Share

Chapitre 4.

4.

Ça lui a rappelé ses causeries avec Bosh.

     En effet, ça faisait deux trois ans qu’ils étaient ensemble et chaque fois qu’elle prétendait être sa femme, il lui rappelait qu’ils n’étaient pas encore mariés. 

Par exemple ce soir où elle avait organisé une petite surprise pour lui chez elle et elle l’a appelé pour lui demander de venir…

— YANISSA : Oui Boshou, il faut venir. Ta femme ne peut pas te préparer une surprise et tu ne viens pas…

— BOSH : Hmmmm Yanissa tu es juste ma copine et non ma femme! J’ai l’impression que tu me mets la pression…

— YANISSA : Haaaa mais ça va! Je ne te mets aucune pression! Chaque fois que je dis que je suis ta femme, tu me recales toujours pas pffff, ou bien tu ne comptes pas m’épouser? Hum, que ça ne commence même pas!

— BOSH : Tu vois alors ce que je n’aime pas?

     Il a raccroché. Elle a essayé de le rappeler mais en vain. C’est quelques heures après qu’il est arrivé en lui disant qu’il ne voulait même pas d’abord venir mais que bon, il l’a fait parce qu’elle avait pris la peine de lui faire une surprise quand même.

Ils se sont bien disputés mais ils ont fini par s’arranger comme d’habitude.

     Elle a repensé à ça et elle s’est demandé si ça avait un rapport avec les dires de Marco.

Était-ce à cause de son comportement que Bosh était sur la défensive quand elle disait être sa femme ou quand elle lui parlait du mariage?

     Elle s’est dit que ce n’était pas le cas et que Marco racontait seulement des bêtises et elle a continué la fête avec les autres.

     Cette fête avait été organisée par sa meilleure amie Ketty.

     Ketty avait 25 ans, soit un an de plus que Yanissa mais en ce qui concerne la taille, elle faisait 1m65, pas comme Yanissa qui en faisait 1m68. que Yanissa et avait un teint noir et bien lisse. Ketty était aussi belle, très belle même et elle était plutôt mince. Elle avait le même niveau social que sa meilleure amie.

Côté comportemental, elle était mature et posée. Elle n’était pas du genre à s’enflammer pour un oui ou pour un non. Elle restait calme devant chaque situation et prenait le temps de bien réfléchir avant d’agir. C’est elle qui avait l’habitude de raisonner Yanissa quand cette dernière agissait mal. Yanissa pouvait blaguer avec tout le monde, sauf avec elle…

Elles se connaissaient depuis plus de dix ans déjà, leur amitié était vraiment sincère.

Les deux filles avaient connu des hauts et des bas dans leur relation, des fois, elles se disputaient au point de ne plus se parler pendant des mois et des mois mais pour finir, elles se réconciliaient toujours…

     Ce jour-là, Ketty avait organisé cette fête pour fêter son arrivée car elle revenait d’un long voyage de trois mois. En effet, elle avait voyagé pour aller voir son copain en France qui avait voyagé depuis un an déjà et qui avait encore six mois à faire avant de rentrer. Ils étaient ensemble depuis trois ans et leur relation était sérieuse, voire même très sérieuse car Ketty n’était pas du genre à sauter de relation en relation or elle était très belle et avait un bon comportement. Elle pouvait se mettre avec n’importe qui et à n’importe quel moment mais elle avait décidé de se concentrer uniquement sur Yann qu’elle aimait tant d’ailleurs, c’était réciproque. Elle visait loin, elle voulait une relation sérieuse qui allait aboutir au mariage.

     La fête est finie aux environs de 20h et pendant ce temps, Marco était toujours dans la voiture. Il n’avait pas mangé, il était juste sorti pour faire un tour dans le jardin le temps de reposer ses fesses qui faisaient déjà mal. Yanissa n’avait même pas pensé à le faire entrer pour qu’il se détende et qu’il mange, or Bosh lui avait redit qu’il fallait le faire et que ce n’était pas gentil de le laisser là-bas seul en plus avec toute cette famine…

— BOSH : Tu es quand même consciente qu’il est dehors depuis et qu’il n’a pas mangé non?

— YANISSA : Ça fait quoi? Il m’a d’abord énervée le matin et puis, il n’est pas classe pour être ici!

— BOSH : Merde, Okey! Bon, je vais aller prendre un verre avec les garçons!

— YANISSA : C’est comme tu veux, il faut même que je cause avec Ketty!

     Il était dépassé, il est allé s’asseoir avec les hommes pour prendre un verre…

     C’est donc comme ça que les choses s’étaient passées.

     Quand la fête est donc finie, Yanissa est allée dire au revoir aux autres invités avant d’aller dire au revoir à sa meilleure amie.

— YANISSA : Ta fête a été une réussite, chapeau à toi Kettychou! On se dit à la prochaine non? Il faut que je rentre..,

— KETTY : Merci ma puce! On n’a vraiment pas eu le temps de bien causer aujourd’hui mais on le fera! Tu passes une bonne soirée, on s’appelle!

     Elles se sont fait un câlin et Yanissa est sortie avec Bosh.

Ils se sont embrassés et pendant ce temps, Marco observait la scène…

Quand ils ont fini, Bos a pris son motard et il est parti. C’est alors que Yanissa a rejoint la voiture, toute épuisée. Elle s’est assise devant, auprès de Marco après que celui-ci ait ouvert la porte pour qu’elle entre.

— YANISSA : Ouf, quelle fatigue! Démarre vite on part, je dois me reposer.

     Marco a mis l’adresse de la maison où vivait Yanissa et son père sur le GPS et il a démarré la voiture…

— MARCO : Je peux vous poser une question?

     Yanissa était d’abord étonné mais, elle était curieuse de savoir ce qu’il voulait oui poser comme qu’est donc, elle a accepté qu’il le fasse…

— YANISSA : Euh Ouais…

— MARCO : Votre copain fait comment pour vous supporter?

     Yanissa a ouvert la bouche et elle l’a regardé pendant un moment puis, elle lui a demandé de garer au bord de la route pour qu’elle trouve un endroit pour uriner et c’est ce qu’il a fait.

Elle s’est jetée sur lui pour le frapper. Elle a commencé à s’affoler en lui donnant des coups de poing.

— YANISSA : Non mais tu te prends pour qui? On ne me parle pas comme ça! Tu veux insinuer que je suis comment? Je suis la fille de ton boss hein donc fais attention!

     Marco encaissait les coups sans se défendre car il n’avait même pas d’abord mal. Yanissa donnait les coups comme les filles ont l’habitude de faire. Même les coups des petits bébés garçons de cinq ans sont plus puissants et font plus mal.

— MARCO : C’est donc ça uriner?

     Elle ne savait plus quoi faire, elle a arrêté de le frapper et elle a pris son téléphone pour appeler son père et ce dernier n’a pas décroché car il était occupé à travailler sur son ordinateur à lui à la maison.

— MARCO : On peut partir?

— YANISSA : Non, sortez de cet été voiture! Je sais conduire donc je vais le faire!

     Marco a catégoriquement refusé.

— MARCO : Votre bouche sent d’abord l’alcool donc il est hors de question que je vous laisse conduire. Je ne veux pas encore mourir!

     Ils se sont bien chamaillés et elle a fini par perdre le contrôle et elle s’est mise à pleurer. Marco n’a pas géré ça et il a démarré la voiture.

     Yanissa ne supportait pas qu’on la traite ainsi, elle avait toujours eu l’habitude de prendre le dessus mais là, elle était face à un homme qui ne cédait pas à ses caprices et il le faisait pour son bien à elle.

     Quand ils sont arrivés, elle est descendue et elle est tout de suite allée tout raconter à son mère en pleurant.

— LE BOSS : Yanissa, j’étais sûre que tu allais rentrer avec les problèmes!

— YANISSA : Mais papa!!!!

— LE BOSS : Bon, okey ma chérie, il est où?

— YANISSA : Il est dehors papa!!

— LE BOSS : Okey va te préparer pour te reposer d’accord? Je vais aller lui parler…

— YANISSA : Il faut même le licencier papa!

      Il n’a pas répondu et il est parti.

      Quand il est arrivé dehors, il a vu que Marco était en train de faire les cent pas…

— LE BOSS : Bonsoir Marco!

— MARCO : Bonsoir Boss!

     Les deux hommes se sont placés côte à côte. Le boss a dit à Marco tout ce que Yanissa lui a dit et Marco lui a dit qu’elle a raison et que c’est exactement comme ça que les choses se sont passées.

— LE BOSS : Comme tu dis que ce qu’elle m’a dit c’est exactement ce qui s’est passé, moi je te félicite! Vraiment cette enfant me casse les oreilles et comme c’est ma fille et que sa meilleure n’est plus de ce monde depuis des années, j’ai du mal à trop la réprimander et à ne pas céder à ses caprices tu vois! Elle souffre déjà assez à cause du manque de sa mère donc… Mais sinon, je suis fier de voir qu’elle n’a pas pu montrer sur sa tête comme elle a l’habitude de faire avec les autres!

— MARCO : Eh boss, vraiment merci! Vous savez, je sais qu'elle est une fille géniale mais malgré ce caractère presque insupportable mais bon, on espère qu’un jour elle comprendra…

     Ils ont commencé à rire légèrement en se saluant et Yanissa est sortie.

Chacun a vite lâché la main de l’autre et le boss a fait semblant de gronder Marco.

— LE BLOSS : Hein, tu te crois où là? Il faut respecter ma fille hein?

— YANISSA : Papa il faut même le licencier eh! Il sait même qui je suis?

     Après avoir dit ça, elle a toisé Marco et elle est retournée au salon.

Les deux hommes ont éclaté de rire…

— MARCO : Boss vous-même vous êtes un cas hein!

— LE BOSS : Je n’ai pas le choix, haha! Bon tenez, c’est pour votre transport…

     C’était un billet de 10.000f. C’était juste pour son transport, ce n’était pas inclus dans le salaire. Marco m’a remercié et il est rentré.

     Il est arrivé chez lui aux environs de 22h. 

Il est allé raconter la journée à Jules et il lui a donné un peu d’argent sur ce que son boss lui a donné.

     À suivre…

  

Auteure : Les Écrits d’une Inconnue.

Comments (2)
goodnovel comment avatar
Wislande Lamour
Histoire captivante
goodnovel comment avatar
Wislande Lamour
Elle mérite bien que quelqu’un lui tient tête
VIEW ALL COMMENTS

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status