Share

Chapitre 19 Prendre soin d'elle personnellement

"Réveillé ?" L'homme ferma son ordinateur portable et l'a regardée.

"Mm..." Arianne voulait se lever, mais le moindre mouvement lui apportait une douleur sourde à l'épaule gauche. C'est alors qu'elle se souvient de ce qui s'est passé.

Mark Tremont s'est avancé pour vérifier sa blessure. "Ne bougez pas”.

Arianne restait obéissante alors que l'envie pressante du bas de son abdomen la rendait incroyablement maladroite. Elle voulait aller aux toilettes mais il n'y avait que Mark Tremont ici et sa mobilité était compromise... Tout mouvement mineur causerait une agonie à sa blessure.

Comme s'il avait remarqué son malaise, Mark Tremont lui demanda : "Voulez-vous aller aux toilettes ?”

"Ouais..." Arianne Wynn rougit.

Mark Tremont ne dit rien, car il l'aida attentivement à se relever, sa douceur n'était pas comme d'habitude. Même à cette époque, Arianne avait encore des sueurs froides à cause de la douleur. Le cramoisi a taché le pansement autour de sa blessure.

Arianne était allée aux toilettes à moitié portée par Mark Tremont. Quand sa main s'est dirigée vers son pantalon, elle a vite dit : "Je vais le faire moi-même !”

Arrêté, Mark Tremont la regarda fixement, mettant Arianne sur les nerfs.

"Pouvez-vous... rester un peu à l'écart ?”

Mark Tremont lui faisait simplement face.

Sachant qu'il ne partirait pas, Arianne a eu une lutte mentale de courte durée avant de se manœuvrer avec son bras droit encore mobile. Malgré cela, chaque mouvement, aussi minuscule soit-il, exacerbait sa blessure, surtout lorsqu'elle se penchait. Même l'action la plus simple devenait presque impossible. Le sang qui s'écoulait de sa blessure avait déjà teinté en rouge la robe de sa patiente.

Lorsqu'il n'entendit aucun bruit par derrière, Mark Tremont se retourna et fronça les sourcils en voyant la robe pourpre d'Arianne. Il lui a baissé rapidement son pantalon et s'est retourné à nouveau.

Assise sur les toilettes, mortifiée, Arianne ne pouvait pas pisser en paix malgré l'envie qu'elle en avait. S'il y avait un trou sur le sol, elle s'y serait précipitée, car elle se sentait extrêmement troublée…

En fin de compte, la honte n'est devenue qu'une émotion fugace pour Arianne après vingt longues minutes.

En retournant au lit, elle s’enterra dans la couverture pendant que Mark Tremont appelait le médecin pour soigner sa blessure déchirée comme si de rien n'était.

Deux gardes du corps sont venus envoyer leurs repas vers sept heures du soir. Mark Tremont a apporté le porridge au lit avant d'aider Arianne à se relever. Une fois qu'elle était bien attachée, il a ramassé le porridge pour la nourrir.

N'osant pas le rejeter, Arianne mangea avec soin. Le tonique contenu dans le porridge éclipsait le goût doux original de la nourriture, mais ce n'était pas horrible. Elle savait que c'était Mary qui l'avait préparé.

Arianne était plutôt agité, pas habituée aux soins soudains de Mark Tremont.

"Je... Je peux le faire moi-même ?”

Mark Tremont la regarda froidement. Arianne baissa les yeux sans un mot de plus, ses longs cils jetant une ombre sur son visage.

Pour chaque jour qu'Arianne Wynn passait à l'hôpital, Mark Tremont restait le même temps et s'occupait d'elle sans la quitter. Il était toujours aussi sévère et insensible, mais d'une certaine manière, elle sentait que quelque chose avait changé…

Quand Arianne est retournée au domaine de Tremont, elle pouvait maintenant respirer de soulagement. Au moins, elle n'avait pas à être nourrie par lui ou à être emmenée aux toilettes sous sa surveillance…

Arianne a été consignée au sol, pour lui permettre de se reposer. Elle ne peut pas aller à l'école, elle doit même demander un examen différé car elle va manquer son examen de mi-session.

Mark Tremont est rentré tôt à la maison avant le nouvel an. Les gardes du corps lui ont tendu un parapluie pour éloigner la neige. Lorsqu'il est entré par la porte, il a senti une légère odeur de brise et de gel, avant que le chauffage de la maison ne la fasse fondre.

Arianne était en train de descendre les escaliers quand leurs regards se sont croisés, se séparant peu après.

Leur repas était déjà servi sur la table à manger lorsque Mark Tremont est descendu de sa douche. Un million de pensées traversaient la tête d'Arianne alors qu'elle était assise à la table. Ils n'avaient pas eu de conflit récemment et elle veillait inconsciemment à l'harmonie, agissant avec prudence. Se souvenant de la séparation désagréable de la nuit avant la réunion du campus, Arianne était reconnaissante que cet accident se soit produit. Sinon, son sort aurait probablement été pire.

Les plats sur la table à manger ont été complétés par une quantité abondante de tonique. Cela durait depuis longtemps et Arianne en avait assez, mais il était indéniable qu'elle avait l'air beaucoup mieux. Son teint était également plus souple, maintenant qu'elle n'était plus exposée au vent ni au soleil. Ses joues étaient même colorées, son teint déjà clair lui donnait un aspect frais et éclatant.

À l'insu d'Arianne, Mark Tremont gardait les yeux sur elle lorsqu'elle se concentrait sur son alimentation. Distinguant qu'elle était devenue plus féminine de son précédent regard frêle, un sourire à peine perceptible s'étirait à la commissure des lèvres.

Il était le premier à terminer son repas, debout, la tête en haut.

"Viens dans ma chambre quand tu auras fini."

Related chapter

Latest chapter

DMCA.com Protection Status