Un. Deux. Quatre.

Un. Deux. Quatre.

By:  irrealite  Ongoing
Language: French
goodnovel12goodnovel
0.0
Not enough ratings
9Chapters
862views
Read
Add to library
Report
Overview
Catalog
Leave your review on App

June Williams est une grande avocate qui ne s'attache pas et enchaîne les coups d'un soirs. Sa secrétaire, Naomi Adler, travaille pour elle depuis cinq ans -l'aime follement- et s'occupe de répondre aux conquêtes de June qui rappellent tout les jours. Jusqu'au matin où elle ne supporte plus et craque en avouant tout. Et là tout change...

View More

Latest chapter

Interesting books of the same period

Comments
No Comments
9 chapters
Prologue : Mon avocate. Ma secrétaire.
Il était sept heure et demi, et Naomi était déjà là, assise à son bureau, son ordinateur allumé, le dossier ouvert devant elle pour faire les retranscriptions demandées par sa patronne. Elle aimait son travail, du haut de ses vingt sept ans, elle avait une vie qui lui plaisait entièrement ou presque. Alors qu'elle était concentrée sur le texte à rédiger pour le rapport de ce dossier, le téléphone du bureau sonna, pour la deuxième fois depuis son arrivée une demie heure plus tôt. *Bureau de June Williams.* Annonça-t-elle en décrochant. Elle répondait tellement ça qui lui arrivait de le faire des fois quand elle décrochait son téléphone personnel. *Bonjour, je suis Annie Fischer, pouvez me passer June?* Demanda la femme. *Elle n'est pas là, puis je passer un message? Avez vous une affaire en cours?* Interrogea la blonde, très professionnelle. *Oh...heu...non...je..je suis une...une amie de June.*Nao
Read more
1 : Les cartons.
Naomi soupira, derrière son ordinateur, et jeta une fois de plus un regard à la pendule. -Le temps n'avancera pas plus vite parce que tu le fixes. Argua June derrière son bureau. -Je sais. Mais j'ai envie de rentrer. Soupira la blonde. -Quelque chose d'attend ce soir? Interrogea la brune surprise de la voir si impatiente de rentrer, ce n'était pas vraiment son genre. -Ma petite amie à poil, j'espère. Sourit malicieusement Naomi. -Oh tu crois que je vais me mettre nue pour toi alors qu'on doit faire des cartons? Se moqua June. -On a fait tout tes cartons, on fait que ça depuis deux semaines. Soupira la blonde en se levant. -Mais il reste tout tes cartons à faire. Rappela la brune continuant de travailler l'air de rien alors que sa compagne venait vers elle. Et pendant qu'on y est je suis pas très fan que tu parles de moi en petite amie.
Read more
2 : Vie commune.
Naomi ouvrit doucement les yeux et s'étira en se tournant dans son lit, sa main partant à la recherche du corps chaud qui partageait leur lit à elles deux -depuis maintenant trois mois- mais elle ne trouva que le vide. Dans un grognement frustré elle se laissa aller sur le dos. Elles vivaient ensemble dans cet appartement depuis trois mois, et c'était trop souvent qu'elle se réveillait sans June les week-ends, la brune n'était pas du genre à lézarder au lit, les seules fois où ça arrivait c'est parce que la blonde s'était réveillée en même temps qu'elle, et que les choses avaient vite dérapé sous la couette. Naomi n'arrivait pas vraiment à comprendre pourquoi, elle était du genre à lézarder elle, surtout avec le super lit qu'elles avaient. Ce lit qu'elles avaient tant eu de mal à avoir. Durant leur première semaine dans l'appartement elles avaient dormi sur le canapé et le tapis, puisque la blonde refusait le lit de June, et qu'elle avait vendu le sien. Donc le lit était
Read more
3 : Intruse.
Un an qu'elles étaient ensemble. Douze mois qu'elles s'étaient finalement trouvées. Cinquante deux semaines qu'elles avaient décidé d'être ensemble. Trois cent soixante six jours de bonheur, la plus longue année possible. Huit mille sept cent quatre vingt quatre heure passées à savoir qu'une personne les aimait plus que tout. Cinq cent vingt sept mille quarante minutes qu'elles étaient le pilier de l'autre. Et elles étaient là. Habillées d'une robe blanc cassée tombant au dessus des genoux pour la brune, et d'un costume gris clair pour la blonde, elles patientaient dans l'hôtel de ville, devant le bureau du maire. Le bouquet de fleurs posé sur les jambes de la brune, cette dernière tordait ses doigts au dessus. Naomi le vit et tout doucement, elle attrapa sa main dans la sienne, et l'amena à sa bouche, pour déposer un tendre et long baiser dans la paume de la main, avant d'emmêler leurs doigts. -Tout va bien mon coeur. Murmura-t-elle.

Read more

4 : Adoption surprise.
Naomi regarda son téléphone sonner, et écarquilla les yeux. Elle savait exactement qui c'était. Elle attendait cet appel depuis des semaines, des mois peut-être. Cela faisait un an qu'elle et June étaient mariées, et presque autant que l'adoption était lancée. Peu de temps après la visite surprise de Angela, la brune avait présenté sa femme à sa soeur et le mari de celle ci, et une fois de plus Naomi c'était parfaitement bien intégrée à leurs vies. Depuis ils faisaient les fêtes ensemble, la blonde était présente à chaque moment familial, chaque anniversaire, et tout se passait toujours très bien. Alors à peine deux semaines après leur union, les deux femmes avaient commencé à monter leur dossier pour l'adoption, et Naomi n'avait jamais été aussi heureuse de sortir avec une avocate, le charabia administratif et juridique ne lui était pas toujours parfaitement compréhensible contrairement à June. Le dossier avait été rapidement rempli, les lettres de Zelena, Angela, et Rob
Read more
5 : Liens familiaux.
Il était deux heures de l'après midi, Naomi travaillait sur un dossier, la brune en plein rendez vous avec un client sur un dossier juste à côté d'elle. Elle se sentait épuisée et usait de toute son énergie pour garder les yeux ouverts. Elle avait très mal dormi la nuit dernière, après quelques heures dans les bras de sa femme, elles avaient fini par s'arrêter et la brune s'était endormie quelques minutes après, mais pas Naomi. Alors elle était allée à la porte de la chambre de ses enfants et les avaient longuement regardé dormir. Cela faisait presque un an qu'ils vivaient avec elles, Erwann avait presque sept ans, et Anaëlle avait cinq ans passé, les deux avaient évolués, plus avenants, plus affectueux et plus heureux. Ils les appelaient mamans depuis peu, et leurs racontaient tout, ils étaient une véritable famille. Les deux femmes avaient signé les papiers d'adoption depuis quelques mois, alors les enfants avaient pris le nom de Williams, tout comme leurs mamans. Quant
Read more
6 : Crise d'adolescence.
Dix ans après -Mais je veux sortir! S'exclama Anaëlle. -C'est hors de question Ananas. Grogna June en continuant de couper les légumes. -Mais pourquoi? Soupira la jeune fille de quinze ans. -Parce que ton bulletin est arrivé, et c'est une véritable catastrophe, que ta mère va rentrer de son rendez vous avec Elissa dans pas longtemps, que l'on va passer à table à ce moment là et discuter de ce qu'on fait pour toi. Décida la brune. -Mais mama...Pesta la blondinette. -Non. Tu obéis, je suis ta mère, je prends les décisions. Appuya June. Et tu n'en as pas marre se commencer toute tes phrases par "mais"? Fit-elle en levant les yeux au ciel, tout en versant les oignons dans la poêle grasse. -Ahah super drôle. Articula Anaëlle blessée. Le groupe va m'attendre. -Et bien dis leur que ta mère est une méchante et qu'elle ne
Read more
7 : Vie de famille.
Treize ans après *J'ai hâte de vous voir.* Sourit Naomi, le combiné plaqué sur son oreille, les yeux vers l'ordinateur. Avec les années elle avait appris à gérer travail et vie personnelle en même temps. En voyant ça, la brune qui venait de rentrer dans le bureau avec des dossiers dans les bras ne pu retenir son sourire. *Bien sûr qu'elle vient, elle est angoissée mais ca va...Oh oui ta mère va bien, crois moi, elle pète le feu...Mais non, je ne faisais pas allusion à notre vie privée...Je t'aime à demain.* Elle sourit et raccrocha. -Notre fils? Demanda June. La blonde sursauta, ne l'ayant pas vue avant. -Oui, il appelait pour prévenir qu'il serait là à onze heure demain. Informa Naomi avec un sourire. J'ai eu un message d'Anaëlle, elle sera là à peu près à la même heure. Ça va être bien. -Oui, mon amour, très bien même, comme toujours quand on fait notre rituel. Sourit
Read more
Épilogue : Ancienne.
Six ans après -Allez on doit y aller, ta soeur, son mari et nos enfants nous attendent. Appela Naomi, devant la porte d'entrée vêtue d'un costume gris et de son haut blanc, attendant sa femme. June ne savait pas pourquoi ils faisaient un diner au restaurant avec toutes la famille, mais seulement les adultes. Sa femme avait organisé ça, une semaine auparavant, en disant que ça ferait pas de mal de se voir ensemble, entre adultes, mais la brune la connaissait assez pour savoir que ça cachait autre chose, seulement elle n'avait pas insisté, voulant laissé Naomi gérer ce diner comme elle l'entendait. Mais elle avait du retard, elle avait mis du temps avant de finalement se décidé à mettre sa robe longue et souple noire avec des motifs floraux. Elle allait bientôt fêter ses soixante huit ans, et même si elle continuait d'entretenir son corps pour rester belle et en forme, et qu'elle savait que sa femme avait toujours envie d'elle,
Read more
DMCA.com Protection Status