Share

Chapitre 2

Après avoir payé le chauffeur, elle descend du taxi, s'avançant à pas déterminé vers le LOVE MONEY. Une fois la porte franchie, la musique assourdissante envahie ses tympans. 

-Elyn! dit Kelly, sa collègue, qui se précipite vers elle avant de se jeter dans ses bras. 

Cet accueil ne l'étonne guerre, parce que c'est assez souvent le genre d'accueil qu'elle lui réserve à son arrivée. Son amie accrochée à son bras, elles se dirigent vers sa loge pour se changer. Une fois à l'intérieur, son amie s'assit sur un fauteuil pendant que Léa ouvre son mini placard pour y sortir sa perruque blonde. Elle troque son jean slim contre une mini jupe à paillettes, et son chemisier contre un haut décolleté laissant voir la naissance de ses seins. Elle met des lentilles de contact verts, des bottines, se maquille avant de sortir totalement transformée en Elyn. 

Déguisée, elle rejoint la grande salle, toujours avec son amie accrochée à son bras pour lui raconter ses histoires hilarantes. Arrivée, elle balaie la salle d'un regard circulaire, son regard se pose sur un homme assis dans un coin, mais elle n'y prête pas attention. Sûrement un homme qui fuit sa femme hystérique. se dit-elle. 

-Qui est cet homme là-bas? Il est nouveau? demande Léa à sa collègue. 

-Il est là depuis à peu près deux heures, jusque là personne n'ose l'approcher. Il a une tête d'enterrement le pauvre. 

-Vraiment? lâche-t-elle en levant un sourcil. Moi je vais lui parler. 

-Alors bonne chance! 

D'un pas décidé, elle se dirige vers lui, s'arrête une fois à sa hauteur. 

-Je peux m'asseoir avec vous? 

Il lève brièvement la tête en portant son verre à sa bouche pour avaler une gorgée de whisky. 

-Biensûr. dit-il d'une manière désinvolte en haussant les épaules. 

Pendant le cour instant qu'il a levé sa tête, elle s'aperçoit que c'était Hendrick, Hendrick Riggs. L'homme qui était censé être un homme marié à l'heure qu'il est. 

-Aussi beau que vous êtes, vous ne devriez pas être seul. dit-elle pour lancer la conversation. 

Il laisse échapper un sourire sans joie. 

-Je suis seul parce que j'ai été planté devant l'autel comme un idiot. répond-t-il sur un ton ironique. 

Sa réponse lui fait ressentir un léger pincement au coeur. elle tire sur une chaise pour y poser ses fesses. 

-Ce n'est pas un endroit pour les jeunes filles ici. ajoute-t-il en posant son regard sur elle. 

Une lueur de tristesse traverse ses yeux gris. Néanmoins la lumière tamisée, Léa réussit à identifier la couleur de ses yeux. 

-Je viens travailler. répond-elle vaguement. 

-Alors allez servir les clients, j'ai pas besoin de vous ici. grogne-t-il 

-Je ne suis pas serveuse. 

-Ça ne change rien, je n'ai toujours pas besoin de vos services mademoiselle.... dit-il en la narguant. 

-Elyn, appelle-moi Elyn. Et toi tu es? 

-Moi c'est Hendrick. marmonne-t-il. 

Il la regarde longuement, comme s'il lisait dans les pensées de la jeune femme. 

-Votre visage m'est familier, mais j'arrive pas à me souvenir d'où. lance-t-il en réfléchissant. 

Elle lui lance un regard interrogateur en levant un sourcil. 

-Oubliez, ça doit être l'alcool. C'est la première fois que je viens ici, et c'est sûr que nous ne fréquentons pas les mêmes endroits. 

La conversation continue tranquillement, Léa est contente qu'elle ait pu calmer cet homme. Ils ont commandés toute une bouteille de whisky pour améliorer l'ambiance. Soudain, son téléphone se met à sonner. Elle regarde l'écran avant de chercher son amie des yeux. Elle la voit faire des grands geste à l'autre bout de la salle. Elle s'excuse auprès de Hendrick avant d'aller rejoindre son amie. Cette dernière lui annonce qu'elles doivent commencer le show. Elle retourne auprès de Hendrick qu'elle trouve en train de régler l'addition. 

-Tu pars déjà? demande-t-elle. 

-Je dois me lever tôt demain. 

-Dommage, tu vas manquer mon show. 

-Ce sera pour une prochaine fois. 

Ils restent quelques secondes à se regarder dans les yeux sans piper mot. Elle en profite pour le contempler. Des yeux noirs, ses cheveux d'un noir de jais en désordre, il la dépasse d'une tête. Un homme, déjà ivre visiblement, la bouscule, elle atterrit contre le torse de Hendrick. Dans ses bras, elle a senti un frisson lui parcourir l'épine dorsale. 

-Vous allez bien? lui demande Hendrick en la prenant par les épaules pour la dégager de son torse. 

Sous l'effet de cette sensation, aucun son ne franchit la barrière de ses lèvres. Elle se contente de hocher la tête en guise de réponse. 

Sans plus attendre, il la salue d'un hochement de tête avant de se faufiler jusqu'à la sortie.

•••••

À son arrivée chez elle quelques heures plus tard, elle se laisse tomber dans le canapé du salon morte de fatigue. 

-Léa c'est toi? demande la voix de Rachel, sa cousine. 

-Qui d'autre à par toi et moi avons les clés de cette maison? lui répond la jeune femme avant de se lever du canapé. 

Elle se dirige vers la chambre de Rachel, y rentre sans demander la permission. Elle se jette sur le lit, les yeux à moitié fermés. 

-Surtout ne te gènes pas, mets toi à l'aise. lance Rachel sur un ton cynique. 

- Tu vas au travail toi? Un dimanche? 

-Oui, je suis déjà en retard. J'ai dû travail en retard, je dois me rattraper. 

Elle s'assit sur le lit pour mettre ses chaussures. 

-Devine qui j'ai vu hier au club. lance Léa. 

-Qui ça? demande-t-elle après quelques secondes de réflexion. 

-Ton patron, celui qui allait se marier. 

Elle arrête tout mouvement et tourne la tête vers Léa. 

-Comment est-ce qu'il allait? 

-Triste. J'imagine qu'il aimait vraiment cette fille. 

-Tu peux pas imaginer à quel point. 

Rachel se lève d'un bond, elle prend son sac et se dirige vers la sortie. Arrivée au salon, elle prend ses clés avant d'embrasser Léa qui la suivait depuis sa chambre. 

Elle passe la journée à la maison à dormir, manger, regarder la télé jusqu'à ce qu'il arrive l'heure d'aller au club. Ce soir là, elle part plus tôt, elle est impatiente de le revoir. 

-Tu viens tôt toi? demande son amie Kelly. 

-Ouais je m'ennuyais à la maison. répond la jeune femme en faisant une moue. 

-Qui est ta proie cette fois-ci, est-ce l'homme avec la tête d'enterrement d'hier? demande Kelly en lui pointant d'un doigt accusateur. 

-Tu n'imagineras jamais son histoire le pauvre. 

-Aller, raconte. dit Kelly curieuse. 

Elle lui raconte toute l'histoire sans se faire prier. 

-J'espère qu'il viendra ce soir. Si tu le vois, tu me préviens hein! 

-Ok ça marche. 

Durant la soirée, elles dansent comme d'habitude. Elles ont eu beaucoup de pourboire, ce fut la première fois. Mais elles s'empressent de finir pour aller faire une pause au comptoir. 

-Regarde tout ce que j'ai gagné ce soir. lance Kelly en s'evantant avec les billets. 

-Il est venu? Tu l'as vu? demande Léa en le cherchant des yeux. 

-Non, aucune trace de lui. 

Au bout de la conversation on vient d'annoncer à Léa qu'elle a une autre danse dans le carré V.I.P. Une fois sa bouteille d'eau ingurgitée, elle retourne vers le bar de fer pour une autre danse sensuelle. Elle danse certes, mais son esprit est ailleurs, ses yeux ne font que balayer la salle à travers la vitre sans tain à la recherche d'une paire de yeux noirs mais en vain, jusqu'à ce que le club se vide complètement au petit matin. Déçue, elle prend un taxi pour rentrer chez elle, espérant le revoir un jour... 

Comments (2)
goodnovel comment avatar
Moknii Wiame
C’est très révélateur
goodnovel comment avatar
alanasyifa11
what a nice story! if only there is a translated version of this... btw can i follow your social media acc?
VIEW ALL COMMENTS

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status