Vickie: Docteur de jour  Vampire Medic de nuit [Livre 4]
Vickie: Docteur de jour Vampire Medic de nuit [Livre 4]
Author: Eileen Sheehan, Ailene Frances, E.F. Sheehan
1

« Le vampire est un étranger. Il est la métaphore parfaite pour ces choses. C’est quelqu’un qui a l’air humain et qui a l’air humain, mais qui n’est pas humain, donc il est toujours en marge. »

                                                                       Anne Rice

Cela faisait presque six mois que je n’avais pas ramené le corps d’Evan à la maison pour l’enterrer, mais ça faisait mal comme si c’était hier alors que je m’agenouillai pour placer des fleurs à côté de sa pierre tombale.  J’ai étudié mon environnement.  Cela semblait un endroit solitaire et isolé pour enterrer quelqu’un.  Ensuite, c’est justement cet isolement qui a attiré Evan à cet endroit chaque fois qu’il avait besoin de réfléchir ou simplement de se détendre.  C’était un cadre tellement différent du cimetière animé où Max a été enterré.  Pourtant, chaque emplacement correspondait aux goûts et aux préférences de l’individu.  Ou, du moins, j’espérais qu’ils le fassent.

Je me suis retrouvée à passer beaucoup de temps à me demander à quel point je connaissais vraiment ces hommes que j’avais épousés. Pour Max, c’était la découverte blessante d’une maîtresse qui portait un enfant qu’il croyait être le sien.  Peu importe que l’enfant ait fini par être engendré par quelqu’un d’autre.  Il m’avait quand même gardé la situation secrète et il avait continué à coucher avec elle tout en couchant avec moi. En plus de cela, parce qu’il souffrait de dépendance sexuelle, il préférait rencontrer des femmes pour le sexe de temps en temps.  Pour Evan, c’était juste sa richesse que j’avais découverte jusqu’à présent.  Comme Max, il possédait une richesse indicible qui m’a été transmise en tant qu’épouse et survivante.

Comment pourrais-je les aimer avec une telle intensité, tout en les connaissant si peu ?

Je n’avais pas l’intention de m’empêtrer dans une autre relation, mais, si cela devait se produire de manière inattendue, je me suis promis que je prendrais les choses lentement et que je n’accepterais aucun type d’engagement tel que le mariage jusqu’à ce que j’en sache beaucoup plus sur l’homme que ce que j’avais connu avec Max et Evan.  Même Pierre.  Je ne l’avais peut-être pas épousé, mais je lui avais donné mon cœur sans découvrir des faits très importants à son sujet.  Comme le peu d’information qu’Angela était si impatiente de partager avec moi sur le fait qu’il avait déjà une femme et des enfants cachés. 

Rien de tel qu’une maîtresse ou une femme n’avait fait surface avec Evan, mais il était encore tôt.  Il avait anticipé notre mariage assez tôt pour m’inclure dans son testament, mais rien qui indiquerait qu’il m’avait gardé des informations autres que sa richesse scandaleuse n’est apparu lors de la lecture de celui-ci.  Je n’avais pas encore passé en revue ses affaires et traité des choses de cette nature.  Ce n’est que lorsque je l’aurais fait que je saurais la vérité à son sujet.  Certes, s’il y avait quelque chose qui m’était gardé comme une femme ou un enfant bâtard, je n’étais pas encore au courant.  J’avais tout ce que je pouvais gérer pour le moment. Plus m’aurait envoyé au bord du gouffre.  J’en étais sûr.

J’ai été tiré de ma rêverie quand Megan s’est approchée avec mon fils en bas âge, Joseph, bercé dans ses bras.

« Il s’agite comme s’il avait peut-être faim », dit-elle en regardant avec amour son visage de chérubin.

Je suis resté assis le dos contre la pierre tombale d’Evan alors que je tendais la ligne droite pour accepter mon petit paquet de joie. 

« C’est l’heure de l’allaitement », ai-je dit en détantant mon haut et en exposant un sein. « Mes seins l’appelaient depuis un bon moment. »

--Pourtant, ici vous vous asseyez, pensa-t-elle avec un froncement de sourcils et un tremblement de la tête.

« Nous devons garder un certain type de poubelle ici.  Je n’ai pas d’endroit où jeter mon coussin d’allaitement souille », ai-je grogné alors que Joseph s’accrochait à mon mamelon.  La sensation de crampes qui a entraîné mon abdomen m’a fait trembler un peu. « La différence de sensations quand il allaite des versets quand un homme tète est assez surprenante.  En fait, je ressens une douleur dans mon utérus quand il se nourrit.  Ce n’est certainement pas excitant.

« C’est une chose étrange », a déclaré Megan.   « Si je ne me trompe pas, cette douleur cessera une fois que votre utérus reviendra à la normale après avoir eu le bébé.  L’allaitement accélère en fait le processus.  Après six mois, je pense que ce serait de retour à la normale maintenant. »

« Parfois, cela prend jusqu’à un an. Le corps humain est une chose fascinante », ai-je réfléchi en regardant la tête de mon fils. Il avait l’air si petit qu’il se nourrissait de mon sein engorgé et surdimensionné.  Sa main avait l’air encore plus petite alors que ses petits doigts parfaits pétrissaient ma chair bulbeuse pendant qu’il buvait son remplissage.

« En parlant de ça.  Je pense que ce pourrait être une bonne idée pour vous de revenir à la pratique de la médecine », a déclaré Megan. « Les gens te demandent chaque fois que je descends de la maison.  Ils ne sont pas seulement préoccupés par vous après la mort de Max, mais ils cherchent des soins médicaux. »

« Max était un homme populaire », ai-je dit.

« Et bien aimé », a-t-elle ajouté.  « Vous êtes devenu plus attachant à la communauté en l’épousant. »

« Et Evan? » Demandai-je avec irritation.  Je n’avais pas encore fait le deuil de Max.  Cela viendrait à temps, j’en étais sûr, mais, pour l’instant, j’ai pleuré la seule personne qui ne m’avait pas fait de mal.

« Ils ne savent pas que vous l’avez épousé et je ne leur conseille pas de le leur dire », a-t-elle déclaré.

« La raison? » J’ai demandé, défensivement.

Megan haussa les épaules.  « Vous n’étiez même pas marié pendant vingt-quatre heures avant sa mort.  Ce domaine n’est pas le plus avancé.  Ses habitants s’attardent encore sur l’ancien mode et souvent superstitieux.  Ils pourraient commencer à vous regarder avec peur.  Deux maris sont morts.  L’un mourant dans le mois suivant votre mariage et l’autre dans les heures qui ont été faites. Pensez-y.

« Je me fichais de ce qu’ils pensent », ai-je craché.

« Et Joseph ? » demanda-t-elle. « Voulez-vous qu’ils étiquettent l’enfant comme ça?  Vous savez qu’ils le feront.

J’ai soupiré. « Je suis trop occupé par mes recherches pour rouvrir ma pratique.  Nous n’avons aucune idée de ce qui va lui arriver.  S’il devient vampire, je veux pouvoir l’inverser. »

« Quand est votre rendez-vous avec le Dr Lansbury ? », a-t-elle demandé.

« J’avais l’impression que vous étiez tous les deux de bons amis », ai-je dit.

« Nous le sommes », a-t-elle répondu.

« Alors, pourquoi l’appelez-vous Dr Lansbury au lieu d’Amy? » J’ai demandé.

Megan haussa les épaules.  « Ça a toujours été comme ça.  Respect, je suppose.

« Pourtant, tu m’appelles Vickie », ai-je craqué.

Je n’avais aucune idée pourquoi j’étais d’une si mauvaise humeur ou pourquoi je le dirigeais vers elle.

Les sourcils de Megan tricotés ensemble. « Vous sentez-vous bien? »

« La recherche devient tout consommatrice », ai-je admis.  « J’ai beaucoup de maux de tête.  Je devrais probablement me faire vérifier les yeux. »

« Dr ... euh, Amy peut arranger ça », a-t-elle offert.

« Vous vous moquez de moi? » J’ai dit avec angoisse en changeant Joseph à l’autre sein. « Vous attendez-vous à ce que je ne voie que des médecins vampires? »

« Ce n’est pas seulement de cet enfant dont nous devons nous inquiéter. Nous sommes toujours en train de vous surveiller.  Entre Evan et ce monstre voyou, il restait beaucoup de virus vampire en vous », a-t-elle averti. « Je pense que ce vampire voyou a déposé beaucoup de venin quand il vous a violée.  Il essayait probablement de vous transformer.

« Qui a été transféré à Joseph.  Je sais, dis-je avec dégoût.  « Je vais vous dire quelque chose que vous ne voudrez peut-être pas entendre, mais j’y suis très attaché.  Quand je trouve enfin un remède et que je sais que Joseph est en sécurité, je ne veux plus jamais m’associer à un autre vampire ou à un humain surnaturel.  Cela inclut votre ami médecin. »

« Gee, merci, » marmonna-t-elle. « Est-ce qu’on s’attend à ce que je m’éloigne de toi, alors? »

« Vous n’êtes pas surnaturel.  Tu es magiquement doué », ai-je clarifié.

Elle leva un sourcil et baissa la tête. « Il y a une différence? »

« Les vampires sont imprévisibles et dangereux.  J’ai tout ce que je peux faire pour gérer les humains », ai-je obstinément dit. « Et ne me lancez même pas sur les loups-garous et les zombies. »

« Avez-vous toujours l’intention de chercher un remède contre les zombies? » a-t-elle demandé.

« Sans Evan, la recherche est plus difficile », ai-je avoué. « Je savais qu’il était d’une grande aide, mais je ne me rendais pas compte à quel point c’était une aide. »

« Embauchez une nounou et je vais en dire plus », a-t-elle déclaré.

J’ai poussé un soupir. « J’y ai pensé, mais je souffre de problèmes de confiance ces jours-ci. »

 « Je peux trouver quelqu’un pour toi », a-t-elle offert. « Si vous faites confiance à mon jugement, c’est. »

« D’où cela vient-il? » J’ai demandé avec surprise.  « Pourquoi ne ferais-je pas confiance à votre jugement là où mon fils ... votre filleul... est inquiet? »

« C’est mon filleul ? » dit-elle avec joie.  « Je n’en avais aucune idée. »

« Nous devrons le rendre officiel à un moment donné, si vous croyez en de tels rituels », ai-je dit.  « Je sais juste que si quelque chose m’arrivait, j’espère que vous intervirez et que vous prendrez soin de lui.  J’ai déjà réglé le problème avec l’avocat. »

Elle sourit, largement, alors que je tirais Joseph de ma poitrine et le soulevais vers ses bras d’attente. « Tu étais sûr que je le ferais, hein? »

« J’espérais que vous le feriez », ai-je dit en retirant des coussinets d’allaitement frais de ma poche et en les positionnant sur mes mamelons.  Ensuite, j’ai refixé le soutien-gorge d’allaitement et ajusté ma chemise à la normale.  « Est-ce que j’avais tort? »

« Es-tu folle? » dit-elle en plantant un long baiser humide sur son visage souriant avant de le positionner contre son épaule et de lui frotter le dos pour l’encourager à roter.  « Il m’a enroulé juste autour de ce petit rose et vous le savez.  Je ne pouvais pas passer une journée sans donner un peu d’amour à ce gentil garçon. »

J’ai souri de satisfaction en me levasant et en brossant des morceaux de terre de mon pantalon avant de revenir à travers le champ vers la voiture.

« Mon rendez-vous avec le Dr Lansbury est la semaine prochaine », ai-je dit, soulignant le nom du bon médecin.

« Je vais rester ici pendant un moment », a déclaré Megan en me tendant Joseph et en se dirigeant vers sa cabine. « J’ai encore quelques choses à travailler avec la vieille maison et je ne veux pas apporter cette énergie dans notre milieu de vie. »

« Avec quel type d’énergie travaillez-vous ? » J’ai demandé.

« Si vous pouvez le croire, je n’ai toujours pas pu libérer Matilda de la maison.  Elle est coincée et je n’arrive pas à la décoller.  J’ai essayé tout ce que je sais faire », a-t-elle déclaré avec frustration.  « Je veux appeler les esprits et voir s’ils peuvent me dire quelque chose qui pourrait me manquer.  Puisque la maison du domaine est à l’épreuve de l’esprit, je ne veux pas la défaire.

« J’apprécie cela », ai-je dit en me dirigeant vers ma voiture.  J’ai attaché mon fils dans son siège d’auto et je me suis tourné pour la chercher.  Elle marchait juste sur le porche. « Et Lily? » J’ai appelé.  « Allez-vous l’appeler? »

Quand elle hocha la tête, je regardais mon fils et soupirais.  J’aurais adoré rejoindre Megan pour pouvoir voir et parler à nouveau avec ma tante. Malheureusement, je n’avais personne pour le regarder pour que je puisse le faire. 

Je n’avais pas vu Lily depuis qu’elle avait assisté aux funérailles d’Evan. Il a été mutuellement décidé que moins Joseph était exposé d’énergies surnaturelles, mieux c’était.  Nous craignions que, s’il était sur le point de tourner, une telle énergie pourrait améliorer la possibilité.  Nous avions même débattu de la question de l’emmener chez le Dr Amy Lansbury, car elle était un vampire, mais nous ne pourrions pas avoir un médecin humain qui s’occuperait de lui s’il finissait par se transformer en vampire.  Ainsi, elle était la seule énergie surnaturelle à laquelle il était exposé.

La même chose était avec moi, mais je n’ai jamais beaucoup réfléchi au fait que moi aussi je risquais de tourner. Mes pensées, mon monde, ma vie étaient entièrement consacrés aux besoins et aux préoccupations de mon fils.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status