Share

Chapitre 18

Claire et sa famille sont allés dîner à Kempinski pendant que Wendell boudait à la maison.

Il a vu le courrier sur la page officielle du groupe Emgrand, se sentant très déprimé et déprimé.

Il pensait qu'il serait absolument impossible pour Claire de remporter le contrat, mais de manière inattendue, il ne lui avait fallu qu'une demi-heure pour décrocher un contrat de soixante millions de dollars. Se rappelant ses remarques dures et méprisantes chez elle hier, il était extrêmement gêné car ces remarques lui sont revenues comme une gifle !

A ce moment précis, Harold a appelé pour se plaindre de sa situation. Il a dit dès qu'on lui a répondu : "Hé, Wendell, que diable ! J'ai sérieusement créé des opportunités pour que tu puisses poursuivre ma cousine, mais tu m'as tourné le dos et tu l'as aidée à gagner le contrat d'Emgrand. Comment as-tu pu me faire ça ?"

Wendell secoua la tête avec dédain. Et alors? Je n'ai rien fait!

Harold demanda à nouveau : "Wendell, sois honnête avec moi. As-tu couché avec mon cousin ?"

En même temps, Wendell était trop gêné pour nier le fait qu'il n'avait rien à voir avec tout ça. Cela voudrait dire qu'il admettait son incompétence, n'est-ce pas?

C'est pourquoi il marmonnait mièvrement : "Oui. Harold, je suis désolé, je me rattraperai dès que j'en aurai l'occasion."

"Je le savais !" Harold soupira, puis se dépêcha de demander : "Wendell, ma cousine était vierge, n'est-ce pas ? Je ne pense pas qu'elle ait jamais couché avec ce loser. Tu as touché le jackpot, espèce de chien chanceux !"

Wendell en sortit étonné, puis excité.

Très bien ! Claire Wilson était encore vierge !

Alors, il pourrait tout aussi bien dire à tout le monde qu'il avait fait l'acte avec Claire, de cette façon, il pourrait aussi mettre fin à sa relation avec son mari.

Alors que la pensée rusée s'attardait dans son esprit, il ricana timidement et dit à Harold : "Oui, ta cousine était vierge. Elle était si serrée et si mignonne que je n'ai pas pu m'en empêcher! Hahaha!"

La voix amère d'Harold résonnait : "Si c'est le cas, s'il te plaît, ne m'oublie pas quand tu as des avantages en main, d'accord mon pote?"

"Ne t'inquiète pas !" s'exclamait Wendell avec désinvolture.

Dès qu'il a mis fin à l'appel d'Harold, son père l'a appelé soudainement.

La voix anxieuse de son père lui est entrée dans l'oreille. "Wendell, nous avons un problème ! Le groupe Emgrand a annulé tous ses projets avec nous! As-tu offensé quelqu'un récemment?"

Wendell est tombé dans un silence de mort en entendant cela.

Est-ce que c'était vrai? Cela ne signifiait-il pas que sa famille allait subir une grande perte?!

Il s'est empressé de dire : "Papa, qu'est-ce qui se passe ? Non, je n'ai offensé personne ! N'est-ce pas ?"

Son père semblait incrédule et déconcerté. "Moi non plus! J'étais au bureau ces jours-ci, je n'ai pas rencontré beaucoup de gens, et encore moins offensé quelqu'un..."

"Hé, papa, est-il possible que le nouveau président d'Emgrand fasse un remaniement majeur après avoir repris la société ?"

"Oui! Tu as raison!" s'exclama M. Jones, qui reprenait soudain ses esprits. "Je n'ai pas eu l'occasion de rendre visite au nouveau président depuis sa nomination. J'ai parlé à Doris Young plusieurs fois, mais elle m'a dit que leur président ne prenait pas de visiteurs.

"Alors que devrions-nous faire ?"

M. Jones est tombé en silence alors qu'il réfléchissait à la situation et a ensuite dit : "Oh, oui. Le banquet de la famille Wilson demain soir, ils ont dit qu'ils avaient invité le président. Trouvons une l’occasion de le rencontrer!"

"Très bien! " Wendell a tout de suite accepté. "Allons-y ensemble demain !"

***

Le lendemain, toute la famille Wilson était aux anges et extrêmement ravie. C'était le moment le plus important de la famille.

Du jour au lendemain, la nouvelle que la famille Wilson avait remporté le contrat avec le groupe Emgrand et l'invitation du président au banquet s'étaient répandues dans toute la colline d'Aurous!

Pour ce banquet, Charlie a trouvé son costume le plus cher à porter et s'est rendu à l'hôtel où le banquet avait lieu.

Charlie est descendu de la voiture après être arrivé à l'entrée de l'hôtel lorsqu'une Porsche s'est arrêtée brusquement devant lui.

Puis, Wendell Jones, qui a revêtu un costume très cher et une coiffure soignée, est sorti de la voiture.

Un serveur s'est avancé et l'a salué avec diligence.

Apparemment, Wendell a vu Charlie lui aussi. Il y avait une trace de dédain dans ses yeux lorsqu'il l'a scanné et lui a dit avec un sourire sournois : "Où as-tu trouvé ce costume contrefait ? On dirait un chien qui essaie de se déguiser."

Charlie lui a répondu catégoriquement : "Qu'est-ce que ça a à voir avec toi ?"

Wendell remua les lèvres, une pointe de moquerie lui peignit le visage. "Tu n'as rien à voir avec moi, mais ta femme, c'est une toute autre histoire..."

Charlie fronce légèrement les sourcils et demande : "Quelle histoire ?

Les spectateurs n'ont pas pu s'empêcher de s'arrêter alors que les remarques résonnaient dans leurs oreilles.

À partir d'hier soir, une rumeur a circulé dans la société.

La rumeur disait que Claire avait réussi à remporter le contrat grâce à sa relation intime avec Wendell. Sinon, comment expliquer la collaboration avec le groupe Emgrand en se basant sur sa compétence et celle du groupe Wilson ?

D'après ce que l'on voit actuellement, cela semblait tout à fait légitime et raisonnable.

Voyant qu'une foule s'était lentement rassemblée autour d'eux, Wendell a dit tout haut : "Pourquoi pensez-vous que Claire pourrait gagner le contrat avec le groupe Emgrand?"

Charlie a jeté un regard froid sur Wendell. "Pourquoi ?"

Wendell se recroquevillait les lèvres en un sourire arrogant et disait : "A cause de moi, bien sûr ! Parce que Claire est ma femme maintenant, alors j'ai tout donné pour qu'elle réussisse dans sa négociation avec eux ! S'il vous reste un peu de bon sens, soyez un gentleman et divorcez dès que possible".

Bien qu'ils aient anticipé la raison, les gens n'ont pu s'empêcher d'être stupéfaits lorsqu'ils ont entendu Wendell le dire sans détour.

C'est sûr ! Claire avait gagné le contrat en couchant avec Wendell Jones !

"À cause de toi ?" Charlie riait sinistrement. "Pour qui te prends-tu ?"

Related chapter

Latest chapter

DMCA.com Protection Status