2

  Partie 2:

Moi: mais je vous assure que c'est vrai.

Jordan: c'est faux, j'y crois pas!

Mickael: mais il a raison, ce que tu dis est forcément impossible

Moi: et pourtant c'est vrai.

Mickael: attends man, affaire nous bien.

Moi: j'ai décidé de lui avouer mes sentiments et c'est ce que j'ai fait. Elle m'a dit qu'elle aussi m'aimait, et elle a accepté d'être ma petite-amie.

Mickael: donc vrai vrai?

Moi: mais oui oh!

Jordan: j'y crois toujours pas, une fille ne peux pas cacher ses sentiments a ce point. Tu aurais du le savoir.

Moi: bon, écoutez je vais bientôt partir donc profitons des derniers jours que nous avons ensemble.

Eux: ok.

 Comme vous l'avez deviné, aujourd'hui les gars la et moi sommes sortis, nous sommes a la sablière. Et je leur ai dit ce qui c'était passé avec charlene mais il ne semble pas me croire. Pas grave! Ca fait trois jours que charlene et moi sommes ensemble. Hier nous nous sommes vus. On s'est un peu baladés, nous nous sommes embrassés et c'était bien. Je n'arrive toujours pas a croire qu'elle m'aime aussi tout comme les gars la...

Jordan: oh! Mecs regardez un peu la petite la.

Mickael: elle est sexy hein.

Jordan: et puis elle a tout ce qu'il faut où il faut.

Moi: et elle ne semble pas être accompagné.

Jordan: bon je me lance.

Mickael: bonne chance parce que ce genre de fille sont du genre difficile man.

Jordan: je vais try.

............................................................

Bon comme je l'ai dit, je vais essayer de draguer la petite la. Je vous jure qu'elle est magnifique, sexy et tout et tout. Est-ce que je parle même beaucoup, suivez seulement. Je m'approche de la petite en douceur. Que le show commence.

Moi: bonsoir

...:bonsoir

Moi: en fait je t'ai vu de loin et je n'ai pu m'empêcher de venir te voir, tu est très jolie.

...:merci(sourire)

Moi: comment tu te prénommes?

...: je m'appelle sarah.

Moi: c'est un jolie prénom. Enchanté sarah, moi c'est jordan.

Sarah: moi de même

Moi: sarah, tu veux pas qu'on marche un peu?

Sarah: oui je veux bien, je n'ai rien d'autre a faire(sourire).

Moi: alors allons-y!

On n'a commencés a marcher le long de la plage.

Moi: alors sarah, tu as quel age?

Elle: j'ai 18 ans et toi?

Moi: j'ai 19 ans.

Elle: tu fais quel classe?

Moi: en fait je vais bientôt commencer l'université.

Elle: ah ca! C'est pas tous les jours qu'on voit un homme beau,qui part a l'université avec cette age la au gabon.

Moi: merci

Elle: mais c'est vrai, vous êtes très séduisant.

Moi: et toi? Dis-moi en quelle classe es-tu?

Elle: je suis en 1ere.

Moi: mais c'est aussi bien, il est aussi rare d'en voir.

 Nous sommes arrivés dans un endroit assez isolé de la plage.

Moi: je pense que nous nous sommes trop éloignés, on devrait revenir sur nos pas. Je ne veux pas être responsable de ta disparition.

Elle(en me poussant sur le sable): oh! Mais pourquoi?...moi je pensais que les choses allaient devenir un peu plus sérieuses.

Moi: mais qu'est ce que tu fais?!

Elle: laisse toi faire, ca va te détendre, tu verras.

 Vous voyez les choses comme ca, après quand on dira que les gabonaises ne se respectent pas, vous allez faire le bruit. Quand on essaye de vous respecter vous ne voulez pas, quand on ne le fait pas, vous ne voulez pas mais finalement!...elle caresse mon corps de ses mains agiles,elle arrive a mon pénis, elle le touche a travers ma culotte.

Moi: attends,tu es sérieuse là?!

Elle: tu sais je ne te force pas, si tu ne veux pas tu peux partir.

 Attendez mais quel genre d'homme je suis, on me propose le tchouk et je refuse, après tout c'est elle qui ne se respecte pas. De toute manière même si mon cerveau me dit non, mon corps lui, dit le contraire.

Moi: vas-y.

Elle a fait sortir mon pénis de ma culotte et l'a angloutit d'un geste sec. Seigneur! Mais il y'a vraiment des phénomènes hein! Je vous jure que mon sexe n'est pas petit du tout, mais elle y arrive bien...je perds le contrôle.

Moi: aah!

 Mais la nga la c'est une pro hein, on ne m'a jamais fait une fellation pareille, cette fille tu sens qu'elle s'y connait. Elle fait des vas et viens avec sa bouche sur mon pénis pendant au moins 30 min, a la voir on a l'impression qu'elle suce un bonbon. Je grogne de plaisir puis je libère ma semence  dans sa bouche .

Moi:aaaaaaaaaaaaaaaaaah!

Elle l'avale et me bisoute le torse, puis elle enlève son maillot une pièce et monte sur moi, je lui caresse ses seins, puis ses fesses. J'introduit un doigt dans son vagin , puis deux, avec lesquelles je fais des vas et viens, elle gémis de plaisir et se déhanche en rythme. Puis sans la prévenir je la pénètre avec violence.

Elle: ah!

 

Je fais des vas et viens, ca fait du bien. A l'intérieur c'est  tellement  chaud et humide, on s'y sens comme chez nous. Elle entame un nerveux déhanche. Je vais de plus en plus vite et de plus en plus fort. Puis finalement tous les deux atteignons l'extase. 

Elle: hmmmmmmmmmmmmmm!

Moi: ahhhhhhhhhhhhhh!

Elle retombe sur le sol et essaye tout comme moi de reprendre son souffle.

Elle: tu... es pour... l'instant le meilleur... amant que j'ai connu.

Moi: toi... Aussi. 

Nous sommes restés comme ca quelques minutes, le temps de baisser la tension. Puis elle s'est rhabillée.

Moi: mais où tu vas?

Elle: écoutes toi et moi c'était purement sexuel. Donc je vais pas te passer mon numéro et quoi que soit d'autre, j'evite simplement les petits détails. Les appels et les rencard chiants puis après quand tu auras ce que tu voudras, tu me quitteras. Je t'ai déjà donné sans rien te demander en échange donc fiche moi la paix. Au revoir.

Moi:...

Elle est parti sans même que je ne dise un mot, la nga la a du beaucoup souffrir ou elle est simplement insensible. En tout cas, elle n'a pas tort, j'ai eu ce que je voulais . Je me suis levé quelques minutes après qu'elle soit parti je me suis rhabillé, et je suis parti rejoindre mes amis.

Mickael: alors comment c'était?

Moi: j'ai eu plus que ce que je voulais.

Eux:0_0 hein!

Mikael: vous avez ngass a la plage?!

Moi: oui

Yorick: mais tu n'es pas sérieux!

Moi: mais c'est pas moi, c'est la nga la qui m'a poussé a le faire. C'est elle qui ne s'est pas respecté.

Mickael: mais les gabomas aussi!

Moi: bizarrement j'ai envie de mieux la connaître.

Yorick: ah ca! En tout cas je ne parle pas trop.

 Le téléphone de yorick s'est mis a sonner.

Moi: toi aussi la dernière song du moment!

Yorick: allo...bonsoir...oui je vais bien et toi?...ta journée?...toi aussi tu me manques, on ne peut pas se voir demain?...d'accord c'est pas grave, vendredi alors?...d'accord...je t'aime aussi,bisous.

 Puis, il a raccroché.

Mickael: c'était qui comme ca?

Yorick: charlene

Moi: ah ca. 

Yorick: elle a dit que je lui manquait, je lui ai proposé de venir demain mais elle a refusé que je me déplace. Mais j'ai vraiment envie de la voir.

Moi: alors vas-y demain, tu lui feras une surprise.

Yorick: non si elle ne veut pas, je laisse.

Eux: ok

Je ne vois pas d'un bon oeil cette relation, charlene est belle, gentille et tout mais je sais pas pourquoi je suis persuadé qu'elle ne l'aime pas en tant que petit-ami. En tout cas j'ai déjà parlé. Faudrait pas qu'elle brise le coeur de mon ami. Il est vraiment amoureux d' elle , il ne sait pas que les femmes ce sont des sorcières. En parlant de sorcière la fille que j'ai rencontré tout a l'heure en était une bonne mais malgré ce qui c'est passé, j'ai envie qu'on fasse plus ample connaissance. Mais bon je n'ai aucune information sur elle si ce n'est son nom. C'est même a savoir si c'est son vrai nom! En plus elle ngass bien. C'est un plus non?!

............................................................

 

Moi: bonsoir(smack)

Lui: bonsoir ma chérie(smack), ca fait tellement longtemps (Smack).

Moi: a moi aussi tu m'as manqué.(Smack).

Lui: où sont tes parents?

Moi: ils sont sortis.

Lui: bizarre qu'ils sortent justement le jour où je viens te rendre visite.

Moi: en fait je les ai poussé a sortir.

Lui: je vois...alors tu ne m'invite pas a entrer?

Moi: si bien sur, allons dans ma chambre.

Lui: je te suis.

Nous sommes partis directement dans ma chambre. Il s'est assis sur le lit et moi je me suis assise sur lui. Il me fait des bisous dans le cou.

Lui:(mouack)

Moi( me tournant vers lui): tu veux quelque chose a boire.

Lui: c'est de toi dont j'ai soif.

Moi: (sourire)...(Smack)...d'accord

Il avait vraiment envie de moi hein! Il ne blaguait pas! A peine on s'embrasse, il bande déjà...il m'allonge sur le lit et passe ses mains sous mon debardeur et me caresse les seins.

Moi: hmmmmmmmmmm!

 Il m'enlève le debardeur et fait glisser ses mains le long de mon corps.hmmmm...la sensation est si divine que je me mords la lèvre inférieur. Tout ce que je peux faire c'est savourer. Il fais glisser ma mini jupe le long de mes jambes et les caresses. Je mouille déjà...ils finis par enlever mes sous-vêtements. Il passe sa langue dans mon jardin.

Moi: hmmmmmmm!

Et tout ca alors qu'il est encore habillé hein! J'en ai assez d'attendre je veux déjà le sentir en moi!

Moi: mais deshabilles-toi!

Lui: patience!

Moi: non je ne peux plus attendre.

Mon corps le réclame! Alors je lui ai enlevé les vêtements de force.

Lui: oh!

Oui voilà je m'enfous!je l'embrasse un instant, puis il me pénétra lentement, avec tellement de douceur que s'en est enervant. Il commence ses vas et viens...hmmmmm!

Moi: aaaaaaaaaaaah!

Puis j'entends la porte s'ouvrir. 0_0...non pas lui. Je n'aurais jamais du accepter d'etre sa petite-amie, jamais. Je ne dis rien, il regarde la scène. Ce que je lis dans ses yeux je ne l'ai jamais lu avant. Je lui ai fait mal alors que je voulais simplement ne pas le faire souffrir. Maintenant c'est trop tard.

 

Moi: attends! Je vais...t'expliquer.

Il s'en va sans se retourner , en même tant je le comprends, comment expliquer ca. Je me recouvre du drap de mon lit et le suit.

Moi(en tirant son bras): attends! Excuse-moi!

Lui: lache-moi!

Il continu sa route.

Moi: yorick!...yorick!

Je ne peux plus rien faire, il est trop tard...sniff...sniff. Qu'est ce que j'ai fait.

Stephen: bébé tu peux m'expliquer la?!

Je me suis simplement jetée sur lui et ai continué a pleurer.

Moi: j'ai tout gâché...sniff...sniff...sniff.

Stephen: qui était-ce?

Moi: mon ...sniff... meilleur ami...sniff.

Stephen: tranquilise- toi d'abord tu me racontras tout après.

Il m'a reconduite dans la chambre et m'a consolé toute la soirée. C'était pas sensé se passer comme ca. J'ai fini par   tout lui expliquer.

Moi: voilà, j'ai fait ca pour qu'il ne souffre pas trop et maintenant c'est trop pour lui.

Stephen: attends donc tu veux dire que pendant 4 jours, tu as embrassé ce garçon?

Moi: sniff...je suis...sniff...désolée

Lui: tu ne devais pas faire ca! Non seulement il souffre mais moi aussi je souffre.

Moi: sniff...sniff. Je suis désolée.

Lui: gardes tes excuses et tes larmes pour d'autres. Au revoir.

Moi: non ne fais pas ca...sniff...stp...je t'aime.

Lui: c'est ce que tu lui disais aussi. Bonne soirée.

Et il s'en ai allé...sniff...je suis vraiment stupide quoi...sniff...mais qu'est ce que j'ai fait. Non seulement j'ai perdu mon meilleur ami mais en plus mon petit-ami.

................(Une heure avant)................

Jordan: mais si tu as envie de la voir, fais lui la surprise, les filles adorent ca.

Moi: ok. Et sinon avec la fille de la plage?

Jordan: rien,je suis repartie a la sablière aujourd'hui, j'ai wait jusqu'a, elle n'était pas la-bas.

Moi: c'est dommage pour toi.

Jordan: ca va passer, ce n'était qu'un flash back.

Moi: si tu le dis.

Jordan: et toi tu as intérêt a raccroché et aller retrouver ta chérie.

Moi: je t'ai déjà dit qu'on se verra demain ca ne sert a rien.

Jordan: si tu veux mais les filles aiment aussi les surprises, elle dira que tu l'aimes tellement que tu n'as pas pu attendre demain.

Moi: laisses tomber.

Jordan: ok.

Moi: mais j'ai quand même une question. Comment vous pouvez accepter de coucher avec une fille en plein air comme ca?

Jordan: parce que c'est trop bon. Attends quand tu auras goûté.

Moi: bon je vais te laisser.

Jordan: attends, tu pars quand?

Moi: jeudi prochain.

Jordan: ah ca!...on doit quand même s'organiser une dernière sortie entre poteau.

Moi: Ouais...je te laisse organiser ca.

Jordan: tu es sur? Parce que tu me connais hein, moi je ne joue pas!

Moi: oui vas-y, je dois me lâcher avant de partir.

Jordan: ok! A tout alors.

Moi: au revoir.

Ca fait seulement un jour que je n'ai pas vu charlene et elle me manque déjà...j'ai tellement envie de la serrer dans mes bras, de l'embrasser mais je peux pas. Pff! Calmes-toi! demain vous vous verrez.

Papa: fils ca va?

Moi: oui.

Papa: hmmm.

Moi: c'est quoi ce hmmm?!

Papa: je vois bien que quelque chose te preoccupes, c'est ta petite-amie c'est ca?

Mais comment le type la fait pour tout deviner comme ca?! Ca m'énerve même!

Papa: alors?... Elle a refusé de coucher avec toi?

Moi: oh!...on n'en ai pas encore la...c'est juste que j'ai envie de la voir.

Papa: mais vas-y.

Moi: sauf qu'on a déjà programmé une sortie demain.

Papa: mais c'est pas grave je suis sur que ca lui fera plaisir.

Moi: mais j'ai pas envie d'etre collant.

Papa: tu sais certaines femmes aiment ca et d'autres non. La tienne est dans quel clan?

Moi: bon j'y vais.

Je me suis levé sans attendre, je connais charlene depuis la 6eme c'est le genre de fille qui aime les surprise de ce genre. Et puis elle me manque trop. En tout cas c'est décidé j'y vais. Je mets un t-shirt blanc qui laisse sortir mes abdos avec un jean noir. Je prends un taxi pour nzeng-ayong. Arrivé devant chez elle, tout est fermé. C'est quand même normal, nous sommes au environ de 18h. J'essaie de cogner mais personne n'ouvre. Alors je me dis qu'ils doivent être sortis où ils sont dans leurs chambres. Donc j'essaie de tourner la poignée. Et la porte s'ouvre. J'entre mais il n'y a aucun signe de vie. Mais personne ne peut sortir en laissant sa porte ouverte dans nzeng!

Moi: y'a quelqu'un...c'est yorick.

Mais aucune réponse, je m'appretais a faire demi-tour quand j'ai entendu de petits bruits étouffés provenant de la chambre de charlene. Elle et moi on y passait beaucoup de temps et j'avoue que la seule pensée que j'avais était "lit,fille,qu'est ce que tu attends". Mais bon ca ca ne nous intéresse pas. Qu'est ce qui se passe là-bas? Plus je me rapproche, plus le bruit se fait entendre...on dirait des gemissements. Je ne sais vraiment pas ce qui m'a poussé a ouvrir la porte sans cogner mais je l'ai fait et qui je vois charlene et un garçon entrain de faire l'amour. Cette scène m'a fait atrocement mal, quelque chose s'est cassé en moi. Je croyais vraiment qu'elle m'aimait. Mais apparemment non. Je les ai regardé un instant, le garçon semblait étonné. Et elle...pfff!. Je suis partie sans me retourner. Elle a essayé de m'en empêcher mais vrai vrai si elle avait continuer je devais la giffler. Je suis rentré chez moi. J'aimerais bien tourner la page mais je ne peux. Je veux savoir pourquoi elle a fait ca?! M'a t'elle vraiment aimé?!...et plein d'autres questions qui reste sans réponses. On n'a jamais vu de garçon pleuré a cause d'une fille mais moi j'étais a ca. Je me suis dit comporte-toi en homme. Et aussi que la vie continue. Mais en fait je ne vais jamais avancer avec ces images dans ma tête. Tu aimes quelqu'un pendant 4 ans, enfin tu le lui avoue elle te dit qu'elle ressens la même chose, vous vivez des moments extraordinaires et tu la trouves quelques jours plus tard entrain de coucher avec un autre. 4 ans! Pour rien. Et quand je pense a ces quelques jours, ils étaient si parfaits et elle a tout gâchée! Pendant 4 jours elle me disait qu'elle m'aimait. Tout ca n'étais-ce que du mensonge?!...je...suis vraiment brisé de l'intérieur. Personne ne sait ce que ces 4jours ont représentés pour moi. Personnes ne peut imaginer...

............................................................

Il ne croira pas ce que j'ai organisé pour lui. Il n'est pas vraiment du genre a faire la fête. Attendez je vais l'appeler.

Lui: allo

Moi: oui mec, c'était juste pour te dire que j'ai déjà tout prévu pour notre dernière soirée ensemble. On se verra mardi, passe chez moi.

Lui:ok.

Moi: ca va mec?

Lui: non, a toi je ne peux pas mentir. Je suis finalement allé chez charlene comme tu m'as conseillé et je l'ai trouvé en pleine action avec un mec.

Moi:0_0... comment ca?

Lui:...

Moi: les femmes se sont des sorcières! Je suis désolé pour toi man.

Lui:...tu sais je l'aimais vraiment, j'aurais préféré qu'elle me dise qu'elle ne m'aime pas, on serai au moins resté ami...je t'assure que j'ai envie de pleurer.

Moi: non man ne fais pas ca, si tu le fais , elle aura gagné. Laisse tomber...je sais a quel point tu l'aimes mais elle n'en vaut vraiment pas la peine.

Lui: ok. Bon je ne suis pas d'humeur a parler.

Moi: tu veux que je t'emmene te défouler quelque part? Oublier ca?

Lui: non ca va. Bonne soirée.

Moi: toi aussi.

Puis il raccrocha.pfff! Affaire des femmes là c'est compliqué! On ne sait jamais ce qu'elles veulent, elles disent que ceux sont elles qui souffrent alors que c'est le contraire. J'avais bien dit que je ne voyais pas cette relation d'un bon oeil, le pauvre, aimer quelqu'un pendant 4 ans, te dire qu'enfin vous êtes ensemble et au final elle te trompe. Mais qu'est ce qui a pris a charlene si tu ne l'aimes pas dit le lui! Ne lui fais pas croire le contraire pour après le faire souffrir!...mardi je lui changerai les idées, ja vais d'abord le laisser digérer la nouvelle.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status