Sans Elles

Sans Elles

By:  Liam Fost  Completed
Language: French
goodnovel4goodnovel
0.0
Not enough ratings
42Chapters
3.3Kviews
Read
Add to library
Report
Overview
Catalog
Leave your review on App

Synopsis

Édition

Confronté à la disparition brutale de sa femme et de son unique fille dans un accident de voiture, la vie d’Adam Weiss bascule. Dévasté, il lutte pour ne pas laisser ses souvenirs lui échapper. Alors qu’il retrouve peu à peu goût à la vie, de nouvelles révélations sur l’accident ravivent sa douleur. Les croyances d’Adam s’en trouvent bouleversées. Phénomènes paranormaux ou mensonges entourant le drame ? Se pourrait-il qu’elles soient en vie ? Sombre-t-il désespérément dans la folie ?

View More
Sans Elles Novels Online Free PDF Download

Latest chapter

Interesting books of the same period

To Readers

Bienvenue dans Goodnovel monde de fiction. Si vous aimez ce roman, ou si vous êtes un idéaliste espérant explorer un monde parfait, et que vous souhaitez également devenir un auteur de roman original en ligne pour augmenter vos revenus, vous pouvez rejoindre notre famille pour lire ou créer différents types de livres, tels que le roman d'amour, la lecture épique, le roman de loup-garou, le roman fantastique, le roman historique et ainsi de suite. Si vous êtes un lecteur, vous pouvez choisir des romans de haute qualité ici. Si vous êtes un auteur, vous pouvez obtenir plus d'inspiration des autres pour créer des œuvres plus brillantes. De plus, vos œuvres sur notre plateforme attireront plus d'attention et gagneront plus d'adimiration des lecteurs.

Comments
No Comments
42 chapters
L'Auteur + 0
Liam est né en 1986. Très tôt passionné de lecture, il découvre également le plaisir de l’écriture. Il puise son inspiration dans des lectures diverses et variées allant de Stephen King à Bret Easton Ellis, en passant par son auteur favori : Boris Vian. Il débute l’écriture par quelques nouvelles qui seront éditées. Après leur publication, il s’essaie à un format plus long. Encouragé par un nouveau contrat d’édition et la publication de son roman Volatilisés, Liam intensifie l’écriture et termine quelques mois plus tard Cry for help, qui remportera le concours thriller Fyctia pour être ensuite édité chez Inceptio Éditions, maison qu’il co-fonda en 2018. La passion de la littérature lui fait prendre autant de plaisir à éditer les autres auteurs qu’à écrire soi-même, il achèvera néanmoins en 2020 son dernier thriller, Sans Elles. À mes enfants,  sans qui je n’aurais su  imaginer cette histoire,
Read more
1
Été 2018. C’est le matin, ma femme Célia s’est absentée avec notre fille Eléanore. Nous avons prévu de nous retrouver pour le déjeuner dans un restaurant du centre-ville. Je m’installe à mon bureau, un mug de café à la main. En cette fin du mois d’août, je me sens bien. Enthousiaste à l’idée de retrouver mes élèves, je m'affaire aux différentes préparations pour la réouverture de l’école que m’impose mon double rôle de professeur et directeur.Quelques minutes avant 11 heures – alors que je m’apprête à profiter des presque 30°C dehors – le téléphone sonne. « Vous êtes bien Monsieur Adam Weiss ? » Je confirme. « Votre femme vient d’avoir un accident. »Le temps semble s’arrêter autour de moi puis j’ai la sensation que le sol se dérobe, que je chute, encore et encore.Mon interlocuteur le ressent, il m’interpelle et je reviens à moi. Je me concentre, retiens l’endroit puis raccroche.Mon cœur bat à tout rompre. Tel mon esprit quitt
Read more
2
J’arrive chez le médecin, l’air frais du mois de janvier me fait un peu de bien. À cet instant je me dis que cette sortie forcée en appellera peut-être d’autres. Puis je change d’avis en entrant. Le simple fait de devoir m’adresser à la secrétaire d’accueil me fait paniquer. Durant un instant, je sens ma température grimper en flèche et un voile couvrir ma vue. Je réussis néanmoins à me contenir et l’assistante m’invite à me rendre dans la salle d’attente. Cinq personnes s’y trouvent déjà, une femme avec son fils en bas âge, puis trois autres personnes, âgées. J’entends un « Bonjour monsieur » provenant de deux d’entre elles, seulement je ne réponds pas, je ne me sens déjà plus capable d’ouvrir la bouche ni même de relever la tête. Je reste là, assis, les yeux rivés vers le sol, attendant mon tour. Je ne saurais dire combien de temps. L’envie de me lever et de m’enfuir ne me quitte pas. J’ai envie d’un verre, d’être sur mon canapé et de remettre cela à plus tard. Mais je tiens le coup,
Read more
3
J’avais prévu de sortir davantage durant les jours précédant ma reprise et au lieu de cela, je suis resté chez moi. C’est donc encore désorienté et angoissé que je me rends au travail. Ce n’est pas simple, le regard des collègues sur moi me pèse et je le fuis autant que je le peux. Je sens la pitié dans chacune de leurs considérations et fais mon possible afin de me contrôler, de ne pas exploser. C’est en même temps leur apitoiement envers moi qui me fait revenir le lendemain. Je ne veux pas leur donner raison, que leur compassion soit justifiée. Je refuse d’être le reflet qu’ils me renvoient, je n’accepte pas d’inspirer de la pitié, ce n’est pas moi, ça ne peut pas être moi. J’ai toujours été plutôt fier, débordant d’assurance. C’est vrai que je ne suis plus exactement le même sans Célia et Eléanore, pour autant je reste un Homme. Seulement leur manière de me regarder, de me parler, d’excuser mes tons secs et mes explosivités soudaines me renvoie l’image d’être fragile.Alors,
Read more
4
À peine une semaine avant la rentrée, alors que j’ai repris le chemin de l’école afin de la préparer, je croise une femme à l’entrée d’un centre commercial. Elle me regarde avec insistance, puis me sourit. Un sourire forcé, qui ne me semble pas naturel, pas de ceux que vous lancez aux gens que vous rencontrez simplement. Elle me sourit comme si elle me connaissait, et la crispation de ce dernier semble accréditer ma thèse.Elle s’approche et me salue. Elle a la peau métissée, elle est jolie, brune, et est accompagnée d’une petite fille. Je suis tellement occupé à rechercher dans mon esprit qui elle peut être, que j’en oublie de répondre. Elle doit le remarquer car elle précise :— Je suis la maman de Sarah.Je regarde la petite, mais ne la reconnais pas. Je m’en souviendrais si elle avait été dans mon école.— Je suis vraiment désolée de ce qui est arrivé, reprend-elle, ça a été très dur pour Sarah, elle adorait Eléanore et appréciait aussi be
Read more
5
Aussitôt la rentrée effectuée, je comprends qu’il me faudra changer d’école. Je me dois de tourner la page, car mes collègues, comme les parents d’élèves, me regardent toujours telle une victime, comme l’homme qui se retrouve seul. Seulement j’aurais dû y penser plus tôt, je viens de me réengager pour une année. Et je ne tiens pas à me remettre en arrêt. Je ne suis pas certain de pouvoir me relever de mois supplémentaires de solitude, cloîtré chez moi.Alors j’essaie de voir la vie d’une meilleure manière, je souris aux gens. Je me force, je ne me sens pas mieux, mais veux le paraître. Par contre, parler autant qu’avant m’est trop difficile, et après quelques essais navrants, je comprends que je dois me laisser du temps. Je reprends mes fonctions de professeur et me retrouve face à ma petite trentaine de CM2. Les débuts sont délicats, l’académie envoie une inspectrice afin de s’assurer que je suis bien apte à enseigner de nouveau. Une fois la semaine passée, elle repart surveill
Read more
6
Ma maison ressemble à un grand capharnaüm, les affaires de Célia et d’Eléanore jonchent le sol de toutes les pièces. J’ai les yeux humides, mais je tiens le coup. Je m’allonge au milieu des vêtements de ma femme et reste là un bon moment, peut-être des heures. Je me rends ensuite dans la chambre de ma fille, il y a des jouets partout, je les observe et tente de me représenter mentalement Eléanore parmi eux. Je la vois jouer, sourire, s’inventer des histoires comme elle adorait le faire. Je souris d’un air béat, à la regarder, à l’imaginer parmi tous ses jeux, ses poupées… Et je ne peux les retenir, je m’effondre en sanglots.Elles me manquent toujours autant, si ce n’est pire qu’avant. Je regrette tout à coup d’avoir ressorti toutes ces affaires et n’en peux plus de les voir. Je me précipite dehors, l’air frais me fait du bien, je me sèche les yeux et marche quelques pas devant la maison. Ces derniers m’emmènent sur le chemin, puis jusqu’à la route. Je ne m’arrête pas, un bois s
Read more
7
Plus le vendredi approche, plus je redoute mon rendez-vous avec Maud. J’annulerais notre rencontre si je le pouvais, seulement je ne connais pas son nom. Je peux probablement retrouver celui de Sarah si j’arrive de nouveau à fouiller dans les affaires de Célia, seulement je ne m’en sens pas capable. Et puis Maud étant divorcée du père de sa fille, il y a de grandes chances qu’elles ne portent pas le même nom.Pourquoi ai-je accepté de la revoir ? En soi, je n’ai rien contre, sauf que l’avoir prévu à un moment précis donne à notre prochaine entrevue des allures de rencard et je n’aime pas ça.Puis-je lui dire une fois sur place que je ne peux plus, prétexter un imprévu ?Je ne sais pas… Je ne suis d’ailleurs pas certain de le vouloir, car même si l’effet n’a pas duré longtemps, je me suis senti mieux après avoir discuté avec elle. Et je désire connaître la vraie raison de son insistance à vouloir me parler.*Probablement du fait que je le redoute, le
Read more
8
Depuis un an et demi, je n’ai jamais cessé de parler avec Célia, et elle me répond à chaque fois. Je ne doute pas que ses réponses soient le fruit de mon imagination puis de mon désir de l’entendre et d’échanger avec elle. Mais depuis hier et mon retour de ma balade avec Maud, Célia ne me répond plus. Mon esprit cherche à me faire payer, il ne me pardonne pas les quelques secondes durant lesquelles j’ai ressenti du désir pour une autre femme. Et je le comprends. J’en viens à espérer avoir réellement fait une erreur dans le numéro que j’ai donné à Maud, car je ne dois plus la revoir.Je range la bouteille dans le bac à verre, il s’agit de celui que je vide le plus souvent. Je regarde par la fenêtre, il a l’air de faire beau dehors, un froid sec et ensoleillé. Je prévois de me rendre dans le bois et y passer le plus de temps possible, avant de revenir m’enivrer ici.Un caleçon propre enfilé ainsi que mon jean de la veille, j’allume la cafetière, et pars à la recherche d’un
Read more
9
Nous sommes mercredi, il fait un froid de canard et je reste pourtant sur ma terrasse, à peine habillé, ne sachant pas ce que je cherche à me prouver. J’entends mon téléphone sonner à l’intérieur, alors je me lève et regagne mon salon pour consulter l’écran de mon portable. Est-ce son numéro ? Je m’étais interdit de lui reparler, pour autant, j’ai laissé mon téléphone allumé, alors que je le gardais éteint depuis des mois.— Allô ?— Ah, Adam, je suis heureuse de vous avoir.Oui, c’est bien Maud.— J’aimerais savoir si je peux passer vous voir, ajoute-t-elle.— D’accord, dis-je sans réfléchir.— Super ! 15 heures, est-ce que ça vous va ?— Où ? demandé-je.— Chez vous.— Vous savez où j’habite ?— Avec internet, on trouve tout le monde.— OK…— Alors à tout à l’heure.Puis elle raccroche.Elle sait où j’habite, et surtout… elle va
Read more
DMCA.com Protection Status