Épouser une strip-teaseuse. (Blackbook 1)

Épouser une strip-teaseuse. (Blackbook 1)

By:  Zagzahzlau  Completed
Language: French
goodnovel18goodnovel
0.0
Not enough ratings
54Chapters
3.6Kviews
Read
Add to library
Report
Overview
Catalog
Leave your review on App

«Marley!» Il se branla de son siège, "Je vous interdit de prononcer ce nom désormais. Je ne peux pas y croire!" il attrapa fermement ses cheveux. "Mar-" "Ne fais pas ça!" il la coupa avant de lui lancer le morceau de papier qui ne volait qu'à une petite distance de lui jusqu'à la moquette. «Neuf semaines?» ** La nuit, Liza, strip-teaseuse de dix-neuf ans, sacrifie son école pour parrainer ses sœurs à l'université, paie les factures et gagne du pain. Les choses empirent lorsque le doyen la congédie après avoir découvert qu'elle dénudait la progéniture d'un client. Richesse, Marley Woods, vingt-trois ans avec assez pour être qualifiée de milliardaire, est la PDG d'une entreprise de fabrication automobile connue. Mais la mauvaise conduite d'une nuit l'engloutit dans un dilemme de destruction cérébrale. Amour et désastre, Zaphrina et Marley ont commencé sur un chemin rocailleux avec l'aide de sa perspective sur les femmes. Des étincelles commencent à se former entre ces deux humains immiscibles alors que Zaphrina devient l'employée de son pire cauchemar et que le destin étant le cadeau parfait enveloppé de ruban, les deux se retrouvent dans une situation et ne peuvent pas se passer de l'autre. Liza se présente juste à temps pour ruiner l'union harmonieuse avec l'aide de quelqu'un qui recherche le chagrin de Marley plus qu'elle ne cherche son bonheur.

View More

Latest chapter

Interesting books of the same period

Comments
No Comments
54 chapters
Chap. 1
Ce roman est inédit. ~ •• ~   «Où diable est Liza?»  Des piétinements bruyants et une voix rageuse résonnaient dans le couloir menant au vestiaire où les strip-teaseuses se préparaient pour leur spectacle en riant et babillant.   «Elle n'est pas encore là, Dean.»  L'une des strip-teaseuses - répondit Zoe en atteignant la porte, révélant un visage cramoisi aux sourcils fins tricotés au-dessus des yeux encapuchonnés.  C'était en fait la troisième fois qu'il la surveillait.   "Quoi?"  il jeta un coup d'œil à sa montre, "Est-elle consciente qu'il est presque minuit?"   Silence.   Dean se serra les cheveux avec une frustration dévastatrice.  «Dites-lui de se présenter à mon bureau à son arrivée.»  ses mots pénétrant à travers les dents serrées en étaient la dernière chose avant qu'il ne sorte.   Dean, un grand jeune homme musclé à la peau
Read more
Chap. 2
"Certainement pas!!" Il a dit, pour la millionième fois en deux heures confortablement assis sur sa chaise de bureau en cuir à dossier haut noir tournant en demi-cercle.Sa main droite décorait le bras de la chaise alors qu'il pinçait l'arête du nez avec agacement. "Mec, écoute, tu as besoin de te détendre un peu ... Je veux dire te regarder, travailler ton cul vingt-quatre, sept et presque trois cent soixante-cinq, douze dimanches exclusifs. Tu n'es pas différent d'un esclave toi connaître." Josh, son meilleur ami d'enfance, a récité en un souffle, assis de l'autre côté du grand bureau en acajou en forme de U parfaitement poli. Il portait un costume gris et ses cheveux noir de jais dans un petit désordre qui poussait Marley à se demander ce qu'il avait fait ces derniers temps avec la réceptionniste. "Je suis totalement d'accord avec Josh. Tu n'as pas traîné avec nous comme avant. C'est presque un an. Tu nous manques, mec." Kennedy - Ken ét
Read more
Chap. 3
Zaphrina fixa son reflet dans le miroir géant des toilettes, les yeux fixés sur une image complètement différente que le miroir reflétait d'elle. Ce qu'elle a vu était une version déprimée et frustrée. Elle a réalisé que les masques indésirables étaient apparus lors de ce dernier événement.Ce n'était plus une vie qu'elle vivait, c'était plus un enfer. Ses yeux se sont lentement déchirés à la fois à la suite d'un regard fixe et d'une réminiscence de sa vie. Zaphrina lutta pour s'empêcher de s'effondrer mais ses émotions prirent le meilleur d'elle et ses lèvres convulsèrent, ce qui fit qu'une paire de liquide chaud incolore coula sur ses joues marron.Elle renifla plusieurs fois, essuya les larmes presque séchées et froides de son visage pour donner plus de place à des larmes fraîches et plus chaudes. Au fil du temps, Zaphrina en savait plus que bouder dans les toilettes toute la journée. Quoi de plus qui pourrait la faire se sentir mieux un samedi matin
Read more
Chap. 4
Zaphrina faisait la routine quotidienne; Elle est allée directement à la cuisine après une nuit sans sommeil, où sa mère résidait secondairement compte tenu de cette heure de la journée. Elle accrocha son sac à main sur une chaise à côté de celle sur laquelle elle s'était laissée tomber. "Bonjour maman." La gentille femme aux cheveux noirs du milieu de la trentaine qui la soutenait en ce moment pivota la tête vers sa fille avec un sourire. "Comment était le travail?" Habituellement, la question ne la dérangera pas car il était habituel pour elle de lui donner une réponse désinvolte, mais cette fois, la question lui sonnait comme des cris intolérables dans les oreilles alors qu'un flash d'images horribles lui sortait de l'esprit .Une tasse de café chaud a été déposée devant elle suivie d'une assiette composée de deux tranches de sandwich au beurre de cacahuète. "Ça va?" questionna sa mère à nouveau cette fois en tirant une chaise à côté d'elle.
Read more
Chap. 5
Il a été là, pas une, pas deux, mais aucun signe de cette mystérieuse dame. Il a interrogé ceux qu'il pensait pouvoir aider, malheureusement, ils ont prétendu ne pas la connaître, ceux qui y parviennent ne lui diront rien. Utilisez ce que vous avez pour obtenir ce que vous voulez. Cela n'a certainement pas traversé ses sens pendant tout ce temps. Mais cette dame était-elle une sorte d'illusion? Non, elle ne l'était pas, elle ne pouvait pas l'être, il la sentit cette nuit-là; chaque partie tendre de son corps contre la sienne. Il sentit ses lèvres douces et juteuses, ses yeux si charmants avec une lueur inquiétante de tristesse et de douleur. Il revint à la réalité au son de la porte de son bureau qui grinçait lui révélant une femme élancée d'une quarantaine d'années, elle ornait une robe en satin de créateur beige sur une paire de talons aiguilles noirs de trois pouces. Un épais manteau de fourrure blanche sur ses épaules le complimentait. Tout était
Read more
Chap 6
Zaphrina se sentait tout à fait à l'aise avec le trajet silencieux jusqu'à ce que l'ivrogne assis juste à côté d'elle perfore sa paix intérieure avec, "Quel est ton nom?" Il a réussi à demander malgré son état loin d'être sobre. Son souffle se diffusait dans la voiture et puait d'un mélange doux et amalgamé d'alcool et de vomissement. Pour l'amour du ciel! son nom était-il vraiment nécessaire sur-le-champ?Elle jeta un coup d'œil à son corps mou sur le siège passager avant de retourner toute son attention sur la route. Il n'avait même pas la force d'ouvrir ses paupières. «Zaphrina». Elle a rapidement répondu en priant que c'était la première et la dernière question du trajet, mais zut, elle avait tort. "C'est un joli nom, pour une femme rustre." Putin! Il vien de pousser le bouchon trop loin que Zaphrina s'est fait atterrir brusquement sur les freins, le faisant presque voler à travers le pare-brise. "Putain de merde !!!" s'
Read more
Chap 7
Vingt minutes de plus, juste vingt petites minutes et je suis hors de là. Pensa Liza alors que son corps se tordait dans différents styles acrobatiques.Cela ne l'aidait certainement pas du tout, surtout après sa rencontre avec Dean. Il a menacé de la renvoyer une fois de plus quand elle a fait une erreur. Maintenant, la population dans la salle avait soudainement doublé par rapport à il y a quelques minutes, elle savait trop bien que ce n'était pas parce que plus de clients se plaignaient bien, voire plus vraiment, qu'en est-il des tables doubles et boissons, sont-ils venus aussi? Le ventre de Liza gargouillait de plus en plus fort avec le temps alors qu'une énorme bosse commençait lentement à s'accumuler jusqu'à sa cavité buccale. Sa gorge trembla, prête à vider son contenu suffocant mais elle réussit à la sortir intelligemment en posant dans une position de poteau dressée.La délectation chatouilla ses lèvres mais ce fut juste pour le moins de temps
Read more
Chap. 8
"Dieu est un homme merveilleux, vous serez tous d'accord avec moi pour dire que ce Dieu qui est le nôtre ne prend pas quelque chose de bien sans quelque chose de mieux en retour" a-t-il rayonné d'un de ces sourires contagieux qu'il a jamais possédés, "il est le chemin, la vérité et la lumière. Il ne garde pas trace de nos péchés. Quelqu'un peut-il dire un grand Amen à cela? ""Amen," est venu le chœur de la congrégation."Tu sais, il connaît les mouvements que tu as pris et ceux qui restent à venir. Il t'attend les bras grands ouverts en disant 'viens à moi et repose-toi', il ne se soucie pas de ton passé; avortements, fornications, L'abus de drogue, pour n'en nommer que quelques-uns. Quoi qu'il en soit, la repentance est votre clé pour lui. Dieu ... »Il se tut et ferma les yeux pendant un moment. "Jésus! Cet homme est tout simplement merveil
Read more
Chap. 9
"Mira a appelé hier, elle a dit qu'elle avait essayé de te joindre toute la journée en vain," dit Kate, gardant quelques restes de nourriture dans le réfrigérateur. "Je lui ai dit que tu étais probablement trop occupé." "Ouais, je l'étais. Je lui ai envoyé un message immédiatement, j'ai vu des appels manqués."Elle confirma en essuyant la dernière assiette en main. Mirabelle était la parente la plus proche avec qui elle était en contact depuis sa ville natale paternelle - le Cameroun. Contrairement à elle, Mira, comme on l'appelait de préférence, était mariée et avait deux enfants. Une fille qui n'avait qu'un an de plus qu'elle. Zaphrina n'avait que neuf ans lorsque ses parents l'ont emmenée là-bas, immédiatement, elle et Mira sont devenues inséparables. Le seul problème qu'elle avait était la communication. Elle ne savait rien du français à l'époque, même chose pour Mira avec l'anglais, mais comme les enfants apprennent vite, huit mois et trois semaines o
Read more
Chap. 10
'Les premières heures de lundi' étaient les mots exacts à son père samedi, alors il était dans son jet privé pour la France dès sept heures. La France n'était pas très éloignée, mais les sept heures de vol approximatives suffisaient à réfléchir à sa rencontre avec cette société qui fusionnait. Il espérait et espérait que son absence d'esprit ne conduirait pas à un plus grand désordre dans sa société. La société Renault était l'une des marques automobiles françaises les plus fiables et les plus fortes et travailler en partenariat avec eux n'était pas vraiment une mauvaise idée bien que cette affaire ne puisse pas avoir une idée classée sous elle, mais plutôt une erreur.Il se tourna vers son P.A qui se tenait à ses côtés depuis huit minutes depuis qu'il l'avait appelé. "Je serai en France pour quelques jours seulement, disons deux ou trois. Je veux que ma maison soit rangée avant mon arrivée, vous savez, majordome, femmes de chambre et tout ça ... un maximum de sei
Read more
DMCA.com Protection Status