TRAHISON | BLESSURE | BLASPHÈME

TRAHISON | BLESSURE | BLASPHÈME

By:  Mrdine_officiel  Ongoing
Language: French
goodnovel4goodnovel
0.0
Not enough ratings
26Chapters
567views
Read
Add to library
Report
Overview
Catalog
Leave your review on App

Ceci est un recueil de trois livres allant dans le même contexte, TRAHISON BLESSURES et BLASPHÈME Alors n'hésitez pas à le lire, vous n'allez pas le regretter....

View More

Latest chapter

Interesting books of the same period

Comments
No Comments
26 chapters
TRAHISON 1
Un matin, un jeune homme nommé Raimond quitta sa maison pour aller rendre visite à son meilleur ami d'enfance qui s'appelle Hector.___Une fois dans la maison, il voit son ami coucher dans le canapé.▪️Raimond: salut Hector, comment vas tu ?▪️Hector: Je vais mal mon cher ami. Je suis indisposé.▪️Raimond: es-tu parti à l'hôpital pour te faire soigné?▪️Hector: non, pas encore.▪️Raimond: et pour quelle raison ?▪️Hector: j'ai pas un rond sur moi et je sais pas comment je ferai pour payer la facture et les médicaments.▪️Raimond: D'accord, lève toi et allons y. Je verrai quoi faire pour toi.___Une fois à l'hôpital, le docteur examine Hector et lui prescrit des médicaments. Le tout faisait environ 35000f.Raimond paye alors la totalité et ils prennent ensuite la route pour la maison.Sur la voie, Raimond voit de loin une jeune fille qui était au bord de la voir et qui cherchait un moyen de transport. Attirer par la silhouette de l fille, il se rappro
Read more
TRAHISON 2
Après avoir pris le numéro de la fille, il déposa le téléphone à sa place. ___Quelques minutes plus tard, voilà Raimond qui est prêt pour aller déposé son meilleur ami chez lui.▪️▪️__Sur la route.__▪️▪️▪️Raimond : Tu te sens mieux mon frère ?▪️Hector: oui, ça va mieux et grâce à toi.▪️Raimond: oh, j'ai pas fait grand chose de toute façon.▪️Hector : je te remercie quand même.___Une fois devant le portail d'Hector, il le déposa et continua son chemin.Hector rentre dans sa chambre et se précipite pour appelé la fille.Cette dernière était devant la télé quand son Phone sonna.▪️La fille: Allô, qui est-ce ?▪️Hector: C'est celui qui t'a remorquer ce matin. Comment vas-tu ?▪️La fille: Ah, d'accord. Je vais super bien et toi, ça va j'espère.
Read more
TRAHISON 3
Après l'avoir violer, il alla sous la douche.Pendant ce temps, la fille était toujours allongée dans le lit mais plusieurs idées la traversait. Elle s'est subitement lever et alla à la cuisine chercher un couteau.Elle alla ensuite se positionner à l'entrée de la douche, attendant patiemment la sortie d'Hector.___Voilà enfin Hector qui finit de prendre sa douche et la fille qui l'attendait pour le poignardé.Hector sorta de la douche et cette dernière envoya subitement sa main mais rata son coup.Hector sous l'effet de la colère la poussa très fort et elle cogna sa tête contre un mur et tomba a terre. Voilà la fille qui se vide de son sang etHector debout, ne sachant plus quoi faire. Appelé la les sapeurs-pompiers et prendre le risque d'aller en prison ou la laisser se vider de son sang. 💉🩸Confus, il resta silencieux pendant un long moment
Read more
TRAHISON 4- Fin
Le jour qui a suivi le crime de notre cher ami Hector, le corps fut retrouvé par des enfants qui faisaient de la chasse. Ils alertent alors la population. ___Quelques minutes plus tard, voilà la police sur les lieux.Les agents fouillent alors les poches de la victime histoire de retrouver son téléphone mais il y avait rien.Raimond toujours impatient de retrouver sa dulcinée appela de nouveau son ami Hector.___Hector était à ce moment devant sa télévision sans soucis quand son téléphone sonna.▪️Hector : oui, allô Raimond, comment tu vas?▪️Raimond : toujours inquiet mon frère. Toujours pas de signe de vie.▪️Hector : Soit relax. Sûrement qu'elle est occupée.▪️Raimond : occupée pendant combien de temps dit moi!▪️Hector :j'en sais rien mais ne te fait plus trop de soucis et soit patient.▪️Raimond : D'accord j'ai com
Read more
BLESSURES 1
          Le vent du soir, léger comme une caresse, venait rafraîchir le front moite et les lèvres assoiffées de Nelly. Au dessus de sa tête, brillait dans le ciel, la lune dans toute sa rondeur autour de laquelle dansaient les étoiles filantes au son du vent qui sifflait.          Sa mère sortit de la chambre et fut surprise de la voir seule assise sur un banc au milieu de la cour de leur maison. Elle s'approcha d'elle et lui posa la main sur son épaule gauche.👉 Ma fille, que fais-tu là assise seule?👉 Rien maman, je prends de l'air.👉 Ne me mens pas Nelly. Telle que je te connais, on dirait que quelque chose te tracasse ou que tu es contrariée.👉 Ok! Tu as deviné maman. Il y a de cela deux semaines que je rumine quelque chose que je n'arrive pas à comprendre. Je fais l'effort mais je n'y arrive pas. 👉 E
Read more
BLESSURES 2
          Quelques mois plus tard, elle mit au monde une petite fille nommée Efira qui n'est comme tu le devines autre personne que moi.                     Après avoir dit cela, elle soupira profondément. Nelly sa fille ne la quitta point des yeux et lui demanda:👉 Que s'est-il passé après ta naissance maman?          De sa position, Efira, face à sa fille Nelly, regardait la jacasserie des chauves-souris qui s'étaient suspendues aux branches du grand arbre, avec la complicité de dame nuit. Avec un sourire au coin des lèvres, elle continua son récit :👉 Comme cela m'a été raconté, mes parents étaient très contents de ma naissance. Ils m'entourèrent de toutes leurs affections et tendresses. Il y avait une parfaite harmonie au sei
Read more
BLESSURES 3
....... L'entourage racontait même qu'il serait jaloux de ces hommes qui m'approchaient.          Mon malheur commença un mercredi soir. Mon père, un mordu de tennis, allait chaque samedi matin et mercredi soir au Stade Charles de GAULLE de Porto-Novo où il était membre d'une équipe locale. Il sonnait dix-neuf heures quarante cinq minutes; après avoir pris part à une séance de travaux dirigés de dissertation, je rentrai à la maison, me débarrassai de mes affaires et allai vers la douche afin de me rafraîchir la peau qui était devenue crasseuse sous l'effet d'une chaleur canonique. J'y étais encore lorsque j'entendis des pas dans le salon. Sans difficulté aucune, je compris que c'était le propriétaire des lieux qui ne tarda pas à m'appeler.👉 Efira, Efira, où es tu?👉 Je prends un bain papa. 
Read more
BLESSURES 4
........Sans faire de bruit, je m'enfonçai dans la nuit noire.        Notre localité était une petite campagne en marge des facteurs de développement. L'électricité n'y était pas encore et les rares maisons qui l'avaient, ont implanté leurs compteurs à des dizaines de kilomètres et l'énergie leur venait par la vulgaire et dangereuse méthode dite toile d'araignée. Il sonnait déjà vingt et une heures et les rues étaient désertes. Seule, j'étais sur la voie. Je ne fais plus attention au danger qui pourrait me guetter. Mes yeux s'étaient imbibés de larmes. Je pleurais, courais sans regarder derrière moi et sans savoir où aller. Le plus important pour moi, était de m'éloigner de cette maison; de ce père qui avait perdu toute sa raison, toute son éthique. Je marchais, courais, tomba
Read more
BLESSURES 5
........ Une dame vint m'ouvrir et me sourit.👉 Où suis-je? Lui demandai-je.           Elle me regarda fixement sans me répondre. Je fus obligée de lui réitérer  ma question. Elle ne répondit toujours pas. Je m'étais dit qu'elle ne comprenait peut-être pas ma langue car je lui parlais en fon. Je changeais alors et répétai mes questions en Yoruba. Là, elle me sourit davantage et je sus m'avoir fait comprendre. Une réponse quand bien même incomplète ne se fit pas attendre.👉 On m'appelle Founmikè, mais tu peux m'appeler Founmi. Je suis la domestique de cette maison. N'aie pas peur. Rien ne t'arrivera. 👉 D'accord Founmi; mais dis-moi au moins où je suis, ce qui m'est arrivé et qui m'a amené ici?👉 Je suis désolée mais je ne peux pas et je ne dois répondre à aucune
Read more
BLESSURES 6
........ Toute confuse et les larmes aux yeux, Founmi se mit à me parler.👉 Ma petite, tu parles trop et tu dois vite arrêter cela si tu tiens à rester un peu en vie. Plus tu veux en savoir, et moins tu en comprendras. Je ne devrais te dire quoi que ce soit mais comme tu insistes, je vais en faire une exception. Depuis le jour où je t'ai vue, tu ne m'as rappelé que ma fille. Elle doit avoir ton âge. Son prénom est Falyla. Je ne sais plus si elle vit. Moi, je suis âgée de quarante six ans. Notre maître s'appelle Sunday Fèmi IBITAKOU. Il est très riche et très influent. Il a des bras et des oreilles un peu partout et nul ne peut l'attaquer et gagner. En plus du fait qu'il est l'un des barons de la drogue, il est un proxénète. Les hommes riches et avides de sensations fortes viennent à lui. Ainsi, dans le rang de ses clients, tu peux avoir certains membres du gouvernement
Read more
DMCA.com Protection Status