à présents étaient bien élevés et prêts à aider. Quand on allait à Paris pour faire des courses avec ma m&e
Read more
Chapitre 1
Pour vous situer, nous étions un jeudi matin. Pas n'importe quel jeudi. C'était le dernier jeudi de cours. Il me restait cette semaine et j'étais enfin en vacances loin du stresse des contrôles et j'avais hâte.Pour une fois j'avais fait un effort et j'avais préparé mes vêtements du jour comme me l'avait conseillé tant de fois une fille de ma classe. Je me suis préparée en dix minutes et je me suis dirigée vers la cuisine où mon père avait préparé du pain. Ma mère partait tôt au travail et jusqu'à huit heures, il n'y avait que mon frère, mon père et moi.Noé mangeait des céréales devant la télé et mon père faisait la vaisselle. Je me suis servie à
Read more
Chapitre 2
Mon père m'avait expliqué que je devais être à l'aéroport deux heures avant et que la route durait environ une heure et demi. Je devais donc me lever quatre heures avant le départ de mon vol pour être sûr de l'avoir.A six heures, mon réveil sonna et je dû m'extirper du lit. Je n'avais pas faim donc je me suis juste habillée, peignée et brossée les dents.Mon père descendit mes valises dans la voiture pendant que je disais au revoir à ma mère.« Tu vas nous manquer mais amuses toi.-Vous allez me manquer aussi mais ne t'inquiète pas, je vais vous appeler tous les soirs.

Read more

Chapitre 2 partie 2
J'ai discuté poliment avec ma cousine et ses parents le temps du voyage et ils ont décidé de m'emmener chez eux pour me donner à manger avant de me déposer à l'hôtel. Je devais avouer que c'était assez gentil de leur part. Mais j'étais horriblement mal à l'aise. J'avais l'impression que mon âme était détachée de mon corps.Leur maison avait été peinte en jaune récemment. Elle avait beau n'avoir qu'un seul étage, c'était la maison la plus décoré et la plus grande que je n'avais jamais vu. Il y avait un grillage marron très étrange qui entourait toute la maison et cette dernière possédait une terrasse immense en béton d'où on pouvait accéder à l'entrée.

Read more

Chapitre 3
C'était mon deuxième jour en Hongrie. J'avais très bien dormi cette nuit jusqu'à ce que des cauchemars ne me réveillent à trois heures du matin. Pourtant je ne faisais plus de cauchemars depuis quelques mois. Pendant quelques secondes je ne savais pas où j'étais et c'était assez terrifiant. J'avais pourtant réussi à me rendormir sans trop de problèmes et je me suis de nouveau levée à sept heures trente en pleine forme.Je suis descendues pour le petit-déjeuner et Zita m'attendait à la même table sauf que cette fois, elle ne m'avait pas pris de quoi manger. J'ai pris un bol que j'ai rempli de céréales et de lait et je me suis assise en face d'elle.« Bonjour...dis-je sur un ton qui ressemblait plus &ag
Read more
Chapitre 3 Partie 2
Je connaissais la route par cœur. Ce n'était pas très compliqué, je n'avais qu'à aller tout droit. Le grillage avec le chien, la maison grise et enfin... La sienne. Une magnifique maison orange et au toit rouge dont la terrasse était camouflée par un portail brun. Mais je savais ce qu'il y avait derrière ce portail. Tous les ans, mes parents le repeignaient pour que ça reste jolie.J'ai longé la maison et je suis entrée sur le terrain de foot qui se trouvait à côté. La maison et le terrain étaient séparés d'un seul grillage à travers lequel on voyait tout et qui comportait des fentes. Ce n'était pas celui où j'avais croisé Napsugár mais il lui ressemblait. Surface grise avec quatre paniers et deux cages de foot. Ce qu'elle avait en plus &
Read more
Chapitre 4
J'avais les paupières lourdes mais je ne pu me rendormir à cause de la lumière qui inondait la pièce à cause des volets que j'avais oublié de fermer. Je me suis donc levée et je me suis préparée lentement avant de descendre pour prendre mon petit déjeuner. J'ai opté pour une robe vu la chaleur qu'il faisait. Je mettais rarement de robes mais j'en avais trois que j'adorais. J'en avais deux bleues et une noir, j'ai pris la bleu la plus courte.Arrivée en bas des escaliers, je ne me suis pas dirigée vers la cantine mais je suis sortie. J'avais envie de manger quelque chose de sucrée dans un cukrázda ce matin. Je n'allais pas non plus partir trop loin pour éviter de me perdre.Je suis tombée sur un cukrázda dans les
Read more
Chapitre 4 Partie 2
Je suis restée plantée devant l'hôtel à réfléchir. Un rire me ramena vite sur terre. Je me suis retournée et je suis tombée nez à nez avec András.« Encore perdue?riait-il.-Figure toi que non... »Il arqua les sourcils dubitatif. Je n'aimais pas sa manière supérieur de me dévisager.« En es-tu sûr?insista András.-Parfaitement sûr ! Je viens tout juste d'être invitée à manger chez ma cousine. »Je ne savais pas pourquoi je lui avais tout avou&eac
Read more
Chapitre 5
Le lendemain matin j'étais horriblement fatiguée. Chez les hongrois, la vie commençait beaucoup plus tôt qu'en France. Les boutiques françaises ouvraient à quoi ? Neuf, dix heures ? En Hongrie c'était six. A six heures tout commençait. Les boutiques ouvraient, les oiseaux chantaient, le soleil se levait et le petit-déjeuner était servit à la cantine. Je commençais à m'habituer mais j'avais quelques cernes bien visibles. Je me demandais comment j'allais faire pour me réadapter à la vie parisienne...J'avais décidé de rester dans ma chambre toute la journée. Ne me demandez pas pourquoi. J'étais fatiguée et j'avais envie de rester dans mon lit et de regarder la télé. Je vous épargne donc un long récit dans lequel je vous d&eac
Read more
Chapitre 6
Je ne sais pas ce qui m'a prit mais la déprime m'assaillit. Je n'avais nullement envie de sortir. J'étais heureuse d'avoir revu Napsugár et Gábor mais les souvenirs... Je me rapprochais involontairement de Zita et je ne voulais pas lui pardonner. Mes parents et mon frère me manquaient et l'idée de devoir rester encore plus de trois semaines m'abattit. Le jour suivant s'est donc déroulé exactement de la même manière que la veille.Comme si elle lisait dans mes pensées, ma mère m'appela.« Hallo ?-Oti ? Ça va ?-Je suis enfermée dans ma chambre...-Comm
Read more
DMCA.com Protection Status