~Chapitre 3~

Rayan: c'est ma fiancée !

Salma: Ra...Rayan mais qu'est-ce que tu...racontes...

Madani: ah donc c'est lui,quand je te disais que je te croyais pas voilà,j'avais vraiment raison. 

Rayan: je peux passer monsieur ? Il fait tard,je dois rentrer avec elle et croyez moi que c'est la dernière fois que vous la voyez.

Salma: tu te prends pour qui toi,tu penses que tu es mon père ? Allez lâche mon bras Rayan...allez...

Elle a brusquement retiré son bras. Elle voulait me tourner le dos et partir mais je l'ai tiré une fois de plus le bras et je crois que je suis allé un peu trop fort puisqu'elle s'est retrouvée directement collé à moi. Une main la retenant par le bras derrière et l'autre posé sur sa taille nue.

Salma: tu...tu...

Je l'ai légèrement poussé pour qu'elle s'éloigne de moi.

Rayan: c'est.. ma fiancée !

Salma: t'es fou,Rayan...

Rayan : dis à tes amis de nous laisser passé...

Madani: connard ferme ta gueule wesh,non mais on est où là !

Je l'ai regardé en secouant la tête,ces gens là me font tous pitiés, qu'Allah Azawajel leur vienne en aide. 

Peut-être quelqu'un d'autre à ma place aurait fait comme ce type c'est-à-dire l'insulter en retour ou lui donnant un coup de poing à la figure mais moi ?

 Non c'est pas dans mes habitudes de me battre pour des futilités pareilles, je suis juste là pour remmené Salma chez elle. 

 C'est pas que je suis lâche ou quelque chose du genre mais je sais parfaitement d'où je viens, je sais dans quelle genre de famille j'ai grandis,donc mon éducation ne me le permet pas. 

Et Allah dans sa miséricorde a dit : « Et dis a mes serviteurs d'exprimer les meilleures paroles,car le diable sème la discorde parmit eux. Le diable est certes pour l'homme un ennemi déclaré » (Sourate 17/Verset 53)

Salma: Madani je...s'il vous plaît je...je vais t'appeler plus tard pour tout t'expliqué mais pour le moment tu dois nous laisser partir. 

Madani: c'est vraiment ton fiancé ? 

Salma : mais no...

Je lui ai jeté un regard...Mais qu'est-ce qui me prends de faire tout ça. 

Salma: eeuh...je...sais pas. 

Madani : okay ma chérie, mais n'oublie pas que tu vas me le payer cette trahison chienne...

Rayan: aiiiii maintenant ça suffit okay? Ne l'insulte pas,si tu ne peux pas la respecter, ne l'insulte pas aussi.

J'ai jamais compris les gens qui disent qu'ils tueront pour une femme alors qu'ils ne respectent même pas la femme en question. Allah dans sa miséricorde à fait descendre une sourate entière pour elle tellement qu'elle est merveilleuse,c'est l'une des créatures les plus merveilleuses qui puisse exister. Quand Adam (paix et salut soit sur lui) était seul dans le paradis,Dieu ayant comprit qu'il se sentait seul malgré toutes les belles choses qu'Il avait créer pour lui,avec sa côte, il créa Ève (Hawa en islam) pour qu'elle lui tienne compagnie et lui en retour, pour qu'il en prend soin et non la maltraitée...En fait en islam quand tu lèves la main sur une femme sans aucune raison valable, au jour du jugement dernier même si tu dois aller au paradis, ta main là qui a frappé ta femme alors qu'elle n'a rien fait brûlera en enfer. 

On protège une femme,on la chouchoute,on la bichonne...on doit être doux avec elle parcequ'elle est elle-même la douceur. Je sais aussi que y'a des femmes malgré tout le bien que tu peux faire pour elles,elles ne changeront jamais,mais y'en a aussi qui ont besoin d'attention pour mieux comprendre les choses. C'est pas en forçant une femme à faire quelque chose qu'elle va le faire. 

Madani: tu te prends pour qui...

Rayan: je me prends pour ce que je suis.

Sans rien dire,je suis sortis et Salma m'a suivi. 

Une fois dehors,je suis rentré dans ma voiture et elle à fait pareille. 

Salma: qu'est-ce qui t'as pris de me suivre hein?tu sais au moins dans quoi tu t'es fourré?...Rayan je te parle,réponds.

Je conduisais toujours sans parler ou même l'accordé un seul regard. 

Salma: Rayan?

Là j'ai brusquement arrêté la voiture. 

Sans la regardé...

Rayan: tu peux aller t'asseoir derrière s'il te plaît ? 

Salma: et pourquoi ?

Rayan: à ton avis ? Tu...crois que j'ai vraiment le droit te poser les sur yeux sur toi avec ce que tu portes ? 

Salma: mdr ne me dis pas que t'es timide ? 

Rayan: vas t'asseoir derrière s'il te plaît Salima.

Salma: oorg d'accord BG!

J'ai rien dis

Un fois qu'elle fit ce que j'ai dis,j'ai redémarré puis quelques minutes...

Salma: je peux savoir pourquoi t'as mentis en disant que je suis ta fiancée ? 

Rayan: c'était nécessaire. 

Salma: nécessaire ?

J'ai rien dis jusqu'à destination. 

Rayan : descends !

Salma: et toi? Tu descends pas?

Rayan: je vais descendre. 

Quand elle est descendue,je suis sortis à mon tour,dès que nous avons franchies le seuil de la porte,nous avons vue son père assis dans le salon comme s'il nous attendait.

Salma: putain je suis dans la merde. 

Elle voulait sortir mais je l'ai attrapé...ENCORE. 

Salma: tu savais que mon père allait être là n'est-ce pas ? Tu es partis me chercher pour lui?

Ousmane : entrez...il ne sait rien. 

Rayan: viens,il va rien te faire. 

Salma: t'es sûr ? 

J'ai hoché la tête. 

Ousmane : tu viens d'où ? 

Elle est partit se cacher derrière moi.

Ousmane : tu viens d'où Salimata? 

Rayan : eeuh...

En chuchotant...

Salma: dis rien s'il te plaît. 

Rayan: je...peux pas mentir Salma.

Salma: je t'en supplie, une fois ça fait rien. 

Rayan: non c'est la deuxième fois,j'ai mentis en disant que tu es ma fiancée.

Ousmane : tu vas parler ? Rayan ? 

Rayan : elle...

Salma: s'il te plaît s'il te plaît, si tu ne dis rien je te promets de ne plus y aller.

Rayan : dis wallah !

Salma: wallah. 

Ousmane : mais qu'est-ce que vous racontez entre vous ? 

Rayan: en...fait je...je ne sais pas là d'où elle vient, j'étais sortis pour quelque chose et en entrant je l'ai vue donc on est entrer ensemble. 

Seigneur pardonne moi,je mens. 

Ousmane : bien,Salma tu me donnes des explications? Après tu me diras aussi pourquoi t'es à moitié nue et crois moi que cette fois c'est pas une gifle que je vais te donner.

Toujours en parlant doucement...

Salma : fais quelque chose. 

Rayan : je peux pas continuer à mentir et arrête de me toucher comme ça. Pousse toi.

Salma: aide moi s'il te plaît...

Rayan: pousse...toi...

Je faisais tout pour qu'elle me lâche mais non,elle s'accrochait toujours à mon habit la tête dans mon dos. 

Son père s'est levé et pensant qu'il venait vers lui,elle s'est accroché à moi encore plus qu'elle ne l'était déjà...euh Allah qu'est ce qu'elle n'a pas compris dans ne me touche pas. 

Ousmane : allez y vous coucher !

Après cette phrase mon oncle est partit et j'ai directement décollé Salma de mon habit. 

Rayan: tu arrêtes de....

Salma : merci beaucoup. 

J'ai rien dis, j'ai juste rejoints la chambre pour me coucher. 

Mamadou : t'etais partie où ? 

Rayan : quelque part. 

Mamadou : quelque part comme où ? 

Rayan : aarh arrête de me poser des questions j'ai sommeille. 

Quand je me suis couché...

Mamadou : merci d'avoir emmené ma soeur. 

Rayan : heiin ? Attends c'est toi qui a prévenu mon oncle ? 

Mamadou: oui...

J'ai tapé mon front avec ma main. 

Rayan : donc il sait que j'ai mentis .

Mamadou : tu as mentis? Depuis quand tu fais ça Rayan ? 

Rayan :je...j'avais pas le choix Mamadou serieux, elle me faisait pitié, je voulais pas que mon oncle lui frappe ou qu'il dise des paroles qui vont lui faire mal.

Mamadou : mais elle le mérite ...

Rayan: comment ça elle le mérite, j'aime pas la manière forte à pus forte raison de voir une femme pleurer alors que je pouvais l'aider. 

Mamadou : et c'est pour ça que tu as mentis?

Rayan: oui!

Mamadou : t'es incroyable toi ahiii !

A 2h du matin, je me suis levé du lit pour prendre l'ablution et avec Mamadou, nous avons commencés à faire la prière de la nuit jusqu'à l'Aube et c'est après avoir prit soubh que nous avons dormis. Je me suis réveillé vers les environs de 9h...Avant de rentré à la maison, mon oncle m'a appelé donc en partant en bas,j'ai croisé Salma et Malika dans les escaliers. Contrairement à hier,aujourd'hui quand même elle porte quelque chose de decend.

Rayan : salam waleïkoum oukhtys. 

Elles m'ont répondu à la fois tout les deux...je voulais partir mais Salma m'a appelé puis Malika en chuchotant à sa sœur...

Malika : t'es folle ? Il est timide, il parle presque jamais aux femmes. 

Mdrr au fond j'ai ris mais j'ai laissé rien apparaître sur mon visage...Timide?Rayan est timide.

Rayan: y'a mon oncle qui m'appelle je dois partir...

Salma: je voulais te remercier pour hier.

Rayan: c'est rien t'inquiète !

Ensuite je suis partie.

Pdv de l'auteur 

Salma: c'est un putain de beau gosse tu trouves pas ? 

Malika: carrément, sa femme a énormément de chance koyi. En plus de sa beauté et son charme, il est calme,doux et super respectueux. 

Salma: mais il est timide, j'arrive pas a comprendre pourquoi, les gars timide ça existe aussi?

Malika : ça existe kaih eeuh,tout le monde n'est pas comme le Madani que tu fréquentes. 

Salma: en parlant de Madani devine ce que je lui ai fais croire. 

Malika: quoi?

Salma: il me cassait les couilles donc je l'ai dis que j'avais le sida...

Malika : Saaalma ? Mais pourquoi ? 

Salma:pff il veut que je couche avec lui,je le ferrais avec tout le monde sans lui, ce gars me dégoûte...Bon allons y,ta mère nous appelle non?

Malika:ouai!

Vu qu'elles n'avaient pas cours,elles devaient aider Asma à faire les courses. 

Rayan étant dans le salon avec son oncle...

Ousmane : tu veux vraiment pas rester ici jusqu'à la rupture ? 

Rayan: j'aimerais bien mon oncle mais je dois retourner à la maison, j'ai quelques trucs a faire. 

Ousmane : d'accord...merci de m'avoir ramené ma fille hier.

Il a baissé la tête. 

Ousmane : je sais que c'est pour la couvrir que tu as mentis mais ne t'inquiète pas. Les voisins du quartier me disaient que Salma a l'habitude de sortir la nuit et revenir très tard, et que la plupart du temps c'est des hommes qui l'accompagnent...Hier elle était où ? 

Rayan: euuh...

Ousmane : je veux juste savoir.

Rayan: dans...dans une maison close avec des hommes. 

Ousmane : soubhann'allah, pendant que moi je passe mon temps a voyager en pensant que mon épouse éduque bien mes enfants, c'est le contraire qui se passe,mes filles passent la moitié de la nuit dehors avec des hommes qui ne leurs sont pas halal.

Mamadou : papa,maman Asma n'a rien avoir avec ça,ne l'a reproche rien.Salma n'écoute personne ici,Malika elle ne fait que la suivre en sachant même pas ce qu'elle fait,elle l'influence. 

Ousmane : et toi tu savais tout ça mais tu ne m'as rien dis?

Mamadou: je voulais te le dire,mais je pensais que j'allais pouvoir réglé ce problème...

Ousmane : apparemment non,tu n'as pas réussit mais c'est pas grave je sais ce que je vais faire.

Rayan: vous comptez faire quoi?

Ousmane : si Salma a une mauvaise influence sur sa sœur, faut que je l'éloigne d'elle. Je vais l'emmener quelque part pour qu'elle se consacre uniquement à la religion sinon j'ai vraiment peur pour elle,je veux pas que ma fille vivent comme une trainée. 

Rayan: qu'Allah nous en préserve. 

Eux: amine. 

Mamadou : tu vas l'emmener où ? 

Ousmane : c'est un endroit quelque part au nord,y'a uniquement les filles là-bas, les filles têtues comme Salma.

Rayan: c'est quand même pas l'endroit où je pense ? 

Ousmane: c'est exactement là bas.

Rayan: mais mon oncle vous n'allez pas envoyer votre fille là-bas ? Vous savez à quel point ils maltraitent les filles avec eux,elles ne sont même pas dans de bonnes conditions...

Ousmane : elle restera là-bas seulement pour une durée de 1an,je prendrais aussi toute les dispositions pour qu'il ne l'arrive rien du tout. C'est le seul moyen pour que cette petite comprenne que la vie n'est pas que amusement. Au moins à son retour si elle ne retient rien malgré mes efforts,elle aura dans la tête des sourates qu'elle a mémorisé.

En réalité, en Islam, le jour du jugement dernier, la première personne qui sera interrogée aux sujets de ses enfants et de sa femme, c'est le chef de famille, donc le père. C'est pourquoi le père doit toujours conduire ses enfants sur le droit chemin, en Islam ny'a pas de il est libre de choisir la voie qu'il veut, si c'est le mauvais choix que l'enfant choisisse,il l'a mènera dans les flammes les plus ardentes de l'enfer. Il y'a aussi des pères de famille qui se sont égarés, et si Dieu dans sa miséricorde lui a fait grâce de lui donner des enfants qui suivent les voie du prophète Mohamed (psl),c'est aux enfants de remmener leur père à la raison. 

Rayan: d'accord, la décision ne reviens qu'à vous dans tout les cas. J'espère qu'elle comprendra les choses...L'influence du diable est grande sur l'homme,dès qu'on entre sur son terrain on a du mal a sortir mais toute fois,la miséricorde et le pardon d'Allah sont larges et facilement accessibles. L'homme échoue à cause de la vanité et triomphe du diable grâce au secours de Dieu. 

Ousmane : t'as parfaitement raison.

Il sourit. 

Rayan: je vais partir. 

Ousmane : une dernière chose s'il te plaît. 

Rayan: oui.

Ousmane : vu que tu connais déjà la route tu pourrais l'emmener ? 

Rayan: oui,bien sûr,elle part qu'elle jour ?

Ousmane : dans deux jours In sha Allah,je lui dirais de faire ses affaires. 

Rayan : d'accord, je viendra la chercher après la prière de fadjr vu que à la maison c'est moi qui même la prière. 

Mamadou: c'est pas toi l'imam de votre mosquée ? 

Rayan :oui,mais quand je retourne au Canada,c'est mon père qui prend ma place. 

Il est partit dire à sa tante qu'il va rentrer puis il est partit. 

La nuit tombée, Salma était dans la chambre avec sa sœur en train de papoter. 

Malika: tu ne révises pas?

Salma: non,j'ai envie de sortir. 

Malika: sortir ? Salima t'es sérieuse ? 

Salma: j'ai envie de baiser je te jure. 

Elle regarde sa sœur les yeux grand ouvert. 

Salma: quoi?

Malika: rien!

Elle s'est levé puis elle est sortit, Salma à hausser les épaules avant de partir vers son harmoire. Elle a fait sortir la tenue qu'elle voulait porter puis au moment où elle allait s'habiller...

Malika: papa t'appelle.

Salma: pourquoi ?

Malika: si tu viens tu sauras. 

Salma a roulé les yeux avant de sortir pour allé répondre à l'appel de son père qui était dans le salon avec Asma,Mamadou et Malika. 

Quand elle s'est assise...

Ousmane : je suis au courant de ce que vous faites. 

Malika a directement commencé à trembler. 

Ousmane : enfin bref,Salma tu te prépares, tu dois aller quelque part après-demain In sha Allah. 

Salma: quelque part ? Où ? 

Ousmane : quelque part où ny'a pas de boîte de nuit, de maison close, d'hommes et j'en passe. Et même si y'en avait tu n'allais pas pouvoir partir parceque tu sera enfermer avec tes camarades dans une très grande cour.

Salma: qu...quoi?

Ousmane : tu te prépares, je n'ai pas d'autres explications à te donner.

Asma: on peut trouver une autre solution tu...

Ousmane : y'en a pas.

Il s'est levé puis il est partit dans la chambre. 

Salma a commencé à pleurer en insultant Asma de tout les noms pensant que c'est cette dernière qui a fait entrer une idée pareille dans la tête de son père. 

Comme elle ne cessait de répéter qu'elle n'allait pas partir donc quand tout le monde s'est couché, elle est sortit en douce en suppliant à Malika de ne rien dire à personne. Mais en sortant, son père étant en train de prier l'a vue...De ce fait il a fait la salam avant d'appeler Mamadou. 

Mamadou : je vais la suivre...

Ousmane : non,si elle te voit elle va s'enfuir encore quelque part d'autre...appelle moi Malika. 

Quand elle est venue et que son père lui a demandé où allait sa sœur...

Malika:je...je ne sais pas,je...

Mamadou : ne la couvre pas Malika.

Malika: je viens de dire que je ne sais pas.

Ensuite elle est partit se coucher. 

Ousmane : Rayan doit savoir où elle est partit vu que hier c'est lui qui l'a emmené. 

Mamadou : tu...vas lui dire de venir à cette heure ici ? 

Ousmane : oui!

Mamadou : papa il fait tard, à cette heure il est sans doute en train de dormir. 

Il n'a rien dit,il à juste lancé l'appel puis après salutation...

•tu dors?

•non,je viens d'ouvrir le Coran, qu'est ce vous avez?

•Salma vient de sortir encore,je voulais te demander où elle était hier.

•elle...elle est sortit...encore...vous ne savez pas où elle est partit?

•non,Malika refuse de parler. 

• passez lui le téléphone s'il vous plaît. 

Mamadou l'a emmené dans la chambre. 

• Rayan ? 

• dis moi là où elle est,s'il te plaît. 

• je ne sais pas là où elle...

• tu sais bien que ta sœur est sur la mauvaise route,nous voulons juste l'aider. 

• c'est pas en l'emmenant au Nord qu'elle sera aider. 

• dis moi,s'il te plaît. 

Elle soupire puis regarde Mamadou. 

Mamadou : grouille toi et parle.

• elle est partit dans un...bar.

Rayan avec le téléphone collé à l'oreille, il passe la maison sur son visage en disant...

Rayan: Seigneur je vais pas entrer là-bas aussi,hier c'était une maison close maintenant c'est un bar.

• tu dis quoi?

• rien,envoie moi la localisation. 

•d'accord !

Quand il l'a reçue, il a porté un pull vu qu'il faisait froid puis il a prit ses clés avant de sortir.

Dix minutes après il était devant le bar mais il hésitait à entrer. Il est resté dans sa voiture pendant a peu près une dizaine de minutes avant de se décider d'entré. A l'intérieur,quand il a vue Salma en train de danser comme une strip-tease,il a directement foncer vers elle puis la ramassé comme un sac de patate sur son épaule. 

Salma : FAIS MOI DESCENDRE !!!!

Il était tellement en colère qu'il a préféré se taire. Une fois dehors, il l'a mit dans la voiture puis ils sont parties...Sachant très bien que s'il emmène Salma chez elle dans l'état dans lequel elle se trouve son père risque de la tuer, il l'a emmené à l'hôtel.

Salma : pourquoi tu m'as emmené ici?

Il a prit le drap sur le lit puis l'a jeter sur elle. 

Rayan : couche toi, j'ai pas trop envie de parler,sache juste que dès demain je t'emmène. 

Salma : je...veux pas aller Rayan donc je ne vais pas te suivre.

Il n'a rien dit, il s'est juste couché sur le canapé. 

Salma : tu vas pas me répondre ? 

Les yeux fermer...

Rayan: je n'ai rien à te dire.

Plusieurs minutes plus tard il est tombé dans les bras de morphée. 

A son réveil,quand il a allumé la lumière, c'est un Salma seulement en slip qu'il a vu couchée sur le lit. Il a directement détourné la tête en fermant son visage. 

Rayan : ya Allah...Salma ? Salma réveille toi. 

Salma : qu'est-ce qui y'a encore ? Fiche moi la paix...

Rayan : je me parle pas comme.

Salma: ah oui? Et tu vas me faire quoi? Tu peux rien me faite vu que t'es même incapable de regarder quelqu'un. Non mais quel lâche!!

Rayan: je ne suis pas un lâche,contrôle tes paroles.

Salma: ok ok ok !! Retourne toi alors et regarde moi,là je saurai que t'es un homme.

Silence radio, il ne parlait pas.

Salma: voilà tu...

Rayan : ne bouge pas d'ici, je vais t'acheter quelque chose à porté et on rentre,avant mon retour et s'il te plaît couvre toi.

Il est entré d'abord dans la salle de bain parcequ'il avait constaté que quelque chose n'allait pas bien. Quand il a fait descendre son pantalon, il a vu que sa culotte était complètement mouillée et son sexe était tendu, son jeûne venait d'être interrompu à cause de ça. 

Il a secoué la tête nerveusement avant de sortir en se mordant l'intérieur de la bouche. À son retour Salma était sous le drap, il a jeté sur elle l'habaya qu'il a acheté.

Rayan : je t'attends dehors et tu te dépêche. 

Dans les voiture il était tellement nerveux qu'il ne conduisait pas doucement. 

Arriver à la maison...

Rayan : ne sors pas. 

Il est partit à l'intérieur puis il a dit à son oncle qu'il va emmener sa cousine dès aujourd'hui. Asma a donc prit une valise pour mettre ses vêtements dedans puis elle l'a remit à son neveu qui est sorti avec. 

Mamadou : bonne route. 

Rayan : merci !

Il est rentré dans la voiture puis il a prit la route.

Salma : attends tu m'emmènes où ? C'est toi qui m'emmène ? Rayan répond moi s'il te plaît....sniif...je te promets que je vais changer et je vais plus dire que...

Rayan : tu m'as dis la même chose hier en disant que tu n'iras plus aux endroits illicite.

Salma : je...sniiif...je vais plus le refaire...

Rayan : arrête de pleurer!

Il à arrêter la voiture et au moment où il voulait sortir Salma la tenue le bras. 

Salma : ramène moi à la maison. 

Les mains tremblantes, il a passé ses mains sur son visage pour essuyé ses larmes. 

Rayan :je peux pas désolé...reste dans la voiture je vais t'acheter a mangé. 

Quand il est sortit Salma a éclater en sanglots. Quelques minutes après il est revenu avec un sachet et deux bouteilles d'eaux, il était en train de boire l'autre. 

Salma: t'es pas en jeûne ? 

Rayan: non!

Salma: pourquoi ? 

Il voulait dire " c'est à cause de toi" mais il n'a rien dit. 

Rayan: mange. 

Salma: j'ai pas faim je veux que tu me remmenes chez moi...

Un quart d'heure après, Salma a commencé à tirer sur le volant.

Rayan: mais arrête...on va faire un accident...Salma...on va mourir...

Salma: arrête la voiture, je t'ai dis que je veux pas partir. 

Rayan : ar...ok ok j'arrête. 

Salma: remmène moi à la maison.

Rayan : je t'ai dis que je peux pas...

Salma: pourquoi tu peux pas heiin?

Il a détourné la tête...

Salma: regarde moi s'il te plaît Rayan...pourquoi tu me regardes jamais ? 

Il a prit son visage puis elle s'est assise sur les jambes de Rayan qui a frémi, il a fermé les yeux. 

Rayan: lève toi Salma pour l'amour du ciel.

Salma: ouvre les yeux et regarde moi.

Rayan: je...peux...pas!

Salma:tu peux pas comment? T'es pas un homme?

Il n'a rien dit mais il a avait toujours les yeux fermés. Salma à donc passé sa main sur ses lèvres.

Rayan: ar...rête...

Salma: pourquoi tu me repousses pas?

Elle à prit les mains du jeune homme puis les a fait passer sur ses cuisses mais Rayan a enlevé sa main en ouvrant les yeux et directement Salma à coller son frond contre le sien. 

Salma: ça te fait quoi? Tu n'as jamais fais ça ? 

Il a secoué la tête en signe de non en la regardant dans le blanc de l'oeil pour la première. 

Salma: tu n'as jamais touché une femme? 

Elle disait tout ça en bougeant sur lui...Elle l'a regardé profondément avant de poser tendrement ses lèvres sur ceux de Rayan qui est resté bloquer quelques secondes. 

Salma: touche moi!! Je...veux que tu me touches. 

Il ne réagissait pas donc Salma à prit ses mains une deuxième fois pour les faire passé sur son corps. Avec hésitation Rayan a commencé à répondre au baisé en baladant légèrement ses mains sur les cuisses de Salma...Il devenait dure,très dure. Quand ses mains atteignient ses fesses, il voulait enlever sa main mais Salma l'en a empêché. 

Salma: continue !

Rayan: c'est mal ce qu'on fait...

Salma: une seule fois ça fait rien. 

Elle voulait toucher son membre mais cette fois il l'a repoussé. 

Rayan: Seigneur qu'est ce qui m'arrive...

Salma: Rayan tu es un homme,tu ne peux pas continuer à repoussé les femmes comme si l'une d'elles ne t'attirent pas. Tant que tu es un homme,t'aura un jour ou l'autre un faible pour quelqu'un,t'as aimé non?

Il avait la tête posé sur le volant. 

Rayan: ne me parle pas de ça...

Salma: ramène moi à la maison,je dirais rien à personne promis. 

Il l'a regardé. 

Rayan: tu penses vraiment que ça me fais peur ? La seule chose dont j'ai peur c'est désobéir à mon Créateur et c'est ce que je viens de faire,le pire c'est que j'ai une fiancée. 

Salma: avec ta fiancée vous ne vous êtes jamais embrassés ? Genre vous vous êtes vues quelque part et vous avez voulus vous marier ? C'est quel amour ça ? 

Rayan: j'ai jamais embrassé une fille de toute ma vie tu comprends ? Et c'est ma mère qui veut que je l'épouse.

Salma: ah!

Rayan:écoute, je vais te ramener chez toi à une seule et unique condition, si tu n'acceptes pas on fonce direct au Nord et tu vas aller t'asseoir derrière et interdiction de me parlé...

Salma: t'as peur ? Et dit pourquoi t'es toujours en érection ?

Rayan:  tais toi ! 

Salma: je peux t'aider avec...

Rayan: j'en ai pas besoin t'es folle, c'est le sheitane qui est dans ton corps,il t'emmène sans doute à moi pour que tu me trompes mais ça ne marchera pas.

Salma: je t'excite jusqu'à ce point ? Qui aurait crû que l'imam Rayan Sow aime aussi les bonnes choses...

Rayan: je t'ai dis de te taire Salma.

Salma: mdrr, c'est quoi ta condition ? 

Rayan: que tu deviennes ma femme !

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status