12

  Partie 12:

 Je prends mon courage a deux mains et je l'appelle.

Elle: allo...pourquoi est-ce que tu m'appelles encore je croyais que tu avais abandonné?

Moi: crois-moi j'ai bel et bien abandonné...je t'appelle pour quelque chose d'autre.

Elle: et c'est?

Moi: on n'a pas utilisé de préservatif la première fois a la plage ni au tropicana.

Elle: t'inquiète pas je ne suis pas enceinte, je viens d'avoir mes règles.

Moi: content de le savoir...mais je parle plus des MST.

Elle: quoi!

Moi: c'est vrai quoi...on ne se connaît pas vraiment et on a couchés ensemble sans se protéger...qui me dit que tu n'es pas infecté.

Elle: je peux t'assurer que je n'ai rien du tout mais si tu veux le faire allons-y!...j'aime bien quand le docteur prends tout son temps avant de vous donner les résultats mais après ca je te prierais de ne plus jamais m'appeler.

Moi: ok...j'arrive te chercher.

 elle a raccroché...désolé si je l'ai vexé mais yorick a raison. Je dois être fixé. Je suis monté dans ma voiture et je suis allé la chercher. Comme d'habitude elle est magnifique. Elle porte un slim rouge avec une chemise blanche. Je m'approche d'elle.

Moi: bonsoir

Elle: allons-y simplement, j'ai d'autre chose a faire.

Moi: euh...d'accord.

 Nous sommes montés dans la voiture sans un mot...elle est vraiment silencieuse, ne dis rien, ne fais rien...elle regarde juste dans le vide. J'ai pas envie de l'embêter je conduis juste c'est tout. Nous sommes arrivés a un centre de dépistage. On n'a prit notre sang a tour de rôle et après on nous a demandé de patienter trois heures au trop...j'ai du forcer un peu les choses. Je l'ai emmené manger quelque chose.

Serveuse: que voulez-vous?

Elle: je veux bien un hamburger avec des frites et un coca. Merci

Moi: je vais prendre la même chose.

Serveuse: d'accord.

Moi:...

Elle:...

  

 Elle ne me calcule même pas. La serveuse est venue plus tard avec notre commande et on a commencés a manger toujours dans le silence. Elle est très manièré. En tout cas...ce silence commence a me peser.

Moi: sinon ces derniers jours?

Elle:...

Moi:...

Elle:...ils se passaient bien jusqu'a ce que tu m'appelles pour me dire ca.

Moi: je...

Elle: non tu n'as rien a dire...tu veux être fixé et je te comprends...c'est pas la peine d'en dire plus.

Moi:...

Je vois elle est vexé que je l'ai appelé pour faire ce test mais en même temps il fallait que je sache. Les heures achevées nous sommes repartis au centre de dépistage. D'où on nous a demandés de rentrer dans un bureau. On a vu un homme assis derrière le bureau. On a prit place et il a commencé a parler.

Docteur: bonjour

Moi: bonjour.

Docteur: jeune dame...j'ai dit bonjour.

Elle: oui , j'ai entendu...bonjour.

Docteur: hmmm...c'est déjà ca.

Nous:...

Docteur: alors...Mr et M Meyo jordan

Elle: non...svp...ne nous confondez pas. Nous ne sommes pas mariés.

Docteur: euh...désolé.

Moi:...

Docteur: donc j'en étais a M Meyo jordan...les résultats de votre analyse montre que vous êtes seronegatif...pariel pour vous Mme Abessolo sarah.

Moi: pfff!

Elle: c'était génial...bon au revoir docteur.

 Elle s'est levée et est sortie du bureau.

Moi: merci docteur.

 Je le salue...et rattrape sarah.

Moi: sarah!...sarah!

Elle:...

 Elle continue d'avancer sans même se retourner. Je la rattrape et la tourne vers moi.

Moi: attends je vais te raccompagner.

Elle: ce n'est pas la peine.

Moi: mais c'est moi qui t'ai emmené.

Elle: et tu as eu ce que tu voulais il me semble...tu m'as emmené pour vérifier si je ne t'avais pas donné le Sida.

Moi:...

Elle:...tu as raison c'est moi la pute qui se fait prendre partout sans préservatifs.

Moi: Arrêtes...tout le monde nous regarde.

Elle: je m'en fou!...tout Libreville sait que je suis la petasse!...une pute!...et maintenant j'ai le VIH en plus!...merci.

 Elle arrête un taxi et propose une course pour cocotier. Le taxi accepte tout de suite. Elle s'apprêtait a monter quand je lui ai pris le bras pour qu'elle reste.

Elle: laches-moi!...et ne t'avises plus jamais de m'appeler!

Je l'ai laisser et elle est partie. J'aurais du faire ce dépistage seul.

............................................................

Moi: svp...votre attention!

 Ils ont tous arrêter de parler et me regardent.

Moi: je sais que c'est assez prématuré parce que ca ne fais pas 1 mois que yorick est la...mais nous allons tous partir en vacances.

sonia: yesssss!

Chanel: j'espère qu'on part encore en France. J'ai trop aimer.

Laure: écoutez d'abord votre père!

Moi: merci ma chérie.

Eux:...

Moi: donc je disais qu'on va partir en vacances en cote d'ivoire.

Eux:...

Moi: j'attendais plus de réaction.

Lindsay: mais la bas c'est nul.

Laure: eh!...parles plus poliment de mon pays hein!

Sonia: mais maman elle n'a pas tort.

Laure: tchup!

Moi: en tout cas la décision est prise.

 Chanel s'est levée en courant de la table et est allée directement dans sa chambre. Je sais très bien que c'est la -bas qu'on l'a prise...peut être n'a t'elle pas encore digéré.

Jason: je vais voir ce qu'elle a.

Moi: non....laisses la tranquille elle a besoin de calme.

Jason: ok.

Moi: quoi qu'il en soit...on part dans une semaine donc vous avez intérêt a être prêt... passez moi vos passeport j'ai un ami qui va nous permettre d'obtenir nos visa plus rapidement.

Eux: ok

Moi: finissez d'abord de manger.

 Ils ont fini de manger ensuite chacun est venu m'apporter son passeport. Chanel n'est pas revenu a table.

Laure: il faut aller la voir.

Moi: oui tu as raison...j'y vais (mouack)

 Qu'est ce que j'aime ma femme...c'est la plus belle chose qui me soit arriver dans la vie...avant j'étais comme mon fils, un vrai playboy d'ailleurs même a cette age, les femmes me draguent encore. Mais quand je sais que j'ai déjà la perle rare que chercher encore? Ma femme est magnifique et personne ne la vaut. Je ne regrette pas d'avoir laisser tomber mes bêtises pour elle et c'est ce que je veux pour mon fils, une femme qui va le changer. J'arrive devant la porte de chanel et je cogne.

Elle: non...sniff...je veux qu'on me laisse seule.

 J'ouvre la porte et j'entre. Je m'assoit sur le lit a coté d'elle.

Moi: qu'est ce qui ne va pas?

Elle: tout...sniff...je ne veux plus jamais y aller...snifff...non je ne peux...sniff

Moi: mais pourquoi?

Elle: sniff...snifff...snifff...

Moi:...

Elle: sniff...sniff...

Moi: nous sommes obligés d'y aller...le père de laure est malade et ca fait longtemps qu'il n'a pas vu sa fille...et nous ne pouvons pas te laisser toute seule.

Elle: mais je ne serai pas toute seule...sniff...il y'a  les employés...sniff et...sniff... il y'a geoffrey.

Moi: mais c'est nous qui sommes responsables de toi...on ira c'est tout et il faut que tu vainques cette peur. (Mouack).

 Je lui ai fais un bisous au front et je suis sorti...on m'a toujours dit que pleurer ca soulage. Donc c'est mieux que je la laisse pleurer un coup.

............................................................

 Vaincre cette peur!...sniff...plus facile a dire qu'a faire...sniff...et si je les voyais...sniff...et si je voyais mes parents...sniff...seigneur qu'est ce que je vais faire si je les vois...sniff...que vais-je devenir ... sniff ... non ... sniff ... NON!!!...snif...je ne veux pas...sniff...je ne dois pas y aller...sniff...je ne dois pas...sniff...personne ne sait ce que j'ai vécu la-bas! ... sniff ... PERSONNE!!! ... sniiff...je ne veux pas que ca recommences!...sniff...mon Dieu pourquoi moi?!...snifff...pourquoi me persécuter?...sniff...pourquoi toujours moi?...snifff...je n'irai pas...sniff...non!

............................................................

  

Elle: il veut que tu reviennes.

Moi: il aurait du y penser avant...je n'ai pas besoin de ce boulot anièce.

Elle: d'accord mais il se sent coupable et s'excuse.

Moi: et puis quoi encore!...de toute façon mon rôle n'était pas important...c'était juste un job de vacances.

Elle: hmmmm...mais réfléchis quand même.

Moi: y'a pas a réfléchir la...bon je vais m'en aller.

Elle: ok...allons-y.

Nous avons payé et marcher jusqu'à la route. De la elle a pris un taxi et moi je trainais a en arrêter un.

Moi: qu'est-ce qu'il y'a encore a nzeng-ayong?!...

 Une voiture s'est arrêté un peu avant moi et a commencée a klaxonner. Je suis allé voir qui s'était. Les vitres sont fumées. Quand la personne a baissé ses vitres j'ai pu voir que c'était jordan...ah ca il a déjà une voiture?...c'est bien.

Lui: bonjour.

Moi: bonjour, ca va?

Lui: oui et toi?

Moi: je vais bien.

Lui: mais montes je vais te déposer.

Moi: euh...merci.

 Je suis montée avec beaucoup d'hésitation parcequ'après tout c'est l'ami de yorick. J'espère que la conversation ne va pas virer au bizarre.

Moi: et les vacances?

Lui: ca se passe bien.

Moi: tu as déjà une voiture...c'est génial.

Lui: oui.

Moi: et...yorick?

Lui: tu veux dire depuis qu'il a cassé la gueule a ton type la?...il va bien.

Moi:...

Lui: je ne savais pas que tu pouvais faire une chose pareille. 

Moi: rooooh!...ca va hein!...dans cette histoire j'ai aussi perdu mon meilleur ami.

Lui: par ta faute...tu n'auras qu'a t'en prendre a toi même.

Moi: si c'est pour me faire la morale...tu peux me laisser la je vais me débrouiller.

Lui: je vais te déposer chez toi. Je ne te fais aucune morale. juste que tu as bien joué.

Moi:...

  Pffff!...pourquoi me fait-il encore penser a ca?!...il se prend pour qui pour me faire la morale?...je sais ce que j'ai fais...j'ai déjà payé les pots cassées...je ne veux plus y penser. Il m'a déposé chez moi et je suis rentrée.

............................................................

Moi: allo, oui j'ai besoin de ton aide.

Lui: qu'est ce que tu as encore fait?

Moi: je t'assure que ce n'était pas ma faute.

Lui: parle simplement.

Moi: en fait j'ai rencontré une fille au club de la dernière fois la...c'est une streaptiseuse.

  ********( un mois avant)*********

  Le club la est cool...il y'a tout pour mettre un homme a l'aise. Je prends place et une des stripteasseuse viens se frotter a moi. Elle fait des mouvements de ouf!...après quelques frottements contre mon bassin je ne me sens plus en état de stopper ce qui se passe...elle me chuchote alors a l'oreille...

Elle: tu veux aller plus loin?

Moi: tout dépend de ce que tu entends par aller loin.

Elle: suis-moi.

 Elle me prends le bras et on commence et on se fofile a travers la foule du club. Elle m'emmène dans un bureau. Et ferme la porte a clé. Elle me pousse sur la table du bureau et m'embrasse. Elle deboutonne ensuite ma chemise et enlève ma ceinture.

Moi: c'est le bureau de qui?

Elle: du patron c'est un vrai emmerdeur...

 Elle fait ensuite sortir des préservatifs.

Elle: alors, chocolat ou fraise( me tendant les préservatifs)?

Moi: les deux.

Elle: ok.

     *****************************

Lui: et alors?

Moi: je ne savais pas que c'était la fiancée du patron.

Lui: et?

Moi: maintenant il me réclame de l'argent pour qu'il me laisse tranquille.

  ******(une semaine avant)*********

 Moi: je ne vois pas de quoi vous parlez?

...: le Big boss a dit que si il n'a pas ses 20000$ d'ici la semaine prochaine...tu ne respirera plus...et ne t'avise pas de te jouer de lui sinon Adieu a ta famille et a tes amis.

Moi: mais...

...: fallait y penser avant de coucher avec sa fiancée dans son bureau.

Moi: Merde...

     

    ****************************

Moi: et maintenant je suis dans la merde.

Lui: mais pourquoi tu n'as pas dit que tu ne savais pas que c'était sa fiancée?

Moi: le truc c'est que plus tard je l'ai su mais j'ai quand même continué de coucher avec elle.

Lui: markus tu es con!...maintenant il faut te débrouiller.

Moi: je suis bien d'accord mais je ne peux pas retirer tout cet argent...mon père va me demander pourquoi?...et si j'explique...tu le connais non?...stp aides-moi. Je te rembourserai plus tard.

Lui: combien?

Moi: 15000$.

Lui: ok...mais tu me rembourses avant la fin de l'année.

Moi: ok...merci.

Lui: et Arrêtes de jouer au con!

Moi: au revoir.

Lui: hmmmm.

  J'ai raccroché. C'est sympa que Luc veuille bien m'aider. Enfin je vais sortir des problèmes.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status