Episode 2

  • AMOUREUX DE SA BEST

  • EPISODE 2

Theresia Mégane

Maman entrant dans ma chambre en criant: Theresia, c'est déjà 6h tu pars pas à l'école?

Moi: Maman je pars dis je en baillant

Maman: Lève toi vite de ce lit avant que je l'asperge avec de l'eau.

Elle ressort comme elle est entrée. Avec ma mère, soit on fait ce qu'elle dit, soit on assume les conséquences si on refuse de le faire. Je me lève donc et me dirige vers la salle de bain où je fais tout pour me rendre propre.

Bon je me présente, on appelle Theresia, je suis une très belle fille avec tout ce qu'il faut lol. Je suis fille unique de ma famille. Mon père est chef de sa propre entreprise et ma mère a sa propre boutique d'habillement qu'elle gère. Je suis donc la princesse de la famille. Je fais la terminale dans un collège de la ville. Nous sommes nouveau ici, on a quitté le nord pour venir nous installer ici. Malgré mon statut de fille à papa, je suis très gentille et surtout très ouverte d'esprit.

Je descends en bas où je trouve mes parents dans la salle à manger pour le petit déjeuner.

Moi: Bonjour daddy, Bonjour mum. Comment allez-vous? En leur faisant un câlin.

Papa : Je vais bien ma chérie et toi?

Moi: Oui je vais bien papa.

Papa: Hier j'étais rentré hier et je n'ai pas pu te voir, comment était ta première journée d'école?

Moi: Ça s'est bien passé. Je me suis fait de nouveaux amis. Je m'adapte déjà. Donc ça va.

Papa: D'accord ma puce, si tu as besoin de quelque chose, nous sommes là pour toi.

Moi: Je le sais, vous êtes un amour.

Après le déjeuner, je sors et monte dans la voiture avec mon chauffeur qui me dépose à l'école.

J'entre dans ma salle et salue tout le monde avant de m'installer à ma place. Au même moment, Noël et Gabriel font leur entrée.

Noël : Bonjour beauté, bien dormir ?

Moi: Oui et vous aussi je crois?

Gabriel : Comme tu peux le constater, nous sommes bien.

Moi: Je ne vois pas votre pote, Joe.

Noël : Peut-être qu'il est en route. Il viendra c'est sûr.

En attendant l'entrée du professeur, je me mets à jeter un coup d'œil dans mes cahiers. Lorsque je tombe sur l'exercice résolu hier par Joe. Je me mets directement à sourire. Sans mentir, ce gars est vraiment intelligent. Fallait voir la manière avec laquelle il résolvait l'exercice. Moi personnellement ça m'a épaté. C'est vrai que je suis aussi très intelligente. Au collège d'où je viens, j'ai fait de très bons pourcentages en étant toujours la première de l'école mais là je crois avoir trouvé le meilleur lol. Le voilà faire son entrée, il salue tout le monde et part s'asseoir à sa place. Ce qui me plait chez lui, c'est son côté timide, il ne parle pas, tout le contraire de Noël. Il me regarde et baisse les yeux. Mon Dieu ce gars est comment ? Souvent ce sont des filles qui baissent les yeux, pas les garçons quand-même.

Le prof fait son entrée, et commence son cours.

Prof: Avant de commencer, on va choisir le chef de classe aujourd'hui. Qui veut être chef de classe ?

Silence total dans la salle, personne n'ose lever la main. Moi je ne fais que regarder Joe, je vais qu'on le nomme Chef de classe, ça va le booster un peu. Mais malheureusement lui, il ne s'occupe même pas de ce qui se passe. Il est à fond dans son cahier.

Noël : Je veux être le chef de cette classe.

Tout le monde a applaudi, le prof a compris qu'on avait validé Noël comme chef de Classe. 

Et c'est comme cela Noël deviendra notre chef de classe. La journée s'est déroulée tellement bien, entre cours et provocations. L'ambiance était vraiment bonne. 

Les jours passèrent, je me suis totalement adapté au collège. Joe était toujours le meilleur de la promotion. Je voulais le dépasser, bosser dur pour le dépasser. Et pour le dépasser, je dois m'approcher de lui. Chose qui était vraiment impossible, vu sa timidité. Il était toujours dans sa bulle. Et de l'autre côté, ma relation avec Noël avançait bien. Il m'a fait part de ses sentiments pour moi récemment mais j'arrive pas à l'accepter dans ma vie à cause de son côté bad boy. Hormis cela, il avait tout pour me plaire. Gabriel, lui, il était le gars le plus sérieux. Il était en couple avec Esther, une amie de ma salle, qui est devenue ma meilleure amie. Elle était simple mais surtout adorable. Elle me boostait aussi pour dépasser Joe. Nous voilà assis dans mon banc:

Esther: Theresia, prends ton cahier et étudie.

Moi : Pourquoi donc? Il y a un temps pour tout, maintenant là c'est le temps de la récréation.

Esther: Regarde ton concurrent, il bosse.

Moi : lol, il finira par devenir fou.

Nous rions de ma remarque.

Moi : que faire pour l'approcher ?

Esther: Vas dans dans son banc.

Moi : Il m'évite. Même si nous sommes avec ses amis, il préfère toujours rester calme dans son coin.

Esther: Peut-être qu'il est amoureux de toi, qui sait?

Moi: Joe et l'amour c'est toute une histoire. Selon les dires de ses potes, il n'a jamais eu de relations amoureuses.

Esther: Tout a un début maman Theresia.

Nous rions tous les deux. Et voilà le professeur qui fait son entrée.

Prof: Pour le prochain travail, ça sera un exposé, vous allez le faire en groupe de deux. Noël vient prendre la liste pour afficher. Chacun lira son nom et son groupe. Vous allez remettre ça la semaine prochaine.

C'est ainsi le professeur s'en allant et c'est à notre tour d'aller voir affiché par le chef de classe. En regardant, je me vois même groupe avec Joe. Je me suis dit intérieurement enfin une occasion d'être proche de ce gars. A son tour, il jette un coup d'œil sur la liste, me regarde et rentre à sa place sans rien dire. A la fin du cours, je m'approche de lui.

Moi: Hey, Joe. On est dans le même groupe pour l'exposé du TP.

Joe: Oui Oui je l'ai remarqué.

Moi: Élabore un programme alors, on commence quand ? Et où?

Joe: Ton programme c'est mon programme.

Moi souriant: Dans ce cas, on commence demain. On va travailler tous les après-midi chez moi.

Joe: Hum

Moi: Tu as dit mon programme c'est ton programme, n'est ce pas?

Joe: Ça marche

Moi: D'accord à demain donc dis je en m'y allant. En sortant de là, je croise Noël. Dès qu'il me voit, il s'approche de moi.

Noël : Chérie, je te cherchais, tu étais où?

Moi: Dans notre salle. Je suis là, tu dis quoi?

Noël : On fait route ensemble ?

Moi: Non, je ne crois pas. Ma voiture sera là d'un moment à un autre.

Noël: Oh! Dit-il un peu déçu

Moi: Quoi? Tu avais à me parler?

Noël : Oui beauté

Moi: Je t'écoute alors

Noël : Allons nous asseoir quelque part en attendant sûrement votre voiture

Moi: D'accord chef dis je en souriant

Noël : Bon je voulais savoir où nous en sommes ? Depuis je t'ai fait part de mes sentiments jusque là, tu ne dis rien de concret baby.

Moi: Je t'avais dit de m'accorder un peu de temps pour réfléchir, j'en ai vraiment besoin.

Noël : Je te l'ai déjà accordé.

Et voilà ma voiture qui arrivait.

Moi: organise une soirée pour nous deux ce soir et tu me donnes les informations.

Noël : D'accord, fais une bonne route chérie.

Moi: Merci chef dis-je en souriant.

Moi: Bonjour, sois le bienvenu chez nous.

Joe: Merci beaucoup. Votre maison est jolie.

Moi: Merci beaucoup pour le compliment, c'est gentil.

Joe: Ça va.

Moi: Je te sers quelque chose?

Joe: Non, merci. Passons au travail.

Moi: hum tu aimes trop le travail hein.

Joe: oui, je dois bosser pour rafler cette bourse.

Moi: Et crois moi tu l'auras.

Joe: Merci beaucoup, c'est gentil.

C'est ainsi qu'on commença le travail. Je vous jure que ce gars est tellement doué.

Après avoir passé un bon moment en rédigeant notre exposé. On se repose et c'est comme ça que j'engage la discussion.

Moi: Pourquoi tu es souvent timide?

Joe: Bah! C'est ma façon, je suis comme ça.

Moi: Mais tu peux la changer

Joe:Oui, mais sauf que je me sens mieux ainsi.

Moi:Hum, et tu es tout le temps renfermé sur toi, pourquoi ça? 

Joe: Ah, tu enquêtes trop sur moi, dit-il en rigolant.

Moi: Comment ne pas enquêter sur ce gars super intelligent, qui a peur de côtoyer les filles.

Du coup son visage change, il devient triste et baisse les yeux. Je me demande intérieurement ce que j'ai dit qu'il a rendu ainsi.

Moi: Je m'excuse si mes mots t'ont blessé

Joe : Non rien. Tu n'as rien dit de mal. Bon je dois y aller.

Moi: oh? Déjà? Je voulais te présenter à mes parents.

Joe: pas de problème, même prochainement.

Passe une bonne soirée Theresia.

Joe: Merci,  et fais une bonne route.

Je le regarde s'en aller et je ne comprends pas pourquoi il a préféré partir alors qu'on parlait calmement là. Et si Esther avait raison? Que ce mec était amoureux de moi, c'est pourquoi il n'arrive pas à tenir 5 minutes dans la même pièce que moi? Non Theresia, laisse te faire des idées, il a bien dit c'est sa façon à lui d'être ainsi.

Du coup mon téléphone sonne et me sort de mes pensées.

Moi: Chef?

Noël : Je voulais te rappeler pour la soirée

Moi: Oh punaise ! Accorde-moi 1h du temps, je serai là.

Noël : Les filles, toujours ainsi.

C'est en riant que je raccroche, pour bien me préparer pour la soirée.

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status