6

6

Le doux ronronnement des moteurs me berçait mollement tandis que la botte italienne disparaissait sous les ailes, laissant place au relief plus perturbé des Alpes.

J’avais décollé tôt ce matin, l’âme aussi noire qu’un cumulonimbus d’un orageux soir d’été.

Je n’avais pas revu Kassandra ; elle dormait quand j’avais quitté l’hôtel et il n’était pas question de la réveiller. Pour lui dire quoi, d’abord ? Que je traitais avec le Ku Klux Klan et la mafia russe ?

J’avais griffonné à la hâte un petit mot d’excuse auquel j’avais joint mon numéro de téléphone, avant de sauter dans un taxi. On peut toujours rêver, non ?

À la radio, le contrôleur massacrait joyeusement la langue de Shakespeare. Vous avez déjà entendu un Italien tenter de parler anglais ? C’est à mourir de rire. Au moins, cela avait le mérite de me distraire de mes sombres pensées.

La vie est dingue, non ? Hier, j’étais le roi du pétrole sur une plage de rêve
Locked Chapter
Continue to read this book on the APP

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status