L'amour   Incompris  [Un roman historique]

L'amour Incompris [Un roman historique]

By:  Eileen Sheehan, Ailene Frances, E.F. Sheehan  Completed
Language: French
goodnovel16goodnovel
0.0
Not enough ratings
32Chapters
925views
Read
Add to library
Report
Overview
Catalog
Leave your review on App

Une innocence folle et une tromperie méchante l'ont prise à l'homme qu'elle aimait. Orpheline à l'âge de huit ans, Elizabeth est élevée comme pupille dans la maison sans amour de son oncle. Coincée dans le désir de se libérer de l'oppression et peu familière avec le concept de l'amour, elle fuit son mari d'un mariage arrangé avec l'aide d'un vieil ami de la famille. Malheureusement, cet ami n'était pas à la hauteur des périls qui l'attendaient dans le nouveau monde. Pour ajouter à sa misère, elle se rend compte qu'elle aimait l'homme qu'elle avait épousé et qu'elle ne reconnaissait tout simplement pas cet amour.

View More

Latest chapter

Interesting books of the same period

Comments
No Comments
32 chapters
1
Mars 1799   Elle a fait son chemin dans la ruelle sombre entre les bâtiments qui ont été construits de telle manière que la brillante lune chevrons n'avait aucune chance d'éclairer. Son visage rempli de grands spectacles fausser sa vision et souffrant d'un cas doux de l'héméralopie, elle fit de son mieux pour orienter clairement de la multitude d'obstacles dangereux l'alourdir la fiscalité et jamais se terminant le voyage vers sa destination. Elizabeth a souhaité avoir osé déposer le fil lourd lunettes cerclées de voies de fait sur le pont de son nez délicat et des pommettes. Trouver son chemin à travers les rues mal éclairées dans l'obscurité avant l'aube de la brume, Londres est assez difficile sans être encombré par une vision trouble. Ils n'étaient même pas ses lunette
Read more
2
Stephen s'appuya contre la rampe du navire et fait une altération mentale note de son besoin pour l'entretien alors qu'il regardait la rive anglaise transformer en un tout petit, mince ligne qui semblait sur le point de tomber du bord de l'océan les eaux canadiennes. C'était bon d'être de retour sur la mer ouverte, même s'il a été dans de telles circonstances malheureuses. Toujours à le faisait se sentir vivant et libre. C'était un sentiment qu'il a voulu surtout après le chagrin et les traumatismes des derniers mois. Le manque d'air de la société de Londres a été totalement à l'encontre de la liberté
Read more
3
Elizabeth s'appuya contre le rail sur le pont du navire et encombré de façon intolérable le tira de son capot surdimensionné, fourrure rouge épais manteau de laine d'agneau plus près autour de son visage. Sa douceur a fourni une touche de confort à sa mauvaise tête la souffrance que l'impression qu'il a été frappé par un objet contondant. Son ventre non plus. Il était si incroyablement tordu à l'incessante tortillement de la mer à la différence qu'il était impossible d'organiser quoi que ce soit. En fait, elle a vidé de telle sorte qu'elle craignait la paroi de l'estomac était à côté d'augmenter. Parfois, lorsqu'elle s'appuya contre la rampe et supplié silencieusement les eaux pour la miséricorde, elle était certaine qu'elle a entendu les eaux rire méchamment à sa misère. Ne pas vouloir
Read more
4
Des jets de pluie contre Stephen's dos voûté comme il a stimulé le pont, inconscient de son froid mordant. Le capitaine du navire, Jackson Sims, venait de forger son chemin à travers la fureur pour lui dire qu'il était imprudent de rester dessus. Les vagues ont fait rage comme Monts des géants de la mousse d'un blanc bleuâtre, rugissant autour d'eux pendant qu'ils thunderously jeta le frégate habités peu ici et là. Stephen à contrecoeur cru de son droit de faire ce qu'il a choisi sur son propre navire alors qu'il hocha la tête vers le capitaine comme un moyen d'apaisement. Son humeur était aussi en colère que les eau
Read more
5
Elizabeth se leva et rythme lentement autour de la salle tout en étendant son mal de dos et les jambes à la manière d'un chat. Il y a trois semaines qu'elle et Sally ont été traînés à terre et poussé dans un peu de meubles, humides et mal éclairée. La petite fenêtre, qui était beaucoup trop élevé au-dessus du plancher pour l'un d'eux de voir hors de l'offre, leur seul cool, l'air frais. C'est seulement dans les petites heures du matin avant que le soleil flamboyant Charles Town se leva haut dans le ciel et ont tourné leur petite pièce par la mer en un véritable bain de vapeur. La chaleur intense accentué les odeurs âcres de la rues active au-delà des limites de la minuscule, fort-comme prison. On leur a dit peu de choses sur l'endroit où ils étaient, ou quel sort jeter en magasin pour eux. Bien que personne n'a tou
Read more
6
La nuit s'est avérée longue et tortueuse. Sally a pris une persona que Elizabeth à peine reconnu. Elle a grandi de plus en plus abrasive et gras avec chaque retour de la ravissante de leurs ravisseurs détestables. Lorsqu'ils ont été placés dans la petite chambre, malodorant, il va sans dire qu'Elizabeth serait l'occupant de l'unique lit bébé grumeleuse dans son minuscule fort-comme l'environnement. Autre qu'un porté à la table en bois et deux chaises bancales dangereusement, c'est tout le mobilier fourni. Sally a fait un lit sur le tas de chiffons et de foin jeté sur le plancher dans le coin. Depuis que Sally n'a jamais connu l'organisation du sommeil même à distance comme à l'aise alors que dans le service de la Jameson estate, elle était content avec l'arrangement. Cette nuit Sally revendiqué le berceau, suggérant Eliza
Read more
7
Le soleil était extrêmement chaude pour une telle heure tôt le matin comme Paulette Moore gauche à contrecœur les plaisirs d'un lazy hammock nichés à l'ombre de la de la prucheraie à rejoindre son frère, Arthur, à l'intérieur de leur manoir géorgien. Il a promis de l'emmener au marché en Charles Town et à acheter un esclave pour son anniversaire. Elle pouvait à peine attendre. Son imbécile accompagnateur, Jane, un mulâtre avenante qui était un cadeau de ses parents pour son dixième anniversaire, contrebande de elle-même dans le lit d'une main sur le terrain, je suis tombée enceinte, et mourut en donnant naissance. Maintenant, elle a été laissée aux prises avec les ministères de la maladroite unschooled mains d'une femme de chambre du deuxième étage. Bien sûr, l'enfant vivait encore e
Read more
8
Le poids de l'fer grossier aux poignets minuscules d'Elizabeth était atroce. Couper les bords mal dans sa peau, la coloration de la robe rose pâle , le capitaine bourru sauvé de son tronc en prévision de la vente aux enchères avec de minuscules gouttelettes pourpre. Les restes de ses biens ont été distribués parmi les hommes à utiliser comme cadeaux pour leurs amis dame. Elle a dû lutter pour faire face à l'esclave aux longues jambes qui ont partagé la ligne brisée des droits de l'inventaire. La seule peau blanche au milieu d'une mer de ténèbres, sa présence a causé tout un émoi. Après Elizabeth menacé d'informer la foule de sa vile injustice dès qu'elle a été en mesure, le capitaine a pris des précautions et a ordonné son drogué avec une dose de laudanum. Elle a eu juste assez po
Read more
9
Elizabeth se tenait à plat contre le mur alors qu'elle regardait la couturière drapage, tirant, glissant, et l'épinglage l'exquise soie blanche à travers la Paulette corps voluptueux. Ses mains, comme par magie, il a travaillé dans une robe du soir pour les Simpson ball la semaine suivante. Elizabeth posé beaucoup de fois tout en ayant des robes et toges monté sur son petit corps, mais il n'avait pas été aussi couturière son adepte comme la femme d'âge moyen servant Paulette s'est avéré. Pourtant, Paulette semblait ne pas remarquer le talent exquis de femme comme elle gémit, gémit, et parfois imposé à la mauvaise couturière sur quelque chose d'incroyablement pensée Elizabeth trivial. Témoins d'une telle scène outrés Elizabeth, mais elle savait mieux que de le montrer. Elle a toujours piqué de la raclée qu'
Read more
10
Stephen replia la lettre qu'il vient de terminer la lecture et l'a placée dans la poche il a demandé à son tailleur pour coudre à l'intérieur de son manteau de satin taille doublée. Ses sourcils unis comme il réfléchissait à son contenu. La vie était en train de devenir beaucoup plus imposant et complexe qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Il a été forcé d'abandonner sa recherche de sa nouvelle épouse à l'annonce de la mort de son père et de retour en Angleterre. Il y avait des affaires inattendues de la succession qu'il a hérité de son besoin d'attention immédiate. Elles ont eu le temps d'en parler. Fois qu'il aurait pu utiliser la recherche d'Elizabeth. Maintenant, quelques mois après son retour, il a reçu la lettre des plus inhabituelles de son voisin et sœur de son bon ami, Mlle Paulette Moo
Read more
DMCA.com Protection Status