Dystopia

Dystopia

Par:  Victor-Emmanuel BRETT  Complété
Langue: French
goodnovel4goodnovel
0.0
Notes insuffisantes
46Chapitres
2.6KVues
Lire
Ajouter dans ma bibliothèque

Share:  

Report
Overview
Catalog
Laissez vos commentaires sur App

Elysia n’est finalement pas l’unique havre de l’Humanité. Suite à la découverte de deux nouvelles cités, des décisions s’imposent.D’un côté Arystra, théocratie sous la coupe d’un despote enfermé dans sa pyramide survolant le peuple miséreux. De l’autre, Orancia, cité engloutie après le Cataclysme, où le libéralisme est poussé à l’excès et la vie des citoyens n’a d’autant de valeur que leur compte-action.Arystra et Orancia sont-elles des menaces pour Elysia ou l'opportunité d'élargir ses frontières ? Et quelles sont ces Failles qui apparaissent mystérieusement tout autour de la planète ? De Veil Deylor, soldat malgré lui d’Arystra, à Elias et Caine, les réponses se trouvent à la croisée des chemins.

Voir plus
Dystopia Novels Online Free PDF Download

Latest chapter

Interesting books of the same period

To Readers

Bienvenue dans Goodnovel monde de fiction. Si vous aimez ce roman, ou si vous êtes un idéaliste espérant explorer un monde parfait, et que vous souhaitez également devenir un auteur de roman original en ligne pour augmenter vos revenus, vous pouvez rejoindre notre famille pour lire ou créer différents types de livres, tels que le roman d'amour, la lecture épique, le roman de loup-garou, le roman fantastique, le roman historique et ainsi de suite. Si vous êtes un lecteur, vous pouvez choisir des romans de haute qualité ici. Si vous êtes un auteur, vous pouvez obtenir plus d'inspiration des autres pour créer des œuvres plus brillantes. De plus, vos œuvres sur notre plateforme attireront plus d'attention et gagneront plus d'adimiration des lecteurs.

Commentaires
Pas de commentaire
46
L’Auteur
Né à Bordeaux, c’est dans la belle endormie que Victor-Emmanuel a vécu ses 25 premières années. Aujourd’hui pharmacien-biologiste, il a toujours été passionné, aussi loin qu’il s’en souvienne, par la fiction. Nourrir l’imaginaire pour échapper à la réalité. Du polar à la fantasy, du thriller à la science-fiction, ses lectures depuis son plus jeune âge ont alimenté son inspiration. Jusqu’au jour où porté par le désir de faire vivre les histoires qui y sont nées, il décide de leur donner voix à travers ses mots.
Read More
Prologue
Cheveux au vent, sourire aux lèvres, une jeune fille appréciait la douce chaleur des derniers rayons du soleil sur sa peau. En contrebas du pic sur lequel elle était assise s’étendaient des champs à perte de vue, où poussaient d’immenses chrysalides de cristal. En face, réfléchissant par milliers les ultimes lueurs du crépuscule, un château de diamant siégeait, majestueux, sur des fondations rocheuses.Un sentiment de paix intense se dégageait de la vision. De sérénité.Le soleil disparut. Elle ouvrit les yeux, embrassant du regard le paysage. Soudain, le décor changea. Le ciel rougeoyait toujours, mais semblait refléter les flammes qui dévoraient la plaine. Une silhouette entourée d’ombres marchait sur l’herbe, désormais cendrée, s’avançant dans sa direction. Intimement, la jeune fille savait. La silhouette venait pour elle. Et elle ne pourrait lui échapper.Elle plongea son regard dans celui du prédateur, se préparant à affronter la vision de deux yeux mécaniques
Read More
Partie I Les Trois Cités 1 Veil
Le vent soufflait doucement dans les rues sales du Gouffre, charriant les odeurs de pourriture des poubelles à l’air libre. Veil Deylor remonta le foulard qui couvrait sa bouche en plissant le nez. Son sac de toile élimé pesait sur son dos et un morceau de métal lui rentrait entre les côtes. Les allées sombres se densifiaient à l’approche du marché. Il espérait que ses trouvailles du jour soient suffisantes… Un clochard le bouscula, mais Veil ne réagit pas. Il connaissait les techniques de vol, mais il n’avait rien de valeur sur lui. Il s’approcha d’un mendiant édenté à l’odeur si pestilentielle que les ordures évoquaient d’agréables eaux de toilette.— Loy, est-ce que tu sais si Issam est déjà passé ?— J’l’ignore, répondit Loy. Tu as quelque chose pour moi ?— Toujours, sourit Veil, en lui tendant un quignon de pain rassis.Loy se jeta dessus comme si l’on venait de lui offrir le meilleur mets au mon
Read More
2 Elias - Caine
Elias se réveilla en sursaut, les dernières images de son rêve s’évaporant. Il grogna en regardant l’heure. Ça ne faisait que deux heures qu’il s’était couché. Même en prenant un Somnum, les comprimés rouges éclipsant la fatigue qui faisaient le quotidien des Élyséens, c’était loin d’être suffisant. Il soupira en se glissant hors du lit. Il savait qu’il ne réussirait pas à se rendormir.Il traversa en quelques enjambées sa chambre, vide. Par réflexe, il jeta un coup d’œil à l’HoloVis posé sur sa table de chevet. L’icône de connexion était désespérément éteinte, comme depuis deux semaines maintenant. Il se força à détourner le regard et rejoignit sa salle de bains où il s’aspergea le visage d’eau froide. Il détailla son reflet dans le miroir. Il avait l’impression d’avoir pris dix ans. Il avait du mal à se rappeler l’image du garçon qu’il était à l’époque du Pensionnat, jeune et insouciant, ses yeux d’émeraude rieurs, aux côtés de Tom. Elle était remplacée par celle d’un homme au
Read More
3 Inaya
La Faille s’agrandissait. Des rides creusaient le front d’Inaya tandis qu’elle contemplait l’éclat de lumière pur sous ses yeux. Chaque soir depuis trois ans et vingt-huit jours, elle dépensait exactement six minutes de son temps à l’observer. Soit six mille sept cent trente-huit minutes. Ou encore trois jours et trois heures perdues à jamais depuis l’accident.Gaspiller ce temps précieux l’irritait. Mais ces six minutes quotidiennes à fixer l’immensité aveuglante la soulageaient. Elles étaient comme la thérapie qu’elle n’aurait jamais la possibilité de faire. Et elles lui rappelaient sa place. Malgré tout, elle ne pouvait pas s’empêcher de lui en vouloir. Et depuis quelques mois, la Faille était, en plus, devenue un sujet de contrariété. Ça avait été infime, au début. Un simple arc qui se détachait, ponctuellement du reste de la structure. Puis, au bout de quelques semaines, il avait fallu se rendre à l’évidence. Elle s’allongeait.— Inaya ?Reconnaissan
Read More
4 Veil
— Debout princesse !Le cri rauque qui sortit Veil de sa torpeur eut l’effet d’une douche froide. Ou était-ce le seau d’eau croupie que le garde venait de lui balancer en pleine figure ? Il l’attrapa violemment par le bras, le tirant de la geôle puante dans laquelle il moisissait.— Tu t’es fait beau, se moqua-t-il d’un rire gras, à l’image du ventre qui tendait la plaque d’armure de cuir noir.— Où m’emmenez-vous ? demanda Veil, la gorge serrée par la soif.— À ton procès, pardi ! Non pas qu’ça durera longtemps, continua-t-il avec un fort accent. Après avoir fait cramer deux pécores et surtout deux Inquisiteurs comme des poulets, ça va vite être bouclé !Les souvenirs de Veil étaient confus. Puis brutalement, celui de la nuit dernière jaillit dans sa mémoire. Il trébucha, manquant de vomir. Issam… Ela… Morts. Il les connaissait depuis tout petit. De son enfance à jouer entre les dunes de la mer sèche à auj
Read More
5 Caine - Elias
À l’instant où la porte s’ouvrit, un nuage de fumée traversa le palier dans le sens opposé. L’odeur âcre embaumait l’air, masquant les relents d’alcool. Un plissement de nez arracha un sourire à la magnifique blonde qui m’accompagnait. Une demi-tête plus petite que moi, ses cheveux cascadaient sur une robe parfaitement accordée au bleu de ses yeux.Nous détonnions tous deux du reste des occupants du bar. Au-delà de l’élégance de nos tenues respectives, une confiance inébranlable se dégageait de nous. Le même air autoritaire, cette même capacité à évaluer quelqu’un d’un seul regard. Ma main se posa sur le comptoir, poli sous les coups acharnés du torchon de Gavin. Lyna et moi entourions un des clients, avachi sur le bois.— Dix heures du matin, un nouveau record. Même pour toi.L’homme renifla bruyamment. De longs cheveux poisseux tombaient sur ses épaules. À l’odeur, ils n’étaient pas la seule partie de son corps à avoir besoin d’être lavée. Ses traits étaient
Read More
6 Maya
Le vent soufflait aux oreilles de Maya, faisant virevolter ses cheveux soyeux dans son dos. Penchée sur la planche mate qui la soutenait une dizaine de mètres au-dessus du sol, elle rivait un regard décidé vers l’horizon. Les deux rotors situés sous l’aéroglisseur, d’ordinaire silencieux, vrombissaient poussés dans leurs derniers retranchements.À quelques mètres d’elle, Elio la survola entraînant son Térésitis dans un looping serré. L’écho d’éclats de rire fut la seule trace de sa présence quelques secondes plus tard. Maya sourit.Heureusement que Chloé a amélioré ces modèles, pensa-t-elle. Ses prototypes, surnommés Teresitis, offraient une vitesse accrue et promettaient une durée de vol augmentée. Elle avait en plus perfectionné les bandes antidérapantes placées à l’avant et à l’arrière de la planche, permettant à Elio ces figures, sans quoi il aurait été projeté dix mètres en contrebas.Ça avait été l’idée d’Elias, au retour de leurs premiers voyages, d’utiliser
Read More
7 Veil
Le son des pas de Veil résonnait entre les murs aux boiseries travaillées, surmontées de feuilles d’or et d’argent, suivi de l’écho rapproché de ceux de Liv.— Détends-toi, on voit vraiment que tu ne te sens pas à ta place.Me détendre ? Avec tout cet attirail ? Ça va être compliqué ma grande. Il avait même une canne. Une canne ! Dans le Gouffre, ceux qui en avaient réellement besoin devaient se contenter de bouts de bois et de ferrailles, et les Royaux utilisaient ça comme accessoire.Avant de sortir de ses appartements, il avait croisé son reflet dans une glace. Il s’était arrêté net, stupéfait. Était-ce bien lui, les épaules droites, le torse bombé dans cette tenue ? Un costume de soirée avec un pantalon noir, accordé à un gilet de la même couleur, couvrant une chemise bleu clair. Un long manteau de velours pourpre, parfaitement ajusté, associé à un fin nœud papillon pour compléter le tableau. Il en avait voulu à la part de lui q
Read More
8 Elias - Caine
Elias se sentait vivant. Pour la première fois depuis des semaines.L’adrénaline courait dans ses veines, le Souffle reprenant vie. Puis le Souffle se mua en Éclat.— Elias ! Ne te précipite pas, bordel !Il entendit ma voix criant au loin, presque étouffée, mais ne ralentit pas une seconde. Propulsé par le flux de lumière jaillissant de ses mains, il zigzaguait entre les Élyséens hilares ou apeurés qui continuaient de monter dans le ciel.Puis il s’arrêta. La perte de la pesanteur semblait limitée à un rayon d’action réduit autour du bâtiment d’Aaron. Son interface visuelle s’activa et un message apparut sous ses yeux.< Elias ! Qu’est-ce que tu comptes faire là, tu m’expliques ? >< Caine, celui qui produit ces variations gravitationnelles… il est dans l’immeuble. Trouve-le ! >< Et toi, tu vas faire quoi ? Des ronds dans le ciel et des jolies couleurs ?&nb
Read More
DMCA.com Protection Status