ÉCOUTE TON COEUR PARTIE-02-RAM

Chez Debby...

Debby la copine de Lisette, s'était allongée dans son lit. Elle pensait à ce qu'elle avait vue, elle ne croyait pas que c'est Lisette qui a le grand restaurant dans lequel, elle avait passé son après-midi et elle se demandait comment Lisette avait fait pour ouvrir un si grand restaurant toute seule. 

    - « Comment Lisette a fait pour ouvrir un si grand restaurant ? Ou bien elle me ment ? Vraiment moi aussi je pensais bien ouvrir un restaurant mais je ne peux jamais ouvrir un restaurant comme pour elle. Son restaurant est le resto le plus connu de la ville. Restaurant, pâtisserie, bar, salle de formation. Elle seule gère tout ça, je vais tous faire pour connaître son secret. Elle m'a dit qu'elle réside avec son mari, ou bien c'est ce dernier qui est à la base de toutes ces choses ? Si je m'en souviens bien quelqu'un l'a appelé ‘’madame Mouss’’ aujourd'hui, Oh ce n’est pas vrai. C'est ce pauvre homme Richy Mouss avec qui elle sortait ? Ou bien c'est un autre Mouss ? Dans tout les cas je vais les rendre visite dans le week-end voir.»

Le lendemain, Richy s'était levé très tôt le matin, Lisette était toujours dans le lit. Richy ne l'avait pas réveillé parce qu'il se dit que Lisette est fatiguée. Il s'était rendu dans la cuisine pour faire le petit déjeuner avant de se doucher. Richy était dans la cuisine lorsque Lisette était venue le voir.

    - Bonjour mon amour qu'est-ce que tu fais ? 

    - Bonjour ma reine, t'es réveillée ? Je suis entrain de faire le petit déjeuner.

    - Richy je ne comprends pas, tu as quoi ? 

    - My love pourquoi tu demande ça ? J'ai fait quelque chose de mauvaise ?

    - Non, tu n'as rien fait de mal mais on dirait que tu adoptes certains comportement ces derniers temps que je ne comprends plus. Toi à la cuisine entrain de faire le petit déjeuner, Merci beaucoup mon amour, t'es un ange.

    - Ma reine, n'oublie pas que tu es la lumière qui fait briller cette maison et ma vie. J'ai voulu faire le petit déjeuner parce-que, j'ai su que t'es fatiguée c'est pour ça. Et comme tu n'es pas une esclave bon...

    - Oh mon Roi me gâte trop je vois. Merci beaucoup pour ce constat que tu as fait. Vraiment j'étais fatiguée, parce-que hier j'ai fait trop de courses. C'est Gloria qui m'a même aidée un peu. 

    - Ma belle sœur ?

    - Oui ta belle sœur, elle a même demandé d'après toi.

    - Vraiment c'est à cause du boulot sinon je l'avais promis de l'amener au zoo. Mais je n’ai pas eu le temps, elle prépare bien sa licence j'espère ?

    - Oui-Oui elle est entrain.

    - Je vais l'appeler une fois que je serai au boulot. Bon ma reine j'ai fini, j'irai me doucher. 

    - D'accord mon amour, je vais apprêter la table avant que tu viennes. Mon amour je t'aime.

    - Je t'aime aussi ma reine et je cesserai jamais de t'aimer.

Sur ce, Richy était monté pour aller se doucher, il avait fini de se doucher et s'était apprêté. Une fois au salon, il passa dans la salle à manger pour prendre son petit déjeuner.

Après avoir passé une demi-heure avec Lisette, il avait pris sa voiture et se rendit au boulot. Richy était enfin au boulot et lorsqu'il avait pris une pose, il avait décidé d'appeler sa belle sœur Gloria. Quelques secondes après, Gloria avait décroché l'appel. 

    - Bonsoir Tonton,

    - Bonsoir ma grande comment vas tu ? Et les préparatifs ?

    - Ça évolue tonton et de votre côté ? Et le boulot ?

    - Je rends grâce ma grande. Concernant ton mémoire et autres t'es déjà au top?

    - Oui tonton, Mais vous n'avez pas tenu votre promesse.

    - Oh ma belle sœur chérie c'est le temps, je suis vraiment pris ces derniers temps au boulot. Mais t'inquiète pas tu seras à la maison ce week-end ?

    - Oui tonton, je serai à la maison je pense bien.

    - D'accord alors j'ai la possibilité de tenir ma promesse !

    - Tonton c'est vrai ? Nous allons…

    - Oui nous irons avec ta grande sœur.

    - Merci beaucoup tonton je suis vraiment contente. Bon après midi à vous.

    - Merci beaucoup ma belle sœur, bon après midi à toi aussi.

Les jours passèrent, Richy et Lisette vivaient en harmonie. Debby la copine de Lisette, venait voir Lisette dans son restaurant, et l’appelait souvent.  

Vendredi, le lendemain le week-end sera activé et Debby viendra voir Lisette chez elle. Lisette était au restaurant quand Debby était venue lui rendre visite comme d'habitude. Elles causaient et Debby avait commencé par lui poser des questions concernant sa vie amoureuse. 

    - Lisette je peux te poser une question ? 

    - Oui ma copine.

    - Tu m'as dit que tu résides avec ton mari, c'est qui ce dernier ? C'est la même personne que je connais ?

    - C'est mon petit ami Richy Mouss, sauf que maintenant il n’est plus mon petit ami. Mais mon mari. 

    - Ah bon ? L'autre type qui n'avait rien ? Vraiment tu te souviens que Giselle t'a entre temps dit de le laisser ?

    - Oui bien-sûr mais, je l'ai pas fait. Je savais très bien que c'est à cause de ça que vous les deux vous avez décidé de me laisser seule dans ma vie.

    - Comment tu peux dire ça ? Peut être Giselle mais pas moi. Parce-que c'est cette dernière qui voulait te donner à l'un de ses frères.

    - Dans tout les cas le passé c'est le passé. Tu as les nouvelles de Giselle ? 

    - Elle m'a dit qu'elle travaille dans une entreprise dans la ville. 

    - Ah bon ? C'est cool ça. J'aimerai bien la rencontrer. Tu connais là où elle travaille ?

    - Non pas encore j'ai juste son numéro. 

    - D'accord je vois.

    - Que je te le donne ? 

    - Non, non. 

Le lendemain...

Richy et Lisette étaient à la maison comme c'était le samedi. Richy espérait que Gloria vienne pour qu'ils partent pour le zoo. Ils étaient là quand Debby était venue. Richy l'avait salué et après les présentations, il était monté dans sa chambre en laissant Debby et Lisette au salon. Debby faisait que regarder, Richy on dirait qu'elle était venue pour ce dernier. Lisette et Debby causaient lorsque Gloria fit son entré dans la maison. Richy avait vu Gloria à travers les fenêtres et il était descendu la voir.

Après avoir échangés quelques mots avec Gloria, il avait fait sortir sa voiture, comme ils avaient prévu aller avec Lisette et Cette dernière avait de la visite, Lisette demanda à Debby si cette dernière avait un programme et Debby avait répondue "non" et elle décida de l'amener avec eux. Ils étaient en route, Gloria était devant à côté de Richy. Lisette et Debby étaient derrière et discutèrent mais Debby avait tout son esprit ailleurs.

Ils étaient au Zoo, Richy ne taillait pas trop d'importance à Debby. Ce dernier était collé à Gloria la sœur de Lisette et laissa Lisette en compagnie de sa copine. Ils visitaient les cages des différents animaux et faisaient que discuter. Lisette et sa copine Debby s'étaient assise quelque part et discutèrent. Debby n'avait plus son esprit tranquille, elle faisait que penser à ce qu'elle allait faire pour se rapprocher plus de Richy. Lisette avait remarqué qu'elle se sent pas à l'aise et décide de lui demander ce qui ne va pas. 

    - Debby tu as quelque chose ? 

    - Pourquoi tu demandes ça ma copine?

    - Non rien tout juste que tu es un peu soucieuse et aussi on dirait que tu es préoccupée par quelque chose. Ou bien tu as un rendez-vous ? Si c'est le cas tu peux nous fausser compagnie.

    - Non ma copine j'ai aucun rendez-vous, seulement que moi aussi j'aimerais bien voir les animaux de près comme c'est pour ma première fois ici.

    - Ah bon ? Mais fallait me dire ça depuis non, toi aussi. Allons-y alors...

Elles étaient parties rejoindre Richy et Gloria. Richy et Gloria photographiaient certains animaux. Lisette et sa copine s'étaient rapprochées d'eux et Lisette avait commencé par parler avec son homme. 

    - Chéri...

    - Oui mon amour, c'est quoi, t'as décidée de nous rejoindre ? 

    - Oui mon roi, ma copine aussi veut voir les animaux.

    - Oh je vois mais ce n’est pas un problème.

Richy et Lisette discutèrent lorsque Gloria commença par parler à sa grande sœur. Lisette avait commencé par discuter avec Gloria quand Debby s'était approché de Richy et commença par l'aborder.

    - Monsieur Richy, comment on appelle cet animal ?

    - C'est un Zèbre,

    - OK je vois il est vraiment beau.

    - Oui-Oui...

    - Mais monsieur Richy je peux vous poser une question ?

    - Oui-Oui

    - Vous aimez les animaux ?

    - J'aime bien les animaux, surtout quand ils sont encore petits. Ils sont vraiment beaux et vous ?

    - Moi aussi mais je déteste certains d'entre eux. Comme le chat, le chien, le lion...

    - Ah bon ? Le chat et le chien' aussi ? Dans ce cas apprêter vous sinon vous pourrez plus rentrer dans ma maison une autre fois.

    - Ah bon ? Pourquoi ?

    - Parce-que mon chien sera de retour dans ma maison.

    - Quoi ? Vous avez de chien dans la maison ?

    - Oui-Oui...excusez moi je viens.

Richy avait laissé Debby et alla vers Lisette et sa sœur. Il demanda à ces dernières de s'apprêter pour qu'ils puissent rentrer.

Lisette avait appelée Debby mais cette dernière ne se sentait pas du tout à l'aise. Ils s'étaient mis en route et après avoir déposé Debby devant sa maison, eux autres ont pris la route de la maison.

Richy, Lisette ainsi que Gloria était enfin à la maison. Lisette et sa sœur papotaient et Richy était parti se coucher dans sa chambre.

    - Grande sœur je peux vous dire quelque chose ? Demanda Gloria à sa sœur. 

    - Oui ma sœur, parles moi.

    - Grande sœur moi je n’aime pas trop ta copine Debby, en la regardant elle n'est pas quelqu'un en qui on peut avoir confiance.

    - Mais Gloria pourquoi tu dis ça ? Tu sais très bien que la personne est ma meilleure amie non ? Alors je ne peux pas la repousser.

    - D'accord grande sœur mais, soyez vigilante.

    - Ne t’inquiète pas ma chérie à moi.

Chez Debby...

Debby s'est couchée dans sa chambre et elle faisait que penser à Richy, le mari de sa copine. 

    - Mon Dieu qu'est-ce que moi j'ai fait pour ne pas avoir un homme comme Richy? Il est vraiment beau, séduisant, gentil et aimable. C'est le genre d'homme que je rêve d'avoir dans ma vie, le genre d'homme que je désire avoir comme mari. Regarde le restaurant qu'il a ouvert à Lisette, vraiment cet homme est cool. Mais comment je vais faire pour au moins gagner un peu son affection ? Je vais appeler Giselle pour voir si cette dernière peut m'aider. 

Sur ces mots, Debby avait pris son portable pour appeler sa copine Giselle. Elle avait lancé le numéro et quelques secondes après sa copine avait décroché l'appel. 

    - Allô ! Giselle

    - Allô ! Ma copine, comment vas tu ? Et ta soirée, tu la passes comment ? 

    - Je suis là ma copine et toi ?

    - Ça va, c'est quoi ? Tu as quoi ? On dirait que quelque chose ne va pas avec toi. C'est quoi ma copine ?

    - Ma copine je veux bien qu'on se voit demain s'il te plaît. J'ai besoin de ton aide.

    - C'est compris, mais dis moi au moins ce que tu as non ? C'est à cause d'un homme ? 

    - Vraiment tu as bien devinée ma chérie. Je suis amoureuse d'un homme ça n’a pas fait longtemps mais je veux bien l'avoir pour moi ma copine.

    - D'accord je vois, en t'entendant parler on dirait que l'homme en question a déjà quelqu'un dans sa vie.

    - Oui ma chérie et il est même avec quelqu'un que tu connais. 

    - Qui ?

    - Ma copine on dira le reste demain s'il te plaît. Ma petite sœur vient d'entrer à la maison alors que tu sais bien que cette dernière est une sorcière. 

    - Ma chérie toi avec ta sœur vous allez me tuer un jour. OK bon on se voit demain où ? Tu viendras chez moi ? Ou bien quoi ?

- Je viendrai chez toi. Faut m'envoyer ton adresse par W******p.

    - D'accord c'est compris bonne soirée à toi.

    - Merci beaucoup ma copine à toi de même. 

Isabelle la sœur de Debby était entrée dans la chambre de Debby.

    - Bonsoir grande sœur et ta soirée ?

    - Bien petite sœur, tu es parti où ? Parce-que quand je suis venu à la maison tu n'étais pas dans la maison. 

    - Grande sœur, oui j'étais parti chez une copine mais cette dernière n'était pas à la maison. C'est pour ça que je suis revenu à la maison sinon je serai encore chez elle.

    - D'accord tu es sûre que c'est une fille ? dans tout les cas sois prudente et je ne veux pas te voir avec des garçons du quartier. 

    - Mais grande sœur toi aussi, je ne suis pas du genre, Elle s'appelle Gloria. C'est ma voisine de table à l'Université et elle m'aide aussi pour mon mémoire.

    - OK c'est bien. 

À Suivre....

RICHY PLUME-RAM

GOD'S INSPIRATION

Related chapters

Latest chapter

DMCA.com Protection Status